Le Tour des Annapurna en 14 jours

Daulaghiri

Données de la sortie

Météo GIF
  • Date :
  • Durée :
  • Dénivelé :
  • Distance :
  • Participants :
  • 04-11-2009
  • 56
  • 8000 m
  • 127 km
  • Mimi, Jacqueline, Gabrielle, Françoise, Babette, Huguette, Brigitte, Claire, ClaudeC, ClaudeR, Michel, Dzivoin (cerdar) Ram et Kamal (sherpas) Santosh (guide) et 6 porteurs

Données de l'itinéraire

  • Massif :
  • Cotation :
  • Topo :

J1 : Besi Sahar (820) NGadi (950) : Démarrage lent montée trés légère découverte de cette chaine grandiose avec vue sur les premiers 6000 à l'Est. A Khudi traversée de la Khudi Khali sur la première passerelle. A Bhulbule c'est la Marsyandi que nous traversons et que nous garderons jusqu'à Manang en alternant ses 2 rives.

J2 : NGadi (950) Jagat (1350) : Ca commence par la passerelle en bambou et puis c'est l'attaque du col de Bahundanda petit belvédère qui domine la vallée. Au col village puis bonne descente jusqu'à Syanghe. Là un éboulement important nous oblige à changer 2 fois de rive pour attaquer une courte mais sérieuse montée jusqu'à Jagat.

J3 : Jagat (1350) Dharapani (1900) : Deux grosses montées puis une longue descente amènent à Tal village construit dans une large vallée créée par la Marsyanghi. Long cheminement tranquille ensuite jusqu'à Nache puis Dharapani étape du jour.

J4 : Dharapani (1900) Chame (2645) : là ça commence à monter et surtout nous rentrons dans les hautes cimes. Dharapani c'est le point de départ du tour du Manaslu sur la droite, nous prenons à gauche pour celui des Annapurna. Bonne montée jusqu'à Temang puis nous rentrons dans le district de Manang à Thanchowk où nous profitons d'une vue sensationnelle sur l'A2 (Annapurna 2). Après pointage au Check Post voici Chame ses lodges, ses points Internet et téléphone.

J5 : Chame (2645) Pisang (3165) : A la sortie de Chame à droite aprés la passerelle les sources d'eau chaude que nous visitons rapidement pour atteindre le village de Bhratang au passage superbes vues sur le Lanjung Himal et sur l'A2. Franchissement d'un petit col pour atteindre Pisang, visite de Pisang Upper et son monastère et repos au lodge.

J6 : Pisang (3165) Manang (3500) : Ca commence par un col trés court mais raide qui donne une vue intéressante sur l'aérodrome de Hunghe mais également sur Pisang Peak lieu intéressant de trek aux dires du cerdar. Légère descente, arrêt à Hungde puis Manang.

J7 : Manang (3500) Repos pour acclimation à Manang mais qd même un peu de marche. Montée au monastère (au semblant de monastère tenu par celui qui a été baptisé ici 100 Roupies Lama). Bénédiction par icelui qui te met le collier autour du coup en te prenant sous sa protection pour passer le col. Tu mets 100 roupies qu'il vérifie ensuite tu as droit au charmant sourire des sa femme et de sa fille tu bois le thé (gratuit) et tu es heureux. AM course de chevaux dans Manang le cheval tibétain petit mais véloce et puis repos.

J8 : Manang - Yak Kharka (4000) Courte étape car nous prenons celle de la plaine nous évitons celle plus haute des villages d'altitude. Arrêt à Gunsang avec vue remarquable sur la grande barriére puis passerelle de la rivière descendant des Chulu pour arriver à Yak Kharka.

J9 : Yak Kharka (4000) Thorung Phedi (4500) Là aussi étape courte mais les vues deviennent impressionantes. Les Chulu, la chaine des Annapurna puis à Phedi vue de la raide montée qui démarre le col du Thorung La. Un peu d'exercice l'AM sur ce sentier raide et repas puis dodo pour préparer le point haut de demain.

J10 : Thorung Phedi (4500) Muktinath (3810) Allez réveil 2h30 petit dej rapide (soupe de pâtes) et frontale vissée au front c'est parti mon quiqui comme dit Ram le sherpa de tête. Qqs uns sont délestés des sacs que se coltinent Ram et Kamal et au pas lent (trés lent) du randonneur avec de nombreux arrêts nous arrivons à Thorung High Camp puis à la cabane des 5000 et puis au Thorung La. Victoire, embrassades, photos et c'est la descente dans la neige tassée glacée jusqu'à 4800. puis longue descente, arrêt aux restaurants de la côte 4000, puis Muktinath, son monastère, ses lodges et surtout ses trekkeurs.

J11 : Muktinath (3810) Tatopani (1250) Grosse journée mais en 4X4 et en bus pour cette vallée superbe, sableuse, ventée qu'est celle de la Khali Gandaki. Visite du superbe village de Kagbeni, arrêt à Jomoson où les vols aériens se succèdent surtout le matin. Jomoson est le point de départ ou d'arrivée des treks Ouest et surtout celui qui par le lac Tilicho rejoint Manang. Arrêt à Tatopani (Eau Chaude en népalais) et baignade dans les petits bassins où l'eau tape les 40°.

J12 : Tatopoani (1250) Ghorepani ((2850) Et voilà le denivelé max du trek, 1700m car tu descends de 100 m environ avant de passer 2 passerelles et puis tu attaques la montée. C'est simple comme montée c'est un escalier tout le long tu fais environ 7000 marches et puis tu es arrivé. Entre temps tu traverses une dizaine de village construits au milieu d'une végétationtropicale qui te fais penser à celle de Mafate à la Réunion. C'est absolument splendide, c'est la plus belle randonnée du trek (c'est mon avis) et là tu vois des rhododendrons qui sont des arbres comme nos chènes. Et puis à Ghorepani tu dors (c'est ce qui nous est arrivé) en face de l'Annapurna Sud qui ressemble de ce côté là à l'Eiger. C'est beau.

J13 : Ghorepani (2850) Birethanti (1150) A ghorepani tu te dis que les marches en montée c'est fini. Mais comme tu attaques la descente tu retrouves les mêmes en sens inverse. 7000 marches et tu es en bas. Mais avant tu as traversé aussi les villages perchés, tu as bu le thé dans des petits restos où les oeillets d'Inde sont gros comme des mandarines, les rhodos forment ici la forêt et Birethanti sent déjà la fin du trek car les 4X4 et les voitures arrivent ici.

J14 : Birethanti (1150) Lumle (1100) Promenade trés courte d'une heure à peine pour rejoindre Lumle et l'asphalte où nous attend le bus qui nous amène à Pokhara. Et voilà le trek terminé.

14 jours de pur bonheur agrémenté d'un temps exceptionnel nous avons eu 3 gouttes de pluie le 3ème jour à Tal, quelques nuages en début d'AM ente Besi Sahar et Chame et puis que du soleil sans un nuage pour le restant du trek. Cela facilite grandement les chose pour cette aventure. Les lodges sont absolument corrects et offrent un excellent repos qui permet de récupérer agréablement. Les repas, préparés par Ram notre sherpa-cook, furent européens : pâtes, pommes de terre, oeufs sans épices ce qui fait que personne ne fût atteint de cette gène importante qu'est la tourista.

Un mot sur le groupe, ce voyage était l'occasion pour 4 d'entre nous de fêter le passage à 60 ans cette année et c'est avec joie que nous avons fêté ce passage à Muktinath un fois le Thorung passé. Fête avec l'équipe népalaise qui nous ravie par sa joie de vivre, ses chants Resham Firiri, Ome Mani Padme Um et autres. Il faut dire que nous les avons ravis avec nos harmonicas, nos flutes, et les Kazoo que Gabrielle, les Claude maitrisent à merveille. Dans le groupe (moyenne d'age 62 ans) la doyenne notre Mimi assume avec entrain ses 73 printemps et ce ne fût pas la dernière au Thorung.

Pour tous amateurs si vous aimez et surtout si vous pouvez allez y maintenant faire ce tour car dans qqs années (ce sera long qd même mais c'est en cours) la piste montera de Khudi jusq'à Manang et même si elle sera sur la rive opposée elle se jumelera par endroits avec le sentier existant et alors ce ne sera plus la même musique pour trekker. Nous nous sommes rendus compte de cela lors du trajet Muktinath - Tatopani où des dizaines de bus, de 4X4, de motos nuisent aux randonneurs en soulevant des tonnes de poussière.

Le mot final : fabuleux.

Creative Commons licence