Tête des Pras Arnaud par le Pas de Paul
depuis les Sauvas

Tête des Pras Arnaud par le Pas de Paul
depuis les Sauvas

  • Altitude départ : 1430
  • Altitude sommet : 2617
  • Dénivelé : 1150
  • Temps de montée : 3 h 15
  • Temps de descente : 2 h 30
  • Orientation : Sud
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Dans sa partie supérieure, l'itinéraire emprunte le couloir situé à gauche (ouest) de l'éperon sur lequel IGN a tracé les mots "Pas de Paul". Pour accéder à la base de ce couloir, prendre le sentier menant au pic de Bure par la combe d'Aurouze jusqu'à la source, continuer un peu le sentier de la combe de Mai jusqu'au pierrier. De là, par une traversée à gauche au dessus de la zone boisée, rejoindre en longeant la base de rochers une croupe parsemée de pins. Traverser à nouveau en direction d'une autre croupe que l'on remonte directement jusqu'au couloir. On pourra, entre les deux croupes, profiter l'un large couloir facile à gravir dans sa partie rocheuse.

Le couloir proprement dit est facile, excepté un petit ressaut dans le premier tiers, qu'il vaut mieux prendre à droite (un court passage peu exposé de I/II). Au dessus, rester plutôt à droite, et sortir du couloir à peu près dans l'axe, dans des rochers un peu plus redressés mais faciles, à une petite échancrure (ne pas se laisser tenter par des pentes moins raides à droite : elles ne donnent pas accès directement au plateau). On accède au plateau par un pas d'escalade sans difficulté. Monter jusqu'au sommet de la tête des Pras Arnaud.

Descente : en direction de l'observatoire, puis par la combe de Mai

Précautions

Ce secteur est fréquenté par des chamois. Attention donc aux chutes de pierres dans le couloir.


Commentaires difficultés

pas de difficulté notable, mais des pentes herbeuses et des pierriers raides, suivis d'un couloir long (env 450 m) où certains passages sont exposés

Commentaires

François LANNES
30-08-2007 07:44:39

Bon me voilà rassuré ! Je ne suis pas passé à côté de vous comme un malotru. Ouf ! Par contre, il est clair que je serais bien volontiers venu avec vous. Figures-toi que la veille, donc, en redescendant les pentes au-dessus du col de Matacharre, j'avais une vue de première qualité sur cettemontée, à la Tête des Pras Arnaud. Et que, par une lecture rapide de la carte, j'avais bien repéré le potentiel de passage... Preuve est faite, maintenant, que cela passe là. Par contre je n'étais pas arrivé à lire le texte sur l'IGN, et il m'a falu ton explication pour découvrir "Pas du Paul" !! Comme quoi, une carte aussi comporte des passages secrets: cachés dans les courbes de niveaux. Quant à ce que tu dis de la saison pour le Dévoluy, je crois que tu as bien raison, parce que les belles journées de septembre doivent être parfaites pour y faire les balades. Alors, bonnes sorties !

Bernard MAZAS
30-08-2007 07:03:50

Salut François Non, c'était le lendemain, et pas tout à fait la même heure. :cry: Sinon, tu serais venu avec nous et tu aurais parcouru un pas qui est sans doute l'antithèse du fameux pas de l'Arche dont tu as percé les secrets récemment. En effet, ici, c'est sans mystère : vu d'en bas, c'est évident et... vu de plus près, c'est encore plus évident. Pas de secret, donc, mais comme toujours, l'ambiance, l'ambiance... A Pierre qui y fait allusion dans un autre post : c'est maintenant la pleine saison du Dévoluy, au moins en ce qui me concerne. Plus tôt, je suis retenu ailleurs, et il y fait généralement chaud (quoique, lundi, c'était pas mal). Si la météo le veut bien, en route pour de nouvelles aventures.


François LANNES
29-08-2007 21:10:21

Bernard, Je suis passé au col du Gaspardon ce dimanche matin, vers les 6h20... Dans les lumières des phares, j'ai vu quelques personnes (3 ou 4) au col, en train de se préparer à partir. Trop occupé, sans doute, à regarder cette petite route de montagne, et à suivre ses virages que je ne connaissais pas, je n'ai pas pu voir ces personnes. A lire ton texte, tout d'un coup, j'ai un doute.... Un affreux doute !! Etait-ce toi ??? Etait-ce vous ??? Serais-je passé à côté de vous, sans vous voir ??? Ce serait alors terrible... parce qu'en plus, cherchant ma route pour aller au col de Matacharre, et n'étant pas sûr de mon chemin, j'ai falli alors m'arrêter pour poser des questions !!!! Dis-moi vite !


0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Parking des Sauvas. De Gap, prendre la D 994 en direction de Valence. 5 km après la Roche des Arnauds, prendre à droite la D 937a jusqu'à Montmaur. Dans le village, prendre à droite la D 320. A la sortie du hameau de la Montagne, suivre à droite la route forestière des Sauvas jusqu'à son terme.


Situation




Sortie du 03-10-2010

Cela faisait quelques temps déjà que cet itinéraire me trottinait dans la tête. Et je dois dire que je n'ai pas été déçu.
Certes les kilomètres en voiture sont parfois pesant mais le jeu en valait la chandelle : pas moins de 800 mètres de dénivelée hors sentier. Le couloir du Pas de Paul est vraiment superbe avec un ciel bleu d'où se détachaient des parois verticales toujours aussi belles.

Nous avons eu la chance qu'aucune cordée ne soit dans le couloir, ce qui nous a préservé des chutes de pierres. Nous n'avons pas vu de bestioles dans le couloir non plus. Cet escalier dévoluard est réellement grandiose et autorise toutes les facéties quant à l'itinéraire choisi. Aussi avons-nous opté tout au long de la montée du Pas de Paul pour des passages plus enlevés, ce qui a mis du piment à la sortie (III). Il a même fallu faire demi-tour à un moment donné car le passage était trop casse-gueule (eau) et vertical. En haut du Pas de Paul, nous sommes sorti dans l'axe du couloir et avons atteint une brêche qui donnait sur un à-pic impressionant et infranchissable, ce qui nous a obligé à emprunter sur la gauche une rampe, avec un pas d'escalade facile qui débouche non loin du sommet de la Tête des Pras Arnaud.

L'arrivée au plateau de Bure fut mémorable tant la vue est belle et le vent tempétueux. Il a rapidement fallu mettre la Gore-Tex car le froid était vif. Arrivés au niveau des téléscopes, nous nous sommes réfugiés dans un algeco 5 minutes pour résorber notre onglet aux doigts. Un technicien avait en effet laissé la clé sur la porte. Je dois avouer que rentrer dans un lieu fermé à cet endroit avec une douce chaleur et donc une ambiance feutré fut des plus agréables. Le descente par la Combe de Mai n'est pas forcément très agréable à pied (pierriers plus ou moins fins). Il faudra y revenir à ski de rando. Merci beaucoup en tous cas aux pionniers qui nous permettent de découvrir ces itinéraires secrets où l'isolement en contact direct avec une nature sauvage est appréciable.


  • Horaire : 6h00
  • Dénivelé : 1400 m
  • Participants : Jean-Philippe DUMAS

Autres sorties

Date Titre Auteur
11-08-2019

Tête de la Cluse par le pas de Paul

3 yougs
12-10-2018

Tête des Pras Arnaud par le pas de Paul

8 bacalao
25-07-2015

enfin le pas de Paul !

4 GLaG
18-10-2014

2 jours de beau, ça ne se loupe pas. Il y a toujours quelque...

3 yougs
14-08-2012

Encore une pépite dans ce massif qui devient de plus en plus magnifiq...

7 JeunouKiKrak
05-09-2009

Tour complet du cirque mériodional de Bure : montée par le pas de Pa...

1 SebL
13-09-2007

Nous sommes partis par le sentier habituel du pic de Bure, jusqu'à la...

10 Bernard MAZAS
27-08-2007

S'il avait fait un peu moins chaud, et si on avait pris le départ sug...

3 Bernard MAZAS

Identification

( ) bivouak.net

Social Media