Le petit Rissiou par le versant sud-est au
départ de Vaujany - la Villette

Le petit Rissiou par le versant sud-est au
départ de Vaujany - la Villette

  • Altitude départ : 1400
  • Altitude sommet : 2474
  • Dénivelé : 1080
  • Temps de montée : 3h00
  • Temps de descente : 2h00
  • Orientation : Sud-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, suite la direction du col du Sabot par un sentier qui coupe les lacets de la route. On monte ainsi jusque vers l'altitude 1950m. De là, 2 solutions:
-monter droit vers le col des Grandes Côtes (itinéraire que nous avons suivi)
-ou bien poursuivre jusqu'au pylône (2169m) au nord-ouest du col du Sabot. On y trouve une sente qui ramène au col précité en passant à la base des Rochers Motas (attention aux éventuelles chutes de pierres déclenchées par les chamois).
Du col, on grimpe "facilement" sur une pente raide jusqu'au sommet qui s'avance au-dessus de la vallée d'Eau d'Olle.

Précautions

A la base des Rochers Motas.


Commentaires difficultés

R1 jusqu'à l'endroit où l'on quitte le sentier du col du Sabot (1950m). Au-dessus du col des Grandes Côtes, pente raide sur une vague sente.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble>Rochetaillée>Allemond>Vaujany>La Villette>parking 1400m (stèle à la mémoire du maquis).


Situation




Sortie du 13-09-2011

Pour la troisième fois de l'année j'emprunte le joli sentier du col du Sabot. Le topo indique qu'il faut bifurquer à l'altitude 1950. Evident, surtout lorsque comme moi on n'a ni altimètre ni même une carte. Bah, il y aura bien un signe. Mais je marche, je marche, déjà aux deux-tiers du col, le sentier s'éloigne des pentes du Rissiou et rien... Si, une pancarte directionnelle, indiquant 1875 m. Presque sauvé, je vais compter mes pas. Je repère vaguement une inclinaison légèrement plus faible dans la pente; je me décide. La montée est rude, entre pelouse, mirtilliers et éboulis, mais régulière. Au loin, vers le col, j'entends un berger hurler après son chien: "avance, avance!!!". A moins qu'il ne s'adresse à moi. Mais bon, tout le monde ne s'appelle pas Véronique, je fais ce que je peux. Finalement le col, puis le sommet, encore plus raide mais jamais exposé. Là-haut le contraste est saisissant, entre à ma gauche la vallée de L'Eau d'Olle, dénomination si paisible pour une faille barrée par la muraille immense, grise, austère, de ce côté de Belledonne, et à ma droite les pâtures à peine jaunissantes du pays de Vaujany.

En redescendant, je prends au hasard dans la pente, cela passe finalement partout. Au parking, je croise des types bizarres, en treillis, planqués dans leur 4X4, observant sévèrement la montagne à la jumelle. Je comprends plus tard: c'est le début de la saison du massacre.


  • Horaire : 3h00
  • Dénivelé : 1080 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
12-11-2011

Novembre restera toujours un mois a surprise : l'an passé, on sortait...

11 7-laux
04-11-2006

Agréable virée dans la lumière et la fraicheur automnales vers un s...

frédo

Identification

( ) bivouak.net

Social Media