Pointe de la Québlette par le vallon du
Sappey , la Buffaz et l'arête nord

Pointe de la Québlette par le vallon du
Sappey , la Buffaz et l'arête nord

  • Altitude départ : 970
  • Altitude sommet : 1915
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Des restes décolorés. Itinéraire N°18 du syndicat d'initiative de Thones
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking en terre battue du Sappey c'est assez simple, direction plein nord en remontant la seule grande piste du vallon, c'est raide de chez raide, à la Cloie (1150m) on traverse le fond du vallon par une traversée horizontale pour passer en rive gauche et reprendre dans le raide.

Le col de la Buffaz (1500m prononcez Buffe) s'atteint par une dernière traversée à gauche moins pentue. Au col vous verrez la tendance météo. La suite se passe au dessus du chalet d'alpage, un joli sentier monte en lacets. S'il est totalement invisible depuis le col, il est bien tracé tout le long, jusqu'au chalet de l'Ovine. Au chalet de l'Ovine, ne pas monter directement au sommet mais prendre nord-ouest vers le col éponyme. Coupez dans les pentes à gauche avant le col en prenant plutôt la sente plus raide qui aboutie sur la crête nord du sommet. Remonter enfin cette crête débonnaire sans difficulté aucune, il y a un sentier.

Précautions

Le sommet est à plus de 4 points de finesse de la vallée, il convient de ne pas s'attarder dans les thermiques s'il ne sont pas assez fort, de plus les atterrissages intermédiaires sont impossibles, il faut impérativement aller en fond de vallée. Attention aux troupeaux : Patous Vent de vallée assez violent dès la mi-journée.


Commentaires difficultés

La pointe de la Québlette, drôle de nom pour un sommet, surtout sans accent... Si vous remontez à pied du terrain d’atterrissage, la dénivelée passe à 1300m...
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Annecy > thones > juste avant Thones tournez a gauche vers la Thuy le haut > route du sappey > terminus de la route > grand parking en terre


Situation




Sortie du 22-10-2011

Une jolie montagnette, sur fond de Qublette...

Ce matin, j'ai envie d'essayer la Québlette. Je connais par coeur cette petite vallée lorsqu'il y a de la neige, mais là, c'est encore trop tôt pour sortir le snowboard. Ce sera donc une sortie mini-voile !

Je pars à pied du terminus. Il n'y a pas un chat. Grand beau, grand calme. Montée paisible. Arrivé au col de la Buffaz, la pointe de la Québlette s'embrase lentement. Au sud, la Tournette dévoile son terrible versant nord, déjà bien blanchi par les récentes neiges. Ah ! ce fameux cirque du Varo, je le convoite depuis déjà quelques hivers... mais bon sang, que c'est austère ! Au nord, le triangle du Jallouvre semble bien débonnaire en comparaison. Allons, il faut encore grimper ! Hop hop !

Les chamois détallent de toutes parts. Il faut les comprendre : ils doivent se faire copieusement canarder en ce moment ! Du coup, je me retrouve bien seul au sommet. La vue est magnifique. Je prends mon temps pour déplier la voile et démêler quelques noeuds de suspente. Cela me vaudra une série de prévols pour vérifier que tout est bien en ordre. Et puis c'est parti. Le vent est pile dans l'axe de la pente, comme prévu... ça va être facile. La voile est de suite au-dessus de la tête, et zou ! Je monte d'un coup de quelques mètres, avant de caler ma trajectoire le long de cette belle paroi qui commence à peine à se réchauffer. Depuis le départ, j'ai un doute. Je me demande si mon bout de chiffon va me permettre d'arriver jusqu'à la vallée. Je m'applique donc à traverser l'aplomb des pierriers de la façade est, histoire d'attraper quelques premières bulles d'air chaud. On dirait que ça marche... Ouf ! Et très vite j'arrive à l'aplomb de la vallée, où je vais atterrir dans le premier pré qui se présente à moi. Voilà ! Terminé.

Terminé ? Euh... il faut remonter jusqu'à la voiture. Me souvenant des commentaires du Sieur Pila lors de sa récente venue ici, je me dis que je n'aurai qu'à tendre le pouce. Tu parles ! A cette époque, déjà, il n'y a pas grand monde qui roule dans cette vallée en cul de sac. Et il faut croire que les rares voitures sont conduites par des gens qui n'ont pas envie de s'encombrer d'un parapentiste... Bref, je m'en sors avec trois quart d'heure de marche à pied sur le goudron, et un bonus de 400 mètres de dénivelée au compteur. Fatigué. Mais heureux.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1000 m
  • Altitude chaussage : 0 m
  • Altitude déchaussage : 0 m
  • Risque avalanche : 0/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
26-09-2014

Petites conditions , vol balisitique , attention à la finesse , la v...

Pierre DAMON
16-09-2012

Belle balade, belle vue du sommet sur Mont Blanc, Ecrins ... Déco sym...

luc simonet
29-05-2011

Bien que située dans la haute-Savoie, la petite vallée du Sappey n'e...

16 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media