Mont Pelat depuis Saint Pierre d'Albigny


Mont Pelat depuis Saint Pierre d'Albigny

  • Altitude départ : 581
  • Altitude sommet : 1543
  • Dénivelé : 962
  • Distance : ? km
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 40min
  • Orientation : Sud
  • Balisage : jaune sur font vert
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Prendre la piste indiqué " Les Martyrs de la Frasse". arrivée à un grand replat (830m), une première patte d'oie, prendre le chemin plus étroit de gauche puis une centaine de mètre plus loin à un autre carrefour, celui de droite en bien meilleur état.

Remonter encore longuement le versant ombragé sans trop de virages jusqu'au fond du vallon. Puis par une dernière pente ensoleillée et quelques lacets, atteindre le col de la Sciaz (1338m) au milieu de la forêt. Vous aurez ici une petite indication du vent local.

A la croix du col de la Sciaz, prendre plein nord et remonter la piste de ski par un large chemin jusqu'au sommet.
A voir sur le web

Itinéraire vol

Déco vraiment facile de secteur Sud-Est au Pelat, Sud-Ouest au Morbié et plein Sud entre les deux, le vol se fait dans une grande combe. L'attéro proche du départ du chemin est assez technique, en contre pente. On peut se poser un peu plus bas ou à l'attéro de Montlambert, ce qui nécessite une autre voiture

Précautions

Pas de source sur le parcours...


Commentaires difficultés

Déco vraiment facile. L'attéro proche du départ du chemin est assez technique, en contre pente. On peut se poser un peu plus bas ou à l'attéro de Montlambert, ce qui nécessite une autre voiture
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

se rendre à St pierre d'Albigny, prendre la route menant au hameau du Péchet puis les Garniers. Continuer la route jusqu'au bout du goudron, proche de la Fésanne. La piste débute au bout de la route goudronnée.


Situation




Sortie du 22-10-2011

Au petit matin

La brume froide et visqueuse est restée au fond de la vallée de l'Isère, comme du mercure au fond d'une assiette, ici, tout contre la montagne, la prairie se réchauffe doucement sous l'action d'une étrange lumière, sa couleur si particulière d'octobre rend l'atmosphère apaisante. Des génisses encore paresseuses terminent leur nuit glaciale et profitent des premiers rayons pour gagner quelques précieuses calories. Il n'est pas encore question de brouter l'herbe blanchie de gel, plus tard, la journée promet d'être douce.

Ce long sentier qui chemine sans virage à travers la grande combe du Morbié n'est même pas monotone, Un chasseur transi est aux abois, il faut dire qu'il est juste à coté de son énorme 4X4, ce n'est pas la marche qui l'aura réchauffé. Pourtant l'air immobile n'est pas désagréable, il me faut même tomber le pull et c'est en teeshirt que j'arriverai au col de la Sciaz. Sur la dernière crête sommitale, la brise du sud est maintenant perceptible, mais rien de bien méchant, elle apporte la certitude d'un décollage facile sur les pentes maintenant dégarnies de l'épaisse végétation estivale.

Comme la brise est parfaitement orientée, je déballe sommairement la voile et commence une petite séance de gonflage, la brise n'est pas assez constante, c'est un peu laborieux. Alors je pose la voile sur son bord de fuite, les caissons largement ouverts, et me retourne, une petite pression sur les suspentes et la voile se lève d'un bloc, il ne reste plus qu'à avancer vers la vallée, les lois de l'aérodynamisme du profil du parapente feront le reste, le vent du sud me cueille gentiment, il ne reste plus qu'a enrouler les boulets qui passent, il est 11h45, ça s'installe doucement, quelques tours sur le sommet et je file vers l'attéro. Un troupeau de biquettes a pris possession des prairies ceignant le sommet.

survoler les stupéfiantes couleurs de l'automne jusqu'à la prairie du départ maintenant baignée d'un franc soleil est un plaisir de fin gourmet. Un feu de paille sèche génère une belle colonne de fumée, me fournissant ainsi l'indication importante de la direction et de la force du vent de vallée. Les génisses encore couchées regardent d'un oeil torve ce gros papillon orange qui descend du ciel, à la faveur d'un thermique qui passe et balaye la pente, mon point d'impact est plus loin que prévu, c'est donc en plein milieu des vaches étonnées que je me pose dans l'affolement général, heureusement la frousse est de courte durée, elles viennent à ma rencontre, curieuses et placides à la fois.

C'est avec les puissants cors de la première symphonie de Brahms que je termine la balade dans une version enflammée de l'orchestre de Chicago, galvanisé par le chef italien Carlos Maria Giulini, l'hiver approche, mais l'automne nous laisse encore un répit, profitons-en !

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 20 m
  • Plafond max : 1500 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
16-11-2019

Un vol mouvementé

1 Michel Pila
02-06-2019

Vol en Bauges

4 Michel Pila
25-11-2018

Délivrance

5 Michel Pila
30-09-2018

A la première heure

2 Michel Pila
06-05-2018

Le ciel des Bauges

5 Michel Pila
18-02-2018

Toujours plus haut

1 Michel Pila
08-04-2017

Décollage au milieu des crocus

5 Michel Pila
19-03-2016

Les montagnes russes

3 Michel Pila
23-12-2015

Une belle petite sortie même si je ne pensais vraiment pas redescendr...

Michel Pila
19-12-2015

Dédicace à Michel

Anny
07-12-2015

Profitant de ce temps incroyablement beau et d'une relative améliorat...

Michel Pila
29-08-2015

Reprise dans les Alpes

3 Michel Pila
16-11-2014

Prendre un but !

7 Michel Pila
08-05-2014

J'aime bien quand un plan se déroule sans accro. Aujourd'hui est u...

6 Michel Pila
28-11-2013

beau vol avec une montée magnifique dans 30 de fraiche au sommet...

norman bideau
16-03-2013

En arrivant sur le parking à coté du terrain d'atterrissage, la bell...

8 Michel Pila
09-11-2012

Après un petit intermède familial délicieux au bord de la Méditerr...

5 Michel Pila
20-10-2012

...

5 Bipbip
13-10-2012

Un petit incident de vol qui aurait pu mal finir..... Ce matin je m...

4 Michel Pila
25-03-2011

Peut-être par excès de prudence – bien que les enregistrements mat...

10 Michel Pila
19-02-2011

Je ne sais pas si j'aurais fait cette sortie (que Véro avait repéré...

10 Michel Pila
12-02-2011

Belle rando, les 3/4 dans la forêt. Lorsque l'on débouche au sommet...

3 Marc Billat

Identification

( ) bivouak.net

Social Media