Mont Margériaz par le col des Vernes depuis
la Fougère de Thorméroz

Mont Margériaz par le col des Vernes depuis
la Fougère de Thorméroz

  • Altitude départ : 715
  • Altitude sommet : 1845
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Rien au début, et puis jaune et vert jusqu'au col
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

En remontant le hameau de la Fougère, il y a une grande courbe à gauche, juste après celle ci prendre un chemin horizontal et 100 plus loin prendre à gauche un chemin descendant. Il rejoint un fond de vallon, traverse un ruisseau et attaque raide en face, et puis il prend une croupe boisée plein Est. Passer par la maison des Teppes (drapeaux à prière tibétains) et tirer à gauche puis à droite en fond de vallon pour rejoindre les Chavonnes.

Au Chavonnes ça redevient plus simple, le sentier est balisé, il opère une immense traversée ascendante, une série de lacets, une autre traversée toujours vers le nord et fini par franchir la muraille dans son point faible. Le col des Vernes 1517m. Là, descendre quelques dizaines de mètres avant de prendre à gauche un sentier qui monte à travers bois, On émerge vite de la forêt pour finir dans les pâturages.

La suite est simple, suivre les panneaux « danger falaise » à l'usage des skieurs. Plus sérieusement, le sentier longe la falaise à distance respectable du trou heureusement, rien de difficile.

Itinéraire vol

Déco. Au dessus du Col des Vernes de multiples décollages. Plus on monte moins il sont faciles. Cependant il y a des possibilités presque jusqu'en haut. difficulté de D2 à D3+. Au delà de la pointe cotée 1784m, il n'y a plus aucune possibilité. Vol RAS Attéro : Un grand champ à l'Ouest de la Fougère (repéré D21 sur la carte top25) il est légèrement en pente. Attention il est près du vallon du ruisseau de la Leisse, soumis aux brises de pentes descendantes le matin, montantes dés la mi journée. Sous Thorméroz, il y a un grand champ plus facile à la grange la palud.

Précautions

Attention Si le vent n'a pas une composante affirmée de secteur sud, le décollage est dangereux, voir impossible


Commentaires difficultés

Plusieurs options de décollages, les moins difficiles sont au début de l'arête, plutôt du coté du col des Vernes.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Chambéry > St Jean d'Arvey >Thoiry > Thorméroz > La Fougère


Situation




Sortie du 08-05

Juste avant l'orage

Juste avant l'orage

La météo en a décidé ainsi : la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Pour appliquer cette maxime il a donc fallu mettre le réveil aux aurores et viser l'endroit où les orages doivent tarder à venir. En effet, des pluies diluviennes sont attendues pour l'après-midi. Pas question de rater le créneau, c'est le soleil qui va dicter le planning.

Le Margeriaz est un beau sommet, son versant ouest possède une particularité, son point culminant est au bout d'une presqu'île entourée de falaises abruptes, ses pentes sont finalement orientées sud et prennent le soleil dès la première heure. La marche commence dans une ambiance humide, les herbes sont lourdes des pluies orageuses de la veille, le ciel est encore limpide. Au loin, au bout de l'horizon d'immenses cumulonimbus doivent déjà se déchaîner sur le massif central, ils culminent dans la stratosphère, la plus part coiffés d'un lenticulaire menaçant. Pourtant la Chartreuse est encore dégagée. Alors il ne reste qu'à profiter de cette marche entre les près verts et les sous-bois odorants.

Si je n'ai pas vu Jules au col des Vernes, on y voit en revanche les formations nuageuses qui assiègent maintenant la Chartreuse et décorent gentiment mon sommet. Il ne va pas falloir traîner. Malgré les pentes accueillantes qui ne demandent qu'à me faire décoller, l'objectif sommital m'appelle sans relâche. Une heure plus tard, à cheval sur cette arête aérienne un couple de chamois me montre le terrain d'envol. C'est donc là où ils broutaient que la voile est étalée dans une brise magnifique. Les nuages offrent des camaïeux de gris incroyable. C'est au milieu des crocus, face à l'immensité qu'il va falloir courir. Le paysage est impressionnant de beauté, seul face au monde qui s'éveille.

Il n'y aura pas besoin de courir, une impulsion, la voile monte docilement et c'est l'ascenseur vers le ciel ! Voler entre ces masses cotonneuses est une expérience inoubliable. Bientôt le sommet est tout petit sous mes pieds, au dessus la pureté de l'azur est vertigineuse. Les cumulus grandissent à vu d'œil et me dépassent largement. Bientôt Chambéry se dégage, adossé à la Chartreuse bien menaçante sous les nuées sombres.

Photos de la sortie


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 1100 m
  • Temps de vol : 45 m
  • Plafond max : 1950 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
27-05-2017

Apres ce joli vol du margeriaz, michel a lâché la plume pour aller t...

2 Luc
26-12-2015

le,génie des alpages

2 Anny
18-05-2014

C'est bien jolis ces soirées entre amis et la randonée-parapente mai...

7 Michel Pila
06-10-2012

De cette randonnée faite le 23 novembre 1994 avec Gérard (18 ans dé...

3 luc simonet
02-08-2011

Une belle proue comme l'écrivait Michel et une belle crête qui nous...

7 Luc
11-02-2011

Comme je suis de garde d'enfant ce week-end, il faut que j'optimise ce...

Guillaume SKP
20-07-2010

Alors que nous décollions,Luc et moi, depuis la [url=http://www.bivou...

6 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media