Tuc Salavané depuis Oô

Tuc Salavané depuis Oô

  • Altitude départ : 968
  • Altitude sommet : 1817
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 2h30
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

prendre le sentier qui monte à flan juste après avoir passé le pont à la sortie du village en direction des granges d'Astau
le suivre jusqu'à la cabane de Barguères, puis prendre la piste 50m au dessus en direction du nord.
La suivre jusqu'au point de vue Saint Julien, puis remonter la croupe herbeuse jusqu'au sommet du Tuc Salavané 1820 m


Itinéraire vol

On peut décoller ici, en est ( à vérifier si on peut rejoindre Oô en contournant la croupe )ou ouest, mais ce n'est pas très joli, et un barrière juste sur la crête sommitale gêne un peu pour étaler la voile. Mieux vaut poursuivre en direction du petit col, puis dans le petit bois, et enfin remonter la pente à gauche qui donne accès à une jolie selle autorisant un décollage est ou ouest (altitude 1931 m ), pas de problème pour passer le col et rejoindre le versant Oô en cas de décollage est, surtout que si on le choisit, c'est qu'à priori il y a du thermique ! On peut encore poursuivre un peu plus loin et avoir une belle pente orientée nord cette fois-ci

Topo créé le :

Luchon-->vallée du Larboust-->Oô


Situation




Sortie du 04-09-2021

Le col où l'on s'engueule

Le col où l'on s'engueule

C'est bizarre, à chaque fois que nous survolons ce col, en parfaite harmonie il faut le préciser, nous assistons de loin à ce qui semble être une dispute.

Nous avons rendez-vous ce matin à Argelès Gazost mais en partant de Toulouse quelle n'est pas notre déconvenue de voir tomber sur le pare-brise une bruine incessante et elle a perduré jusqu'à Saint Gaudens... Alors dépités, nous avons changé de route pour partir vers le Luchonnais afin de passer par les grands cols, plutôt que de se farcir un autoroute soporifique à souhait.

Et c'est à ce moment que s'est produit le miracle ! Le massif de la Barousse fait obstacle à l'humidité océanique et laisse les flancs des Hautes Pyrénées dans une clarté divine. Sans hésitation nous bifurquons sur Oo pour randonner au Tuc Salavané. Cette montagne doit être bénie car nous y avons trouvé des conditions de vol idylliques. Les thermiques sur le versant oriental y sont nombreux et encore plus au dessus du col de la Coume où nous enroulons ensemble de concert. C'est là que nous voyons juste sous nos pieds une bagnole garée au col d'où sortent deux parapentistes. Les portes claquent si fort que nous les entendons distinctement depuis nos aéronefs. Comme l'autre jour (voir épisode précédent) les deux protagonistes prennent des chemins différents comme s'ils n'étaient pas d'accord. D'ailleurs en passant juste au-dessus de l'un d'eux, nous le saluons bruyamment sans qu'il daigne nous répondre, comme s'il faisait la gueule ! Ce col doit émettre des ondes négatives !

Quoiqu'il en soit, là-haut nous sommes hors de portée et profitons de cette masse d'air instable pour prolonger notre vol fantastique au dessus des vertes montagnes. Quel bonheur de planer tous les deux, loin du monde et si près du ciel. Nous terminons notre vol à l'atterrissage officiel de Oo dont la manche à air ne donne absolument pas la direction du vent, en revanche la bière est toujours aussi bonne au bistrot juste à côté du terrain.


Photos de la sortie


  • Horaire : 4 h en tout
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : 15 m
  • Plafond max : 1900 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
27-05-2021

Le généreux Pic

9 Michel Pila
15-07-2014

......

loulou38

Identification

( ) bivouak.net

Social Media