Tête de Girbault par l'arête sud-est, descente
par les Gorgeons.

Situation

La route que l'on suit au départ.
  • Altitude départ : 1500
  • Altitude sommet : 2370
  • Dénivelé : 900
  • Distance : 7 km
  • Temps de montée : 2h15
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Sud
  • Balisage : GR uniquement au début.
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : De Saint Étienne en Dévoluy - D17t vers le Col du Noyer - arrêt au niveau du Rocher de la Balme (cote 1500m) 2 km avant le Col du Noyer. Du Champsaur : D17t - Col du Noyer - arrêt au niveau du Rocher de la Balme (cote 1500m) 2 km après le Col du Noyer.


Proposé le JeunouKiKrak

Itinéraire

De la cote 1500m sur la D17t, suivre la route (balisage GR) et le GR93 sur à peu prés 2 km et ce en direction du Col de la Saume.
Bien avant d'arriver au col et lorsqu'on passe à l'aplomb de la crête du Serre du Bal, tirer à gauche dans l'alpage pour rejoindre au plus vite (et pour plus de commodité) la ligne de crête orientée d'abord sud-est, puis est.
Montée sèche à travers des éboulis, gradins herbeux, drayes à moutons ... etc
On rejoint la crête en provenance des Gorgeons vers 2250m (cairn visible de loin) et là la progression se fait plus simple le long de la crête vers le sommet de la Tête de Girbault.
Pour le retour, reprendre la crête qui descend vers le sud, la garder. Elle s'oriente vers le sud-ouest pour passer sur la droite du rocher des Gorgeons (recherche facile d'itinéraire pour franchir des barres rocheuses) puis toujours en hors sentier contourne le Rocher de la Balme pour retrouver la route.

Précautions

Sortie complétement "hors sentier" en pentes raides (1,8 km pour 800m de dénivelé à la montée) sur des terrains parfois instables de type éboulis (déconseillée aux personnes manquant d'habitude de ce type de progression). A éviter bien sur par temps de brouillard.

Difficultés

Hors sentier (90% du parcours) Pentes raides (35°) Progression dans des éboulis. Recherche d'itinéraire pour franchissement de barres rocheuses.

Hébergement(s) associé

Commentaires itinéraire

Sortie : But à la tête de Claudel

Le but était de monter à la tête de Claudel, seulement voilà : je me suis "flingué" les jambes en voulant remonter directement dans l'alpage malcommode (gradins en hautes herbes, pierriers, éboulis) et sans sentier plutôt que d'aller rechercher la crête suivant le Serre du Bal.
Bilan : 500m de D+ la première heure, 300 la deuxième ...
Arrivé au sommet de la Tête de Girbault, je vois le passage clé (rampe R4) pour aller plus haut et je ne le sens pas.
Après avoir badé pendant près d'une heure, je me décide à y aller voir, mais en laissant tout mon barda au sommet de Girbault (de toutes façons il n'y a pas un chat dans ce coin ...)
Finalement la rampe passe très bien, je vais même un peu au dessus et me traite d'idiot !
Mais il commence à faire chaud (même là-haut), j'ai faim et je me dis que ça me fera une occasion de revenir en montant plutôt par la crête des Gorgeons ... que je vais par ailleurs emprunter à la descente !
C'est un peu moins raide même si il n'y a pas de sentier.
Pour finir, si vous n'aimez pas les cailloux, les pentes raides, les pierriers, les grosses touffes d'herbes, l'absence de sentier, ne venez pas dans ce coin du Dévoluy !
Si vous voulez une vue saisissante sur le Champsaur, évoluer là il n'y aura personne, mais aussi un défi physique, tentez le coup !
Le but de course restant le sud de la montagne de Faraut (Claudel, Collier), il est évident que je me dois d'y retourner et que le topo sera modifié en conséquence.
Mais la tête de Girbault reste un bel objectif tout de même.


Pic de Bure
Tete de Girbault vue du Col du Noyer.
Montée raide dans l'alpage.
Final vers Girbault.
Vue arriére du sommet vers le sud.
Vue sur l'itinéraire global de descente.
La route que l'on suit au départ.
  • Date : 30-06-2015
  • Durée : 2h15
  • Dénivelé : 900 m
  • Distance : 7 km

Identification

Social Media