Belledonne

La chaîne de Belledonne est considérée comme un massif cristallin externe septentrional. Elle est en fait un long alignement de sous massifs.Se succèdent du nord au sud : le grand Arc, la Lauzière, les Sept Laux et Belledonne proprement dit. Cet ensemble est prolongé au sud par le massif du Taillefer qui fait la transition avec l’Oisans et, au nord, par la partie occidentale du Beaufortin lui-même prolongé par les massifs jumeaux des Aiguilles Rouges et du Mont Blanc. Outre le granite, Belledonne est caractérisé par une famille de roches cristallophylliennes dont les plus courantes sont les amphibolites. Ces dernières sont très bien représentées sur les pics de Belledonne. Les collines bordières sont, quant à elles, issues du chevauchement complexe de la Chartreuse orientale sur le socle cristallin. Elles sont formées d’alternances de marnes et de calcaire argileux sombres et séparées du cristallin par une combe monoclinale. la suite ici...

Situation

Les topos de Ski de rando dans le massif Belledonne

Filtres
   Dénivelé m    Orientation
Intéressant en raquettes     avec des enfants     à cheval    Dans tous les sports
Classement

Du parking, monter à la pierre du gros Carré.Continuer tout droit et monter en lacets jusqu'au chalet de la Grande ValloireContinuer dans la même direction jusqu'au lac BlancSuivre les cairns marques bleues et sentier jusqu'au lac NoirSuivre même balisage jusqu'au lac GlacéContinuer jusqu'au colRetour par le même itinéraire jusqu'au chalet de la Grande Valloire et de là soit par le même chemin,soit en circuit par les 2 chalets de la petite Valloire (ça remonte un peu)

le Curtillard
1800m R2 icone randonnee

Propriété privée : Accès interdit.

Allemond
?km 1800m R3 icone randonnee

Prendre la route menant à Chamoux, dans le village suivre la route menant à Champs Laurent sur 100m. Prendre une route sur la gauche, le chemin débute là.Dans Montendry juste après l'église, sur une placette prendre le chemin bien raide, indiqué par un panneau "les Grangettes". Il est bien balisé en jaune, jusque vers le déco.

Montendry
?km 1000m R1 icone randonnee

Depuis le parking à l'altitude 1080, continuer la route jusqu'à l'altitude 1230. Prendre alors le sentier à gauche qui mène au chalet de Doua. Le balisage est rouge. Le sentier arrive aux souces du Gargoton. Prendre la direction du col de la Perche. Au col prendre plein nord le balisage jaune qui mène au Chapotet. De la decendre plein est au milieu des myrtilles pour retrouver le chalet d'Arbarétant. De la, couper plein ouest pour retrouver le lac des grenouilles. Ensuite prendre la direction du refuge du plan puis du refuge de la grande montagne. Continuer la courbe de niveau pour retrouver le refuge des plattières . Redescendre ensuite jusqu'au chalet du Gargoton et ainsi retrouver la voiture

La rochette
11kmkm 1220m R1 icone randonnee

Du parvis, passer devant la belle mairie de la Ferrière et prendre le sentier qui démarre à gauche du bâtiment. Le sentier remonte entre prairie et forêt avant de buter sur le ruisseau (1030m), le traverser et prendre à gauche par une piste sur une coupe à blanc. La piste se raidie sérieusement pour prendre une croupe. En haut de cette croupe, prendre à gauche légèrement descendant et vingt mètres plus loin, le tout petit sentier reprend l'ascension en retrouvant son aspect montagnard. Ce chemin va vous faire passer au dessus de la coupe blanche avant de faire un virage à gauche et de poursuivre plus large par une grande traversée vers le nord.On traverse une belle sapinière et au bout de deux kilomètres peu ascendants on rejoint l'itinéraire venant de Pinsot. C'est donc à droite et remonter le vallon de combe grasse sans trop de virages. A 1660m quitter le sentier du lac et prendre le petit chemin à gauche, il vous mènera au sommet garni d'une petite croix de fer en traversant dans les rhododendrons.

La Ferrière
950m D2/V1/A2 icone parapente

Prendre la route forestière de Noire Combe (on peut faire 1 km de plus en voiture mais ça n'est plus goudronné) jusqu'au panneau (parking si on est monté en voiture) à 1264mPrendre le sentier balisé jaune (à gauche aux 2 bifurc ) jusqu'au col.

St Rémy de Maurienne
1000m R1 icone randonnee

Du parking, suivre le sentier.Une fois au pont, jeux d'eaux, 'escalade' sur les rochers, myrtilles, et etc....

Prabert
10m R1 icone randonnee

De fond de France, prendre le sentier des Sept Laux jusqu'au Lac Noir (et deja 1000 m sous les semelles !). Au batiment EDF, prendre a droite la croupe herbeuse. Une sente à moutons la parcourt et amene jusqu'au col de Pendet (c'est encore tranquille!)Tourner ensuite avant celui-ci vers la gauche (Au mieux, facile à dire) par des successions de gradins entrecoupés de vires jamais exposées, direction Nord-Est en direction de l'antécime(2590m).On monte, on monte à vue et au pif, jusque vers un peu moins de 2500m!Le topo de Pardon, conseille à juste tite de contourner cet obstacle par un col sur la gauche pour aboutir dans à un vallon tres tres caillouteux (le cauchemar - 2 montées de Sommet Collomb d'affilée et encore !)Le remonter jusqu'a la crete que l'on récupére vers un peu moins de 2600mLa suivre (d'apres cet excellent livre -le must sur Belledonne) sans difficulté jusqu'au sommet du Pic des Cabottes encore bien loin !

Allevard
1500m R3 icone randonnee

De la barrière, suivre route jusqu'au point 1336, puis remonter ensuite la piste jusqu'à la colonie. Poursuivre sur le chemin en traversant toute la face W du Jas et vers 1670m après avoir viré plein Est dans le vallon (habert du pré de l'Arc d'en Haut), partir sur la gauche dans des pentes herbeuses et rejoindre ainsi le déco à www.bivouak.net/gps/waypoint.php?id_wpt=3724&id_sport=1. Biroutes en place générallement...

laval
600m D1/V2/A2 icone parapente

De la Chevrette suivre la piste jusqu'au plan de l'Ours puis la montée de Tirequeue vous mènera au barrage de Plan Carré. Gagner le refuge du Merlet puis le col du même nom en prenant une orientation plein Est depuis le refuge.Pour le sommet, il faut pour le debut suivre l'arrête relativement large et peu aérienne. La suite est un jeu d'escalade facile et de desescalde lsur le fil de l'arrête. Le final demande un ou deux pas d'escalade plus serieux.Pour eviter de redescendre par le même itinéraire, la descente se fait à vue sur le lac de la Colombière (R2) puis sur Périoule par un sentier peu tracé et non balisé.

Allevard
1400m R5 icone randonnee

Du parking de Rieu Claret, remonter le vallon en rive gauche : on trouve une sente parfois bonne, parfois moins…Vers 2030m, on passe sous une combe à droite dans laquelle coule le ruisseau du Pin : la remonter (sente, cairns). Quand elle devient plus raide, vers 2130m, la sente part à droite en rive gauche, traverse puis remonte des pentes raides et caillouteuses. On arrive vers 2300m à une zone moins raide (gros cairn bien visible).Ne pas suivre à gauche une ligne de gros cairns, mais continuer plein nord en direction du col de la Combe Madame. Vers 2450m, partir à gauche (ouest) en suivant des cairns et de vagues sentes: on remonte une zone peu raide (dalles), jusque 2650m environ. Repérer un col évident à droite (non côté sur la carte, à l’ouest du point 2853m, sur l’arête à l’est du Rocher Blanc).Monter à ce col: névés fréquents. La sortie est un peu plus raide.Au col, redescendre sur l’autre versant, un peu à gauche jusqu’à un gros cairn bien visible : de là soit continuer par les caillasses en contrebas de l’arête, soit descendre sur le glacier en versant nord (un peu raide), puis traverser pour rejoindre la voie «normale » de la Combe Madame.On atteint le sommet par des pentes peu raides, souvent en neige.

Le Rivier d'Allemont
5km 1200m R3 icone randonnee

Départ du téléski de Casserousse. Le sentier balisé part un peu avant dans le virage. Je suis montée par la piste de ski pour gagner un peu de temps mais la pente est soutenue et au soleil. Au niveau du 2è départ de téléski (Les Marmottes), monter sur la gauche la piste et rejoindre le sentier (balisage jaune et rouge) qui s'enfonce dans la forêt au premier virage. Suivre le sentier bien marqué jusqu'au lac des pourettes (1h). Du lac, suivre à droite le chemin qui monte (pancarte Lacs Robert) et monter vers la brèche sud. J'ai suivi des marques vertes effacées (comme plusieurs autres personnes devant moi) avec des passages un peu raides et difficiles. A éviter sauf si vous aimez les gros pierriers. Arrivée au lac par la brèche Robert sud. (30-45mn)Pour faire le tour des lacs, suivre le balisage blanc et rouge du GR en direction des cabanes puis à gauche. Redescendre par la brèche Robert Nord. Le chemin fait le tour du lac en balcon (départ au bout du lac de l'Oursière). Descente rapide et dans de bonnes conditions.

Chamrousse
11km 700m R1 icone randonnee

Montée classique à la pointe de Rognier via les sources du Gargoton et le col de la Perche.De là suivre la crête un moment. Quand elle devient très acérée, descendre Est au mieux (j'ai pris un couloir tout en herbe très raide où le piolet m'a bien été utile ; on peut sans doute faire moins raide avec un plus grand détour).Remonter le pas : c'est un couloir herbeux court et raide qui surmonte un pierrier moins raide. Très proche de la Grande Roche Blanche mais il y a encore un pierrier plus proche qui semble monter (je ne sais pas s'il débouche).Un cairn au sommet du Pas.L'autre versant est au début assez plat. Puis on descend dans le pierrier comme on peut pour retrouver le "sentier" venant du lac Vert (balisage jaune et cairns). De là, on rejoint le sentier pris à l'allée qui ramène aux sourcs du Gargoton.

PRESLE
1300m R4 icone randonnee

Au parking, suivre la direction du refuge de l'Oule. Sentier bien marqué et agréable en été (très avalancheux en hiver). Au refuge, le sentier est encore bien visible et cairné. Il remonte vers un replat vers 2150m. Des cairns balisent une trace moins marqué qui remonte vers le glacier du Gleyzin (en cette fin septembre 2014, un gros névé évitable par la droite), puis atteint le col de Comberousse. Au col prendre au mieux dans le pierrier (chaos de blocs de toutes tailles, il n'y a plus de ligne de cairns), en montant régulièrement vers le sommet (ne pas chercher à rejoindre la crête trop tôt, ne pas non plus trop descendre). 30 mètres plus raide (couloirs raide ne nécessitant pas l'usage des mains) pour atteindre le sommet. Revenir par le même chemin au col de Comberousse puis monter encore 100m vers le col de la Valloire. Du col, prendre l'arête qui monte vers la pointe de Comberousse. Peu après la traversée du débouché d'un petit couloir raide, partir en face Est dans les pierriers pour rejoindre, assez haut, l'arête venant du col de Comberousse. Il reste 30 mètres assez raides (2/3 courts passages avec les mains). Revenir par le même chemin. Descendre le vallon de la Grande Valloire jusque vers 2550m, pour remonter à droite dans un pierrier qui, après un replat, arrive au pied de la pointe 2812 de la Porte d'Église. Remonter dans un pierrier pas trop pénible ni trop raide. Sur l'arête quelques mètres avant le sommet, petit passage un peu plus vertigineux (dalle avec prise sur l'arête ou passage foireux immédiatement à gauche). Revenir par le même chemin. De là descendre le vallon en passant par le lac Glacé, le lac Noir, le lac Blanc. Possibilité avec 80m supplémentaire en AR d'aller voir le lac de la Folle. Redescendre encore (on retrouve un bon sentier) jusqu'à une passerelle puis au premier chalet de la Grande Valloire (un chalet ouvert et un chalet privé à 20m l'un de l'autre). Le sentier remonte, redescend, remonte, redescend, en traversant plusieurs vallons et en passant à proximité de plusieurs chalets, jusqu'à celui du lac du Léat. De là, passer par les sapins Henri IV, le chalet du Bout, et on retrouve le point de départ.

PINSOT
2800m R4 icone randonnee

Rejoindre la bifurcation 1929m par Chamrousse et les lacs Roberts, ou par la cascade de l'Oursière. À une centaine de mètres l'un de l'autre deux panneaux indicateurs : laisser le sentier de la Pra pour prendre le sentier de l'Échaillon, non indiqué par les panneaux indicateur mais bien marqué et balisé jaune, qui monte vers le nord-est. Le suivre jusqu'au pied du col de la Grande Vaudaine au niveau d'un petit lac (en eau le 31/8/2014 mais sans doute sec une année "normale" à cette date). Pour le pic de Mirebel : prendre le pierrier qui monte Sud-Est. À un endroit où la pente s'adoucit un peu (sans être vraiment un replat) partir plus au sud dans un couloir très raide avec des pierriers qui débouche sur la crête vers 2550m. Emprunter la crête aérienne et délicate (petites montées-descente sur quelques mètres, rochers pourri) pour rejoindre les deux sommets de Mirebel, d'altitude identique et séparé par un tout petit col. Redescendre jusque vers le "replat" évoqué précédemment et repartir en traversée dans le pierrier vers le col de la Passure. De là une trace assez bonne traverse sous les crêtes : on longe d'abord un premier sommet pour arriver sous un col bien marqué (inutile d'y monter), puis on rejoint (la trace se perd dans une zone plus rocheuse où on peut avoir à mettre les mains, plusieurs passages possibles) une arête tranquille qui mène au sommet 2516m. Du sommet reprendre la même arête facile et la quitter au niveau d'un couloir herbeux bien visible qui amène sur un pierrier assez pénible dans une combe, en traversée sous la crête entre les pointes 2516m et 2525m. Arrivée dans le pierrier sous le sommet 2525m, le remonter (au choix, gros blocs ou petites pierres qui roulent), pour arriver au pied de la zone rocheuse compacte d'environ 50m de haut. Plusieurs pas d'escalade facile dans un rocher plutôt sain (grandes lames comme prises de main) amènent au sommet. Descendre par le même chemin. De là traverser (pierrier) pour rejoindre le sommet 2491m. Basculer par l'Ouest sur le versant Sud pour redescendre sur le col de la Petite Vaudaine. Une trace ramène à l'Échaillon.

CHAMROUSSE
1650m R4 icone randonnee

Remonter la Combe Madame jusqu'au refuge. Là prendre droit dans la pente de la Plagne Vaumard. Herbe jusque vers 2200m puis pierrier au dessus, jusqu'au col d'Arguille. Suivre au mieux l'arête, souvent un peu en dessous sur la droite, jusqu'à l'antécime du pic de la Grande Valloire. Là prendre bien à gauche pour rejoindre un couloir raide bien visible qui rejoint le sommet (on peut passer un peu plus bas). Rocher pourri mais les difficultés sont très courtes. Redescendre au col par le même itinéraire. Redescendre un peu pour contourner le "gros bloc" entre le col et l'arête montant au Rocher d'Arguille. Passer d'abord à gauche de l'arête puis la traverser pour passer au mieux à droite. Passage raides avec les mains. On rejoint vers 2830m un gros pierrier facile, jusqu'au sommet. Attention à la descente à ne pas descendre trop bas côté glacier d'Arguille. Rejoindre de nouveau le col d'Arguille puis descendre versant Ouest. Au début rocher très pourri, puis glacier (un vrai, sans crevasse mais avec glace vive possible et pas vraiment de possibilité de l'éviter par les bords ; crampons obligatoires). Ne pas trop descendre mais essayer de rester vers 2250 au plus bas en traversant vers le passage Odru qui domine lac Blanc et lac de la Folle. Arrivé vers 2300m voit plusieurs passages envisageables : une sorte de couloir large qui se termine par une petite bande d'herbe qui traverse de gauche à droite (pas testé), un couloir franc mais raide et encaissé (le vrai "passage Odru" ?), au moins deux autres petit couloirs moins francs sur la droite (pas testé). Le couloir le plus central est raide et délité par endroit. Ne pas s'y engager s'il y a déjà quelqu'un dedans !!! De l'autre côté, on rejoint vite des pentes d'herbes raides ; traverser vers la Grande Roche (sans forcément chercher à l'atteindre) pour trouver des sentes discontinues qui ramènent vers les chalets de l'Arpette. De la un sentier boueux et mal marqué au sol mais assez bien balisé ramène à un petit chalet en bordure de forêt. Le sentier devient bon et bien marqué dans la forêt jusqu'au hameau de la Tour. Retour au parking par un petit kilomètre de route ou un sentier en "rive droite" du lac.

LA FERRIERE
2600m R4 icone randonnee

Du lac emprunter la route de la Chapelle Blanche et au 1er virage prendre tout droit le chemin qui monte au Mont Cenis. Dans le hameau, prendre la piste qui monte au plan Perrier via Balan.De plan Perrier c'est tout droit jusqu'au jusqu'au tours de Montmayeur.Pour le retour, rejoindre le parking des tours puis la piste Sud. Au carrefour prendre la piste (taureau méchant) qui rejoint le hameau de Montalbout. Dans le hameau un chemin descend sur la Croix de la Rochette, le prendre. On arrive sur la route et l'emprunter en montée jusqu'au point 443 alt. Descendre sur St Maurice et au carrefour prendre Sud la route jusqu'au Petit Mont. Dans un virage 'alt. 468) prendre le chemin qui monte au Grand Mont. Une fois le hameau atteint descendre par la route panoramique jusqu'au Mont Cenis. Descendre au lac par le chemin que vous avez emprunté à la montée.

Detrier
17km 800m R1 icone randonnee

"Quittons les Adrets et prenons de l’altitude pour découvrir par le haut nos balcons de Belledonne et leurs paysages aériens.Le départ se fait au bout du parking de Pipay. Le chemin à suivre est une piste forestière serpentant à flanc de coteau.Tout le charme du parcours réside dans l’ambiance fraiche et humide des lieux et les points de vue nombreux sur les crêtes de Chartreuse, la trouée de Chambéry et les Bauges.Dès les premiers pas on pénètre en sous-bois. Fougères aigles, bosquets d’épilobes roses, de sénéçons orangés, de millepertuis jaunes, de prénanthes pourpres, de germandrées jaunâtres, toute une végétation dense et de haute taille vous entoure de part et d’autre du chemin (à vous de les découvrir).En cheminant le long des talus ruisselants on croise deux cascades se rejoignant au milieu des mousses. Plus loin, torrents et ruisselets dévalent la pente, l’un d’eux plus fourni lors des saisons pluvieuses est à passer à gué. A chaque trouée, devant vos yeux, les falaises de la Dent de Crolles et de Chamechaude à l’Ouest s’imposent.La piste serpente longuement en épousant plis et replis du relief.A mi-parcours, on coupe le circuit de « Le tour du Merdaret » annoncé par un balisage sur poteau. Plus loin une ligne à haute tension est signalée et protégée.En dernière partie de parcours, une avancée dans le talus permet une vue plongeante sur les molles collines morainiques de Theys et Hurtières et leurs habitations dispersées égayant le paysage montagnard.A plusieurs reprises, les éboulis dans le talus d’amont permettent d’identifier dans les affleurements les roches caractéristiques de ce versant de Belledonne, les schistes « satinés » malmenés lors de la formation des Alpes.Le trajet se termine sous un tunnel de noisetiers avant d’atteindre sur la droite du chemin un groupe de 20 ruches dont les abeilles s’activent.Le retour se fait agréablement dans le fraicheur du même chemin où l’on découvre de nouveaux aspects de flore, roches et paysages ignorés à l’aller."Agnès F.

Pipay
7.4 kmkm 200m R1 icone randonnee

De Fond de France prendre l'itinéraire classique des Sept Laux, où l'on peut faire étape au refuge.Du refuge, repasser les 2 barrages du lac Cottepens, contourner le lac de la Motte par le nord-ouest, remonter les alpages en direction du lac puis du col de l'Ile (2273). De là, remonter vers le sud la crête dont le sommet est plutôt un plateau (2516), se terminant au col de Mouchillon quelques dizaines de mètres plus bas. Tout au long de la crête, la vue sur le versant Combe Madame est vertigineuse et particulièrement sauvage.Descente sans difficultés par névés et pierriers-vers l'ouest, à vu, sur les Sept Laux-vers l'est sur Combe Madame, hors sentier, par des pierriers (R2), éventuellement des névés en début de saison, jusqu'à un relatif replat (le Cul du Pet) après lequel on rejoint sur la droite une sente qui passe sous les "à Pics de Badon" avant de rejoindre le refuge de Combe Madame.

La Ferrière d'Allevard
1429m R2 icone randonnee

Au carrefour des 4 chemins, remonter la piste qui conduit au parking (1372m). Suivre l'itinéraire sans difficulté jusqu'au col de La Pra. Du col, tirer à droite pour remonter la croupe Est du Galeteau et retrouver assez rapidement une sente balisée de quelques cairns. Dans le haut après avoir remonter un pierrier, elle vient buter contre le "bastion" sommital. Sur la gauche, se présente un couloir infranchissable.Deux solutions:soit grimper quelques gradins rocheux puis une dalle que l'on traverse par un pas sur la gauche pour se retrouver sur une terrasse terreuse sous un court dièdre (2m, pas de II) qui donne accès au sommet.Soit traverser sur la droite(10m) par une vire en dalle légèrement déversée et contourner une avancée rocheuse pour se retrouver dans la partie sommitale d'un grand couloir. Avancer un peu pour découvrir sur la gauche le passage d'accès au sommet (court passage de III).Du Galeteau, redescendre facilement jusqu'au petit col qui sépare les 2 sommets et remonter par une sente jusqu'au Grand Colon où l'on rejoint l'itinéraire normal empruntant le versant Ouest. Passer à la cabane du Colon (source) et dévaler pour rejoindre la piste forestière (1465m).

Revel
1265m R3 icone randonnee

Du parking, monter au refuge Jean Collet, puis au lac Blanc, par le Ravin des Excellences. Du lac Blanc, monter "au mieux" au col des lances (quelques traces) puis au sommet de la Petite Lance par une arête aérienne, mais toujours bien facile, avec de bonnes prises.Descente des la Petite Lance par le glacier de la Sitre. Le passage du verrou demande de l'attention, il y a quelques cairns ici et là, mais en venant du haut, il est facile de s'égarer dans des vires très surplombantes. Un piolet peut être utile, le névé reste longtemps en place.

Saint Mury
13km 1600m R3 icone randonnee

Depuis l'attero, rejoindre le route de Chamrousse.Descendre la route de Chamrousse sur 30 mètres et monter à gauche (est) une petite route goudronnée sur 250 mètres.Traverser la route Uriage/Belmont et prendre en face pour le Mollard.Ensuite, Le Chavanoz (700m), La Grivolée (810m), Le Chavanais (910m), Les Seiglières (1050m), Casserousse (1400m), Col de Balme (1830m) et monter à la Croix de Chamrousse (2250m).Jusqu'à Le Chavanais (910m) on alterne petites routes très peu fréquentées et chemins.Après Le Chavanais (910m), chemins forestiers jusqu'à Casserousse (1400m) et pour terminer la piste "Olympique hommes" jusqu'à la Croix de Chamrousse.

Saint Martin d'Uriage
9km 1700m D1/V2/A2 icone parapente

Itinéraire:De l'autre coté de la route, au panneau indicateur suivre les chalets du Gay(ruines 1356m). Vers le nord, un sentier en sous bois(rond blanc sur les arbres, rejoint le Gr.549. Après avoir traverser le torrent le Frénet, notre Gr. se dirige ouest. Plus haut, il atteint un replat(table marqué sur un gros rocher plat). Et en arc de cercle sous les pentes du versant est du rocher de l'Homme, on gagne un col et passe à proximité d'une cabane. Au moment ou notre Gr. remonte, on va alors se diriger ouest, en pleine pente dans les éboulis, et hors sentier, en évitant des barres pour gagner le col(2122m) bien visible. Du col, sud ouest, dans un couloir, on passe devant une mare, et après une bosse, on rejoint le lac de la Balmette. Pour la descente, suivre le torrent d'Articol issu du lac, rive droite et rive gauche pour éviter une barre. On récupère une sente pour rejoindre le Gr. Vers la droite, passer la combe de l'Ours et gagner le point(1937m) puis ensuite laisser filer le Gr. Vers l'ouest, en contre bas, notre sentier passe à proximité d'une ruine. Ce bon sentier, gagne la clairière et le chalet des Clots(fontaine). Plus bas, on atteint le sentier qui monte du hameau le Mollard, et à gauche nord on traverse le torrent d'Articol pour retrouver les ruines du Gay. Le reste c'est le même itinéraire pris à la montée.

Rivier d'Allemont
1120m R2 icone randonnee

A partir du virage 1045m, baraque de Bel Air s'engager sur la piste forestière non déneigée que l'on suit pendant environ 2 heures jusqu'au panneau "col de Claran" (voir photo). Suivre cette direction en montant jusqu'à butter contre un ravin. Ne pas le traverser et continuer de remonter vers le sud ouest. On sort de la forêt vers 1650m pour rattraper la croupe issue du point 1951m. L'abandonner pour prendre pied dans le vallon vers le point 1796m. Remonter ce vallon pour sortir sur la crête à une centaine de mètres au sud est du point 2092m.

la Chapelle du Bard
1140m R2 icone randonnee

Suivre les indications en suivant un chemin qui part Sud-Est au dessus d'un ruisseau. (ecriteau)

La Gorge
1041m R1 icone randonnee

Assez longue portion en forêt, humide, quasiment sans dénivelé jusqu'à la jonction inférieure avec le Pleynet. Montée avec vue magnifique sur les cascades du Boulon et la Grande Lace de Domène jusqu'au Pont du Mousset. Traverser le torrent et quitter le GR pour une sente à droite (2 gros cairns puis marques jaunes) qui monte (direction Est) vers les barres rocheuses pour rejoindre le GR venant du refuge Jean Collet. Suivre le balisage jusqu'au Lac Blanc. Retour par le même itinéraire.

St Mury Monteymond
?km 900m R1 icone randonnee

Suivre l'itinéraire du refuge de l'Oule et continuer jusqu' au replat 2100m. Remonter le vallon en direction de la base du glacier du Gleyzin et vers 2300m monter dans des blocs pour atteindre le col nord du Gleyzin (2578m). Descendre le versant est d'une vingtaine de mètres (jusqu'à la base de l'éperon rocheux de la rive gauche). Partir en écharpe ascendante pour rejoindre le point 2646m. De là, facilement suivre l'arête pour atteindre le sommet.

Pinsot
1710m R3 icone randonnee

Remonter la route forestière jusqu'à 250m avant pont Haut (1094m) où l'on trouve un embranchement sur la gauche. On abandonne rapidement cette piste pour un sentier raide qui part sur la droite. Vers 1400m, on coupe la piste forestière au lieu dit "le pas du boeuf" (poteau indicateur) puis on continue de suivre le balisage jusqu'au refuge.

Allevard
1140m R1 icone randonnee

Du parking continuer la route forestière partant plein sud. Après 3 épingles à cheveux (qu'on peut couper en prenant un vague sentier à travers les bois), on arrive à un repère jaune marqué Belledonne en forme de flèche sur un arbre vers la cote 1500. Le sentier part alors plein sud en direction des Chalets du Merdaret. Passer au-dessus en prendre plein est vers le Col du Merdaret.Retour: remonter la crête plein Nord jusqu'au Cul de Pet. Descendre ouest vers une mare rouge, continuer jusqu'au lac Léatel. Prendre plein nord jusqu'à des ruines. Descendre la combe et prendre le chemin s'enfonçant dans la forêt pour rejoindre la route forestière.

Theys
8km 500m R1 icone randonnee

De Chamrousse rejoindre les lacs Roberts par la brèche Sud. Traverser les lacs et rejoindre la combe de Jasse Bralard puis le refuge de la Pra. Passer au col du Pra et monter au lacs du Doménon. Du lac du Gd Doménon rejoindre le point haut de la traversée : le col de Freydane (2645m). Descendre sur le lac Blanc, à ce dernier prendre le chemin qui passe dans les barres pour gagner au plus court la combe permettant d’accéder au col de la Mine de Fer (2400m).Du col partir au NE pour rejoindre la brèche de Roche Fendue. Ensuite faire une grande traversée hors sentier sous les Ferrouillets - Sciallet et Sifflet pour rejoindre le pas de la Coche (1989m).De nouveau faire une traversée en arc de cercle sous le Pic du Pin, le fond de Belle * et la crête des Ilettes pour passer le col de la Vache.Descendre sur le lac de Cos et prendre plein N en longeant les diff. lacs pour rejoindre Fond de France.De fond de France gagner le hameau de la Martinette puis celui du Cley. Monter aux chalets de la petite Valloire puis ceux de Tigneux en traversant la montagne de Tigneux.Au Crêt du Tambour, plein N pour rejoindre le lac de Léat puis le Chalet du Bout. Puis descendre sur le hameau du Gleyzin (Bourgeat Noire). Monter au chalet de l'Aup Bernard puis au "sommet" du Praillet. Descendre dans le vallon du Veyton, suivre la piste jusqu'au point 1094m. Prendre la piste de droite pour atteindre le refuge de la Pierre du Carre puis le col de Claran. Descendre sur le ref. du même nom puis trouver le sentier (plein Est) menant au ref. des Férices en passant par le chalet de Pré Nouveau.Du ref. des Férices s'orienter plein N pour gagner le col d'Arpingon, la Pte de la Frêche et le col éponyme. Descendre sur le ref. de la Perrière. Du Ref. monter au col de la Perrière puis descendre la combe de l'Arbet Neuf jusqu'aux sources du Gargoton.Le col de la Perche vous permettra de basculer sur celui de l'Arbaretan. Monter aux 3 Mollards puis au Grand Chat avant de redescendre sur le col du Champet.La descente de la Richesse vous mènera au village de La Table

Chamrousse
90km 7500m R2 icone randonnee

De Chamrousse rejoindre les lacs Roberts par la brèche Sud. Traverser les lacs et rejoindre la combe de Jasse Bralard puis le refuge de la Pra. Passer au col du Pra et monter au lacs du Doménon. Du lac du Gd Doménon rejoindre le point haut de la traversée : le col de Freydane (2645m). Descendre sur le lac Blanc, à ce dernier prendre le chemin qui passe dans les barres pour gagner au plus court la combe permettant d’accéder au col de la Mine de Fer (2400m). Du col partir au NE pour rejoindre la brèche de Roche Fendue. Ensuite faire une grande traversée hors sentier sous les Ferrouillets - Sciallet et Sifflet pour rejoindre le pas de la Coche (1989m). De nouveau faire une traversée en arc de cercle sous le Pic du Pin, le fond de Belle * et la crête des Ilettes pour passer le col de la Vache. Descendre sur le lac de Cos et prendre plein N en longeant les diff. lacs pour rejoindre Fond de France. De fond de France gagner le hameau de la Martinette puis celui du Cley. Monter aux chalets de la petite Valloire puis ceux de Tigneux en traversant la montagne de Tigneux. Au Crêt du Tambour, plein N pour rejoindre le lac de Léat puis le Chalet du Bout. Puis descendre sur le hameau du Gleyzin (Bourgeat Noire). Monter au chalet de l'Aup Bernard puis au "sommet" du Praillet. Descendre dans le vallon du Veyton, suivre la piste jusqu'au point 1094m. Prendre la piste de droite pour atteindre le refuge de la Pierre du Carre puis le col de Claran. Descendre sur le ref. du même nom puis trouver le sentier (plein Est) menant au ref. des Férices en passant par le chalet de Pré Nouveau. Du ref. des Férices s'orienter plein N pour gagner le col d'Arpingon, la Pte de la Frêche et le col éponyme. Descendre sur le ref. de la Perrière. Du Ref. monter au col de la Perrière puis descendre la combe de l'Arbet Neuf jusqu'aux sources du Gargoton. Le col de la Perche vous permettra de basculer sur celui de l'Arbaretan. Monter aux 3 Mollards puis au Grand Chat avant de redescendre sur le col du Champet. La descente de la Richesse vous mènera au village de La Table

Chamrousse
97km 7700m R2 icone randonnee

Prendre le Gr. de pays balisé de jaune, qui contourne la grande Aiguille, et gagne le lac des Pourettes. Par la brèche Roberts nord, on gagne les lacs et plus bas le Gr.549, qu'on va suivre en direction du refuge de la Pra. Au point(1929m), laisser le Gr. filer nord, et nord nord est, suivre un balisage jaune vers le lac David. Notre sentier, remonte un couloir avec de bonnes prises pour atteindre une épaule herbeuse. A environ 2050m, vers l'est, reperer un cairn, une sente remonte dans une combe entre des blocs et des éboulis, ma foi bien cairnés jusqu'au col de la petite Vaudaine sans difficulté. Pour la descente, regagner le point 1929m, et par un sentier vers le Clot des Vernes, on atteint le torrent issu des Doménons. A gauche ouest en 10 mn on gagne la cascade de l'Oursière. Par un bon sentier bien balisé on regagne le parking de la Gâte. Par la route 500m en montant reperer à gauche un large sentier qui rejoint le parking 1400m.

St Martin d'Uriage.
1050m R3 icone randonnee

Au parking de Coteyssart, prendre le sentier qui monte sur la gauche (panneau). Il s'élève dans la forêt par une traversée, puis par quelques lacets. On débouche dans l'alpage au niveau du chalet du Chazeau (alt. 1778 m). Continuer Nord-Ouest sur le sentier, pour une montée agréable à travers la lande. Le Grand-Pic de Belledonne est en point de mire, et on a un très beau panorama sur l'Eau d'Olle et le massif des Grandes Rousses. On parvient alors au Pas du Bessey (alt. 2000 m). Le sentier traverse à niveau un pierrier, puis parvient à une bifurcation. Laisser le GR et suivre une sente qui monte Est sur le flanc d'une croupe herbeuse, le long du Ruisseau du Molard. On débouche alors au Lac de Belledonne.Retour par le même itinéraire.

Allemont
890m R1 icone randonnee

Le sentier s'élève au dessus du hameau puis dans la forêt. Après les ruine du Gay le sentier en pointillé noir sur la carte est bien visible et présent bien que non balisé. On sort de la forêt vers 1500m, et on rejoint le GR. Ne pas trop l'emprunter pour monter au mieux dans les éboulis, puis vers le Sud, pour rejoindre le lac de la Balmette. Après le lac, continuer dans les éboulis vers le fond du vallon, on devine vite une pente raide qui débouche vers 2500m sur une pente moins raide juste sous le col. Un dernier raidillon et c'est fini.

ALLEMOND
1750m R3 icone randonnee

Du pont de Bachat Bouloud prendre le sentier pour le lac Achard puis col de l'Infernet, ensuite col de la Botte et enfin col des Lessines.Prendre plein Est la montée aux Vans dans des éboulis de pierres.

Chamrousse
748m R1 icone randonnee

Des Boulins prendre le sentier qui fait suite au hameau, il grimpe mollement puis piquer à gauche, on rattrape une plus grande trace bien balisée, il suffit de suivre les épingles en prenant soin de toujours prendre la direction du col de Champet et du circuit de la Richesse. A 1028m une intersection, continuer sur le même sentier jusqu'à la cabane à Michel (1266m). Poursuivre le sentier, il coupe à plusieurs reprises une large piste mais le Bourget en Huile a bien fait les choses, c'est clairement signalé. A 1461 on traverse avec difficulté une tourbière bien humide et noire de boues. Poursuivre jusqu'au col ce Champet. Ici c'est plein sud vers le sommet par un sentier bien marqué. Atteindre une première antécime à 1977m puis par une grande traversée sur les crêtes rondes atteindre le point culminant tout au bout avant que la crête ne pique sur le col de l'Arbaretan.

Bourget en HUile
1200m D1/V1/A1 icone parapente

De Détrier remonter le chemin des Ânes jusqu'à la D202, traversée pour rejoindre le Villaret. A l'oratoire, prendre à droite puis la route du Montcenis puis à gauche celle de Plan Ravier. Après le réservoir d'eau, une piste par à gauche, l'emprunter pour rejoindre la route qui monte à Plan Perrier.

Detrier
9,6km 400m R1 icone randonnee

Suivre le chemin indiqué "Col du Merdaret"; à la sortie de la forêt le chemin s'éparpille un peu, il suffit de remonter tout droit les alpages et l'on retrouve sur un plateau le sentier qui conduit à la crête au niveau du Cul du Pet. Suivre alors cette crête herbeuse jusqu'au Grand Rocher.Retour: -par le même itinéraire, -vers le col du Barioz par le crêt Luisard -vers le Pleynet par le Crêt du Boeuf; du parking de la station de ski un chemin regagne Fond de France par "France Barral" en 30 mn -vers Pipay, Prapoutel...

La Ferrière
896m R1 icone randonnee

Suivre le rude sentier qui remonte le bois de la montagne du Gleyzin. Vers 1550m, deux directions sont possibles, soit par le chalet du Gleyzin de la Ferrière (fermé) ou par le chalet en ruine des 2 ruisseaux. Les 2 itinéraires se rejoignent au lac noir.Faire le tour du Lac Noir et s'orienter Sud-Est en direction d'un vallon suspendu qui mène au col de Pendet. En vue de ce col (traces de moutons) prendre l'arete Nord sans difficulté qui conduit au sommet. Belle vue sur le cirque des 7 Laux.

GRENOBLE
1250m R2 icone randonnee

Prendre le chemin qui mène au Sept-Laux en prenant le sentier de gauche vers 1550m (chemin du chalet des 2 ruisseaux). Vers 1750m, on arrive à un replat: remonter à gauche les pentes d'herbes et de caillasses dans un couloir débouchant à un col, le sommet est à gauche. Le sentier marqué sur la carte n'existe plus, sauf juste à la fin...Descente par le même itinéraire, on peut aussi continuer en traversée ascendante vers le sud-est, sous les pointes du Mouchillon et redescendre vers un replat sous le vallon descendant du col de l'Ile. Descendre ensuite le vallon du ruisseau (pentes herbeuses, caillasses) jusqu'au ruines sur le replat près du chalet ruiné des Deux Ruisseaux.

La Ferrière d'Allevard
940m R2 icone randonnee

Du parking, prendre le sentier plein sud, il traverse rapidement le ruisseau du Pleynet et passe devant l'école d'escalade des Biassus. Laisser un sentier à main gauche et poursuivre sur ce beau sentier. Vers 1350 la pente s'assagit pendant que le sentier, jusqu'ici de qualité suisse perd son label, il est bien français: ça part dans toutes les directions dans une joyeuse pagaille. La ligne principale est cependant sud-ouest pleine pente dans la forêt. A 1550m vous trouverez une bifurcation où la moitié des panneaux a disparue, c'est à gauche qu'il faut prendre. On fini par sortir de la forêt pour s'engager dans un couloir encombré de pierres par un sentier équipé de quelques marches d'escalier, jusqu'à un plateau à 1770 m – l'année de naissance de Beethoven. Deux solutions : 1)Prendre à gauche pour passer sous la croix et l'atteindre par un couloir plutôt raide sur la fin. Il existait jadis un sentier, mais il ne reste vraiment plus grand chose, la nature a repris ses droits. Le couloir est à éviter par temps humide aussi il peut être préférable de passer ailleurs. 2)Il faut pour cela continuer sur le sentier principal pour traverser le plateau et monter en lacets jusqu'à l'altitude 1970. C'est la prairie des anciennes cabanes, il ne reste que des murets. Prendre alors à gauche et par une traversée ascendante à gauche et sortir sur l'épaule du Mouchillon à l'altitude 2070. De ce point, vous verrez la croix en contrebas, que l'on rejoint à travers deux pierriers instables.

Fond de France
1000m D1/V1/A1 icone parapente

Prendre le chemin derrière l'ancien hôtel des Septs Laux et rejoindre le ruisseau du Pleynet. Traverser sur le pont et prendre le chemin à gauche (est).Celui-ci, large, monte en sous-bois. Peu avant la sortie de la forêt, il se sépare en deux (1570m) prendre à gauche le chemin des Deux Ruisseaux.

Fond de France
1820m R3 icone randonnee

De Fond de France monter aux 7 Laux par le chemin des deux ruisseaux. Au col de la Vieille rejoindre le col des 7 Laux, continuer sur le chemin de pays pour rejoindre le dernier Laux ( Lac de la Sagne).On quitte le sentier balisé pour la croupe ONO et 250+ hors sentier. Les passages verticaux sont ludiques et tous évitables.Au col de l'Homme 2295m, prendre plein S pour gagner le sommet (2323m).Afin de faire une boucle, prendre NNO pour rejoindre la crête de Cheval et sont point haut 2601m. Du culmen descendre au mieux au col de la Vache où l'on retrouve le Gr de pays (balisage rouge/jaune). Descendre sur les 7 Laux et les retraverser en sens inverse.Au lac Carré, afin de faire une boucle prendre le sentier RG du Cul de la Vieille et le chalet du Gleyzin de la Ferrière.

La Ferrière
1700m R3 icone randonnee

Du parking de Freydiere prendre l'itinéraire du col de la Pra puis décendre sur le refuge de la Pra pui le lac david en traversant le petit plateau en dessous du refuge, de la on voit le sentier qui remonte en face. Une fois arrivée au lac David prendre le petit couloir en face du lac qui remonte sur un mouvement rocheuxune fois en haut prendre a gauche pour suivre la line de crete puis les kairn jusqu au sommet.

Revel
18km 1744m R3 icone randonnee

Suivre le sentier, bien balisé. Au Col de la Pra, bifurquer sur la droite. Le refuge est à quelques minutes.

revel
800m R1 icone randonnee

Au départ du parking suivre le GR 549A, passé le lac du Crozet, continué jusqu'au col de la Pra, au col prendre Nord-Est, GR 549, arriver au lacs.

Revel
1050m R2 icone randonnee

Depuis la place de la mairie partir vers le sud, croiser l'ancienne route d'Uriage, puis la nouvelle équipée d'un feu.On se trouve alors au pied de la colline du Mûrier.Prendre le chemin indiquer "Le Mûrier", il monte raid, en 3 lacets jusqu'au batteries basses puis rejoint la RD 112 au niveau de la base de loisir, suivre la RD qui traverse le village et 300 m après la sortie, prendre main gauche un chemin (4 marches en rondins) qui rejoint l'ancien tir aux pigeons, de la ne pas partir horizontalement en direction de la RD mais prendre à gauche droit dans la pente une trace qui rejoint le large chemin qui mène aux batteries hautes.Des batteries traverser jusqu'au col du Gourlu.Si le coeur n'y est plus virer à gauche et rejoindre le Mûrier par un chemin souvent très très gras, si non prendre droit en face un chemin très raid qui débouche sous la ligne haute tension qui longe un prés.Au bout du pré en direction de l'Est vous vous trouvez face à une patte d'oie.Prendre le chemin du milieu, même si c'est le moins motivant, les autres sont des restes d'exploitations forestières en cul de sac.Traverser quelques ronces voraces sur 100 m puis après la deuxième ravine, le chemin fait un virage à 180° puis débouche vers 670 m sur la large piste qui relie Romage à Villeneuve d'Uriage.Partir vers l'Est en direction de Villeneuve, vous êtes au point haut du parcours 680 m, le reste n'est qu'un long faut plat descendant.Au point 620 tourner à gauche pour revenir sur le Mûrier.Juste avant la première maison prendre à droite le raide sentier de la Bottine qui rejoint la combe de Gieres puis suivre la RD avant de rejoindre votre point de départ.11km500 depuis chez mois (gare SNCF de GIERES)

GIERES
11,5km 650m R1 icone randonnee

Du hameau prendre la direction de l'Aup Bernard. Au chalet prendre direction N le chemin du Praillet. Un peu avant le téléphérique (gros cairn), emprunter à droite (Sud/est) un chemin fléché en bleu qui longe ce téléphérique. Le sentier passe ensuite en face Nord (Enfer de Berlanche) pour remonter un couloir plus raide sur 100 mètres. En sortie du couloir, on repasse sur le versant Gleysin, pour déboucher après une traversée sur la crête (2080 m - mamelon herbeux). Gagner enfin le sommet par l'arête rocheuse (passages nécessitant de mettre les mains)

Allevard
990m R3 icone randonnee

Du parking prendre en face un large chemin, le suivre jusqu'a une bifurcation, prendre a gauche. Remonter la prairie de l'Oule le long du torrent. Vers 1500m, laisser le chemin qui monte au Col de Vay, prendre a droite. On passe alors au dessus de la cascade par la gauche.Traverser le pont en beton pour arriver au replat de l'Oule (1720m). Continuer sur la gauche, le refuge est alors a vue (S-E), l'atteindre par une derniere petite montee en lacets. Jolie petite balade.

Gleyzin
736m R1 icone randonnee

Depuis Hurtières remonter la route et prendre la 1ere a gauche (tour du balcon des 7 laux) Prendre tout de suite la 1ere gauche devant un chalet en bois direction Chateau Gaillard. Suivre un chemin qui contourne la colline pour arriver en haut a l'arriere de la colline.Parcours possible avec des enfants qui marchent bien. Assez raide avec quelques clotures.

Hurtières
1.5kmkm 879m R1 icone randonnee

Du parking partir en direction du lac de Crop (GR + tags). Passer le lac de Crop, puis le lac Bleu. Vers 2350, quitter le GR et prendre Sud-Sud-Est en direction du Col bien visible au-dessous de son cirque.

Laval
1200m R3 icone randonnee

L’itinéraire débute en sous-bois à proximité d’une charmante habitation au toit en lauzes. Ici, pas de lacets au travers des hêtres et des épicéas mais un sentier qui s’élève droit en forêt. La mise en jambe est tonique et sans complaisance. Un balisage jaune très présent permet un cheminement sans équivoque. Au bout de 30 minutes nous passons près des ruines des Lauzières légèrement en contre-bas sur notre gauche. L’ambiance du sous-bois est agréable et fraîche. A l’heure de marche nous atteignons un ancien chemin forestier dans une clairière avant de déboucher 5 minutes plus tard sur une route forestière. Le lac est proche. Couper cette route pour suivre le sentier qui s’engage dans les bois tout en repérant le balisage jaune. Quelques minutes suffiront pour atteindre ce lac forestier dont les rives sont propices à un repos bien mérité. Un sentier permet de faire le tour de ce petit lac tout en observant la faune et la flore locale. http://jm.pouy.club.fr

Allevard
485m R1 icone randonnee

Garez-vous au Recoin de Chamrousse, et empruntez le téléphérique de la Croix, qui fonctionne normalement tout l'été (Se renseigner au préalable) pour atteindre la croix de Chamrousse. Descendre la piste des lacs Robert, ex-pierrier réaménagé et ré-engazonné, pour atteindre les lacs. Laissez le départ du télésiège sur la gauche, continuer entre les lacs vers la cabane, puis tout droit. Plus loin, descente escarpée dans les rochers, ou les mains peuvent être utiles pour les petites jambes. Laisser à gauche le chemin qui descend sur les Ségliéres, passer sous l'Echaillon. Poursuivre vers le lac Léama, puis monter un pierrier (Bien tracé en lacets). Atteindre alors facilement les lacs Longet et Claret, puis déboucher sur le plateau (Marécageux !) de la Pra. Retour par le même itinéraire.

Chamrousse
535m R2 icone randonnee

Évident et balisé depuis La Ferrière. Bien entendu, après quelques centaines de m sur la piste vers l'altitude 1850, on finit par se lasser et on monte tout droit vers le sommet dans les rhodos.

La Ferrière
1030m D2/V1/A1 icone parapente

Prendre la piste qui part vers le Sud entre le ruisseau et l'usine hydrauéléctrique. Au bout de 10 minutes, au niveau d' une épingle à gauche, la quitter pour prendre le sentier qui part vers le Nord. On rejoint ainsi une route que l'on suit un peu jusqu'au hameau de Montarmand. Suivre ensuite le balisage jusqu'au refuge du Crêt du poulet. Prendre alors le large sentier qui part au Sud. On peut passer (ou non) au Crêt Luisard avant d'atteindre le Grand Rocher (1926m).Pour le retour, suivre la crête vers le Sud jusqu'au Cul de Pet (1849m). Quitter la crête et descendre en versant Est par un chemin puis par une piste (en passant par un refuge communal) puis à nouveau par un sentier jusqu'au parking du départ.

La Ferrière
1050m R1 icone randonnee

Rejoindre par une piste l'alpage de la Lescherette, puis par les sentiers, l'alpage et le lac de la Vallette.Du lac, atteindre le col (plein ouest) par des pentes herbeuses, puis caillouteuses.Sur la crête, cheminer entre les blocs et les vires.

St-Remy
1700m R3 icone randonnee

Depuis le parking sur la route principale, tourner à gauche et remonter la route en passant devant le gîte de La Martinette. En haut de la route, prendre le sentier indiqué "Combe Madame". Après quelques minutes, ne pas prendre à droite (vers la cascade du Pissou) mais continuer à remonter le long du torrent de Combe Madame. Après 1h environ, on atteint le premier chalet. La forêt s'éclaircit et à l'altitude 1600 on quitte la forêt. La montée continue en quelques lacets pour atteindre le refuge de Combe Madame.

La Ferrière
720m R1 icone randonnee

De La Provenchère descendre par la route (direction Villard de la Table) jusqu'au pont du Gelon. Prendre la piste rive gauche du Gelon pour gagner le hameau de la Martinette. Dans le hameau prendre la piste forestière qui passe devant une retenue d'eau et continuer de descendre pour rejoindre le Gelon. Au carrefour alt. 635 prendre à droite pour traverser le Gelon. Continuer sur cette belle piste, passer devant une 1ère ruine et à la seconde (ruine de la Mannon) prendre la piste en herbe qui part plein Ouest. Une fois le dernier près passé suivre à 90° les barbelés (couper à travers champ). Vous tombez sur une piste qui part sur votre gauche. Au carrefour de la D23, prendre la direction du Defay sur 300m puis rentrer dans un petit champ et prendre NE pour gagner la sente qui mène au plateau du pic de l'Huile. La sente n'est pas sur la carte mais est bien tracée. Sortir à travers 2 barres rocheuses et gagner le plateau. Rejoindre la route du pic et son sommet.Le retour se fait par la route pour jouir du panorama sur les Bauges, Lauziere, Belledonne. Avant de rejoindre la Table, prendre une piste NE pour atteindre le hameau du Mollard. A la sortie de ce dernier prendre sur votre gauche " tour de la Table" pour rejoindre la voiture à la Provenchère

La Table
9km 350m R2 icone randonnee

Franchir le pont en direction de Bachat Bouloud. Juste après, monter la piste à gauche et suivre le balisage jaune traversant une piste de ski et un télésiége.Retour par le plateau de l'Arselle, Pour cela, partir au sud-est du lac (pancarte à 100m), puis suivre le balisage.

Roche Béranger
240m R1 icone randonnee

Depuis le terminus de la route forestière de Fremezan, emprunter le sentier bien marqué qui part au sud. Après quelques lacets dans les pentes parsemées de pins, de mélèzes et de paravalanches, il aboutit à une bifurcation signalant à gauche "La Planard" et à droite "Le Lac des Balmettes". Partir à gauche sur un sentier de moins en moins marqué traversant des pentes raides et qui demande un peu d'attention. Le sentier qui devient sente aboutit dans un vallon herbeux parsemé de blocs vers l'altitude 1950m. La trace se perd plus ou moins et il faut remonter vers l'Est pour gagner les crêtes sud du vallon. On aboutit alors au point 2103 dominant le planard Combe Rousse, vaste replat dominant la combe des Roches et offrant un panorama saisissant sur le chaînon du Puy Gris. De là, il est possible de boucler vers le col des Balmettes et le lac (R2, +300m) ou bien de gravir la Pointe des Balmettes, 2479m (R3, +300m)

Saint Colomban des Villards
2km 300m R2 icone randonnee

Dans le virage passé le petit pont de bois et suivre la trace qui se dirige vers une crête puis longe le torrent issu du lac par sa rive gauche. Une fois au lac suivre la trace bien visible qui monte vers le col.

St-Colomban-des-Villards
2,5km 700m R1 icone randonnee

Prendre le chemin descendant plein ouest. Peu avant un pylône apparaîssent sur la gauche les ronds bleus à suivre. Le chemin continue à flanc passant plusieurs torrents à sec. A la bifurcation prendre à droite le chemin (toujours les ronds bleus) qui grimpe enfin.Le refuge se trouve sur un replat à 1800m.A la descente on pourra prendre le chemin de Cabotte (ronds rouges), plus sauvage, qu'on aura repéré (panneau indicateur) à la montée vers 1600 .

Allemont
700m R2 icone randonnee

L’intérêt de cette randonnée est d’accéder à un sommet peu connu, accessible assez tot en saison car il se situe en bordure Nord du massif de Belledonne avec un dénivelé raisonnable.Se garer à l'altitude 1100 m , à l'endroit ou la piste empruntée se sépare en deux.Emprunter au maximum la large piste forestière direction Nord sur 1 kilomètre environ. En bout de cette piste (parking possible), prendre sur la droite une autre piste plus raide et étroite , direction Sud sur 300 m puis Est qui franchit vers 1280m le ruisseau descendant du Plateau Boury et rejoint le chemin qui mène au col du Champet (1765 sur le panneau). De là, prendre le sentier des cretes du Mollard, balisé orange,qui passe successivement au point 1976 ( panneau Grand Chat + gros cairn + plaque commémorative), puis au point culminant 1992m.Du sommet redescendre sur le col d'Albarétan.Du col 2 solutions- prendre la sente nouvellement balisée en jaune en direction Ouest d'un premier refuge. Le passer, remonter un lacet puis vers 1820 m avant la mare de "la Goye" emprunter un sentier, pas facile à trouver, astucieusement tracé (balises jaunes plus anciennes) qui mène vers aux chalets de la Grande Montagne du Verneuil.- ou (plus esthétique) suivre la trace orange jusqu'au Chapotet (belle vue), descendre par la crête direction Prodin (au point 1675 m) basculer Nord sur les chalets de la Grande Montagne du Verneuil. Une piste affreuse et nouvelle peut vous y conduire OU chercher les restes (balisage jaune) d un vieux chemin plus buccolique (cela passe).Des chalets, partir Est (à droite) par une sente balisée jaune (dite chemin des guenilles), sur la carte. Ce chemin rejoint une première piste (panneau au départ). La descendre sur 700 mètres environ jusqu’à croiser la piste principale venant de Prodin, la suivre jusqu'à la voiture (un peu moins de 2 kilometres)

Le Villard
1050m R1 icone randonnee

Du hameau enprunter la large piste forestière et suivre le balisage en présence (jaune) jusqu'au lac du Renou. Le col se gagne par de belles prairies direction S-Ouest tout en gardant le balisage jaune à proximité de vos pas.

La Ferrière
6.6km 730m R1 icone randonnee

Du foyer de ski de fond, suivre sur une centaine de mètres la piste de fond, puis prendre à gauche le chemin qui monte à l'alpage et au chalet de Pierre Roubet. Au dessus du chalet prendre le chemin de droite (pancarte) qui remonte vers le sud, encore un peu de forêt puis de vastes alpages.On atteint enfin la crête herbeuse que l'on suit jusqu'au sommet (1936). La vue est étendue du Vercors aux Bauges en passant par la Chartreuse, et sur tout le massif de Belledonne Nord.Descente:- par le même itinéraire ;- en suivant la crête vers le nord, par le Crêt Luisard et le Crêt du Poulet (plus intéressant) ;- en suivant la crête vers le Sud jusqu'au col du Merdaret, d'où un chemin retourne plein sud vers le Foyer de ski de fond.

Saint-Pierre d'Allevard
576m R1 icone randonnee

Le Clos > habert des Sabottes > Mont Saint-Mury et refuge du Pré du Molard. Petite boucle...Du parking, direction le Refuge du Pré du Molard. Deux cent mètres avant celui-ci, à 1700m, dans une épingle à cheveux remplie de pancartes, prendre la direction "Lac de la Sitre par Bognon / 1h15" et laissez donc sur votre droite la piste qui mène au Gîte du Pré du Mollard.Suivre ainsi le sentier qui traverse à flanc la face n-w et nord du Mont Saint-Mury. Le sentier passe juste au-dessus du Habert des Sabottes (magnifique d'ailleurs!). Trois cairns vous indiqueront, 100m avant le habert des Sabottes, la marche à suivre pour le Mont Saint Mury...On poursuit ainsi par ce petit sentier et à la croupe nord-est, la remonter sud jusqu'au sommet.Descente par le refuge du Pré du Molard.

Saint Mury Monteymond
600m R1 icone randonnee

A partir du décollage du Pré du Mollard, continuer le Gr qui mène au lac de la Sitre et au col du Loup.

ST Mury
870m D2/V2/A3 icone parapente

Suivre la piste forestière jusqu'au virage côté 1358, puis prendre le GR direction Sitre (panneau). Arrivés au parkind du Col du Pré du Mollard, prendre la piste balisée GR qui débouche au carrefour du refuge du Pré du Mollard, prendre à gauche le sentier qui dessert le lac de la Grande Sitre. Pour la descente prendre le sentier qui dessert le Refuge du Pré du Mollard, puis rejoindre le trajet aller.Voir aussi "Classeur Glénat Chartreuse Belledonne / itinéraire 300.

St Mury Monteymond
12km 836m R1 icone randonnee

Depuis Pré Marcel, suivre le GR qui va au Refuge Jean Collet. C'est fléché.Attention, ne suivez pas le tracé de la carte Ign 3334 Est Goncelin série Bleue avec des enfants. Passage dans des rochers délicats.A la sortie des virages à 1630m, prendre le sentier sur votre gauche sous le Grand Replomb et remonter le en vous dirigeant vers le nord.Il contourne par le flanc ouest Orionde. Vous arriverez au Habert des Jarlons à 1890m puis le sommet est à quinze minutes.Pour la descente, vous pouvez prendre l'option par la croupe nord. A 1820m, au lieu de prendre le chemin de montée, prendre à droite toute et laissez-vous descendre jusqu'à Pré Marcel...Ceci permet de faire une jolie petite boucle.

Saint Agnès
600m R1 icone randonnee

Du col du Barioz le sentier emprune un chemin creux un peu boueux et avec des branches basses, mais très vite ça passe mieux. On croise une première piste de ski de fond, puis une deuxième à proximité du foyer de ski de fond. Puis montée au chalet de Pierre Roubet, et là on peu suivre les nombreuses traces ou rester dans la poudreuse pour rejoindre les crêtes, puis le Grand Rocher en profitant de la vue panoramique sur les crêtes de Belledonne.

Theys
1050m R1 icone randonnee

Du Col du Glandon, prendre à l'Ouest le bon chemin en direction du Col de la Croix. Aux premiers panneaux, prendre à gauche (Sud-Ouest, direction "Le Carrelet") pour contourner par un sentier à flanc le Carrelet par ses pentes sud. Le chemin monte très progressivement, n'hesitant pas à faire quelques lacets dès que la pente se fait plus raide, pour le plus grand bonheur des petites jambes. Il 'infléchit peu à peu à l'ouest pour déboucher sur les beaux alpages sous les châlets de la Combe. Quitter alors le sentier pour gagner à vue le sommet du Carrelet par des pentes herbeuses peu raides. Admirer la vue grandiose sur les Aiguilles de l'Argentière, les Grandes Rousses, le Mont Blanc et le lac de Grand-Maison. Revenir sur le sentier pour compléter la boucle en suivant le chemin qui contourne le Carrelet par son versant Nord d'abord en longeant des tourbières puis des pentes plus abruptes ou les plus petits devront être guidés. On rejoint alors le sentier du Col de la Croix que l'on prend plein Est jusqu'au Col du Glandon.

Saint Colomban des Villards
4km 240m R1 icone randonnee

Rejoindre le Col du Rafour. Pour cela deux possibiltés, soit rejoindre le Habert des Jarlons depuis Pré Michu, soit prendre la direction du refuge Jean Collet jusqu'à la cote 1640 pour tirer plein nord (trace), puis soit gravir Orionde par l'ouest, soit grimper droit sous le col.Une fois au col prendre une trace en descente plein sud. Après avoir traversée le Rafour la trace se relève pour arriver au pied de la brèche. Un virage sur la droite donne accès à la traversée du cône. Vers la cote 2300, la trace débouche sur un replat. Continuer plein sud (cairns) pour attaquer la montée vers l'arête que l'on suivra (plein nord) jusqu'au sommet (aucune difficulté).La descente peut se faire par le même itinéraire ou par la voie normale du Grand Replomb (par le Col de la Mine de Fer).

Sainte-Agnès
1215m R3 icone randonnee

Du parking prendre le chemin forestier en direction de la Tour où un panneau indique Montagne de l'Arpette. On s'engage alors sur un chemin balisé jaune qui s'élève agréablement dans la forêt pour en sortir vers la cote 1500. Après être passé devant une ruine, on s'élève jusqu'au chalet (fermé) à l'altitude 1850 en serpentant entre les vergnes.

La Ferrière
8km 800m R1 icone randonnee

Du parking suivre l'itinéraire balisé juqu'au chalet, faire attention dans la monté car à cause d'une coupe de boit le chemin initial n'existe plus il faut donc suivre la piste forestiére.Ensuite du 2ieme chalet de la petite Valloire monter à vus.Passer sous la Petite Valloire de là le col qui donne accés a ce sommet ce vois bien.

La Ferrière
6km 1450m R3 icone randonnee

Du parking, suivre le sentier qui mène au refuge de l'Oule. Rejoindre le plateau à 2100m par le sentier bien marqué. Du plateau, suivre les cairns pour gagner le glacier du Gleyzin. Remonter ce dernier jusqu'au col de Comberousse. Par une traversée ascendante, rejoindre le col de Valloire. Suivre l'arête au mieux et basculer en face sud 100m avant le sommet. Ce dernier se gange par un succession de cheminées alpines.La descente se fait par le même chemin

Pinsot
1770m R4 icone randonnee

Suivre le chemin qui continue la route. Au second virage après la bifurcation menant à la petite Valloire, quitter le chemin forestier pour suivre la trace remontant la crête. Vers la cote 1500, la trace oblique à l'Est pour traverser jusqu'au chalet.

La Ferrière
632m R1 icone randonnee

Depuis la limite de la route goudronnée suivre la piste forestière jusqu'à dépasser la troisième épingle à cheveu. Saisir une petite piste qui monte sur la gauche. la remonter jusqu'à une zone dégagée, passer au dessus de cette zone et rentrer en sousbois (balisage rectangle jaune) pour ressortir en prairie 20m plus haut. Suivre le marquage jaune et rentrer en forêt. On en ressort à la base d'un raidillon qui débouche à l'entrée du vallon de la montagne de Tigneux. Longer ce flanc sud de la croupe de Tigneux et arriver en vue du refuge. de là presque à vue, en direction du point 1994m d'où l'on poursuit un peu sur l'arête.

La Ferrière
1030m R1 icone randonnee

A partir de Panse Durieux le chemin monte dans les raides pentes boisées pour déboucher à Prodin. Ensuite suivre la grosse piste forestière jusqu'au point 1514m où l'on trouve les directions refuge du plan et refuge de la GM. Continuer direction ref. du plan jusqu'à 1675m où l'on trouve le fléchage ref. de la GM.

La Rochette
1020m R1 icone randonnee

Sur la carte IGN "Bourg d'Oisans", le sentier de départ correspond au tireté noir. L'étroite sente, à ce niveau bien visible, monte à flanc avant de déboucher dans le Vallon du ruisseau de l'Ane. Traverser le ruisseau et aller jeter un oeil à la bergerie. A partir de là, le sentier ne sera plus visible en continu. Monter rive droite du ruisseau de l'Ane et le retraverser à l'endroit où la pente se raidit. La suite de l'itinéraire remonte, en fond à droite de vallon (évident), un raide mais large couloir parsemé d'éboulis et d'arbustes (quelques morceaux de sente) qui permet de franchir les barres rocheuses et de déboucher dans le cirque supérieur (vers 2250 m). De là, continuer hors-sentier dans les pentes dalles/herbes globalement vers le NW (suivre quelques cairns) et gagner le Lac de l'Ane (2417 m). A partir du Lac, la suite est visible: gravir au mieux les éboulis et dalles pour atteindre (par la droite) le bien visible Col de l'Agnelin (2638 m, 30 min depuis le Lac). L'accès au sommet du Pic est, finalement, assez facile. Seuls les premiers mètres peuvent rebuter. En restant face est de l'arrête, en mettant deux ou trois fois les mains, remonter en serpentant les vires herbeuses peu exposées qui donnent accès à la pente herbeuse terminale. Le sommet est large (gros cairn bien construit!) et permet pique-nique et sieste...

Allemond
8km 1000m R3 icone randonnee

Du monument de la Résistance en Oisans, prendre la piste qui monte, longe un chantier par la gauche, puis en rive droite du ruisseau de Vaudaine. Elle devient de plus en plus herbeuse et s'interrompt vers 930 m. Un sentier part à droite, longe une cabane forestière (ouverte, 2 places), puis monte de façon soutenue en lacets serrés en forêt. Ensuite, elle traverse juste sous la face ouest du pic de la Fare, toujours en forêt sauf sur une courte portion découverte où un minimum d'attention est requise. Vers 1400 m, elle traverse successivement les différents ruisseaux issus du cirque de Vaudaine. Elle continue à monter, beaucoup plus doucement, en amples lacets jusqu'à sortir de la forêt, puis elle atteint par un dernier lacet à gauche la cabane de Vaudaine (1790 m, ouverte, très propre, 6 places).Du dernier lacet avant la cabane, prendre à droite une trace globalement assez bien marquée, mais recouverte par les herbes, en montée très douce. Atteindre vers 1840 m une bifurcation marquée d'un cairn, où on prend en lacet à droite. La trace monte, franchit le thalweg principal du cirque vers 1870 m, puis à nouveau vers 1930m (terrain érodé au niveau des traversée), s'approche d'un escarpement vers 2000 m, puis continue à monter doucement en grands lacets dans le cirque. Vers 2140 m, atteindre une nouvelle bifurcation, avec un petit cairn sous un rocher. Prendre à droite (à gauche, le sentier va vers le col de la Petite Vaudaine) par une trace désormais à peine visible, qui franchit quelques éboulis et rejoint le couloir issu du col de la Passure. La trace traverse et poursuit après, mais on peut aussi bien prendre pleine pente en rive droite de ce thalweg par du terrain herbeux/rocheux, jusqu'à ce que la pente se raidisse à l'entrée du couloir final. Remonter au mieux, soit directement au fond du thalweg, soit par les rochers en rive droite (meilleur à la montée), soit par les pentes de pierrailles en rive gauche (meilleur à la descente), jusqu'à atteindre le col étroit sur la ligne de crête (2455 m).Redescendre par le même itinéraire. 

Livet-et-Gavet
10km 1735m R3 icone randonnee

Cela démarre par la piste de ski qui est aussi la route forestière, au premier carrefour prendre à droite, couper les télésièges de l'Aigle et de la Pincerie. Au chalet sous le Cret du Boeuf continuer plein W puis N pour rejoindre le Col du Merdanet. Là NNE en bordure de crète rejoindre la Croix du Grand Rocher.Même route pour le retour

La Ferriere
12km 506m R1 icone randonnee

Garer la voiture au bout de la D528 apres Prabert.Prendre le chemin dans le virage et suive le balisage. Au debut chemin bien large, ensuite au niveau du 2eme pont le chemin devient plus etroit et en sous bois bine agréable. Jusqu'au lac de Crop le chemin monte monte bien avec de superbe vue sur la chaine de la dent de crolles.Au lac passer de l'autre coté par la gauche puis suivre le chemin qui monte dans un pierrier plutot raide jusqu'a la fin. Le col est matérialisé par 3 kairn. Pour la descente prendre le chemin inverse.

laval
6km allerkm 1074m R2 icone randonnee

Départ du virage 1336m. On suit la pancarte du Habert d'Aiguebelle et arrivé à la barrière (en métal de couleur verte) à 1400 on suit le Gr qui part à droite derrière la maisonnette.Il y a taggé Lac de Crop sur la façade. On reverra ces traces de peinture un peu partout le long du Gr, sur les troncs d'arbre, les pierres.Le Gr descend et ça devient amusant 30 mètres plus loin pour les enfants : deux ponts de trois rondins sont à traverser!!! on peut s'y amuser toute une après-midi!La suite : succession de montée et descente tranquilles...On arrive aux Ruines de Crop à 1410m après avoir traversé un pont qui n'a pas bien d'intéret pour vous mais les p'tits bouts d'choux apprécieront! On peut poursuivre sur Orionde, le lac de Crop et tant d'autres...

Laval
130m R1 icone randonnee

Pont de la Betta > suivre les panneaux > à la sortie de la forêt, dans l'alpage, on laisse à sa gauche le sentier qui mène au Lac de Crop pour prendre celui de droite qui amène à Orionde.

Laval
750m R1 icone randonnee

Du pont de la Betta, suivre le GR 549.Panneaux, itinéraire évident.A la sortie de la forêt, on laissera sur sa droite le sentier qui mène à Orionde et on se dirigera plein Est dans le verrou.Au printemps, le paysage du lac est un régal ; la fonte des neiges offrant des couleurs quasi iréelles!

Laval
750m R1 icone randonnee

Suivre le sentier et, 15 minutes plus tard, on sort de la forêt puis qques minutes après on se retrouve au pied d'un Gros Caillou où y'a foison de pacanrtes!Pensez à votre matos d'escalade, ce caillou est équipé sur le haut. Il fera le bonheur des enfants pour une initiation à l'escalade.

Prabert
70m R1 icone randonnee

De la colonie de vacances du Pré de l'Arc, après le virage, laisser la route sur votre droite afin de prendre un sentier parallèle (1570m). Le remonter et une centaine de mètres plus loin, suivre une marque jaune/rouge qui vous entraine sur un sentier en foret. Ensuite, c'est tranquille jusqu'au lieu dit du Gros Caillou où vous trouverez quelques voies d'escalade. Pas mal pour des enfants.Foison de pancartes au Caillou... suivre Lac de la Jasse tout simplement. Le sentier, en une montée ascendante, traverse la combe de Bédina et rejoint la crete. On remonte ensuite sur cette crete avant de plonger dans la combe de la Jasse, juste sous le lac, où l'on rejoint une piste. Le lac est sur le replat.

Prabert
350m R1 icone randonnee

sur la piste forestière qui mène au refuge du pré du molard garer sa voiture au niveau d'un virage (parking) altitude 1358m3 sentiers possibles prendre celui de gauche qui descend marquage GR, suivre la direction du refuge jean colletdans l'alpage de l'habert du mousset vers l'altitude 1680m après la passerelle on quitte le GR qui va au refuge jean collet pour suivre une sente (cairn marque jaune) direction Est on retrouve le GR du refuge jean collet sur notre gauche vers 1880m, on continue à flan direction Est vers la morraineon monte dans la morraine 200m de dénivelée et on se retrouve au dessus du lacredescendre par le même itinéraire jusqu'à la passerelle qu'on traverse rejoindre l'habert du mousset et par une montée raideon gagne le col de la sitre 2150mne pas descendre jusqu'au lac et habert de la sitredescendre sur l'arête jusqu'au refuge du pré molard et retour voiture

St-Mury-Monteymond
13 kmkm 1400m R2 icone randonnee

Plusieurs approches (et donc retour !) sont possibles tout en restant sur des sentiers :- par la Brêche Robert Sud depuis le lac des Pourettes (arrivé au lac prendre le sentier qui monte vers le Sud (main droite). Quelques passages où il faut mettre les mains et qui peuvent être glissant par temps humide (surtout à la descente)- par la Brêche Robert Nord depuis le lac des Pourettes (arrivé au lac prendre le sentier qui longe celui-ci en direction de la Brêche Nord. Sentier bien tracé, balisé jaune et rouge)- Par le GR549 qui emmène directement aux lacs Robert en dessous de la brêche SudDans tous les cas, la dénivelée tourne autour des 700mLe Grand Eulier est le sommet côté 2232m situé au Nord des Lacs Robert. Pour accéder à celui-ci, il faudra vous rendre à la Brêche Nord. Si vous arrivez de la brêche Sud (par le GR ou le lac des Pourettes, prendre le sentier qui fait le tour des lacs Robert par le Nord. Arrivé à l’extrémité du lac un sentier par au Nord-Ouest en direction de la brêche Nord. Le prendre. Au niveau de la Brêche Nord, repérer un sentier (cairns) qui part vers le Nord-Est et qui vous emmène sans difficultés au Grand Eulier, où la vue sur les lacs, le Grand Sorbier, les Vans, le Grésivaudan, le Vercors, la Chartreuse … est sympatique.

Chamrousse
8kmkm 700m R1 icone randonnee

On peut partir de Grenoble : cf lecture de www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2250&id_sport=16.Sinon, du Recoin à Chamrousse, que l'on aura atteint en voiture, bus (lignes régulières Grenoble-Chamrousse), en stop... monter au mamelon bien visible du parking, biroute au sommet.

Chamrousse
100m D1/V1/A2 icone parapente

Au Recoin de Chamrousse prendre le GR qui part sur la droite de la station le long du téléski. Le chemin prend la direction du col de la Balme, puis contourne la Croix de Chamrousse en passant par le couloir de la Casse Rousse. Peu après, un passage de blocs peut constituer une difficulté. On arrive ensuite au Lacs Robert qu'on contournera par la droite pour arriver au départ du télésiège des Lacs Robert. On prend alors sur la droite pour monter au col de la Lessive. Au col, prendre à gauche en sentier caillouteux qu'on grimpera jusqu'en haut. En haut prendre à droite pour aller sur le Petit Van et/ou à gauche pour le Grand Van.Retour par le même itinéraire ou au col de la Lessive prendre direction du col de l'Infernet, puis du Lac Achard pour arriver sur Roche-Béranger d'où on rejoindra le Recoin.

Chamrousse
10km 880m R2 icone randonnee

Sans commentaires juqu'au Lacs Robert. De là, redescendre par le GR jusqu'au Clos des Vernes puis prendre à droite (est) vers 1950m la bifurcation balisée en jaune allant au Lac David par L'Echaillon. Dès la sortie du raidillon de L'Echaillon, laisser le chemin partir vers le Nord-Est et s'engager sur une centaine de mètre dans la combe orientée Nord-Ouest menant au vallon du Col de la Petite Vaudaine. S'elever sur l'épaule rive gauche de la combe dès que possible pour gagner un replat bien visible sur la carte et s'elever ensuite plein sud jusqu' à croiser deux laquets vers 2150m. Prendre pied sur une vire confortable (cairn) et la suivre toujours Sud jusqu'à buter sur les barres (non portées sur la carte) enserrant le couloir à l'aplomb du point 1929m. Remonter un couloir (cairns) encombré de végétation (fougères, gentiane jaune, verâtre,...) orienté Est qui lui fait suite. A la sortie du couloir, remarquer une vire rocheuse (cairn) sur la droite qui permet de prendre pied (petit pas de II un peu exposé) sur un nouveau replat qui précède un éboulis terreux. On le remonte jusqu'à un chaos de bloc. On est alors aux abords du point côté 2235m. Remonter plein Est le vallon dans des chaos de blocs et des pierriers. Dès que la pente se redresse (le sommet est alors bien visible), s'élever sur la rive droite du vallon dans des pentes assez raides jusqu'à un replat vers 2400m. Gagner le sommet que l'on atteint par une courte escalade facile et peu exposée.Addendum GLaG 22/08/2016 :Je crois que je n'ai pas suivi l'itinéraire : au débouché du "demi-couloir" (mur à droite seulement) qu'emprunte le sentier non montant vers le col de la Petite Vaudaine et celui de la Grande Vaudaine, quand on contourne par la gauche une toute petite dépression, j'ai continué dans cette dépression, franchi une zone avec des dalles lisses mais entrecoupées de passage, vu des cairns au dessus, les ai suivi, puis perdus, etc. pour finir par arriver sans problème au point 2235m. Ensuite ça passe partout (fond du vallon pierreux, pentes rive droite plus agréables).Pour la descente : le couloir court mais raide, bien visible depuis le lac Robert le plus au nord se descend bien (faut aimer la caillasse et avoir un casque est plus prudent, quand même), permet d'aller plus vite.

Chamrousse
6km 1300m R3 icone randonnee

Du Recoin de Chamrousse, suivre le GR549 jusqu'au Lacs Robert : Remonter la piste de luge et contourner la butte côtée 1873m par la droite jusqu'au Col de la Balme. Suivre la piste montant au Nord Est, devenant peu à peu sentier en arrivant sous le couloir de Casse Rousse. Poursuivre toujours au Nord Est le long d'un sentier où deux passages ont été recemment "sécurisés" avec une main courante. La traversée du chaos rocheux sous la Brèche Robert Sud finira d'échauffer les muscles de manière fort ludique. Une fois aux Lacs Robert, toujours suivre le GR549 en les contournant par le sud puis en prenant plein nord. Le sentier perd ensuite rapidement une centaine de mètre pour déboucher à l'intersection menant à gauche au Clot des Vernes et à droite au refuge de la Pra. Suivre ce dernier pendant 200m puis prendre à droite le sentier balisé en jaune (pas de pancarte) montant à l'Echaillon par un passage raide. Alors que la pente se calme, repérer une sente raide et cairnée partant vers l'est pour s'enfoncer dans un vallon minéral et sauvage. La pente se calme rapidement pour laisser place à des pierriers que l'on remonte jusqu'au Col de la Petite Vaudaine. [Edit : Voir les commentaires ci-dessous pour plus de précisions sur la fin de l'itinéraire ]

Chamrousse
6km 1180m R2 icone randonnee

Du Recoin de Chamrousse, suivre le GR549 jusqu'au Lacs Robert : Remonter la piste de luge et contourner la butte côtée 1873m par la droite jusqu'au Col de la Balme. Suivre la piste montant au Nord Est, devenant peu à peu sentier en arrivant sous le couloir de Casse Rousse. Poursuivre toujours au Nord Est le long d'un sentier où deux passages ont été recemment "sécurisés" avec une main courante. La traversée du chaos rocheux sous la Brèche Robert Sud finira d'échauffer les muscles de manière fort ludique. Une fois aux Lacs Robert, toujours suivre le GR549 en les contournant par le sud puis en prenant plein nord. Le sentier perd ensuite rapidement une centaine de mètre pour déboucher à l'intersection menant à gauche au Clot des Vernes et à droite au refuge de la Pra. Suivre ce dernier pendant 200m puis prendre à droite le sentier balisé en jaune (pas de pancarte) montant à l'Echaillon par un passage raide. Alors que la pente se calme, laisser sur la droite les traces montant au Col de la Petite Vaudaine (cairns). Passer entre deux petits laquets pour gagner par une traversée ascendante un petit collu au Sud Est du point côté 2192m. Redescendre franchement sur une trentaine de mètre pour rejoindre une portion en balcon jusqu'à un ruisseau descendant de la Combe de Jasse Bralard. Le remonter rive droite laisser à gauche le sentier balisé en jaune monter au Lac David. Suivre au mieux le ruisseau en suivant les traces jusqu'à un laquet. Reperer une sente montant Nord Est et laisser sur la droite le Col de La Grande Vaudaine. Remonter le ravin (traces rouges) pour arriver sur un large replat. Gagner au Nord la crête séparant le Vallon de la Pra de celui de la Grande Vaudaine. Contourner l'éperon rocheux côté 2684m par le sud pour gagner le col séparant la Tête Noire de la Grande Lauzière. Gagner le sommet par une pente facile.

Chamrousse
18km 1400m R2 icone randonnee

Suivre balisage York Mallory jusqu'à la stèle puis les points rouges jusqu'à la brècheEn descendant de la Roche Fendue on trouve un peu plus bas des points bleus de balisage.ils permettent par un sentier balcon de rejoindre le pas de la Coche et de faire ainsi une belle boucle..

Rivier d'Allemond
1322m R1 icone randonnee

Remonter le raide sentier jusqu'au lac de la Sagne. A son extrémité Sud, gravir vers le Sud-Est une pente herbeuse raide puis contourner par le Nord le contrefort Ouest du pic Bunard pour prendre pied sur la crête un peu au Sud du col du Bunard (2438m). Remonter cette crête jusqu'à buter contre le bastion sommital au pied duquel se situe une brèche, point de départ du couloir Ouest. Le descendre sur une trentaine de mètres jusqu'à pouvoir contourner le bastion par une vire ascendante qui permet d'accéder à la traversée de la face Ouest. La remonter par des gradins rocailleux terreux pour récupérer l'arête Ouest. Par des blocs faciles, atteindre le sommet.Descendre par le même itinéraire.A noter que Pierre Pardon dans "Belledonne pour tous" préconise de remonter le couloir Ouest et d'en sortir vers 2450m pour traverser la face Ouest. C'est effectivement un itinéraire esthétique en neige avec piolet crampons mais en terrain sec ...une directe qui doit parfaitement canaliser d'éventuelles chutes de pierres...alors à choisir...

Le Rivier d'Allemont
1310m R4 icone randonnee

J'appelle Roche Coutant le sommet non nommé coté 1897m au dessus du Chalet de Roche Coutant. C'est un sommet modeste mais facile et surtout très panoramique. On peut observer lors de la balade, outre les moutons lors de l'estive, chamois et mouflons. Du parking, prendre la route montant vers le Sud (interdite sauf riverains). On traverse ainsi le village jusqu'à un second parking 500 m plus loin où les promeneurs non respectueux de l'interdiction sus nommé se garent. Poursuivre par la piste en bon état orientée Sud puis Ouest sans erreur possible jusqu'au torrent du Frenet. Là ne pas s'engager sur la passerelle qui traverse le torrent mais prendre le sentier qui le longe en rive gauche sur une centaine de mètres de dénivelé pour le traverser sur une passerelle précaire. Le sentier continue à monter raide, traverse un autre torrent à gué pour déboucher au sortir de la forêt sur un replat où de larges pierres plates invitent à la pause. Quelques mètres plus loin, traverser à gué le torrent (ne pas se laisser tenter par la sente de mouton bien marquée qui longe le torrent rive gauche) Ce passage peut être délicat au printemps. Continuer sur le sentier à présent bien marqué qui s'élève sur les flancs Sud d'une épaule couverte de myrtilliers, de framboisiers et de genévriers. Il traverse ensuite un pierrier puis dans une pente plus redressée le large col séparant les Rochailles de Roche Coutant. Juste un peu avant le col, reperé une sente filant plein Est. Elle débouche au dessus d'un jas. Le sommet, constitué d'un énorme bloc fendu en deux, n'est plus qu'à quelques minutes.

Le Rivier d'Allemont
630m R1 icone randonnee

Remonter la petite route derrière l'église, dépasser le parking des roncières, franchir le Rif bruyant et à une trentaine de mètres prendre le sentier qui sort de la forêt vers 1650m au Nord Ouest du chalet de mal Pourchie (1701m). Se diriger vers le replat au Nord Ouest du point 1805m. Remonter au mieux les pentes issues du point 2155m par le flanc Sud. (qq ressauts surmontés par des vires rocheuses herbeuses un peu expo).On peut aussi remonter le torrent de la grande montagne pour s'engager dans le vallon qui conduit au col de la Scia (2261m).On peut également passer à la base de ce large promontoire rocheux et gravir un couloir peu raide qui rejoint le point 2155m.Les 3 possibilités convergent vers le point 2155m. De là, gagner facilement la pointe du Sciallet (2312m) puis le col de la Scia.Du col, remonter l'arête Nord par le fil pour atteindre un premier gendarme que l'on contourne par le flanc Ouest pour aboutir à une brèche à la base d'un deuxième gendarme. Descendre de qq mètres sur la droite pour prendre pied sur un vire ascendante (cairn visible à une vingtaine de mètres). La remonter en franchissant un bloc pour aboutir sur un petit promontoire dominant un couloir. Le remonter par sa rive gauche pour atteindre une brèche sous le bastion sommital. Longer la base de ce bastion en revenant vers l'Est pour rejoindre l'arête Est à qq mètres sous le sommet.On peut aussi suivre le couloir par sa branche de gauche pour gagner l'arête.descente: Suivre l'arête Est et dépasser le point de jonction avec l'itinéraire de montée. Au delà, un passage aérien, sur le fil, expo, (désescalade facile avec bonnes prises sur bon rocher) d'une quinzaine de mètres (de distance) permet de rejoindre un vaste replat. Descendre versant Sud pour gagner la zone des 3 Laux puis rejoindre facilement le torrent de la grande montagne.On peut aussi descendre versant Nord par une vire pour rejoindre le vallon sous le col de la Scia. (voir topo 3043 destination341 pointe du Sciallet)

Rivier d'Allemont
1310m R4 icone randonnee

Du Rivier, remonter le GR qui file plein nord en forêt mais revient ensuite vers l'ouest à la sortie de la forêt.Sachez qu'autrefois, dames et messieurs des villages de Laval et du Rivier empruntaient ces sentiers pour aller faire la bringue ensemble... eh oui!

Le Rivier d'Allemont
700m R1 icone randonnee

Pour la montée on suit le GR 549 en passant par Montjean et Mont Sec où on rejoint l'itinéraire du topo 4977 de Véronique. On poursuit sur le GR. Vers 1350 m on rejoint une clairière en creux sur la droite. on saisit au début de cette clairière un chemin à droite puis 200 m plus loin, on prend à gauche pour la crête jusqu'au Col de Pousseboeuf. On descend sur la baraque Pagnot, on rejoint le GR que l'on prend à gauche. Vers 1300 m on quitte le GR après l'épingle pour prendre un chemin à gauche. Vers 1249 m on tourne en épingle à droite pour rejoindre une piste dans une épingle. Sous la ligne haute tension on prend un chemin à gauche vers Pléney. A Pléney on prend un chemin à droite devant une maison qui nous emmène à Montjean où on retrouve le GR que l'on suit jusqu'au parking.

Vizille
1190m R1 icone randonnee

Depuis l'atterro, traverser Les Plagnes et prendre le joli sentier qui grimpe droit dans la pente avant de faire une grande traversée très ascendante à gauche. On traverse une piste forestière et on arrive ainsi à la chapelle de Prodin et sa table d'orientation nous sommes à 1350m.La suite est plus sauvage mais sur une piste plus large, Monter jusque sous la Pointe de Ramavoula et rejoindre en traversée un petit col à 1650m, prendre en face le sentier qui grimpe maintenant sur le flan nord jusqu’à une bifurcation à 1800m. Là c'est ni a droite ni a gauche, mais suivre la crête débonnaire jusqu'au vrai sommet qui se cache derrière les crêtes de la grande montagne de Presle.

Presle
1300m D1/V2/A1 icone parapente

il faut traverser le vieux pont et 60 mètres à gauche commencer l'ascension là où Belledonne vient mourir dans la Romanche, c'est l'extrême sud du massif, point de départ réel de la grande traversée de Belledonne. Le vieux sentier débute par quelques lacets avant de faire une grande traversée ascendante vers la gauche, on arrive dans une ferme. Par une courte descente goudronnée rejoindre la route principale qui traverse le hameau des Rivoirands. Couper plusieurs fois le goudron par des raccourcis plus ou moins indiqués avant de poursuivre sur un vieux chemin empierré. Longer l'épaule sud en restant plutôt sur le flanc droit. À 880m d'altitude, passer derrière une vieille grange isolée et poursuivre en sous bois en versant sud. Vers 1100, traverser le hameau de Mont-Sec, et continuer vers l'est à côté du four banal. Passer par le vaste dôme de Sainte Madeleine et redescendre sur le col homonyme. Du dôme repérer le décollage juste en face, après une petite halte à la nouvelle table d'orientation au col, puis direction plein Est et en finir avec la montée par une courte pente sur le GR.

Vizille
1000m D2/V1/A1 icone parapente

Partir du hameau des Roches plein ouest dans le vallon des Roches rive droite (panneaux) jusqu'au lieu dit L'Orselle à l'altitude 1719m. Quitter alors le vallon des Roches pour prendre un sentier GR au Nord bien visible malgré la végétation bien présente jusqu'à arriver à un plateau (côte 2023m). Laisser alors le chemin qui continue à l'horizontale et poursuivre Nord-Est (sorte de cirque fermé) jusqu'à une épaule (alt. 2530m). De là, gravir les derniers 200m en grimpant au mieux dans la face Sud de la pointe du Villonet (juste à droite de la brêche du même nom) puis en suivant l'arête qui mène au sommet bien cairné. Pas de cairns sur cette dernière partie.

Saint-Colomban les Villards
10km 1600m R3 icone randonnee

Du parking, prendre le sentier qui monte en forêt jusqu'aux chalets de Lescherette. Juste au-dessus, au carrefour (panneau), prendre le sentier de gauche, direction Lacs de la Vallette. C'est le même sentier qui monte au Col de la Vallette qui permet l'accès au Pic du Frêne. Suivre les traits jaunes jusqu'au lacs.

St-Rémy-de-Maurienne
1215m R2 icone randonnee

Depuis le Monument aux Morts, emprunter la piste qui le contourne par la gauche. Elle longe à flanc ensuite la carrière vers le Nord puis s'infléchit pour remonter le long du torrent et faire deux ou trois lacets dans la forêt au dessus de la carrière. On arrive alors à une petite cabane de l'ONF sur laquelle est peinte la silhouette d'un chamois. Un sentier part au dessus de la cabane. Le suivre d'abord en raides lacets sur une épaule forestière issue des abrupts du Pic de la Fare. Le sentier devient de plus en plus caillouteux au fur et à mesure que l'on s'élève et les perspectives deviennent aériennes alors que le couvert forestier s'eclaircit. On touche alors les murailles du Pic de la Fare et le sentier se faufile astucieusement dans la paroi en suivant des vires confortables mais très exposées (chute interdite !) Un câble permet de sécuriser le seul endroit où le sentier est interrompu par un décrochement rocheux facile. On aboutit alors  à une traversée à flanc, franchissant de petits ravins. L'exposition est forte et le gaz bien présent : prudence. Une fois passé le ravin de la Fare, le sentier continue à flanc, franchit quelques torrents, passe au dessus du deversoir d'une cascade (attention au débit au printemps...) L'endoit est particulièrement pittoresque et pourrait déjà constituer un but de promenade. La suite jusqu'à la cabane est débonnaire, le sentier bien large faisant de larges lacets paresseux, contrastant avec la raideur du tracé dans sa première partie.

Livet-et-Gavet
3km 1100m R2 icone randonnee

Le départ se trouve prêt de la barrière permettant d'aller sur le front de neige (à côté des poubelles) , sinon vous pouvez également prendre 50 m en amont l'escalier en bois (tjs présent en 2021) permettant de remonter dans la forêt.Remonter la forêt pour atteindre un col dans les alpages, il permettra de rejoindre la piste que l'on remontera. On peut la quitter assez rapidement en prenant un petit chemin sur la droite où continuer sur la piste. Au bout de la piste on continue une sente qui permet de rejoindre les crêtes de roche noir où l'on croisera surement un loup en train de hurler vers l'ouest.Avant l'arriver au sommet où se trouve un cairn, il faut descendre en dessous de la crête pour rejoindre un câble qui nous emmenera au sommet. 

38504
8km 500m R3 icone randonnee

Prendre le chemin montant au Habert d'Aiguebelle, puis aux Lacs du Vénétier. Sous le 1er lac, au niveau d'un panneau prendre le chemin partant sur la droite. Comme celui-ci monte aussi au lac, il faut le quitter pour tirer vers la droite pour remonter un des couloirs de l'autre côté d'une petite zone de blocs. Les couloirs sur la droite débouche sur un autre couloir qu'il faut aussi remonter. On finit par déboucher sur une zone de blocs où l'on retrouve un chemin cairné jusqu'au col.Descente : par le même chemin ou par le Pas de la Coche. Pour cela viser la station nivôse, puis rejoindre à vue (attention quelques barres) la trace venant du Pas de la Coche. Rejoindre le Pas de la Coche, puis redescendre par le GR.

Laval
930m R3 icone randonnee

Prendre direction du pont de la Betta et monter jusqu'au lac de Crop. Continuer jusqu'au Col de la Mine de Fer. Au col repartir vers le vallon se trouvant sous le Sommet Colomb (névé possible) et remonter le pierrier qui méne à la Brèche de Roche Fendue. Prendre sur la droite pour monter jusqu'au sommet (sente herbeuse pas toujours visible). Redescendre par le même chemin jusqu'à la Brèche et prendre à gauche direction les Trois-Laux (pour cela rester sur la gauche). Quelques cairns sont visibles de loin en loin. Suivre quelques temps le ruisseau puis prendre à flan (peu de traces) pour rejoindre le Pas de la Coche. Du Pas suivre le GR549 qui redescend à la voiture

Laval
15km 1700m R3 icone randonnee

Suivre le sentier balisé 'Habert d'Aiguebelle'. Facile!Au Habert, de multiples possibilités de randos : Pas de la Coche, Jas des Lièvres, Cime de la Jasse, Col de l'Aigleton, Dent du Pra et etc...

laval
450m R1 icone randonnee

Du parking après l'épingle à cheveux, redescendre jusqu'au tournant pour prendre le chemin qui monte (assez raide) en direction du habert d'Aiguebelle. Après 1h, à l'altitude 1720 m, prenez à gauche en direction du habert d'Aiguebelle.Au habert, passer devant la source et monter plein nord vers les lacs. Après quelques lacets, on débouche sur le premier lac (alt. 2088 m). Les autres lacs (encore 3 lacs) se trouvent 80 m plus haut.

Laval
12km 820m R1 icone randonnee

Au parking, à 1336m, suivre le panneau "Habert d'Aiguebelle" et les marques du GR. A 1720m, laisser à votre gauche les itiniéraires pour la Cime de la Jasse, la Dent du Pra, le Col de l'Aigleton... et continuer plein W sous les pylones qui vous mèneront au Pas de la Coche.Au Pas, poursuivre sur une cinquantaine de mètres afin de rejoindre le lac de la Coche, en contrebas sur le versant Est.

LAVAL
700m R1 icone randonnee

Le Pré de l'Arc, endroit magique et fascinant. En hiver, c'est la grande boucle de ski de fond. En été, un alpage. Ce large pré, au pied du Jas du Lièvre, est à chaque fois une redécouverte et toujours un appel à la pause et à la contemplation. Cette petite randonnée familiale ou sportive s'accomodera à tout type de pratique (ballade, course alpine, ski de fond, raquettes (mais pas par les pistes ), ou encore en VTT. Après une forte neige légère et froide, c'est un véritable plaisir de randonner en raquettes ou encore à la fin de l'hiver de venir découvrir des tapis de Crocus à ne plus savoir où poser les pieds.De Prapoutel, remonter la station par la droite en longeant les immeubles jusqu'aux Ramayes, puis continuer sur la large piste forestière en herbe qui suit les courbes de niveaux. Au passage du foyer de ski de fond, on peut voir en face une partie de la combe de Bédina. Après 15 min de marche, dans un large virage, on traverse le ruisseau de Bédina avec le captage qui alimente l'eau de notre robinet.A l'arrivée d'une bifurcation en Y prendre la piste de gauche qui nous emmène directement sur le haut du Pré de l'Arc. Là, arrétez vous, sortez votre casse croute et contemplez... Sur votre gauche, vous avez le Jas du Lièvre, en face le Ferrouillet et à droite la Chartreuse.Le Pré de l'Arc peut être autant une destination qu'une étape. En effet, vous pouvez tout à fait continuer et rejoindre le habert d'Aiguebelle par le projet de route sous le Jas du Lièvre.Pour le retour, faites le tour du pré et repartez par la piste du bas en direction de la station, vous retomberez alors au carrefour en Y sur la piste de départ. Une variante est de passer par la Colonie au dessus du pré et de regagner la station en passant par le Gros Caillou.

Les Adrets
7 kmkm 108m R1 icone randonnee

De Pré Conté prendre le GR qui descend direction J. Collet.Le suivre jusqu'à la passerelle de Mousset.Le quitter pour suivre les cairns puis marques jaunes, pour remonter le ravin des Excellences.Faire la jonction avec le sentier arrivant de J.Collet, et prendre à droite jusqu'au lac Blanc.Continuer à monter après le lac, cairns et balisage GR.Au glacier, soit le traverser, puis gagner le col à droite, soit l'éviter par un parcours caillasses à droite.

Saint Mury
1600m R3 icone randonnee

Prendre la direction du refuge Jean Collet par le GR549B, au sortir de la forêt, après les lacets, prendre à gauche (cairn) et suivre le sentier cairné qui atteint la cabane du berger. Continuer sur la droite pour atteindre le sommet d'Orionde. Revenir à la cabane puis prendre à droite le sentier qui descend dans les myrtilliers pour rejoindre le GR549 qui dessert le lac de Crop. Prendre à gauche, aller jusqu'au portillon qui barre le GR, là prendre à gauche le sentier balisé Ronds Bleus. Rejoindre la première piste, prendre à droite puis au carrefour suivant à gauche pour rejoindre le parking.

Sainte Agnès
10km 750m R1 icone randonnee

Suivre le GR qui mène successivement au refuge Jean Collet, puis au col de la Mine de Fer.Descendre légèrement sur 100m plein Nord en direction de la Breche du Ferouillet, puis attaquer, hors sentier, la rude montée (pierrier) au Col de la Pierre. De là, à gauche, prendre sous l'arête que l'on rejoint apres un premier ressaut. La suivre jusqu'au sommet (cairn).Redescendre par le lac de Crop, prendre la direction du Pont de la Betta (Attention à ne pas manquer l'embranchement pour le retour vers PréMarcel qui est moyennement marqué)Itinéraire numéro 67 du livre de Alain Lutz "Randonnées sauvages dans les Alpes du Nord"

GRENOBLE
1300m R3 icone randonnee

Suivre le topo d'Eric VB n° 1552Rocher de L'homme, jusqu'au col de Roche Noire

brignoud
1550m R1 icone randonnee

suivre le GR depuis Pré Marcel jusqu'au refuge, prendre le sentier qui monte au col de la Mine de Fer, le quitter après la vieille cabane de berger sous le gros bloc pour rejoindre un promontoire herbeux à gauche du sentier qui domine le refuge et la nouvelle cabane du berger

Ste Agnès
700m R1 icone randonnee

suivre le GR depuis Pré Marcel jusqu'au refuge, prendre le sentier qui monte au col de la Mine de Fer, le quitter après la vieille cabane de berger sous le gros bloc pour rejoindre un promontoire herbeux à gauche du sentier qui domine le refuge et la nouvelle cabane du berger

Ste Agnès
700m R1 icone randonnee

De Pré Marcel prendre la direction du refuge Jean Collet par un raidillon et juste en haut prendre le chemin de gauche. Le suivre jusqu'à traverser une piste carrossable et monter droit au dessus (de plus en plus raide) pour arriver sur un replat à 1650m. De là suivre le chemin à droite qui monte jusqu'à une intersection ou l'on prend à gauche. Ne pas redescendre. On arrive au refuge des Jarlons. Suivre les traces au dessus en direction du sommet d'Orionde . Ensuite redescendre trés légérement pour passer au col du Rafour et suivre la sente qui monte au plus près de l'arête (cairn) jusqu'au sommet.

St Agnés
8km 1015m R3 icone randonnee

Je regroupe les différéents itinéraires pour Orionde en un seul. Plus simple pour la lecture. A vous de voir pour le départ.. Départ de Planeyssard/La Boutière : se diriger vers le col des Mouilles par le sentier de pays balisé jaune/rouge. Du col des Mouilles se diriger vers Pré Marcel, puis Pré Michu. A Pré Michu, on laisse le GR sur la droite qui mène à Jean COllet et l'on remonte le chemin de gauche qui se redresse vivement deux cent mètres plus plus loin, encore à gauche à l'itersection. On arrive à une piste (à 1430m) que l'on traverse afin d'arriver à 1520m sur la croupe, puis Pt 1632m, et la suite plus facile jusqu'au Habert et Orionde.Avantage de ce départ : on laisse la voiture à l'attero et on la retrouve donc après le vo. Déniv de +1200m.. Départ de Pré Marcel : 1h15 de montée.. Départ de Prabert et sa barrière à 1080m. Remonter pendant une trentaine de minutes sur la route goudronnée. A 1300m, quitter la route pour la piste (suivre les pancartes 'Lac de Crop'...), rejoindre le Pont de la Betta et suivre le GR. Arrivé en sortie de forêt, à 1700m, laisser le GR partir à gauche. monter sur l'épaulement à droite et traverser par la droite sous Orionde pour rejoindre le Habert et la croix. Monter dans l'alpage jusqu'à la pointe (2041m).Déniv +1000m.

Laval
?km 1191m D1/V2/A2 icone parapente

De pré Marcel, suivre la piste vers le nord jusqu'à une épingle. Juste après cette épingle, quitter la piste en s'élevant dans la forêt. (Attention le GR ne passe plus par là)On rejoint ensuite le sentier qui arrive du Pont de la Betta.On atteint ainsi le Lac de Crop, puis le Col de la mine de fer.Le sentier descend ensuite vers le refuge Jean Collet.Du refuge, on commence par une traversée horizontale (câbles) avant de redescendre vers Pré Marcel.

Villard-Bonnot
17km 1250m R2 icone randonnee

De pré Marcel, suivre bien simplement les pancartes qui vous mènent au Refuge Jean Collet puis ensuite au Col de la Mine de Fer.Variante : au col de la Mine de Fer, redescendre sur le Lac de Crop, puis plein ouest sur Orionde et se laisser glisser à Pré Marcel. Topo que l'on retrouve sur bivouak sous le nom de www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1108&id_sport=2.

Sainte Agnès
1150m R2 icone randonnee

De Pré Marcel, suivre tout simplement le balisage "Jean Collet". * * *Un peu d'histoire."Le premier refuge Jean Collet fut construit en 1910 (Jean Collet était un universitaire, président de la STD). Ce refuge explosa en 1926, suite à un ouragan d'une rare violence. Il fut reconstruit plus solidement avec une ossature métallique étudiée par les Ets Bouchailler et Viallet en 1928."Il a été "agrandi en 1967 et entièrement rénové et reconfiguré en 1987 pour faciliter le gardiennage."[source : http://www.std-montagne.org/]

SAint Agnès.
700m R2 icone randonnee

Suivre la direction du refuge Jean Collet puis celle du col de la mine de fer. Vers 2240m, quitter le sentier pour commencer de remonter le pierrier vers l'Est. Tirer à gauche pour passer au dessus de la première barre (voir photo) puis revenir à droite pour gravir la rampe à la base de la grande falaise du cirque (qq cairns). On aboutit à une petite cuvette. Se diriger alors vers le collu de l'arête et atteindre facilement le sommet.

Brignoud
1400m R2 icone randonnee

Cet itinéraire ne possède pas de description.

Revel
4,2km 600m R1 icone randonnee

Stationner au parking de la Chapelle de Prodin et prendre la piste forestière de droite qui mène aux deux refuges non gardé de La Grande Montagne et des Platières. Suivre alors le balisage jaune pour le col de la Perche. Prendre alors à droite et par un pierrier atteindre une crête. Continuer sur la droite et avec l'aide des mains pour quelques passages atteindre la pointe de Rognier, sa croix et sa table d'orientation.Retour par le même chemin jusqu'au col de la Perche (prudence à la descente qqs pierres partent) au col prendre à droite dirction le lac des Grenouilles. Ici 2 possibilités soit par le Refuge du Plan, soit par un semblant de sentier balisé jaune qui par l'alpage puis le bois mène aux Chalets de la Grande Montagne de Verneil. Là suivre la piste forestière puis au lieu dit Le Replat prendre à gauche pour retrouver le parking.

La Rochette
1040m R2 icone randonnee

Prendre le chemin entre les 2 bâtiments qui monte droit dans la pente. A la première bifurcation (panneaux) prendre direction refuge de la Grande Montagne. Peu avant la fin de la piste (pierre taguée au milieu), prendre le chemin qui monte sur la gacuhe au niveau piquet avec marque sur la droite de la piste. Une fois sur une nouvelle piste parallèle à la première prendre plein sud direction le refuge de la Grande Montagne.Au refuge prendre le chemin qui descend de quelques metres, puis remonte dans une combe pour finalement accéder au refuge des Platières.Continuer la trace au-dessu du refuge en direction du col de la Perche. Une fois dans la combe sous le col, répérer en contre-bas, le chemin partant Sud vers le Lac Vert (panneau).La trace s'élève, puis franchit un pierrier, puis un second, pour finalement par un dernier coup de rein arriver au lac.Redescente par le même itinéraire. On pourra cependant varier en montant au col de la Perche, puis au Chapotet pour retrouver la 1ère bifurcation en parcourant la crête de la Grande Montagne de Presle.

Presle
6km 1000m R2 icone randonnee

Prendre juste après le pont le sentier du lac Achard. Au lac continuer vers le col de l'Infernet puis col de la Botte et col des Lessi(n|v)es. De là remonter au mieux la face ouest jusqu'à la crête. Grand Van à gauche, Petit Van à droite. En été : bon sentier et balisage jusqu'au pied de la face, puis sente cairnée jusqu'au sommet. En hiver : autoroute damée par le passage jusqu'au lac Achard, à peine moins jusqu'au col de la Botte. Entre le col de la Botte et le col des Lessi(v|n)es traversée à flanc avec des traces de ski mais moins souvent des traces de raquettes. Du col au sommet : plusieurs possibilités, deux petits raidillons plutôt au début et plutôt à la fin.

CHAMROUSSE
1100m R2 icone randonnee

De Roche Béranger, se diriger vers le Lac Achard en suivant le sentier large et bien tracé qui traverse sur le flanc sud le large vallon qui enserre l'Arselle. Au lac, gagner le Col de l'Infernet (variante R3 : gagner par la raide pente Nord la crête boisée qui surplombe le lac à l'Est. Point de vue fantastique sur la Romanche. Continuer sur le fil de la crête qui s'étrecit au fur et à mesure que l'on s'approche du Col de l'Infernet. Un couloir orienté Sud, raide et terreux, permet de contourner les dernières difficultés.) Continuer jusqu'au Col de la Botte puis des Lessines. Lors de la traversée entre ces deux cols, on voit très bien la trace qui traverse les pentes raides sous le vallon des Vans et qui mène au Pas des Escombailles. Au Col des Lessines, admirer les Lacs Robert puis  se diriger plein Sud vers un petit laquet 50m plus bas. Reperer des traces de peintures jaunes (des points ) ou rouge (des traits) qui mènent vers la sente qui grimpe dans le pierrier, toujours vers le Sud. Le Pas des Escombailles est alors rapidement atteint, à l'angle des abrupts sur une sente qui ne voit pas beaucoup de passage. Au delà du Pas, elle devient franchement mauvaise, constemment deversante au dessus d'un relief raide et très accidenté. Il est possible de rejoindre alors la cabane de la Petite Vaudaine (R4, voir topo "Le Balcon des Escombailles" dans l'ouvrage "Vertiges d'en Haut" de P. Sombardier)

Chamrousse
600m R2 icone randonnee

De St Maximin le Vieux prendre la direction du Cousson puis de Ste Catherine. De là prendre la piste qui vous va au Col du Goulet comme l'indique les panneaux.

Saint Maximin
8km 730m R1 icone randonnee

départ du lac de ST Pierre d'allevard (Banzai), longer le lac par le chemin et prendre la route de Montouvrard. Au bout de 500 m environ prendre le sentier à droite qui coupe une épingle et ressort à côté de maisons sur la route. Reprendre la route sur 300m et prendre le chemin dans l'épingle. Suivre les panneaux vers Montouvrard haut et arriver dans le village que l'on traverse pour récupérer le sentier du fer ou Clarabout au choix. De là monter au jeu de paume (panneaux) et redescendre vers la cité vaugraine puis Montgoutoux. De là suivre les panneaux pour st pierre d'allevard.

saint pierre d'allevard
12km 700m R1 icone randonnee

Garer la voiture sur une des dernières épingles de la route (point 1741 m sur la carte IGN).Le sentier monte, raide, dès la route, en petits lacets pour rejoindre le GR de Pays Arvan-Villards aux alentours de 2000 m. Il s'oriente plein Est pour gagner un plateau et le Lac des Balmettes.Gagner ensuite par le GR le Col des Balmettes (2438 m) qui est le seul "point de faiblesse" du cirque environnant. Au col, prendre vers le Nord et gagner par une trace nette en traversée le Col de Montfossé (2457 m) qui est visible de loin (panneau indicateur). A partir de là, c'est vers l'Est hors sentier.Parcourir les éboulis et les restes de névés vers le pied de la montée des Brêches de la Passoire. Il y a 2 "brêches": viser celle de gauche. La montée est courte mais très raide dans des éboulis qui aiment à s'écrouler sous vos pieds!De la brêche gauche de la Passoire, le sommet de la Pointe de l'Aup du Pont est vers le Sud. Il s'agit d'une arrête de rochers où les gneiss se délitent "généreusement": attention aux blocs instables, aux chutes de pierres dans les couloirs qui donnent accès au sommet. On arrive au cairn sommital en "mettant les mains", mais le cheminement est assez évident. Au sommet: panorama à 360, rochers pour faire la sieste, etc.Descente par le même itinéraire jusqu'au Col de Montfossé. De là, continuer dans le fond de la Combe Rousse, regagner le GR sous le Col de la Balmette. Vers 2150 m, emprunter à gauche un sentier non balisé qui remonte assez raide vers le Sud-Est. La trace s'aplanit puis gagne un point de vue sur, en contrebas, une cabane de berger en bois qu'il faut rejoindre (la trace se perd). De la cabane, rejoindre par les prairies et éboulis (toujours pas de trace) le sentier que l'on voit en bas au loin. Celui-ci retrouve ensuite rapidement le sommet de la route du matin moyennant quelques lacets.

Saint-Colomban-des-Villards
10km 1150m R3 icone randonnee

Laisser la voiture le long de la RD 525 face à l’aterro.Aller à pieds jusqu’à la place de la mairie et prendre la route qui monte sur la gauche.Prendre la 2ème à gauche, une rue qui marque franchement un angle droit, aller jusqu’au bout et prendre le chemin balisé qui débute ici dans le bois, suivre la direction de « La Tour »..Au bout de 2,5 km environ le chemin coupe la route qui monte à la Chapelle St-Christophe.Prendre en face le chemin qui monte à La Tour.Traverser les quelques bâtisses pour retrouver le chemin au –dessus en direction de la Cochette.Environ 1 km après on est à la Cochette et on rejoint le GR du Tour du Pays d’Allevard.Prendre sur la droite en direction du Bossu, que l’on atteint 1 km après.200 m après la pancarte du bossu prendre le chemin qui monte sur la gauche et 500 m après on arrive au déco.

St-Pierre d'Allevard
480m R1 icone randonnee

depuis le parking de super Collet, remonter les pistes de skis par un bon chemin de terre qui suit le tracé de la piste bleu d'hiver .Au replat , sous l'aiguillette de l'arrête de l'évêque (point à 2003m)remonter les pentes sur la gauche jusqu'à la crête des Plagnes qui se poursuit jusq'au Petit et Grand charnier

ALLEVARD
466m D1/V2/A2 icone parapente

Depuis le Xfour d'Outre prendre le chemin vers le sud, traverse le hameau des Berts (bcp des chiens mechants) ensuite la pra roux (pointe 916m quelques maisons) vers 950 meters vire n/o pour arrive au sommet. Vu splendide sur le 7 laux.Nous avons faits le parcours en raquettes, c'est peut-etre possible a ski apres une chute de neige (en tous cas il y a des traces).

Theys
2kmkm 270m R1 icone randonnee

Depuis le parking prendre le chemin allant vers le sud. Cette sente nous permet d'aller en direction du Col du Merdaret.Il est possible d'aller jusqu'au Col mais vous pouvez couper en prenant un chemin à gauche qui permet de rejoindre plus rapidement le chemin montant au Grand Rocher.Au Big Roc, profitez de la vue sur la chaîne de Belledonne !Pour retour, vous pouvez continuer le chemin pour rejoindre le premier lac. De là, prendre Sud Ouest une sente. Bien tirer sur la gauche à l'altitude 1750. Le chemin n'est pas facile à trouver mais il est très agréable un peu plus bas.On finit par arriver sur la piste que l'on remonte pour rejoindre le parking.

Theys
9km 336m R2 icone randonnee

Depuis Val pelouse, suivre le sentier jusqu'au habert de la Perriere puis ensuite suivre le sentier qui méne vers le col de la Freche, delà suivre l'indication du refuge des Férices, sentier balisé en jaune mais pas toujours évidant surtout dans la combe de la Grand Lanche il faut bien rester sur la droite du pierrier (cairn). Arriver au refuge des Férices il n'y a plus de chemin suivre alors a vus en direction du Pic du Frêne et vers l'altitude 2100m le lac ce trouve sur votre gauche.

Arvillard
17km 1600m R2 icone randonnee

prendre le sentier qui mène au refuge de la Frèche,beau sentier en balcon.un sentier droit au dessus du refuge permet de monter au col de la Perrière tout près des grands Moulins,puis suivre la crête qui ramène au sommet des pistes de Val pelouse

Arvillard
500m R1 icone randonnee

Depuis le terminus de la station fantôme de Valpelouse ( avec un nom pareil ça pouvait pas marcher) commencer par monter sur les vertes prairies au nord du parking avant de rapidement bifurquer à droite. Ne rater pas le petit sentier, il est cacher sous les sombres sapins. C'est parti pour une très longue traversée peu ascendante jusqu'au refuge de la Pérriere (1832m). Le sentier est toujours bien visible mais ne monte guère. Après une bref descente sur le refuge, c'est toujours dans la même direction, vers le sud à flanc de l'immense face ouest du sommet. Juste avant le Col de la Frèche, virer a gauche à l'altitude 2120m, le sentier grimpe fort à travers les pierriers pour atteindre la Brèche des Ciseaux. La suite est long parcours d’arête débonnaire, toujours sur un sentier jusqu’au sommet qui est un épouvantable tas de cailloux.

Arvillard
800m D3/V1/A1 icone parapente

Du foyer de ski de fond prend le chemin plein Sud et le suivre jusque vers l'altitude 1450. Prendre alors le chemin de gauche et remonter jusqu'au Col du Merdaret.Au col prendre à Gauche pour remonter jusqu'au Grand Rocher, le dépasser jusqu'au Cret Luisard puis descendre plein Nord jusqu'au chalet Pierre Roubet et rejoindre le chemin de départ.

Theys
12km 700m R1 icone randonnee

Freydières > Lac du Crozet > Col du Loup > Col de la grande Sitre > habert du Mousset > refuge Jean Collet > Col de la mine de fer > Lac de Crop > Pont de la Betta

Revel
1800m R1 icone randonnee

Depuis le parking au grand Thievoz, prendre le sentier qui mène au premier chalet de Tigneux. A celui-ci, prendre à gauche en direction du Lac de Léa. Au Crêt du Tambour, on l'aperçoit. Prendre alors le sentier qui mène au deuxième chalet de Tigneux puis poursuivre en direction du deuxième chalet de la petite valloire. De la descendre au premier chalet de la petite valloire et revenir par le sentier du merdaret

La ferrière
940m R1 icone randonnee

Du parking rejoindre le haut Détrier et son cimetière. Emprunter la piste NNE pour rejoindre Arvillard en laissant la piste de l'ermitage. Emprunter la route ascendante et au second carrefour, la route s'élève brutalement (22% à son max), la prendre jusqu'au début d'une piste horizontale qui rejoint la chapelle Ste Marguerite. Prendre le chemin en herbe pour gagner les anciennes habitations. Le sommet est situé dans la bute boisée juste en face.Pour la descente rejoindre la chapelle Ste Marguerite, puis le Châtelard via la carrière. De là partir SO horizontalement , puis un single vous mènera au plateau du Barret. Laissez le plateau à votre gauche et descendre sur Détrier.

Detrier
370m R1 icone randonnee

départ du parking de la chevrettemonter en direction du refuge du Merlet par le plan de l'ours et le barrage carrepossibilité de dormir au refuge.sinon prendre la direction des lacs de Moretan, le chemin est peu marqué avec quelques cairns.monter ensuite vers le col de vay bien visible par un couloir herbeux.du col de Vay on aperçoit le refuge de Vay(possibilité d'y bivouaquer mais il n'y a pas d'eau) en contrebas la descente suit un chemin qui disparait mais tout le temps le refuge reste comme repère.du refuge suivre l'itinéraire balisé qui mène au refuge de L'aup bernard.De là prendre la direction de la prairie du praillet d'où on a une jolie vue surtout le massif et la chartreuse.Redecendre vers la chevrette

allevard
2200m R2 icone randonnee

Je reprends la description de MAV et du topo http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=3151&id_sport=1 pour l’accès au sommet:"Depuis l'épingle, remonter la route sur 400m et repérer à gauche le panneau indiquant " les chalanches" au dessus du talus. Remonter le sentier balisé de points bleu, on arrive rapidement au niveau d'un pylone de la ligne EDF. Continuer le sentier en traversée légèrement ascendante. Puis suivre à droite les sentiers montants. Après un raidillon on repart en traversée montante vers l'ouest jusqu'à tomber sur un panneau "les chalanches" d'un côté et "le chazeau par pierre assise" de l'autre. Le premier vous conduit à la combe du ruisseau de vesse, le second sort de la forêt directement en amont. Les deux itinéraires sont possibles selon l'enneigement et ramènent à la sortie de la forêt au pied de la combe. D'ici le cheminement est évident, il faut remonter la grande pente qui se présente devant vous (plutôt sur la gauche). On arrive alors à un replat un peu chahuté coté 2131 dont on fait le tour pour remonter la pente orientée plein Ouest qui vous fait face, c'est le sommet de la Grande Roche (croix au sommet non visible depuis l'itinéraire)."ensuite:Longer les crêtes jusqu'à un couloir (terre/pierre) plein Ouest que l'on descend pour ensuite rejoindre le col à 2459 (Kern) . La suite est hors sentier, en pierres souvent instables jusqu'au chemin qui va au Chazeau. Au chemin, prendre plein sud jusqu'à Pierre Assise. De là: 2 options , retrouver le sentier de départ par une belle sente à flanc ou prendre au niveau d'un kern le sentier souvent abimé qui descend à travers le Bois du Moulin jusqu'à la route de la Traverse.

Allemont
12km 1500m R3 icone randonnee

Quel que soit le lieux de stationnement (privilégier une position centrale pour pas faire 2km de route d'un coup) rejoindre le l'ancienne route emportée par l'éboulement du pic Bunard. Un petit détour vous permettra également d'apprécier la cascade des 7 laux (bof). Le sentier grimpe au-dessus de l'ancienne route. Dans ce versant raide, les premiers passages sont équipés de câbles et d'escaliers béton à flanc de rocher. on grimpe ensuite d'abord en rive droite du ruisseau puis on traverse en rive gauche. Bien qu'il y ait plein de virgouillons sur la carte, le sentier n'est pas raide dans son tracé. Au fur et à mesure la végétation se fait plus rase et on débouche sur l'antichambre des 7 laux avec l'annexe du lac de la Sagne. Le chemin passe en rive gauche du lac de la Sagne puis en rive gauche du lac de la Corne ou la ligne EDF est malheureusement trop présente. On continue par le lac Jeplan avant d'atteindre le col des 7 laux. Ceux qui souhaitent tirer directement sur le col de la vache peuvent prendre la combe à gauche derriere le chalet qui mène directement sur le col. Les autres peuvent accrocher les lacs de la belle étoile pour la même dénivelée !Dans ce cas continuer le long du lac du cos et dès les parties raides dépassées, remonter le versant en visant le poteau électrique visible du col des 7 laux. Remonter ensuite vers le nord ouest dans une alternance de rochers et de prairies pour gagner la croupe sous le point 2444. Une trace intermittente balisée par des cairns mène aux lacs de la belle étoile dans un univers minéral. Depuis les lacs, remonter plein sud sur la crête jusqu'au point 2585 (pas de trace, éboulis) où on peut rejoindre le vallon du col de la vache. Le col est facilement identifiable puisqu'il est à l'extrémité de la crête des ilettes avant l'ultime mamellon. A noter qu'un poteau bois est fiché au col et qu'il est relativement fréquenté. Versant ouest, la trace est plus ou moins marquée sous le col mais on distingue déjà celle très nette qui part vers 2322m sur le replat. Donc descente droit dans la pente pour rejoindre le replat. Ensuite il suffit de dérouler le sentier qui fait une grande traversée et rejoind les ruisseaux issus du fond de la belle étoile. Un peu long, le sentier continue à flanc sous le pic du pin avant de plonger pour rejoindre le sentier Rivier-Pas de la coche. Après la partie de forêt, ne pas hésiter à descendre à travers prés pour rejoindre la route et éviter le détour par le Rivier City.

Allemond
13km 1350m R2 icone randonnee

Du Villard, rentrer dans le hameau et partir plein E par une chemin herbeux. On coupe deux fois la route des Portiers. La 3ème fois que vous mettez le pied sur la route la suivre jusqu'à la bifurcation. A celle-ci prendre à droite puis plein S (piste de Prévieux)A l'alt 996m, quitter la piste pour un petit chemin en forêt (balisage jaune). Ce sentier est raide : couloir de la croix du Soleil !!!Le suivre jusqu'à la route D207 que vous avez prise en voiture.Traversée la route et gagner le hameau de la Martinette par la route. Il faut ensuite remonter au Villard via les Landaz par la route puis le large chemin.

Le Villard de la Table
300m R1 icone randonnee

Des Alloves prendre une piste balisée en jaune. Au croisement avec la route du Murier, emprunter celle-ci jusqu'au 3 ème virage (a peu près 600 mètres). De la prendre la petite route a sens unique qui mène au hameau du Murier.Traverser le hameau et prendre pendant 4 kilomètres la piste de Villeneuve balisée en jaune. au point 612 m SORTIR LA CARTE !! Une succession de pistes mène au sommet. A savoir prendre d'abord a droite, 200 mètres plus loin prendre a gauche, 400 mètres plus loin a droite (piste montante), 300 mètres plus loin prendre la piste montante ( assez raide) enfin 200 mètres plus haut une dernière piste horizontale direction Nord amène a la route du Fort (altitude environ 900 mètres). Encore 2 virages on arrive a la passerelle du Fort !!La descente se fait sans problème sur chemin balisé via (le carrefour 799 proche de la montagne du mulet, Romage,le Bigot, Collodes et Saint-Martin-d'Hères village (belle cascade avant d'arriver !!)

Saint-Martin d'Heres
12km 800m R1 icone randonnee

Un topo de plus dans Belledonne, mais que je rentre uniquement car je trouve que ce massif manque de balades repertoriées de plusieurs jours.Et puis en plus, pouvoir faire une vraie boucle à la Croix de Belledonne !...En bref: J1: Gd Colon, Gde Lance de Domène; J2: Croix de Belledonne, Gd Doménon et Gde LauzièreItinéraire : Des 4 chemins, montée classique au Grand Colon par la piste qui part plein Sud puis Est vers la baraque du Colon jusqu'au sommet (patou éventuel en saison).Du Grand Colon, redescente sur le lac Merlat puis le refuge de La Pra. Enchainer vers le Col de la Pra et le Lac du Petit Doménon.A l'embouchure du 1er lac, repérer une sente balisée en jaune qui part droit vers le sommet de la Grande Lance de Domène (Nord Ouest). Du sommet , redescendre vers le Col du Lac Blanc puis dévaler le mauvais pierrier jusqu'au Lac du Grand Doménon (cf topo 3204).A ce stade (2000 m D+), une petite nuit s'impose (eau partout)... J2: suivre l'autoroute vers la Croix de Belledonne (voie classique Névé de la Grande Pente - précautions d'usage en début de saison) et profitez de la vue avant l'arrivée de la foule.Redescendre en tirant droit vers le col du Baton (multiples sentes) et le pied de l'arete Est du Grand Doménon.Remonter au mieux sans trop de difficulté l'arete en restant proche de son fil, il n'y a plus de balisage ni de cairn (cf topo 4084).Du sommet du Pic du Grand Doménon, redescendre au collet vers 2650 m en restant toujours sur le fil de l'arete. Des cairns feront ensuite leur apparition. De ce collet, il faut remonter au point 2702m sur IGN - c'est le crux de la sortie. Passage très exposé, suivre en détail les indications du topo 4084 (i.e. passage côté Nord à l'avoisinage du sommet). Ensuite, les choses se calment, on peut même éventuellement redescendre le pierrier côté Sud si on a eu son compte d'émotion. Rejoindre enfin le plateau de la Grande Lauzière et son sommet 2741m.De là, suivre la sente cairnée vers le Col de la Grande Vaudaine (topo 3203) et le refuge de La Pra (un detour sur le Lac David est conseillé).Descente ensuite sur le classique chemin surfréquenté du lac du Crozet jusqu'au parking de depart.

Revel
30-35 kmkm 3000m R4 icone randonnee

Le départ commence dans le hameau des Roches, prendre le sentier en GR rive droite du Torrent des Roches, le suivre jusqu’à l’Orseille (1719m), quand le sentier part sur la droite direction Combe Rousse et Col des Fontaines prendre à gauche. Suivre le sentier de randonnée à ski sur la carte IGN. Jusque là rien de compliqué, ici attaque la rude montée du molla de l’isoë … (mamelon de l’oiseau), bien rester sur la petite crête en plein milieu de la combe, on trouve des bouts de chemin par ci par là au départ puis plus marqué dés que la grimpette à attaqué. On quitte l’eldorado de la myrtille et le monde végétal pour le monde minéral dés la première moraine grimpé. On retrouve de nombreux cairns bien que difficile à distinguer au milieu des rochers on arrive à suivre le chemin qui se trouve plutôt sur la droite de la Combe. La remonter le long du vestige du glacier du Puy Gris jadis hélas bien plus imposant qu’aujourd’hui. Les rochers présents en porte les séquelles et sont polis par les temps. En bas du glacier, chausser les crampons et monter droit dans le pentu jusqu’à la selle du Puys Gris. Ce jour là le but était de monter au sommet du Puy Gris malheureusement l’heure qui tourne en a décidé autrement, ce ne sera pas pour cette fois (obligé de revenir…). Pour grimper, pas besoin d’équipements spéciaux, le chemin évolue sur la crête au milieu des rochers instables (attention où vous mettez les pieds…), au sommet, 2908m, vue à 360°. Pour la descente suivre encore le tracé de ski de rando, un peu galère au milieu des rochers instables. On retrouve enfin un chemin plat un peu avant la pierre de la Barme.On rejoint le hameau de Valmaure et on peut rejoindre par la route le hameau des Roches en 15 min.

St Colomban des Villards
1620m R4 icone randonnee

Du parking suivre col de la Pra, refuge de la Pra, direction lacs Roberts. On passe devant le lac Claret, puis le lac Longet qu'on dépasse jusqu'au virage en épingle à gauche. Là, une sente part à droite, elle nous mène au lac Bernard puis descend au torrent du Doménon. On trouve alors le sentier (marque jaune) qui monte de la cascade de l'Oursière, au niveau d'un replat. Il faut traverser le ruisseau et continuer le sentier sur la droite. Au moment où celui-ci recommence à grimper en direction du refuge de la Pra, on le quitte pour une trace qui part à gauche et grimpe en longeant le torrent qui descend du lac Merlat (quelques caïrns). On débouche sur un replat où le torrent s'élagit, le lac Merlat est à gauche.De retour à ce replat, on suit le sentier de gauche en direction du refuge de la Pra et retour par le chemin de l'aller.Variante : au lac Merlat, on peut poursuivre par la montée au [http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=664&id_sport=2]Grand Replomb[/url2914Ce qui fait ainsi une belle boucle...

Revel
1050m R2 icone randonnee

Du village prendre la route qui monte aux Portiers puis la route forestière de Champenet.Au point 1049 suivre la piste du "chemin de la montagne" et gagner la cabane du Mont Dondon. A la cote 1647 partir NE pour rejoindre le col du Champet (1745m).Pour la descente, prendre NO pour le sentier de la Richesse. Rester sur le sentier qui coupe à 2 reprises la piste du Champet. Ce sentier vous mènera à la piste de Champenet empruntée à l'aller >> 2 options :- la suivre vers le Sud pour retrouver l'itinéraire aller ou- la couper pour rejoindre les Marquis > les Boulins et la D207. De là SO pour revenir à Villard de la table par la route (2kms).

Villard de la Table
950m R1 icone randonnee

Prendre la route forestière partant sur la droite (plein sud). Une fois passé le parking, prendre le chemin qui monte dans la forêt vers la Baraque du Colon. Le chemin par alors à flanc de montagne, passe le ruisseau du Colon pour arriver sur une épaule où la montée redevient soutenue. Le chemin part alors nord-est sur une pente herbeuse pour déboucher sur un col. Là prendre sur la gauche le chemin qui repasse l'épaule pour arriver sur la partie sommitale d'abord caillouteuse puis finalement herbeuse.Pour le retour, descendre, derrière le sommet, le chemin glissant qui plonge vers le lac Merlat qu'on contournera par la droite. On suivra alors une sente approximative qui passe entre le Galeteau et le Roc de l'Hôpital pour tomber sur la plaine de La Pra et son refuge. Du refuge remonter jusqu'au Col de La Pra puis descendre par le vallon du Mercier jusqu'au Lac du Crozet, puis jusqu'au parking du Pré Raymond et finalement jusqu'au parking des 4 Chemins.* * *Variante... ou bien dans l'autre sens!Possibilité de réaliser cette rando sur deux jours. En dormant au Refuge de la Pra, en bivouaquant au Lac Merlat.

Revel
15km 1435m R2 icone randonnee

Du carrefour des 4 chemins prendre la grande piste plein sud sur plus d’un kilomètre. Il faut dépasser la baraque des Carriers avant de trouver la bifurcation. On quitte la grande piste pour une petite sente qui serpente agréablement dans la foret en vous faisant prendre rapidement de l’altitude. A la sortie de cette belle forêt vous êtes à 10 minutes à peine de la belle cabane du Colon. Les troupeaux y paissent régulièrement vu la quantité phénoménale de guano qui existe aux abords de la baraque. Le chemin continu par une grande traversée ascendante vers le sud afin de rejoindre l’épaule Sud-Ouest. Une nouvelle série de virage vous conduira au terrible et de sinistre mémoire passage de l’entonnoir. Mais rassurer vous c’est l’hiver que ce passage recèle mille dangers en été, il n’en est rien. Le sentier est certes raide mais bien tracé. La dernière partie se passe sur la pente sommitale débonnaire mais qui cache longtemps le cairn final. Votre patience sera mis ici a rude épreuve. La cerise sur le gâteau au sommet c’est la vue superbe sur tout Belledonne Sud Pour la descente, il faut rejoindre le col entre le Colon Nord et le Galleteau puis trouver la trace menant au GR. Quelques cairns sont en place pour nous aider à nous diriger dans cet amas de cailloux

Revel
1117m R2 icone randonnee

Du Chalet communal de la Fontaine Noire prendre le sentier plein E (panneau Rognier _ Poste Optique), une fois sur la piste laisser celle de droite pour emprenter celle qui rejoint la crête (trace jaune - bleu). A l'alt 1550 laisser la piste sur votre gauche pour prendre au SO. N'oubliez pas de faire en aller-retour la visite au poste optique.De là suivre le balisage bleu de l'ONF pour le chalet de Revaux. A la bifurcation suivre le chemin balisé en rouge (panneau Rognier).Ce sentier vous mènera au sommet du Rognier via le passage de Vachevielle. Du sommet suivre le fil de l'arête No pour rejoindre le chemin, ce dernier vous mènera au col de la Perche. Une inscription "fontaine noire" en rouge en écrite sur la roche. Prendre ce chemin non marqué sur la carte. Le balisage est sobre mais efficace. Ce sentier reste en Rive droite du ruisseau de fontaine Noire.Aucun piège ni biffurcation pour revenir au parking de Fontaine Noire.

Saint Leger
9km 1000m R2 icone randonnee

Suivre l'itinéraire du topo "Pré Charvin" jusqu'à la bergerie.De là remonter la crête qui sépare le vallon en deux ou la partie gauche du vallonAu fond du vallon on aperçoit les lacets du sentier qui monte sur la crêteEn haut poursuivre à droite sur le sentier de crête jusqu'au col,puis monter en AR à la tête de la Perrière.Descente en circuit: revenu au col prendre le sentier à flanc balisé jaune qui fait la liaison avec le col de la FrêchePuis descendre par le topo "col de la Frêche"

St Rémy de Maurienne
1300m R1 icone randonnee

Après Noire Combe, marcher sur la piste carrossable jusqu'à l'altitude 1320 m. Un sentier par sur la gauche ( balisage en jaune ) direction le Col de Pré Rémy. Après la sortie de la forêt, repèrer un couloir herbeux orienté Sud juste à droite du sommet. Vers l'altitude 1750 m, quitter le sentier pour traverser une zone d'éboulis puis une zone d'arcosses pour rejoindre au mieux le couloir herbeux herbeux et raide que l'on remonte jusqu'à la crête. Sur la crête, possibilité de rejoindre un petit sommet à droite ( direction Est ) ; magnifique bélvédère sur la chaîne de la Lauzière ). Sinon , se diriger vers la gauche ( direction Ouest ) pour rejoindre le sommet qui est à 100 m. Le déplacement sur la crête pas toujours très large avec parfois de belles pentes de chaque coté, se fait au milieu des rochers , des pins et des rhododendrons. Un beau cairn matérialise le sommet. Magnifique point de vue sur le Fort, la Pointe de Rognier, sur la Lauzière et sur les Aiguilles d'Arves. Pour rejoindre le Col de Pré Rémy, continuer vers l'Ouest, en suivant la crête. Au col, pour descendre, retrouver le sentier ( balisé jaune ) pris à la montée.

St Rémy de Maurienne
950m R4 icone randonnee

Des granges prendre le PR du Lac du Crozet, puis rapidement prendre à gauche dans le bois (balisage rouge sur les arbres). Rejoindre la piste qui dessert en légère descente le parking de Pré Fourneau. Là prendre à droite monter pour rejoindre cette piste et atteindre la côte 1495 sur le GR 549. Prendre alors à droite, au carrefour des sentiers prendre le PR, atteindre le parking haut de Freydière et par le bois revenir aux granges.

Revel
6km 500m R1 icone randonnee

Du parking descendre vers les Adrets et prendre à droite le large sentier (sentier découverte) qui dessert les Granges de Chazay, continuer sur cette piste pour atteindre le col de la croix des Adrets. Là prendre à gauche le large sentier qui descend sur Hurtières, traverser le village et à la sortie prendre à gauche pour atteindre le col de la croix de Theys. Rester sur la piste qui dessert les Taravaux, les Vallins et les Berts. Prendre alors le sentuier balisé par un triangle jaune et dont les panneaux indiquent Tour de la Scia. Par les Prés Communaux puis Villard Bernard revenir au col de la Croix des Adrets et par la route rejoindre le parking.

Les Adrets
14km 400m R1 icone randonnee

Suivre la piste montant à la colonie du pré de l'Arc. Dépasser l'épingle et prendre le premier chemin partant sur la gauche, direction Gros Caillou (le panneau du Conseil Général est caché). Arrivé au Gros Caillou, on retrouve l'itinéraire décrit par javascript:PopupCentrer("../membres/profile-mode-viewprofile-u-1350-id_sport-2.html",600,600,"menubar=no,scrollbars=no,statusbar=no")sur http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2870&id_sport=2Je propose néanmoins quelques variantes. Suivre le sentier indiqué par le panneau "Lac de La Jasse". Le quitter rapidement au moment où il passe au fond du vallon qui descend du col de la Bédina. Rester sur la rive gauche (donc à droite en montant) pour trouver une bonne trace en zigzag qui monte au replat suivant (près du chalet de la Bédina dessus, altitude 1800 m). Une fois au replat, on peut tirer à gauche pour rejoindre une sente qui va au col de la Bédina et qu'on quitte au niveau d'une ruine quelques dizaines de mètres au-dessous. Commence alors la traversée pénible entre les rochers et les rhododendrons jusqu'en haut du couloir Sud-Est. (En fait, il est peut-être plus confortable de rester tout le temps en rive gauche et de montrer directement par le couloir Sud-Est, mais je n'ai pas testé cette solution pour comparer). Une fois qu'on a pris pied sur le vallon perché, la progression est plus facile, par les croupes ou les creux, au choix. Cap au Nord Est, vers l'éperon Nord-Ouest de la dent de Bédina. Différentes options semblent possibles pour rejoindre cette arête, plus au moins haut. On suit l'arête un moment, en mettant les mains (un peu exposé, mais confortable) avant de rejoindre un couloir (en face Nord-Est de l'éperon), qu'on remonte jusqu'à la crête (altitude 2400m), au pied de la dent de Bédina. L'aller-retour à la dent est possible sans difficulté (au-delà, la crête devient accidentée). Puis cap au Nord-Est par l'arête vers le col de la Jasse et la cime de la Jasse. Retour archi-classique du col de la Jasse vers les lacs du Vénétier, le Habert d'Aiguebelle, le Habet de Muret. On apprécie d'avoir des vrais sentiers.

Laval
1200m R3 icone randonnee

Du parking du col du Glandon, partir au Nord sur le sentier du col de la Croix, passer au Plan des Trois Eaux, puis après un goulet plus raide, déboucher sur le vaste replat 2350. Tourner à gauche dans un vallon évident (on laisse à droite le sentier balisé) remonter sur la gauche des pentes faciles avant de rejoindre le centre du vallon précité, peu après on débouche sur un long névé peu pentu qui mène au pied du col 2555m que l'on a face à soi, remonter un peu sur la gauche dans la pierraille puis au centre (final assez raide). Au col marqué par un cairn, spectacle garanti sur le versant Ouest et la Combe Madame. Repartir à main gauche sous l'arête et remonter des pentes agréables jusqu'au sommet (cairn).Retour:Descendre facilement l'épaule Est jusque vers 2500m. A une sorte de col avant un piton rocheux descendre à main droite pour rejoindre de suite le haut de la moraine rive gauche du glacier d'Argentière dont on descend la crête jusqu'à découvrir la sinistre gorge du torrent émissaire que l'on évite en descendant à droite en 2mn sur les pierrailles du glacier que l'on traverse (cairns). Descendre la moraine frontale raide sur 15m puis en restant sur la gauche, on descend un chaos de gros blocs plus facile qu'il n'y paraît, on passe un court goulet et en revenant à gauche sur un replat on trouve un large couloir facile (Nord) qui ramène non loin du sentier vers 2250m que l'on emprunte jusqu'au parking.

/
10kmkm 800m R3 icone randonnee

Première montée (3h pour 1210m de dénivelé).De Gleyzin (1090m), suivre la direction du refuge de l'Oule pendant une bonne heure. Après avoir effectué quelques lacets, le chemin arrive au pied d'une barre rocheuse (1580m). Un nouveau poteau indique à gauche la direction du chalet du Vay et à droite celle du refuge de l'Oule. Prendre à gauche, et suivre les nouvelles marques rouges (l'ancien balisage bleu a presque disparu). Le sentier, qui vient d'être dégagé dans la partie basse, alterne traversées légèrement ascendantes et montées droit dans la pente parallèlement à des ravines ou à des couloirs d'avalanche. Attention à l'exposition, même si la végétation masque les barres rocheuses. Le sentier traverses quelques ruisseaux pour rejoindre le couloir du ruisseau du Maître, qu'il remonte un moment avant de rejoindre la croupe qui le domine sur la gauche en montant. La pente s'adoucit un peu mais reste soutenue, et l'on devine le replat où se niche la cabane du Vay. Les passages exposés sont derrière. En une bonne heure après l'embranchement, on atteint enfin la cabane du Vay (2040m). Un sentier (exposé lui aussi) arrive de la gauche depuis L'Aup Bernard, un sentier peu marqué et balisé uniquement par quelques cairns continue vers la droite avant de monter en direction du col du Vay (2297m), que l'on atteint en trois quart d'heure. Avec cette première montée, on a déjà effectué 1210 m de dénivelé positif.Première descente (2h1/2 pour 1010m de dénivelé négatif).Cette descente est beaucoup plus longue qu'on pourrait le croire.En une demi-heure, on atteint à vue le lac de Morétan supérieur (entouré de rochers, 2055m)). Il est conseillé de rester en rive gauche du ruisseau qui en descend pour rejoindre le lac de Morétan inférieur (entouré d'herbe). Le cheminement, qui était mal commode en raison des nombreux cailloux irréguliers, devient plus roulant, et quasiment plat dans l'alpage de Périoule. La fontaine de la cabane de Périoule permet de se ravitailler en eau. Le chemin poursuit encore un quart d'heure avant de franchir le Veyton par un pont (1744m). Cela fait près d'une heure qu'on a quitté le lac Morétan supérieur. Il reste une heure de descente plus soutenue pour atteindre l'embranchement du plan de l'Ours (1290m) en passant par l'étang de Périoule (lac de barrage) et Tirequeue.Deuxième montée (1h1/4 pour 450m de dénivelé positif).A l'embranchement du plan de l'Ours, on tombe sur une piste forestière carossable dans la partie basse, qu'on prend vers la gauche. Elle traverse à nouveau le Veyton et monte régulièrement. Durant cette deuxième montée (1h1/4 pour 450m de dénivelé positif), on apprécie la pente modérée, l'exposition (Nord-Est) et l'ombre. La piste offre quelques points de vue sur l'autre versant (station du Collet d'Allevard, petit et grand Charnier). Il y a un embranchement lorsque au moment La piste forestière atteint la crête (altitude 1703m). Il faut prendre à gauche la piste qui monte encore un peu jusqu'au Praillet, où elle débouche sur de jolis prés, un pré étroit, suivi d'un pré large. Dans ce deuxième pré, le cheminement se perd. Il faut quitter la crête et rester à peu près à niveau (1740m) pour trouver le sentier qui rentre dans les bois à mi-hauteur. On aborde alors la deuxième descente (1h1/2 pour 650m de dénivelé négatif).La descente comporte une portion raide assez un peu désagréable en dessous de l'Aup Bernard, avant de s'assagir à l'approche de Glezin. On traverse le hameau du Cohard, 100m au-dessus du départ. Le balisage invite entrer dans un pré et descendre droit dans la pente. S'il y a des moutons, les patous ne sont pas très loin, et il peut être prudent d'emprunter le sentier non-balisé qui descend en direction de la Bourgeat Blanche. Ce sentier devient une rue en cul de sac d'où il est facile de rejoindre le départ.Avec les inévitables petites remontées et redescentes, les 1700m de dénivelé sont atteints.

Pinsot
21km 1700m R3 icone randonnee

De la Croix, longer la piste de ski des lacs Robert par la droite pour atteindre le col des Trois Fontaines. Non loin à l'Est, au col de la Botte , poursuivre à flanc au Nord-Est afin d'arriver au col de la Lessive. Puis au Nord, descendre raide pour trouver les lacs Robert.Descendre un vallon dégagé au Nord. Repérer, à droite d'un replat (1850 m), une paroi caractéristique avec à sa droite une raide pente neigeuse. Grimper cette dernière le mieux possible pour atteindre un col (1930 m). Monter ensuite à l'Est la combe de l'Echaillon qui débouche sur un autre col (2110 m). Par une traversée vers le Sud, repérer assez rapidement sur la gauche un vallon qu'il faut grimper pour trouver le col de la Petite Vaudaine.Retour par le même itinéraire, avec quelques petites variantes possibles dans les tronçons les moins délicats.. Remarque :Au retour, il est possible de rejoindre la Croix de Chamrousse par le télésiège des lacs Robert. On économise ainsi 150 m de dénivelée au détriment de perdre des euros.Renseignements concernant les périodes de fonctionnement et les tarifs : tél. 04 76 59 09 09.

Chamrousse
1000m R3 icone randonnee

De Gleyzin, prendre le bon chemin qui monte au refuge communal de l'Oule. Prendre ensuite le sentier qui part vers le sud pour franchir le verrou du plateau des Motteux. A peine après avoir pris pied sur celui-ci (gros cairn), filer plein Est sur l'épaule qui longe le plateau. Ne pas la quitter (cairn, sente sporadique) jusqu'à un petit collu en contrebas du point 2320. De là viser une centaine de mètre plus loin une épaule au Sud du point 2330. Ensuite aller à vue de façon evidente jusqu'au Passage de Tigneux. Puis s'engouffrer dans le couloir encaissé et raide (35-40°) qui descend sur le versant Sud-Ouest. A la sortie du couloir, rejoindre au mieux dans les pierriers et les chaos de blocs le Lac de Nave bien visible en contrebas au Sud. Puis se laisser descendre dans la pente qui s'adoucit peu à peu plein Est parmi les pierriers, myrtilliers et genevriers jusqu'à croiser le GR de pays qui descend de l'épaule de la Montagne de Tigneux. Le suivre jusqu'à croiser l'intersection pour le Deuxième Chalet de la Petite Valloire. De là, descendre jusqu'au Grand Thiervoz ou au Curtillard.

Gleyzin
10km 1400m R3 icone randonnee

Stationner au niveau du cimetière de la Ferrière et s'avancer vers l'église. Le départ du sentier est situé à gauche de la mairie.Bien balisé, il rejoint l'itinéraire venant de la Bougeat Noire à environ 300m au sud-ouest du chalet du Bout. Poursuive plein sud et quitter le sentier au moment où il s'écarte de l'arête pour la remonter par une sente. Du sommet, dévaler jusqu'au refuge du Léat puis monter au crête du tambour (1767m), rejoindre le premier chalet de Tigneux. Descendre suivant le balisage GR de pays pour aboutir au petit Thiervoz.

le Ferrière
940m R1 icone randonnee

Depuis le parking suivre la route puis le chemin qui conduisent au hameau de la tour. Là, un panneau indique le chalet de l'Arpette. Peu après la sortie de la forêt, on passe devant la cabane délabrée 1595m (simple abri - 2 à 3 persones assises). Le sentier reste en rive gauche du cirque de l'Arpette avant de revenir au centre pour passer au chalet 1860m (fermé propriété du berger). De là, à vue dans les pentes herbeuses pour rejoindre le crêt du chien (2049m). Suivre l'arête, le sommet de la grande Roche est situé légèrement en contre-bas sur la gauche à 2344m. Poursuivre quelques dizaines de mètres pour arriver à un col évasé (2370m non côté sur la carte), naissance du large couloir qui plonge sur le lac de la Folle. Le descendre facilement en son milieu au départ puis en rive droite. Contourner le lac par la rive droite ou gauche et rejoindre le lac blanc où l'on retrouve l'itinéraire balisé jaune et rouge en rive droite du torrent. Au niveau du premier chalet de la grande Valloire passer en rive gauche du torent (passerelle) et rejoindre le pont 998m sans difficulté.

la Ferrière
1390m R3 icone randonnee

C'est une balade a faire quand le chemin du Veyton est fermé à 660 comme en ce momentRemonter le chemin du veyton sur 400 mètres et trourner à droite. Suivre une vielle piste forestiere qui monte en zigzag, elle en rejoint une récente. Quand le chemin forestier se termine, il reste un vieux chemin qui va de borne en borne. Le suivre jusqu'au Mont Mayen. descendre sur le lac (-80 m) on retrouve un chemin balisé jaune. Le suivre jusqu'au sommet. Descente :un peu avant le sommet une belle piste descend sur le plan de l'ours, il faut la suivre, au plan il suffit de descendre le long vallon du Veyton pour retrouver la voiture.

Allevard
12km 1100m R2 icone randonnee

Au parking, un panneau indique "lac de Belledonne", traverser le torrent sur le pont bétonné 200m après le départ. Le sentier serpente en forêt sur 450 m de déniv. Au niveau d'un replat prendre à gauche (panneau "lac de Belledonne") pour bientôt déboucher dans un pré à proximité du chalet des Clots (privé). Le sentier passe au dessus du chalet et ramène après qq lacets sur la croupe herbeuse. La remonter jusque vers l'altitude 1937m où il faut abandonner la direction "lac de Belledonne" pour celle du Rivier d'Allemond (GR). le sentier descend un peu puis remonte. A la jonction avec le torrent issu du lac, suivre une vague sente, rive gauche, qui aboutit au lac de la Balmette. Continuer vers le sud et remonter une pente de rocailles pour arriver à un petit col à proximité du sommet. Par le couloir sud est (court et sans difficulté) on rejoint la bergerie de Rif Premier (2087m). Peu après on retrouve le panneau embranchement "lac de Belledonne-Rivier d'Allemont".NB: la montée à Roche blanche est également décrite dans le livre topo 'Belledonne pour tous" de Pierre Pardon.

Allemond
1220m R2 icone randonnee

Suivre la large piste qu'emprunte le GR jusqu'au Habert d'Aiguebelle. Prendre la direction des Lacs de Venetier (panneau). Contourner le lac inferieur par son deversoir (Sud) et reperer des cairns dans les eboulis sous l'eperon sud de la Dent du Pra. Une sente de plus en plus marquée fait son apparition, gravit un couloir herbeux puis aboutit à une vallon encombré de roches qu'elle contourne par la gauche. Une dernière pente herbeuse défend le Col de l'Aigleton qui se présente sous la forme d'un large replat d'herbe entre l'edifice de la Dent du Pra et la Roche du Pin. Du col, descendre à vu parmi des pelouses et des roches moutonées jusqu'à la station météo puis dans un large ravin encombré de blocs rocheux. Au Nord, plusieurs raides ravins parallèles mènent au Fond de la Belle Etoile. Remonter l'un d'eux, le premier en partant de la gauche étant le moins confortable. Prendre pied sur le replat minéral du Fond de la Belle Etoile. Au Nord, le Col de Vouteret est bien en vu, defendu par des pierriers parfois pénibles. Peu avant d'arriver au col, contourner (Ouest) un eperon rocheux de l'arête Est de la Dent du Pra par un vallon rocailleux. Le sommet est alors en vue et on y accède facilement. Regagner le Col de Vouteret et prendre pied sur la longue arête menant au Pic de la Belle Etoile. Le cheminement est evident bien que parfois exposé jusqu'au pic. Reperer avant l'antécime coiffée d'une antenne une brèche d'où part vers le Sud un couloir raide et parfois terreux. Il se jette dans une grande pente d'eboulis raide jusqu'au laquet du Grand Clos. Au deversoir (Sud-Ouest) reperer un cairn indiquant un thalweg. Le suivre Sud-Ouest dans des pentes d'herbe et de petites barres rocheuses jusqu'à croiser le sentier provenant du Col de la Vache. Le suivre jusqu'au Pas de la Coche (Sud). De là, retourner au Habert d'Aiguebelle puis à Prabert par le GR.

Prabert
?km 1600m R4 icone randonnee

La Cime des Fraches est un modeste sommet peu parcouru offrant un itinéraire un peu aventureux, de très beaux points de vue et avec un peu de chance la rencontre avec les chamois du secteur. Pantalon et chaussures un peu rigides préférables !Départ du foyer de ski de fond de l'Arselle en direction du Lac Achard. Vers 1680m, repérer un gros cairn sur le chemin au niveau d'une patte d'oie. Une sente bien tracée part sur la droite en direction de la dépression au N du Rocher de l'Homme. On aboutit rapidement à un beau bélvédère sur la vallée de la Romanche et les a-pics du Rocher de l'Homme. On continue vers le Nord, laissant à notre droite un ressaut rocheux dominant la Romanche que l'on contourne dans les pentes raides de la forêt versant Ouest. Une sente très discrète (bien rester à la base des rochers au début) aide un peu à la progression et indique un passage dans les rochers et la lande pour prendre de nouveau pied sur la crête qui devient débonnaire et plate pendant quelques centaines de mètres, entre clairières herbeuses et lande arborée. Vers 1800m on retrouve les pentes  sud de la Cime des Fraches et un début de sente timide qui grimpe raide vers le Nord-Est. Elle se perd rapidement dans la végétation forestière et le reste de l'ascencion se fait au jugé en restant le plus possible près des crêtes où l'on trouve plus de sente d'animaux aidant à la progression dans cette jungle d'altitude. Attention toutefois à ne pas suivre celle basculant versant Romanche ! Le sommet et sa belle prairie ne sont alors plus très loin.Pour la descente, reperer à quelques mètres du cairn sommital une trace partant dans l'herbe puis bien dessinée dans le sous bois de rhododendrons. Elle descend d'abord plein N puis se perd rapidement sur l'épaule dominant les a-pics face à la Dent d'Alexandre. Bifurquer Ouest dans les pentes en essayant d'attraper quelques sentes pour faciliter la progression puis Nord-Ouest quand on arrive aux première tourbières. Le chemin du Lac Achard n'est alors plus très loin.

Chamrousse
?km 400m R3 icone randonnee

Suivre le sentier qui conduit au refuge de l'Oule puis au replat 2150m (moraine frontale) sous l'entonnoir du glacier du Gleyzin. Suivre cette moraine vers le Nord-Est pour remonter le vallon du col de Moretan plutôt en rive droite.Descendre le versant Nord-Est du col par un vallon encaissé qui s'ouvre vers le Nord une centaine de mètres plus bas. Rejoindre le lac Morétan supérieur (2055m). Remonter au col du Vay (2297m). Le quitter par le passage le plus au Nord (moins raide) et rejoindre le refuge du Vay. De là, deux possibiltée: un vieux balisage bleu part vers le Nord et conduit au refuge de l'Aup Bernard ou bien (notre itinéraire) descendre une croupe herbeuse vers l'Ouest (qq vieilles marques bleues au départ) par une sente qui ramène vers le couloir du ruisseau du Maître que l'on descend(sente avec passages herbeux raides). L'itinéraire de montée est récupéré après être passé à la base du couloir du Pertuis.

Pinsot
1600m R3 icone randonnee

Remonter la piste de ski en partie engazonnée pour atteindre le grand Collet. Descendre au col de l'Occiput et remonter vers la crête des Plagnes par la piste de ski. Descendre au col de Clarant et un peu au dessus prendre la direction col du Gollet (panneau). Peu après avoir contourné l'arête sud-ouest s'élever dans les pentes herbeuses de la combe sud pour atteindre le sommet. La descente se fait facilement par l'arête nord.

Allevard
900m R2 icone randonnee

De roche béranger, prendre l'itinéraire du lac achard. Du lac monter au col de l'infernet juste au dessus, puis continuer au col de la botte. De ce col qu'on peut atteindre de la croix de chamrousse en 1/4h depuis l'arrivée du téléphérique, prendre l'arete main droite qui monte facilement au sommet en 10 minutes. Du sommet soit redescendre par le même itinéraire, soit descendre par l'arete opposé et au niveau d'un piquet, plonger main droite dans la pente pour passer par le petit lac au pied du col de l'infernet et remonter au col. Du col à la voiture par l'itinéraire de l'aller.

chamrousse
498m R1 icone randonnee

Départ de Valpelouse. Monter en direction du col de la Frêche puis juste sous le col prendre à droite en direction du col d'Arpingon. Peu après le col, redescendre en direction des Férices jusqu'au point 2083m. Là on quitte le sentier balisé. Il faut rejoindre, à l'autre bout du cirque rocheux qui s'étale vers le Sud, l'arête descendant du Grand Miceau. J'ai remonté l'arête qui est au dessus du point 2083m (et rejoint la crête de la Grande Moutonnière) sur une une centaine de mètres, pour ensuite traverser presque à flanc dans le pierrier et rejoindre l'arête descendant du Grand Miceau à l'autre bout du pierrier ; mais il est peut-être plus simple de partir directement dans le pierrier après une petite redescente au sud du point 2083m. Cette arête est d'abord rocheuse, puis plusieurs bandes d'herbes raides permettent d'éviter les rochers pendant un moment. Puis on arrive sur un beau point de vue, à l'endroit où l'on rejoint l'arête venant de la Grande Moutonnière. Cela devient alors purement rocheux jusqu'au sommet Ouest 2631m. Jamais difficile, rocher plutôt bon en restant sur le fil, mais c'est long pour la grosse centaine de mètres de denivelé. Traverser alors vers le sommet principal (j'ai fait en contrebas côté Sud puis en contrebas côté Nord, mais ça doit passer en restant sur le fil). On arrive au pied d'un petit sommet secondaire pointu. Un couloir raide et encaissé mais assez court rejoint le pierrier de la face Est. Depuis ce point l'aller-retour au sommet principal semble possible et pas plus dur que ce qui précède (ce qui serait conforme à d'autres topos sur bivouak) mais j'étais un peu lassé des rochers (je crois que je préfère les pierriers pourris à l'escalade facile), je suis pas allé vérifier. Descendre le couloir pourri. Puis le pierrier qui suit, pas terrible. Une bande d'herbe-rochers pas très raide permet de passer un verrou rocheux. Puis le pierrier continue. Vers 1900m on rejoint le sentier qui traverse depuis la Lescherette au Sud. Le prendre vers le Nord. Il descend un peu puis remonte et serpente longtemps. À vue du col d'Arpingon le quitter à travers les alpages pour le retrouver plus loin (ça évite de redescendre pour remonter), ou ne pas le retrouver du tout (joli petit lac si on vise le col d'Arpingon et non le sentier qui débouche un peu au Sud de celui-ci). Puis retour sur Valpelouse par le chemin de l'aller.

ARVILLARD
2100m R4 icone randonnee

Introduction: l'itinéraire du pic du Frêne du côté ouest (Allevard) par le vallon du Bens, le chalet des Férices et le glacier du Frêne était classique, il y a quelques dizaines d’années (voir Petits et Grands Sommets de Savoie de C.Cabaud paru en 1971). Mais la route du vallon du Bens est interdite et le glacier est devenu pierrier.Pour le côté Est (vallée des Villards) l'itinéraire par le vallon de la Vallette (1700 m de dénivelée) est régulièrement pratiqué. L'observation de la carte IGN 3433OT (Allevard) montre une route forestière partant du Premier Villard de St Alban qui dépasse l’altitude de 1700 m, suivie d’un sentier gagnant le vallon du Bacheux ; vallon dominé au nord par les arêtes ouest et est du Pic du Frêne. D’où l’idée d’aller voir sur place. Et là, surprise, une grande carte panoramique des randonnées du massif de l'Arvan-Villards, sur le mur de la mairie de St Alban, montre un tracé en pointillé noir, allant des chalets du Bacheux au sommet du Pic du Frêne, avec une durée de 9h et une indication : “course d’alpinisme facile”.Itinéraire d’ascensionPrendre le raide chemin d’exploitation qui part du parc de stationnement. Dans un lacet à gauche vers 1820 m, une sente part à droite. Si on manque cette sente, le chemin d’exploitation se termine vers 1850m, et là, part, encore à droite, une raide sente qui rejoint la précédente un peu plus haut. On atteint la Croix du Triandou (1980m). On aperçoit les Chalets du Bacheux au loin. Le tracé rouge de la carte IGN commence par un bon sentier qui passe brièvement sur le flanc gauche, puis revient sur le flanc droit où il va descendre pour contourner une arête rocheuse de la pointe de la Lavoire. Il devient aussi une très mauvaise trace, pénible, qui oscille en perdant environ 110 m et remonte au premier chalet du Bacheux (1970m). Environ 50 minutes pour cette traversée “horizontale”. Eau au torrent, mais pas de captage.On voit, au-dessus des autres chalets, le col du Gollachon dans l’arête E du Pic, par lequel on reviendra.A partir d’ici et jusqu’au sommet, plus de traces ni de balisage.La suite de l’itinéraire consiste à longer l’arête E (elle est, en fait, E-S-E) d’abord par le fond du vallon, puis par des pentes d’herbe et de cailloux, plus raides à partir de 2120 m en contournant une petite barre par la droite. Des pierriers de gros blocs mènent vers 2480 m au niveau de la base conique d’un grand couloir rejoignant l’arête E avant le sommet. (ce couloir paraît facile, mais je ne suis pas sûr qu’il permette d’atteindre le sommet). On laisse ce couloir à droite. Un névé peu pentu, mène vers 2600m à un pierrier rouge, dominé au N par la raide paroi rocheuse de l’arête O qui relie le pic au Clocher du Frêne (on a en effet dépassé l’aplomb du sommet).En haut de ce pierrier (2650 m), on accède à un couloir rocheux et un peu herbeux, oblique de gauche à droite, qui raye la paroi rocheuse. Remonter ce couloir (II, II Sup. dans l’étranglement, un peu exposé). J’y ai laissé deux petits cairns au cas où il aurait fallu le redescendre. On sort vers 2750 m dans des pentes moins raides ; on aperçoit le bastion sommital rébarbatif. Monter facilement à l’arête O. On voit alors qu’une sente contourne le bastion sommital par la gauche et rejoint l’arête N quelques mètres sous le sommet.Un pas d’escalade et on y est. 4h20 depuis le bas. Vue superbe. Une boîte avec un cahier indique que ce sommet est régulièrement visité par le côté Vallette.Itinéraire de descente.Par l’itinéraire côté Vallette que l’on quitte pour traverser le col du Gollachon. Descendre l’arête N jusqu’au col de la Vallette (2668m). Quelques cairns signalent le passage dans une zone de blocs croulants contournant des dalles très raides. Au col une trace descend un facile couloir de pierraille. Ensuite des pentes peu agréables d’herbes et de cailloux, sans trace définie, mènent vers 2300 m à une zone peu pentue. On tire à droite vers l’arête E pour chercher à passer le col du Gollachon (2167 m). Une sente à la base de l’arête permet de venir à l’aplomb du col. C’est probablement ainsi qu’il faut chercher le meilleur passage. Pour ma part, je suis parti vers la crête avant le col, dans des pentes raides et un peu exposées de rochers et de végétation (bienvenue). Comme la crête est dentelée et l’autre versant aussi délicat, je conseille de chercher un passage plus aisé. On retrouve les pentes au-dessus des chalets du Bacheux, puis l’itinéraire de montée. Retour en 4h10 avec du temps passé dans le Gollachon !Remarques1) les altitudes intermédiaires mentionnées sont approximatives.2) j’ignore si ce couloir S.-O. est la voie usuelle côté Bacheux. Je n’y ai pas trouvé de traces ni de cairns.3) une très belle randonnée, de catégorie 2, sur une trace bien cairnée, est la Cime du Sambuis (2734 m) au départ du col du Glandon. A noter que l’itinéraire est dit “non balisé” sur le panneau au col. Comme quoi le vocabulaire peut prêter à confusion... Le sommet est un excellent belvédère et l’itinéraire est intéressant.

St-Alban-des-Villards
9km 1350m R4 icone randonnee

De ST Alban, prendre le sentier qui remonte toute la combe du Merlet ( panneau col du Merlet ).Arrivé dans le cirque du Merlet , un peu avant les chalets de la Vieille Route ( en dessus le col du Merlet ; à droite le col de la Lavoire ), monter à gauche directement dans les blocs d’éboulis en direction du col du Villonet . Arrivé vers le Croza , prendre sur la droite une combe avec des beaux rochers rouges et quelques névés . Le col de la Colombière (2397m) est visible au loin et s’atteint par une très raide montée dans des blocs instables..et des névés .Du col , plonger ( raide ) directement sur le beau lac de la Colombière (2197m) .Puis ,descendre au niveau du torrent de la Colombière ( vague sente à moutons ) jusqu’au niveau du lac inférieur Morétan . Gagner à vue le refuge du Merlet (1942m)que l’on aperçoit plus haut sur la droite .Du refuge il faut un peu galérer dans les blocs pour arriver à trouver le bon sentier qui conduit au milieu des blocs ( encore ) jusqu’au col du Merlet (2286m) .Du col du Merlet , aller directement sur les chalets de la Vieille route, et rattraper le circuit de montée.Belles vues sur les sommets de Belledonne ( Pic du Frêne - Pics du Merlet - Grand Morétan etc..

Premier Villard
1725m R3 icone randonnee

Monter au lac de Crop puis gagner le col de la Mine de Fer.revenir 100 m en arrière puis prendre sur la droite le goulet montant (assez raide et cailloux pas très stables), pour arriver au col de la Pierre puis au Sommet Colomb.Redescendre par le même chemin, tout en restant le plus à droite possible pour prendre le vallon empierré qui permet d'atteindre la Pointe Centrale Sud du Ferrouillet via la Brèche de Roche Fendue. Descendre de 50-100 pour prendre sur la droite un semblant de sente. On descend alors dans la pente raide (plutôt vers le Nord Est) et on atteint un rocher assez caractéristique. Prendre alors sur la gauche le goulet, puis avant qu'une partie plus abrupte se fasse jour, prendre sur la droite. On atteint ainsi sans frayeur la combe qui nous permet de gagner la pointe centrale nord (on peut aussi éviter ces zigzag dans cette partie raide en redescendant vers le bas de la combe, ce qui nous rallonge d'autant).Du sommet, prendre alors à droite du premier goulet pour descendre plein Est (partie avec de l'herbe au début). On passe à gauche des Trois Laux (asséchés) en traversant tous les pierriers pour ensuite monter sur un replat herbeux très visible. De là, monter qq m vers les arêtes pour de suite descendre dans les pierriers et ensuite rejoindre la croupe herbeuse que l'on suit. On passe par la Pointe du Sifflet et on atteint le pas de la Coche. La suite est évidente.

prabert
15km 1920m R3 icone randonnee

De Val Pelouse rejoindre le sommet des Grands Moulins par le sentier du col de la Frèche (ou l'arête nord-ouest). Juste sous le sommet, en direction des trois dames, laisser un premier couloir mi-herbe / mi-cailloux pour prendre le couloir suivant tout en caillasse. Ca se descend bien et vite mais attention aux chutes de pierres nombreuses. Il vaut mieux être seul ou marcher très serré. Dans le bas du couloir, arrivé dans le pierrier, repérer un couloir d'herbe bien visible qui remonte à droite côté Fort. Il est assez facile (progression à l'aide de quelques rochers affleurants) mais raide et il peut être glissant. On arrive à un petit col sous le sommet sud du Fort (2475 mètres) que l'on rejoint facilement (caillasses, ou vers l'arête herbes + un pas facile "avec les mains"). Redescendre au petit col puis prendre le pierrier (gros blocs) en direction du lac Vert. Au lac vert un sentier (marques jaunes, cairns) ramène vers les sentiers autour du refuge des Platières. Prendre (sans passer au refuge) le sentier des sources du Gargotton. De là remonter en direction du col de la Perrière (bon sentier dans les myrtilles) puis rejoindre le point de départ.

ARVILLARD
1700m R4 icone randonnee

Prendre la piste vers le sud et après une centaine de mètres, à la jonction avec le torrent, bifuquer à gauche direction le refuge de l'Aup Bernard. (balisage Gr de pays rouge et jaune)Au refuge, suivre refuge du Vay (balisage jaune), le chemin monte progressivement pour déboucher dans le vallon du même nom apès avoir traversé des pentes assez raides.Au delà, une sente conduit au col du Vay. Saisir versant Veyton une vague sente ascendante qui mène au sommet tout proche.La suite de l'itinéraire jusqu'au pic sud de Berlanche se déroule sur la crête tantôt rocailleuse tantôt herbeuse. Descendre quelques métres sur la crête nord du pic sud de Berlanche jusqu'à l'endroit où la crête devient arête avec décrochements importants. Descendre alors par des vires pour prendre pied dans le pierrier que l'on suit par sa rive droite jusqu'à l'altitude d'environ 2010m. Récupérer sur le flanc sud du pîc nord de Berlanche une sente qui grimpe au col de Berlanche. De là, par une pente herbeuse, monter au pic nord de Berlanche.En descendre facilement et repérer l'amorce d'une sente qui file versant Gleyzin depuis l'abord sud du point 2083m.Cette sente bien marquée ramène sous le cable du téléphérique puis à la jonction avec le tour du pays d'Allevard. Revenir au refuge de l'Aup Bernard puis reprendre l'itinéraire de montée.

Pinsot
1520m R3 icone randonnee

Se garer donc au niveau du parking juste avant le torrent. environ 150 m après avoir traversé celui ci prendre à gauche (flèche jaune bien visible) une sorte de piste. Celle ci se rétrécit pour devenir simple sentier peu après. Continuer en direction du col de la perche. Peu en dessous de celui ci (à hauteur du refuge des Plattières non visible d'ailleurs) une indication en direction du lac Vert et du Fort est présente. On suit alors cette sente jusqu'au lac (suivre les cairns) qui se situe à la base du Fort (nombreux passages sur des blocs). L'attaque de cette dernière montée se fait en remontant sur la droite le gros éboulis. On repère alors une sente qui remonte vers la gauche et qui permet d'atteindre la partie sommitale. Ce passage semble être le seul facilement praticable.Retour au lac Vert (2175 m)De là on peut rejoindre la pointe de Rognier par les "crêtes". Remonter un couloir assez raide en herbe et pierres mélées en direction de la Roche Blanche. Une partie assez plate nous mêne alors vers le pas du Gargoton. Descendre alors côté Ouest pour contourner les rochers et repérer un couloir herbeux et caillouteux en direction de la Pointe (pointement 2325 m). Le remonter et ensuite l'itinéraire est évident jusqu'au sommet (2341 m). Descente ensuite par le sentier jusqu'au point de départ.Du sommet du Fort à la Pointe de Rognier, compter environ 1h30 min.

La rochette
10,6km 1580m R3 icone randonnee

Du Pleurey, continuer la piste carrossable vers le sud. Cette piste se met à descendre doucement. Un carrefour indique à droite un chemin rejoignant Pont Rajas. Ignorer ce fléchage et continuer tout droit. La piste devient un simple chemin d'exploitation forestière, pierreux, qui s'arrête net (environ 45 minutes après le départ, altitude 1100m). Continuer tout droit, en légère descente, en cherchant une trace dans la forêt. La trace étroite n'est pas évidente les premiers mètres, mais des branches coupées nettement sont une indication. En tout cas, il y a moins de 100 mètres à faire pour tomber sur un pierrier (indiqué sur la carte) où le chemin est parfaitement visible (la trace dans le pierrier est même visible de la montée classique de l'Oursière depuis les Seiglières, de l'autre côté de la vallée et de l'autre côté, c'est ce qui m'a donné l'idée d'aller voir). Suivre la trace, qui rentre à nouveau en forêt et continue à plat ou en légère descente. Le sentier traverse un deuxième pierrier, magnifique et rentre à nouveau en forêt. Quelques arbres se sont mis en travers, mais il faut continuer en descente douce. Le chemin traverse un secteur humide, frais et verdoyant, puis débouche sur un replat, dont il faut longer le bord droit jusqu'à rencontrer une petite rivière. Ne pas traverser. J'ai mis un minuscule cairn juste avant pour indiquer qu'il faut tourner de plus de 90° sur la droite à cet endroit pour descendre un talweg parallèle à la rivière. Ce talweg est en fait une piste forestière et conséquence de l'exploitation forestière, il devient vite encombré par des branches et des ronces de framboisier. Il finit par rejoindre le Doménon au niveau de la source de la Dhuy (940m), où il devient un chemin d'exploitation forestière convenable, indiqué sur la carte, qui suit le Doménon jusqu'à Pont Rajas. Il faut quitter cette piste au plus tard à la source de la Dhuy pour traverser le Doménon, mais on peut tenter de traverser un peu plus haut (1000m environ). Sauf période de crue, la traversée à gué n'est pas un problème : il n'y a qu'un champ de cailloux, le Doménon était devenu souterrain à cet endroit après sa crue d'août 2005. Mais il ne faut descendre suffisamment pour n'avoir à traverser que le Doménon apaisé, et non le Doménon et ses affluents dans un terrain accidenté. De l'autre côté du Doménon, on trouve une piste d'exploitation forestière qui suit également la rivière (il y en a deux parallèles et à certains endroits et la plus éloignée de la rivière est la meilleure). Prendre la piste dans le sens montant. Cette piste devient raide, effectue des virages prononcés (un M déformé) avant de repartir à plat vers le nord (altitude 1100m environ). Cinq minutes après le début du replat, elle débouche sur un grand espace où elle rejoint le chemin classique et balisé vers la cascade de l'Oursière venant des Seiglières. Les difficultés d'orientation sont presque finies, l'ascension à proprement parler débute. On monte à la cascade de l'Oursière par un bon chemin balisé. Dans le vallon juste au-dessus de la cascade, prendre la direction du refuge de la Pra en laissant le chemin qui part à droite vers les lacs Robert. Après une montée soutenue, on débouche dans un alpage en pente très douce dans lequel le Doménon coule paisiblement. Il faut quitter le chemin de la Pra avant qu'il se mettre à remonter et traverser le Doménon pour suivre un de ses affluents qui vient du lac Merlat. Bien qu'il n'y ait pas de chemin officiel, on trouve des sentes et le cheminement est très agréable. Arrivé au lac Merlat, on retrouve le chemin officiel venant de la Pra qui longe sa rive sud. Arrivé à l'angle sud-ouest du lac, il faut s'élever au-dessus du chemin qui rejoint le Grand Colon par le sud pour trouver la sente (non indiquée sur la carte) qui monte en diagonale vers les arêtes déchiquetées qui dominent le lac Merlat à l'ouest (entre le Grand Colon et le Pertuis). On la trouve en 5 minutes en tâtonnant, elle est évidente une fois qu'on est monté en traversant un peu sur la droite. Le franchissement de l'arête (une demi-heure après avoir quitté le lac), sans difficulté est le point culminant du circuit (2200m). De l'autre côté aussi, la sente est claire sur le haut, puis se perd dans le pierrier. Une fois revenu sur des pentes plus douces, il faut traverser presque à plat au pied de pentes plus raides descendant du Grand Colon. De temps en temps, des cairns viennent rassurer, mais dans les pierriers, on ne les voit pas de loin. La sente apparaît et redisparaît et fait passer au dessus d'un beau vallon très sauvage orienté au sud. On continue à plat ou en légère descendre pour arriver (une demi-heure après la crête) à un collu peu marqué formé par une bosse répérée sur la carte par le point côté 2099. C'est à cet endroit qu'on retrouve le chemin classique descendant vers la Baraque du Colon. On descend ce chemin jusqu'à la piste carrossable. On peut alors suivre cette piste jusqu'aux Quatre Chemins. A ce carrefour, convergent trois routes (deux goudronnées et la piste d'où on vient et un quatrième chemin, qui descend doucement et ramène en un quart d'heure au Pleurey. Mais plutôt que de suivre la piste carrossable (vite lassante), il est plus rapide et plus agréable de bifurquer assez vite à gauche pour descendre une succession de pistes forestières (indiquées sur les cartes récentes) qui ramènent au Pleurey.

Revel
1300m R3 icone randonnee

Jolie boucle :Suivre le sentier qui mene a la cascade de l'Oursiere. Traversees de plusieurs rivieres a l'ombre dans la foret (neve jusqu'en mai/juin).Apres la superbe cascade de l'Oursiere, suivre le sentier jusqu'au pre au dessus, prendre a droite direction les lacs Robert. Pas beaucoup de monde entre la cascade et les lacs, tres agreable.Apres les lacs Robert, passer par la breche Robert pour redescendre sur le lac des Pourettes puis sur Casserousse le long de la piste.Puis un petit bout sur le chemin forestier pour rejoindre le parking.

Chamrousse
800m R1 icone randonnee

La rando débute au Rivier d'Allemont par une montée agréable sur un beau sentier en direction du Pas de la Coche (alt. 1989 m).De ce col, bifurquer à droite en suivant une sente qui part plein NE en direction du col de la vache. Quitter le sentier vers la cote 2200 m pour se diriger vers le Col du Vouteret. De là, une petite escapade vers la Dent du Prat toute proche s'impose !Retour ensuite vers le Col puis continuer le long de la crête vers le Pic de la Belle Etoile. Le cheminement est évident et sans souci. A partir de là, plonger dans le vallon (lac de la belle Etoile) et retrouver le sentier qui serpente entre les lacs des 7 laux (pour ma part, j'ai fait la jonction entre les lac du Cos et de Cottepens). On est tout de suite surpris par la foule comparativement au calme précédent !Partir vers le Lac de la Corne et de là monter plein éboulis en direction des crêtes pour rejoindre sans difficultés le col du Bunard puis le Pic du même nom. La descente peut se faire plein sillon mais gare aux chutes de pierre et autres glissades dans cette partie raide et quelque peu instable. La suite est évidente : rejoindre le sentier bien visible en aval du lac de la Sagne puis descendre en direction du Rivier. Compter 1,7 km de route au final.

Rivier d'Allemont
18km 2400m R3 icone randonnee

Monter au refuge des Sept Laux par l'itinéraire classique (3 heures): http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=574&id_sport=2Du refuge prendre le chemin du col des Sept Laux, en longeant le lac Cottepens par la gauche (est), puis le lac du Cos par la droite (ouest), On arrive au col (2184) (cabane de berger, privée, fermée), d'où l'on peut redecendre versant Eau d'olle vers les lacs Jéplan, Corne, et sagne (2061)Retour par le même itinéraire.

La Ferrière
200m R1 icone randonnee

Du Recoin de Chamrousse gagner le col qui se dessine au Nord Est, juste au pied de l'Aiguille et de sa table d'orientation. Redescendre légèrement pour traverser la Combe de Casserousse.Ensuite on rentre dans une forêt où l'on pourra croiser des tétras furtifs et des cassenoix mouchetés.On rejoint ensuite le GR de Pays des Lacs et Forêts d'Uriage avant de descendre au pied du verrou du Lac des Pourettes que l'on gravira tranquillement par un chemin bien tracé.Traverser immédiatement le déversoir et entamer la montée vers la Brèche Robert... Nord ou Sud, à vous de choisir. De la brèche redescendre sur les Lacs et rejoindre le bas du télésiège.Les lacs sont un bon lieu de pique nique... mais très fréquentés.Remonter (S-E) au Col des Lessinnes, puis par une traverée montant rejoindre le Col de la Botte. Ne pas rater le lac émeraude sous les Escombailles.On commence dès lors à descendre pour rejoindre une série de lacs non nommés, avant de rejoindre le Col de L'Infernet. Il reste à se laisser jusqu'au Lac Achard puis rejoindre Roche Béranger par le sentier balisés jaune le plus au Nord des trois qui descendent du lac.Rejoindre en coupant au bas des pistes le bas du téléski du Schuss des dames. Traverser la route et se laisser descendre par une large piste jusqu'au Recoin.

Chamrousse
600m R2 icone randonnee

Dans la mesure ou l'itinéraire à partir de Fond de France est très bien balisé, et ou d'autres ballades pour la même destination sont déjà sur ce site mon seul conseil est le suivant.Si départ le matin passer par les 2 ruisseaux à la montée, même si c'est 400 mètres plus long, vous ferez une grande partie de la montée à l'ombre. Le retour se faisant l'après midi par le chalet du Gleyzin permet de faire une boucle et de descendre également à l'ombre.

La Ferrière
12km 1169m R2 icone randonnee

Du parking de Freydiere prendre l'itinéraire du col de la Pra puis décendre sur le refuge de la Pra pui le lac david en traversant le petit plateau en dessous du refuge, de la on voit le sentier qui remonte en face. Une fois arrivée au lac David prendre le petit couloir en face du lac qui remonte sur un mouvement rocheuxune fois en haut prendre a gauche pour suivre la line de crete puis les kairn jusqu au sommet de la grande lauziere. Une fois au col, on voit Tête noir, donc il faut y aller (comme ca c est fait). Pour la descente prendre la ligne de crete qui part sur la droite de la grande lauziere et descendre dans les pierriers qui sont de temps en temps raides. Il y a 2 ou 3 passages à désescalader, mais rien de bien mechant. On arrive entre les 2 lacs Doménon de la prendre la direction du col de Freydane. Une fois au col prendre à gauche on voit quelque trace de passage, pour rejoindre la ligne de crete. Une fois dessus prendre la direction du Pic Coutet à gauche avec encore des passages ou il faut mettre les mains (bien sympa). Pour la descente, tout droit dans les pierriers direction les nevés en contre bas. Et pour retourné à Freydiére suivre le sentier col de la Pra -> Crozet et le parking

Revel
24km 2800m R4 icone randonnee

1er jour: de la Martinette monter en 1 h 45 au refuge de la Combe Madame2 ème jour: Rocher Blanc, les Sept Laux. Du refuge, remonter sud-est, la Vallée de Combe Madame; à l'altitude 2400 m laisser le chemin du col de la Croix et obliquer sud-ouest toujours dans le fond du vallon de Combe Madame, laisser le col du même nom à votre gauche pour remonter les pentes faciles des névés et de pierriers puis du "glacier" du Rocher Blanc dont on atteind le sommet sans difficultés (2928 m). Redescendre plein sud un pierrier, contourner l'arrête de l'Amiante par un névé versant est (ou suivre le fil de l'arête avec un pas d'escalade nécessitant de la prudence). Du col de l'Amiante (2810 m) descendre plein ouest (pierriers et névés, un peu raides sur le 50 premiers mètres, piolet éventuellment crampons selon les conditions, ou dans des éboulis instables) jusqu'au lac Blanc puis le refuge des Sept Laux. 3 ème jour: Pic de la Belle Etoile, le Pleynet, Fond de France. En quittant le refuge, repasser sur les 2 barrages du lac Cootepens,prendre le chemin du col des Sept Laux en contournant le lac Cottepens; au barrage du lac du Cos (2182 m), remonter ouest, les pentes herbeuses par un chemin mal tracé mais bien balisé par de nombreux cairns, passant par les lacs de la Belle Etoile; atteindre le col des Mottes puis le Pic de la Belle Etoile sans aucune difficulté (2718 m). Redescendre vers le col des Mottes; un peu avant le col, une trace s'engage versant pleynet, dans des pierriers raides vers la combe orientée nord passant sous le rocher de l'Evèque que l'on coutourne par un pente garnie de vernes pour rejoindre le chalet du Pra (fermé, bergerie privée), puis la station de ski du Pleynet. Un chemin quitte le parking sur la droite pour rejoindre le Fond de France en 30 à 45 mn. (1087 m)

La Ferrière
2500m R3 icone randonnee

De la Bourgeat Noire, monter au refuge de l'Oule. Gravir la partie raide au dessus du refuge pour atteindre le glacier du Gleyzin (pente très peu soutenue) puis le col de Comberousse. Gagner alors la selle du Puy Gris par une traversée quasi horizontale. Suivre alors l'arête montant au sommet. Partie escarpée. Revenir à la Selle puis après une petite descente, taper à gauche en montant vers le col de la Valloire (partie assez raide). Initnairaire évident. Du col, il est tout à fait possible de monter à la pointe de Comberousse. Descendre ensuite dans le vallon de la grande Valloire (Lacs Glacé, Noir et Blanc). On retrouve alors un sentier plus marqué au niveau du Lac Blanc. Au premier chalet de la Grande Valloire, bifurquer à droite. La randonnée se termine sur ce sentier en balcon très agréable (lac du Léat, Chalet du Bout) et se finit à la Bourget Noire, cloturant ainsi une belle boucle.

gleyzin - la Bourgeat Noire
17km 2400m R4 icone randonnee

Du parking partir en direction du lac de la Croix. A la 3ème bifuc avec panneaux, prendre la direction "Sambuis".Suivre alors au mieux les points verts et les cairns jusqu'au sommet.Pour la descente, bien repérer du sommet la position du lac du Sambuis. Redescendre l'arête, et quand il n'y a plus de pierriers à droite, se diriger vers la droite en repérant une trace. faire au mieux son itinéraire, et on trouve des cairns isolés si on est dans la bonne direction. Si on a bien repéré le lac d'en haut, on trouve facilement l'endroit où il faut aller à droite.Du lac reprendre la direction qu'on avait, grimper le col du Sambuis devant, virer à gauche et descendre au lac de la Croix.Aller-retour au col de la Croix, puis descente par l'itinéraire balisé.

St Sorlin d'Arves
1140m R2 icone randonnee

Suivre les indications sur place sans aucune difficulté.La réserve naturelle du Luitel, abrite un lac et une tourbière d'altitude. Il y a un petit circuit balisé avec des panneaux indicateurs, et un panneau avec les explications sur cet écosystème et l'histoire du site.

Uriage-les-Bains
**km 100m R1 icone randonnee

Du recoin, se diriger en direction des lacs Robert (par le col de la Balme par exemple). De là prendre le sentier en direction du refuge de la Pra. Vers la côte 1900 prendre un sentier à droite à la bifurcation et monter en direction du vallon qui dessert le col de la grande vaudaine et le pic de Mirebel (possibilité également de monter vers la grande Lauzière mais ce sera pour une autre fois...). On est surpris par le calme de ce vallon après la zone très fréquentée des lacs Roberts. Le Pic de Mirebel se dresse alors au bout de cette vallée, sur la droite. Remonter alors l'éboulis qui devient de plus en plus raide (pas très stables sur la fin). L'arête sommitale est fine et aérienne. Redescendre puis obliquer sur la gauche en direction du col de la passure qui permettra de plonger dans la combe de la petite vaudaine. Partie raide ! Sorti du goulet, on essaiera alors de trouver la sente (indiquée sur les cartes IGN) qui se perd parfois (par manque de passage surement) pour remonter vers le col de la petite vaudaine que l'on devine. Du col, possibilité de monter à la pointe E de Jasse Bralard. Finir la rando par une descente en direction du sentier déjà emprunté (entre les lacs et la Pra) et regagner le point de départ.

chamrousse
15,3km 1700m R4 icone randonnee

le "vrai" départ se situe à la cabane de Cohardin (1248 m). si l'on vient de la route forestière rive gauche, franchir le torrent, puis 50 m à droite le sentier débute. Sentier agréable et bien marqué jusqu'à la bifurcation du refuge. A ce croisement, prendre à droite puis suivre une petite sente qui se dirige vers l'ouest (direction charnier). Peu de temps après, prendre le grand éboulis pour se diriger vers la base du pic. Prendre le névé et aller au fond de la combe, à l'ouest puis grimper vers une sorte de col entre le Grand Crozet et le Clocher du Frêne. Passer sous ce dernier en ayant pour point de mire le pic. Attention aux blocs instables dans toute cette traversée. Rejoindre dès que possible le col après le Clocher (passage plus aisé alors). Contourner ensuite la base du pic par la gauche et atteindre la Croix par un court passage facile. La descente peut se faire par le même itinéraire mais pour ma part, j'ai choisi de prendre le sillon partant 20 m sous le sommet. Il permet de rejoindre le névé au plus vite. Attention toutefois aux chutes de pierres !

la chapelle du bard
2100m R4 icone randonnee

L'itinéraire suit globalement l'itinéraire de ski de rando (n-75) décrit dans le livre d'Hervé Gallet ("Ski de randonnée en Isere").Du Pleynet, prendre le chemin du Tour d'AllevardNe pas rater peu apres le chalet du Pra (150m) un chemin qui monte à droite et contourne par la gauche le rocher l'Eveque (nombreux cairns). Remonter le vallon puis partir a gauche vers 2250 m pour remonter des pentes de neige de plus en plus raides en direction de la crete que l'on aborde par la gauche du sommet. Possibilité aussi de prendre les pentes caillouteuses sous le pluviomètre (moins bon choix)

FOND DE FRANCE
1250m R3 icone randonnee

Suivre le bon sentier qui monte jusqu'au dessu de la cascade de l'Oursiere. Laisser le sentier qui monte aux lacs Robert sur la droite pour continuer plein Est sur sentier bien tracer (enciens murets en pierres séches) qui franchi le verrou à gauche du point 2059. Traverer le torent du Domenon sur le replat et partir nord par une combe qui debouche sur le lac Merlet (on laisse le sentier de la Par à droite au bout du replat). Contourner le lac par la gauche et suivre une sente cairnée qui monte dabord Nord Est puis Nord Ouest jusqu'au sommet.

Revel
18km 1360m R2 icone randonnee

du parking de Val Pelouse, prendre le sentier balcon qui vous amène au refuge de la Perrière (environ 40mn), puis direction col de la Frèche (1h) puis plein nord sous le col pour atteindre les Grands Moulins (1h)La descente se fait par le même itinéraire.

Arvillard
795m R2 icone randonnee

Prendre le GRP du tour du pays d'Allevard. A la fourche choisir le chemin de gauche, traverser le ruisseau du Pleynet et continuer a monter en foret direction des 7 Laux.Aux 2 ruisseaux (1550m) vous avez alors 2 itineraires possibles pour atteindre Le lac Noir : - La premiere solution consiste a prendre le sentier des 2 Ruisseaux qui part a gauche pour remonter le vallon. On arrive alors a un replat (1990m), continuer au sud-ouest pour arriver au lac Noir- L'autre solution emprunte le sentier de droite qui passe par le Chalet du Gleyzin. Au chalet prendre au sud un sentier qui remonte a flanc assez raide. Quelques neves peuvent subsister en debut de saison. Attention aux chutes de pierres par temps pluvieux. Arrive au lac noir, prendre sur la gauche pour rejoindre l'autre sentier.Longer le Lac Noir par la gauche, passer par le Lac Carre, arrive au Lac de Cottepens prendre sur la droite poue atteindre le refuge.

Fond de France
1046m R2 icone randonnee

Remontez Nord Est le sentier de la combe des sept Laux qui dessine de multiples lacets raides. On atteint le premier lac, celui de la Sagne, suivre le déversoir on le contournera par l'Est. La montée est peu raide, on joint avec le deuxième lac, celui de la Corne. Virer Nord Ouest et longer sa rive Sud. Continuer le sentier est bien marqué, on trouve alors le troisième lac, le lac Jeplan. Poursuivre à vue vers le Nord et prendre pied au col des sept Laux (2184).Descendre à vue sur la bergerie, on longera la rive Ouest du quatrième lac, celui de Cos, en le dominant d'ailleurs. Gardez le cap, toujours Nord, s'en suivra la rive Est du plus grand lac, le cinquième, le Cottepens. Cheminer sur une passerelle entre les rives du Cottepens et du lac de la Motte, le sixième, et rejoindre ainsi le septième lac, le Carré. Après une petite descente vers l'Ouest, et quelques petits lacquets, on gagnera le dernier lac du parcours balisé, le huitième, le lac Noir.Bien sûre, il existe plusieurs autres lacs, non balisé, le lac de l'ile, le lac Blanc, le lac de l'Agnelin à l'Est. Les Lacs de la Belle Étoile à l'Ouest. La descente se fera par le même itinéraire,ou sur Fond de France au Nord, il existe plusieurs topos.

Le Rivier d'Allemont
**km 1000m R2 icone randonnee

Monter en direction de la cascade de l'oursière puis du refuge de la Pra (à l'altitude 1950 possibilité de traverser le torrent et de rejoindre le lac Merlat, hors sentier balisé). Au niveau des marais du refuge de la Pra retraverser le torrent pour rejoindre le Gr549 en direction des lacs Robert. Passer au pied du télésiège des lacs robert et continuer en direction du lac des pourettes pour rejoindre le parking de Casserousse.

Chamrousse
1100m R1 icone randonnee

Du parking, prendre GR de pays balisé de jaune,qui contourne la Grande Aiguille et gagne le lac des pourettes.Rester toujours à gauche pour gravir la Brèche Robert Nord. Redescendre sur les lacs Robert et se diriger Sud vers la grande piste large qui monte à la Croix de Chamrousse.Descente du côté des pistes de ski en biais en tirant sur le Nord(descente homme olympique casserousse) et atteindre le parking

Chamrousse
9 KMkm 850m R2 icone randonnee

Col du Pré du Mollard > Habert des Sabottes ou le refuge du Pré du Mollard > Mont Saint Mury > Col de la Sitre.Au col on se laisse glisser sur le habert du Mousset (sentier très mal entretenu...) ; puis, Gr 549A jusqu'au parking à 1358m. On remonte alors de 15 min pour retrouver le parking supérieur.

Saint Mury Monteymond
950m R1 icone randonnee

Monter en direction de la cascade de l'Oursière puis du refuge de la Pra, à l'altitude 1950 possibilité de traverser le torrent et de rejoindre le lac Merlat.Au niveau des marais du refuge de la Pra retraverser le torrent pour rejoindre le GR 549 en direction des lacs Robert, passer au pied du télésiège des lacs et continuer en direction du lac des Pourettes pour rejoindre le parking de Casserousse.

Chamrousse
??km 1105m R2 icone randonnee

Dans le hameau prendre le sentier au dessus du muret, qui fait ensuite des lacets dans la forêt. Aux ruines du Gay à la bifurcation avec un panneau indicateur prendre en face le sentier qui monte (le seul non indiqué par le panneau). Il est plus ou moins marqué jusque vers 1600m, dans une forêt de plus en plus clairsemée. Monter un peu droite dans un pierrier pour rejoindre le GR549. Le traverser et monter au mieux jusqu'au lac des Balmettes. Vers le lac, prendre la pente (raide au début puis qui se calme) au nord des crêtes descendant de la pointe du Muret. On rejoint le col à 2500m. Descendre en face Sud pour rejoindre le lac, et revenir par le même chemin.

ALLEMOND
1600m R3 icone randonnee

Depuis La Bourlère suivre le balisage jaune bien indiqué . Ca monte fort dès le départ.Passer au lac (plutôt un étang).Continer le sentier jusqu'a un embranchement .Suivre Plan de l'Ours (indiqué)Descendre la piste jusqu'à une passerelle et 100m plus loin remonter le sentier indiquant le barrage (indiqué) .Diretion Refuge Merlet sans y passer .On suit plus ou moins le ruisseau en choisissant les passages à gué en direction des lacs des Morétan. Le sentier se perd, mais à vue on repère le Lac Supérieur qu 'on longe par la droite pour être en face du Col de Vay que l'on gravit .Descendre de l'autre côté tentôt dans la neige tantôt dans des pierriers pour rejoindre le chalet du Vay.Reprendre les traces jaunes ,et par un sentier en balcon nous ramène à l'Aulp Bernard. (par temps de brouillard attention aux traces bleues qui feraient descendre dans un gorge abrupte inconfortable sans ramener au point de départ ) .Direction Le Praillet .De là descendre par le chemin de l'aller .

Pinsot
19km 1800m R2 icone randonnee

Du parking, prendre le sentier qui monte sous le Pic de Fremezan, en serpentant au milieu des paravalanches. Suivre la direction Lac des Balmettes. On contourne par un sentier balcon le Pic de Fremezan par son versant Nord-Est, puis on traverse des pierriers pour atteindre le Lac (2196m).Rejoindre ensuite le Gr qui monte jusqu'au Col des Balmettes (2438m). Prendre sur quelques mètres la direction du Col de Montfossé puis assez vite rejoindre à gauche le fond de la combe de Combe Rousse (direction Sud). La descendre jusqu'à un replat (2150m). Prendre alors à gauche une sente qui monte en direction de l'arête Sud de La Pointe des Balmettes. On remonte ainsi une petite centaine de mêtres pour franchir un petit verrou et accéder à un petit replat (2237m, panneau). Ne pas poursuivre sur la sente qui part plein Est vers le Planard de Combe Rousse mais prendre une sente qui monte tout de suite à gauche (E-N-E). On franchit ainsi une autre arête Sud-Est descendant de la Pointe des Balmettes. On la remonte sur une cinquantaine de mêtres pour atteindre un plateau (reposoir à moutons); une dernière pente rocheuse permet d' atteindre facilement le sommet (2479m).Pour la descente, redescendre de quelques dizaines de mètres jusqu'au plateau (reposoir) puis descendre au mieux à gauche dans le cirque (direction S-E, hors sentier) pour rejoindre le sentier au niveau du Planard de Combe Rousse qui ramène au parking.

Saint Colomban-des-Villards
950m R2 icone randonnee

Départ de La Traverse à l'altitude 1155m. Suivre le bon sentier en direction des Chalanches (anciennes mines d'argent) et de l cabane du berger qui porte le même nom. Au départ, ce sentier descend sur environ 35m de dénivelée puis monte tout doucement pour franchement se redresser et mène à la cabane du berger Les Chalanches (alt.1800).Suivre ensuite le vallon plein ouest qui domine la cabane du berger jusqu'au Col de la Portette, étroit, qui ressemble plus à une brêche. La montée est régulière et il est plus aisée de prendre la rive droite du vallon. Le final sous le col se raidit nettement (couloir d'éboulis).Arrivé au col de la Portette, c'est parti pour une longue traversée sous la Grande Lance d'Allemond et les contreforts du Grand Charnier d'Allemond, objectif du jour. On bascule Nord Est. Pour atteindre la facette qui mène au sommet, il faut franchir une barre de rochers en empruntant une vire astucieuse où l'on met les mains. La factte terminale est un champ d'éboulis peu redressée au départ et qui se redresse nettement sur la fin. Rien ne tient et il faut essayer de s'accrocher aux rochers plus stable pour gagner la brêche sous le sommet. S'en suite une arête courte et effilée avec 2 pas d'escalade exposée pour gagner la cime avec une vue superbe sur sa majesté locale : j'ai nommée la Grande Lance d'Allemond.Bien prendre son temps à la descente de la facette Nord-Est puis une fois cette dernière descendue continuer une nouvelle fois en traversée pour gagner le Col du Charnier, indiquée par un gros cairn.Du Col du Charnier, amorcer la descente juste en contrebas de ce dernier (raide mais court) et continuer légèrement sur la droite pour rejoindre le couloir Nord du Grand Charnier que l'on descend.On arrive en traversée au pas du Bessey puis à la cabane du Chazeau et enfin au parking du Coteyssard. Il reste 2 km de route pour regagner la voiture.

Allemond
16km 1850m R4 icone randonnee

Départ du parking du col du Glandon 1950m, Suivre le début du GR qui monte au col de la Croix puis prendre à gauche direction Le Carrelet. Le chemin est bien visible jusqu’au lac de la Combe ensuite suivre le tracé en pointillé sur la carte direction l’Ouest jusqu’à la Brèche du Pin. Bien rester au même niveau tout du long. Vue plongeante sur Grand Maison! La brèche du Pin est plus impressionante d'en bas qu'une fois grimpé (R3), de l’autre coté de la Brèche on retrouve l’itinéraire qui monte au Col de la Combe Madame. Cairns visible au milieu du chaos des blocs de pierre, plus aucun sentier à partir de là, que des gros blocs partout. Crampons chaussés au col pour traverser le petit glacier de la Combe Madame en direction de la brèche de l’Argentière, tout de suite sur la droite. La grimpette de cette brèche exposée NW s’avère difficile sur un sol détrempé où des blocs de terre d’un m² partent sous notre poids à chaque pas. Descendre ensuite encore au milieu des blocs le long du glacier de l’Argentière pour rejoindre le plan des 3 eaux et un GR bien en terre pour le soulagement de nos chevilles ! Rejoindre le Col du Glandon par ce sentier.

St Colomban des Villards
800m R3 icone randonnee

Une belle boucle avec la garantie de ne pas voir grand monde. Carte, excellent sens de l'orientation ou GPS indispensables. De la baraque de Cohardin prendre le sentier jusqu'aux abords du refuge des Férices. Rejoindre au mieux le lac Noir (un couloir étroit au nord dans les barres qu'il domine se remonte, sinon contourner par le sud), puis la crête vers le passage des Chamois ou le col de la Pierre. Descendre le col de la Pierre, sur environ 600m de pierrier. Repérer une sente qui coupe dans les vernes et remonte un peu, elle rejoint le "sentier" (peu marqué) venant de Lescherette vers les ruines de la Vallette. Au dessus le sentier sur la carte me semble absent. On trouve sur le terrain un sentier qui traverse le torrent puis le longe, taillé dans les vernes, jusqu'à l'entre dans le vallon de la Vallette. De là remonter au col du Gollachon bien visible à l'aplomb d'un refuge (non indiqué sur la carte en 2015). La fin de la montée (terre/pierres) et la descente de l'autre côté (herbe) sont très raides sur une vingtaine de mètres. Rejoindre le lac du Bacheux en coupant dans l'alpage (on peut redescendre vers 2050m seulement). Du lac, remonter vers le col 2459m au bout du couloir au nord du pic Nord du Merlet (ne pas aller vers le "col" sur collé au pic mais à celui légèrement à droite). Redescendre un peu (raide dans l'herbe) jusqu'au pierrier, le longer sans trop redescendre (obligatoire un temps puis on peut ensuite rester sur des bandes d'herbe au dessus du pierrier) et rejoindre le point 2368m qui domine le lac du Coteau. Rejoindre le lac (pierrier, c'est pas le pire de tous ceux de la boucle) puis redescendre au torrent jusque vers le replat à 1990m (cabane d'alpage récente, pas sur la carte en 2015). Remonter au col du Crozet, 300m d'herbe et 200m de pierrier. Au col descendre plutôt sur la gauche, pierrier affreux au début et pénible ensuite jusqu'au torrent qui descend du col de la Bourbière. On retrouve une sente avec quelques cairns qui longe d'abord le torrent puis par un peu sur la droite en contournant la petite butte "2001m". Finalement, cette sente aboutit au sentier de montée, 50m en dessous du refuge.

SAINT HUGON
18km 2800m R4 icone randonnee

Revenir 100m sur la route pour trouver le départ du sentier (OBP210) balisé, on rejoint la jolie cabane des Chalanches (1806m) en 1h35.Abandonner le sentier balisé pour descendre ONO sur une sente peu marquée afin de contourner un pierrier, passer non loin d'un panneau (propriété privée,tir à balles) pour remonter au mieux hors sentier toute la combe des Chalanches, rive droite au début, puis au centre, à nouveau rive droite, rejoindre ensuite un collu au nord du pt 2422 d'où l'on monte directement au col de la Portette (2520m) 3h45 du départ.Descendre une pente raide de 20m environ pour passer au pied de l'éperon rocheux de droite, une sente ascendante traverse le pierrier vient buter sur une barre rocheuse, remonter à droite puis revenir à gauche afin de rejoindre le Jas du Four (cairn).De là on découvre tout le cirque et le lac de Bâton. Traverser au mieux les éboulis sans monter et gagner un replat herbeux(2525m) visible de loin. Franchir une épaule massive par des traces à main gauche dans les éboulis; au sommet de celle ci on découvre le col de Charnier reconnaissable à son beau cairn caractéristique; le rejoindre par une traversée ascendante délicate sur la fin (1h45 depuis le col de Portette). Belle vue sur les lacs de Belledonne et de Bâton.Repérer au dessous une sorte de balcon suspendu et à sa droite un immense éboulis, c'est la voie de descente.Commencer à descendre une vire inclinée et délicate à main gauche pour rejoindre une première pente mi terreuse mi herbeuse, la dévaler jusqu'au balcon précité. Tirer à droite horizontalement, traverser la rigole centrale du vaste pierrier et descendre sa rive droite assez facilement.En bas direction NE on finit par rejoindre dans un terrain plus commode le bon sentier (OBP202)du lac de Belledonne vers 2100m(1h). Il n'y a plus qu'à le suivre jusqu'au pas du Bessey, chalet de Chazeau, parking de Coteyssard et par la route en 1,5 km retrouver son véhicule.(1h50)

Allemond
13kmkm 1550m R3 icone randonnee

Le point de départ de cette boucle est le Pont de la Betta, mais on peut tout à fait imaginer :- partir de Pré Marcel.- la réaliser dans le sens des aiguilles d'une montre, ou le contraire.- squizzer Orionde en faisant Pont de la Betta / Pré Marcel / Jean Collet. Mais ce serait dommage de se priver du panorama et de la visite de ce joli petit habert des Jarlons.> Départ du Pont de la Betta > Lac de Crop > Col de la Mine de Fer (~3h - 3h40 sur les pancartes)> Col de la Mine de Fer > descente sur le Refuge Jean Collet (~1h15).> Refuge Jean Collet > Gr plein nord qui file sur Pré Marcel > Puis à 1680 environ prendre le sentier qui part dans les alpages sous le Grand Replomb en direction d'Orionde et passe par le magnifique habert des Jarlons (~1h30).> Habert des Jarlons > et descente sur le Pont de la Betta (~1h30). On peut grimper à Orionde ou au Rafour lorsque l'on se trouve au Habert.Course idéale à faire sur deux journées. En dormant à Jean Collet ou au Habert des Jarlons. Petits et grands marcheurs en garderont un très bon souvenir à mon avis.

Laval
1420m R2 icone randonnee

Etape 1 :Les Seiglières au refuge de La Pra - via la cascade OursièreEtape 2 :Refuge de la Pra au refuge Jean Collet - via le col et glacier de FreydaneEtape 3 :Refuge Jean Collet au Rivier d'Allemont. Possibilité de passer par la brèche de la roche fendue si la visibilité est bonne.Etape 4 :Rivier d'Allemont au refuge des 7 LauxEtape 5 :Refuge des 7 Laux à Allevard

CHAMROUSSE
66km 5900m R2 icone randonnee

1 er jour: montée au Refuge de l'Oule, suivre le chemin bien balisé qui mène au refuge en 2 heures2 ème jour: cols de Comberousse (2669 m) et de la Valloire (2751 m), puis col de 'dArguille (2755 m). Refuge de la Combe Madame.Prendre le chemin qui s'élève derrière le refuge, passer un premier verrou , atteindre un replat (le plateau des Motteux), remonter une longue moraine, prendre pied sur ce qui reste du glacier de Gleyzin (attention quelques petites crevasses) ou le longer par la droite toujours sur la moraine, accèder au col de Comberousse sans difficulté. La belle face nord du Puy Gris est devant vous, la "Selle" immédiatement à droite, le col de la Valloire encore un peu à droite, facilement accessible en 15 mn.Pour escalader le Puy Gris: accèder à la Selle (crampons). Suivre l'arête en contournant les 2 gendarmes qui constituent la difficulté du parcours (encordement nécessaire R5)Redescendre la Grande Valloire en passant au Lac Glacé (d'un beau vert laiteux quand il est dégelé), puis le lac Noir (2268 m) que l'on contourne par la droite.Remonter vers le sud en direction du col d'Arguille: d'abord sur une moraine sans difficulté mais pénible puis sur le "glacier" d'Arguille, dont la rive gauche (à droite en montant) est en glace noire en fin de saison,,très exposée aux chutes de pierre venant du rocher d'Arguille; la partie entre 2450 et 2600 m est la plus étroite, et raide, la plus exposée; la sortie au col d'Arguille (2755 m) est moins pentue.Pour les plus expérimentés, l'ascencion du Rocher d'Arguille, en arller-retour, se fait par l'arête venant du col (R5 encordement nécessaire) Redescendre sud-ouest la Plagne Vaumard (facile) jusqu'au refuge de la Combe Madame (1784 m).3 ème jour: Rocher Blanc, les Sept Laux.Du refuge, remonter sud-est, la Vallée de Combe Madame; à l'altitude 2400 m laisser le chemin du col de la Croix et obliquer sud-ouest toujours dans le fond du vallon de Combe Madame, laisser le col du même nom à votre gauche pour remonter les pentes faciles des névés puis du "glacier" du Rocher Blanc dont on atteind le sommet sans difficultés (2928 m).Redescendre plein sud un pierrier, contourner l'arrête de l'Amiante par un névé versant est (ou suivre le fil de l'arête avec un pas d'escalade nécessitant de la prudence). Du col de l'Amiante (2810 m) descendre plein ouest (pierriers et névés, un peu raides sur le 50 premiers mètres, piolet éventuellment crampons selon les conditions, ou dans des éboulis instables) jusqu'au lac Blanc puis le refuge des Sept Laux.Variante plus courte par le col de Mouchillon.Du refuge de Combe Madame remonter (sud-ouest) un pierrier raide mais facile, passant sous les beaux à Pic de Badon, atteignant un relatif replat, "le Cul du Pet"! avant de s'élever par des névés en début de saison, toujours par des pierriers plus tard, vers le col de Mouchillon (2516 m).Descente évidente sur les Sept Laux.4 ème jour: Pic de la Belle Etoile, le Pleynet, Fond de France.En quittant le refuge, repasser sur les 2 barrages du lac Cootepens,prendre le chemin du col des Sept Laux en contournant le lac Cottepens; au barrage du lac du Cos (2182 m), remonter ouest, les pentes herbeuses par un chemin mal tracé mais bien balisé par de nombreux cairns, passant par les lacs de la Belle Etoile; atteindre le col des Mottes puis le Pic de la Belle Etoile sans aucune difficulté (2718 m).Redescendre vers le col des Mottes; un peu avant le col, une trace s'engage versant pleynet, dans des pierriers raides vers la combe orientée nord passant sous le rocher de l'Evèque que l'on coutourne par un pente garnie de vernes pour rejoindre le chalet du Pra (fermé, bergerie privée), puis la station de ski du Pleynet. Un chemin quitte le parking sur la droite pour rejoindre le Fond de France en 30 à 45 mn. (1087 m)

ALLEVARD
3000m R4 icone randonnee

Tres belle randonnée a faire par grand beau temps avec une vue magnifique depuis le sommet.J'ai fais cette randonnee le 5 septembre 2010 sans passage sur neige ni glacier, plus tot dans la saison il peut y avoir besoin de crampons. La descente du col de l'amiante est raide et en ebouli mais ca passe bien.

Fond de france
1800m R3 icone randonnee

De la place St Roch emprunter la route de Val Pelouse et juste à la sortie du Village, prendre un chemin à droite pour rejoindre le hameau de la Chaz. Du hameau rejoindre la "Combe" par un chemin herbeux. A la "Combe", laissez le chemin qui part vers le pont de Chaney, prendre tout droit une route qui gagne celle de Val Pelouse.Au stop, faire 100m puis prendre une piste (alt 692) et gagner le sommet du Mollard.Pour descendre revenir sur vos pas en laissant le chemin de montée et rejoindre le Molliet. Un petit coup d'oeil au four à pain (c'est celui du début des pains bio du Pain de Belledonne). Prendre la route à droite qui mène au Mont Levet. Au carrefour suivant, laissez la route qui monte à St Hugon, descendre par la route puis par un sentier parallèle à la route jusqu'au La Chaz.De là, continuer de descendre sur Arvillard.

Arvillard
280m R1 icone randonnee

Sur la Route de la Florence, se stationner à la bifurcation des routes/pistes de Prodin et celle menant au parking des sources du Gargoton (Alt 1080m).De là emprunter la piste des sources et la quitter rapidement pour une sente sur votre gauche, on rejoint la route et couper à travers bois la piste (3 fois). Surtout ne plus couper la piste mais rester dessus jusqu'au parking des sources.2 options :- soit par les sources du Gargoton : prendre la piste à gauche juste après le pont et gagner les chalets du gargaton et les sources du même nom. Prendre NE (direction col de la Perche) par le chemin et au point 1749 prendre NNE (+ ou - hors sentier) par la croupe pour rejoindre le sommet du Chapotet.- soit par le chalet de la Doua : Juste avant le pont prendre la piste sur votre gauche et rejoindre le chalet de la Doua. Ensuite suivre au mieux le sentier jusqu'au point 1749 (à faire, jamais essayé) puis le final est identique sur la croupe.Donc du parking 1080 au sommet 2076 : 1000m+ si l'on compte les petites descentes.

Presles
4.2 kmskm 1000m R1 icone randonnee

Du parking, prendre le chemin qui monte en forêt. Il coupe plusieurs fois la piste avant d’arriver à un premier chalet (alt 1780m environ, bout de la piste avec départ d’un câble). Poursuivre au-dessus, pour atteindre le Chalet d’Arpingon (alt 1900m, arrivée du câble).Derrière le chalet, prendre la direction Sud-Est (on suit un moment le tuyau du captage d’eau). On arrive au niveau du ruisseau d’Arpingon. Laisser à droite le sentier qui monte au Col d’Arpingon. Traverser le ruisseau et continuer dans la direction Sud-Sud-Est (c’est le sentier balcon qui permet de rejoindre le Passage des Vaches). Lorsque l’on atteint l’altitude de 2050m, le quitter pour monter (direction Sud-Est) en direction de la crête. Plus l’on monte, plus le terrain devient minéral mais cela passe facilement jusqu’à la crête que l’on rejoint au Nord de la Grande Moutonnière.La crête atteinte, les derniers 50m sont plus raides et plus exposés sans être difficiles. L’accès au sommet se fait en passant plutôt sur le versant Ouest (plus accessible, alternance de passage rocheux et de petites vires herbeuses) et nécessite de mettre un peu les mains.Retour par le même itinéraire.

St Rémy de Maurienne
1245m R4 icone randonnee

Prendre direction de la Martinette, puis suivre le GR en direction du refuge de la Combe Madame. Une fois passé le refuge, après la Marmottane, le chemin part sur la gauche pour grimper sous le col.

La Ferrière
15km 1452m R2 icone randonnee

1) De la gorge suivre le fond du vallon, (en travaux au 25/09/05 suite à des inondations) il faut franchir le ruisseau une première fois. Au bout des champs remonter ce qu'il reste de route puis suivre le chemin qui part à gauche tout de suite après une épingle. Une bonne demi heure plus tard, il rejoint, par une courte descente, le fond du vallon pour disparaître dans les pierriers charriés par la dernière tempête. On retrouve avec difficulté le chemin en rive droite mais, on ne le quittera plus et c'est tant mieux. Le pont de la prise d’eau est miraculeusement intact. On passe le Pleynet en rive gauche puis le habert du Mousset. Ici on retraverse une dernière fois le ruisseau heureusement plus petit. Le chemin serpente pour arriver à Jean Collet, véritable havre de paix. Vous y trouverez Jean Marie et Blandine qui ont un sens de l’accueil exceptionnel. Il faut pourtant poursuivre en direction du col de la mine de fer. C'est vers 2100 qu'il faut, hélas, quitter le chemin bien tracé pour se diriger vers le sommet qui est à gauche du col de la mine de fer. Un cône de déjection (si si) surmonté d'un couloir évident et raide vous permettra d'éviter la cime de Jasse Mouton à gauche et d’en finir avec la montée qui commence à produire ses effets secondaires, (difficultés respiratoires et jambes lourdes)2) Depuis Pré Marcel, très bel itinéraire qui passera par www.bivouak.net/topos/course-id_course-1330-id_sport-16.html et la face W du Replomb en traversée. On rejoint alors l'arête sud que l'on remonte jusqu'au sommet, la dénivelé passe alors à 1200m.

la gorge Saint Mury Monteymond
1800m D1/V2/A3 icone parapente

De la gorge suivre le fond du vallon (en travaux au 25/09/05 suite à des inondations) il faut franchir le ruisseau une première fois au bout des champs puis suivre le chemin qui part a gauche. Il rejoint par une courte descente le fond du vallon et disparaît dans les pierriers charriés par la dernière tempête. On retrouve avec difficulté le chemin en rive droite et on ne le quittera plus. Le pont du la prise d’eau est miraculeusement intact. On passe le Pleynet en rive droite puis le habert du mousset. Ici on retraverse une dernière fois le ruisseau heureusement plus petit. Le chemin serpente pour arriver à Jean Collet, véritable havre de paix. Vous y trouverez Jean Marie et Blandine qui ont un sens de l’accueil exceptionnel. Il faut pourtant poursuivre en direction du col de la mine de fer. Mais vers 2100 il faut hélas quitter le bon chemin pour se diriger vers le sommet qui est a gauche. Un couloir évident et raide vous permettra de doubler la cime de Jasse Mouton et d’en finir avec la montée qui commence à produire ses effets secondaires, (difficultés respiratoires et jambes lourdes)

la gorge Saint Mury Monteymond
1800m R3 icone randonnee

Du parking, suivre vers le Nord puis l'Est le GR 549. Il passe par le col de la Balme puis par de gros blocs avant d'aboutir à la brèche Robert Sud puis aux lacs Robert.Contourner le plus petit de ces lacs par la droite pour repérer des cairns qui nous invitent à grimper vers l'Est une raide pente herbeuse (traces). Plus haut, une combe pierreuse nous amène à un replat vers 2200 m, encombré de gros blocs. De là, un couloir herbeux, situé au Nord, est bien visible. Après l'avoir grimpé, suivre vers la droite (Est) le flanc Nord de la crête du Mottin pour arriver à l'aiguille du même nom garnie d'une croix. Continuer peu de temps direction Est puis Nord pour atteindre le sommet coiffé d'un cairn, après avoir contourné par la gauche son antécime.A l'Ouest et à proximité de ce dernier, caractéristique par sa forme arrondie, un cairn indique un couloir dangereux. Ne pas s'y engager mais en prendre un autre non loin à l'Ouest (cairn) rejoignant le vallon du Mottin. Descendre par son flanc gauche puis marcher le mieux possible en son centre sur de gros blocs (ou des névés) pour retrouver le replat précédemment cité.Retour ensuite par le même itinéraire.. Remarque :Il est possible également de relier le Recoin aux lacs Robert par le lac des Pourettes. C'est un peu plus raide, il y a un peu plus de dénivelée mais c'est un très bel itinéraire bien balisé.

Chamrousse
900m R2 icone randonnee

Du parking prendre plein Sud pour rejoindre le chemin parcourant l'arête de l'Evêque (soit au niveau de l'arrivée du télésiège), soit un peu plus à l'Est, par une saignée dans la forêt. Après avoir fait les montagnes russes, le chemin sort des bois et file au-desus du refuge de la Pierre du Carré, continuer à flanc jusqu'au Col de Claran. Commencer la montée du Petit Charnier juqu'à une bifurcation (panneau). Prendre à droite le chemin qui part à flanc en direction du Col du Gollet. Après être passé sous le col, le chemin grimpe dru. Les quelques pas d'escalade sont après un petit replat avec une ruine. Après cette difficulté la trace grimpe encore bien dru jusqu'au sommet indiqué par un simple bâton.Retour par le même itinéraire. On pourra se simplifier la tâche à lieu dit le Chamois en prenant direction le téléski du Soleil (légère remontée), pour ensuite redescendre jusqu'au parking sous le télésiège des Plagnes par une piste de ski (il y a des traces pour couper).

Allevard
11 A/Rkm 1100m R3 icone randonnee

Du Super Collet rejoindre l'arrivée de la remontée mécanique de Malatrait, suivre le chemin qui passe en forêt sur la crète de l'Evèque. A un petit col, on sort de la forêt et on croise le chemin du refuge de la Pierre de Carre, que l'on ne prend pas, pour remonter par une sente la pente plus raide le long de la crète.On atteind l'arête de l'Evèque, en rochers déchiquetés, un peu plus aérienne.Remonter ensuite les alpages des Plagnes et rejoindre "le sentier 2000", aménagé par l'office du tourisme d'Allevard, où une quinzaine de plaques relatent l'histoire du Dauphiné, de la Savoie et du Pays d'Allevard.Redescendre par les alpages vers le col de l'Occiput et le Super Collet.

ALLEVARD
462m R2 icone randonnee

Du VVF repérer un carrefour avec un poteau indicateur des différentes rando.Suivre les indications "Cime de la Jasse" Le sentier serpente alors dans un bois agréable qui nous évite la vue des remontées mécaniques et des pistes. On monte ainsi jusqu'au replat des débutants en ski (1550 m)A partir de là, ne plus suivre les poteaux "Cime de la Jasse" mais plutôt ceux indiquant "Lac de la Jasse". On continue en forêt jusqu'à être obligé d’emprunter les pistes de ski le long de la montagne de Bédina.On arrive ainsi au Lac de la Jasse. De là il n'y a plus qu'à suivre les pistes pour arriver au col du Pouta (arrivée télésiège)Tirer alors à droite pour attaquer l'arête permettant de rejoindre la Cime de la Jasse.3 ressauts à passer : il y a de bonnes et nombreuses prises ainsi que des gradins herbeux. Ça passe partout : sur l’arête, mais aussi en dessous.C'est par contre aérien et exposé par endroits, mais la traversée est courte.Retour par le même chemin.Nombreuses variantes de descente depuis la Cime de la Jasse : Vallon de Bédina (voir le topo de Greg), Lacs de Venetier (plus long = 12 kms pour rentrer à Prapoutel) ...Pour la montée jusqu'au Pouta, on peut aussi emprunter le vallon de la Jasse qui est plus sauvage, puis tirer franchement à gauche pour rejoindre le col du Pouta.

Prapoutel
12km 1130m R3 icone randonnee

Remonter les pistes sur le faux plat jusqu’au lac rempli au trois quart de Sphaignes, alors se diriger à droite vers le petit collu sur le haut de l’arête de l’évêque. Juste derrière ce col, une sente s’élève en traversée sur le flan ouest. On joue les montagnes russes sur une bonne distance avant de rejoindre le chemin qui vient du refuge de Pierre Carre et qui va vous mener au joli col de Claran. Remonter l’arête nord du petit charnier sur 200 mètres avant de la quitter pour une longue traversée sous le Petit Charnier. On accède ainsi au col du Gollet, tout aussi joli que le précédent. Tout est vert et moussu.La suite est simple, un chemin monte toujours en travers sur le flanc Ouest avant de piquer sur une arête secondaire. Il monte raide jusqu’à l’arête principale que l’on ne lâchera plus jusqu’au sommet. Il y a un pilier bien raide où les mains sont de précieuses alliées à la marche. La fin est beaucoup moins raide et débonnaire.

Allevard
1000m D3/V2/A1 icone parapente

Suivre le sentier bien marqué qui monte à la cime de la Jasse ou bien tirer directement sur le col du Pra (2463m) par un raide pierrier. Ensuite escalader l'arête jusqu'à un replat (2530m) puis descendre versant sud (cairn) pour passer à la base d'un soubassement rocheux. Poursuivre jusqu'à buter contre la paroi de la dent du Pra pour remonter la base d'un couloir. En rive droite (à gauche en montant), prendre une vire herbeuse ascendante (cairn) pour rejoindre l'arête que l'on suit jusqu'au sommet.La descente s'effectue par le vallon en direction du sud ouest jusqu'à déboucher au dessus du couloir raide permettant de regagner les lacs du Vénétier. (gros cairn à la base du couloir)

Prabert
1345m R3 icone randonnee

Remonter jusqu'en haut de l'ancienne station, puis parcourir la crête juqu'au Col de la Perrière. Continuer plein Sud sur une vague trace (direction non indiquée sur les panneaux du col) pour arriver à une pierrier. Trouver un cairn, puis une second, suivre alors la trace qui attaque la pente. Suivre traces et cairns pour déboucher sur une croupe herbeuse. Toujours suivre les cairns (plus espacés) qui continuent aux travers les pierriers et les traces plus marquées en parcourant la crête. Vers la cote 2400, la trace s'éloigne de la crête plein sud pour déboucher sous un pierrer. Le remonter par la gauche ou la droite pour déboucher au sommet.Retour par la voie normale. Du sommet se diriger vers un gros cairn plein sud pour trouver un peu en contre-bas une trace. Celle-ci descend jusque sous le Col de la Frèche. Lancer à gauche le chemin qui part vers les Férices pour descendre jusqu'au Refuge de la Perrière. Continuer à flanc jusqu'au parking.

Arvillard
8,5km 950m R3 icone randonnee

Direction refuge de La Pra jusqu'au lac Crozet. Longer le lac sur environ 250m et saisir une sente qui remonte le pierrier issu du vallon du loup. En haut du pierrier, appuyer à gauche pour rejoindre par une croupe herbeuse la base de l'arête ouest. La remonter facilement par une bande mi herbeuse mi terreuse jusqu'à buter contre les rochers sous le sommet. On découvre sur la droite un petit couloir herbeux encaissé avec de bonnes marches par lequel on accède facilement au sommet. Poursuivre la crête vers l'Est pour revenir par le col du loup.

Revel
1130m R2 icone randonnee

Suivre le bon sentier qui remonte le bois de la montagne du Gleyzin. Vers 1550m, deux direction sont possibles, soit par le chalet du Gleyzin de la Ferrière (fermé) ou par le chalet en ruine des 2 ruisseaux. Les 2 itinéraires se rejoignent au lac noir. Continuer jusqu'à l'embranchement du refuge que l'on laisse sur la droite. Poursuivre en longeant le lac de Cottepens jusqu'au torrent déversoir du lac blanc. Remonter les pentes herbeuses qui le bordent pour aboutir au lac. Traverser le déversoir du lac et remonter la croupe qui mène à 2432m. Suivre cette croupe qui revient orientée est jusqu'à venir buter contre le promontoire 2665m. Le contourner par le nord pour revenir à la base du couloir qui permet de prendre pied sur l'arête ouest qui se remonte facilement par de gros blocs. On débouche au sommet nord et le sommet sud est également facilement accessible par l'arête sommitale.

Fond de France
1771m R3 icone randonnee

Suivre le sentier menant au refuge de la Combe Madame. Après le refuge, continuer sur le sentier en direction du col de la Croix. Vers 2030m le sentier arrive juste au dessus du replat de la Marmottane dans une zone d’éboulis. Ne pas descendre au replat mais suivre le sentier tout droit, qui rejoint des pentes herbeuses. Après 300m, le sentier fait une 1ère épingle à gauche puis une 2ème à droite, au niveau d’une zone d’éboulis, 2100m environ, cairn (ici un sentier raccourci que l’on laisse redescend directement d’où l’on vient). Au niveau du cairn (ou 20m plus loin), quitter le sentier et remonter droit au dessus, en direction des rochers. Pentes raides d’herbe et d’éboulis. Vers 2200m on trouve une sente qui traverse vers la droite et mène à l’entrée de la combe située au nord de la Marmottane, et menant au passage Brabant. On remonte cette combe (pentes herbeuses et cailloux, avec quelques traces, puis terre et éboulis plus raides mais facile) en visant le collet plein Nord que l’on voit du bas. Ce collet est en fait un replat à 2650m environ. De là traverser à droite (Est) à travers une zone de blocs peu pentue jusqu’au pied de l’arête, qui se présente comme une large croupe. Le début de l’arête peut se prendre par les pentes à gauche (traces de bouquetins), pour ensuite rester globalement au centre. Vers 2800m environ contourner de gros rochers par la droite. L’arête se couche, on débouche sur une large épaule inclinée, en blocs. Remonter cette épaule (par le centre ou par son fil à gauche) qui se rétrécit jusqu’à pour reformer une arête. Continuer sur le fil jusqu’à 2875m environ. On bute sous un « gendarme » : le contourner par la droite (un cairn) en le longeant de près sans trop s’écarter. Passage plus délicat et un peu exposé. On débouche directement un niveau du cairn sommital. Descente par le même itinéraire.

La Ferrière
7km allerkm 1770m R3 icone randonnee

Du parking prendre la direction de l'Aup Bernard. Puis prendre à gauche (Nord) le chemin à flanc de montagne jusqu'au Praillet.

Pinsot
4km 600m R1 icone randonnee

Du carrefour des 4 chemins, prendre la grande piste plein sud sur plus d’un kilomètre. Il faut dépasser la baraque des Carriers avant de trouver la bifurcation. On quitte la grande piste pour une petite sente qui serpente agréablement dans la forêt en vous faisant prendre rapidement de l’altitude. A la sortie de cette belle forêt vous êtes à 10 minutes à peine de la charmante cabane du Colon. Les troupeaux y paissent régulièrement vu la quantité phénoménale de guano qui existe aux abords de la baraque. Le chemin continu par une grande traversée ascendante vers le sud afin de rejoindre l’épaule Sud-Ouest. Une nouvelle série de virages vous conduira au terrible, et de sinistre mémoire, passage de l’entonnoir. Mais rassurer vous c’est l’hiver que cet endroit recèle mille dangers. En été, il n’en est rien. Le sentier est certes raide mais bien tracé.La dernière partie se passe sur la pente sommitale et débonnaire mais qui cache longtemps le cairn final. Votre patience sera mise ici a rude épreuve. La cerise sur le gâteau au sommet c’est la vue superbe sur tout Belledonne Sud et ses lacs scintillants.

REVEL
1110m D2/V1/A1 icone parapente

Du parking des Quatre Chemins, prendre la large piste jusqu'à la Baraque de Carriers (possibilité de parking, 200m de denivellé en moins). Prendre le chemin qui se dirige vers l'Est (panneau en bois "Grand Colon"). Il serpente dans une belle forêt mixte au sous bois peuplé de fougères et de myrtilliers pour sortir 300m plus haut dans l'alpage de Revel. On atteint alors rapidement la Baraque du Colon alors que le panorama s'ouvre sur Chamrousse, le Vercors et la Chartreuse. Au delà de la Baraque du Colon, prendre le sentier qui file plein sud puis sud-est vers le lieu-dit le Bitou (point 1952m). Le sentier bifurque alors nord-est en empruntant une épaule dans l'alpage pour arriver sur le replat 2099m. Quitter le sentier qui mène au sommet du Grand Colon et reperer un gros cairn vers l'est. En contrebas de la butte, on aperçoit quelques enclos de pierre. Ne pas descendre mais repérer sur la gauche une trace dans l'éboulis qui contourne la petite dépression  et prend pied sur une éperon dominant de petites barres. Suivre toujours vers l'est la sente discrète ponctuée de cairns. On arrive alors rapidement au pied du raidillon menant au Col du Grand Perlet. Du Col, possibilité de se rendre au Grand Colon par l'arête Sud (R2/R3),  ou bien faire le tour par le lac Merlat, la Pra et le Lac du Crozet (R2) ou encore la traversée du Pic du Grand Perlet (R5)

Revel
1000m R2 icone randonnee

Passer derrière la chapelle, remonter cette petite route, traverser le Rif Bruyant et saisir le sentier sur la droite une trentaine de m plus loin. A 1650m, à la sortie de la forêt, prendre plein ouest au mieux pour se retrouver au point 2049m. De là, remonter les pentes jamais raides en louvoyant entre les bosses. (30°) Passer au sud de 2327m. Atteindre bientôt la brèche de roche fendue. Remonter sans difficulté l'arête sud est de la pointe centrale sud.

Rivier d'Allemont
1320m R2 icone randonnee

Du parking monter à vue en longeant le télésiège. Au replat de la cabane de ski, partir à gauche. Retrouver alors un panneau indicateur" lac des pourettes". Suivre alors le balisage du GRP jusqu'aux lac robert. Prendre direction col des lessines, repérer le sentier qui part dans la combe des Vans. Suivre les cairns, bien rester à gauche de préférence. Le sommet se trouve en partant à gauche en fin de parcours vers les crêtes.

chamrousse
1100m R2 icone randonnee

Du parking prendre la piste puis le chemin qui monte à la Cascade de l'Oursière. Au-dessus de celle-ci sur un replat, ne pas prendre la direction Nord du refuge de la Pra mais prendre la direction des lacs Robert (sentier qui monte à travers le Clôt des Vernes). A l'alt 1923, on rejoint le Gr qui va des lacs Robert au refuge de la Pra. Le quitter pour prendre le sentier qui monte Nord-est par l'Echaillon (balisage flêches jaunes). Vers 2200M, le sentier part en direction des Lacs David; le quitter pour contiuer à progresser dans le vallon vers l'Est (balisage avec des cairns). Un peu plus haut, on arrive sur un grand replat (alt 2300m); le Col de la Grande Vaudaine est au fond du vallon, toujours dans la même direction Est. On l'atteint par un dernier pierrier assez raide. Attention à ne pas suivre des cairns qui partent vers le Nord en direction de la Grande Lauzière. Le retour se fait par le même itinéraire.

St Martin d'Uriage
1420m R2 icone randonnee

Du parking prendre en face un large chemin, le suivre jusqu'a une bifurcation, prendre a gauche. Remonter la prairie de l'Oule le long du torrent. Vers 1500m, prendre à gauche (marque bleues un peu effacées, mais nombreuses et peu discrètes). Le sentier effectue une traversée puis s'élève pour rejoindre le ruisseau du Maître. Longer en partie le ruisseau (la pente deviens assez raide) puis le quitter pour arriver sur une croupe herbeuse. Prendre vers l'est et arriver au Chalet du Vay (2030m). Se diriger à l'est (le col est à vue) en suivant les quelques cairns pour finir par une pente un peu raide.

Gleyzin
1197m R3 icone randonnee

le sentier démarre à main gauche une centaine de m après le pont et le parking. Au niveau des Chalets du Gargoton, prendre la direction sources du Gargoton et aux sources prendre Sud Ouest, remonter la combe de l'Arbet Neuf jusqu'au col de la Perrière et là retrouver l'itinéraire par l'arrête Nord Ouest. Descente par l'itinéraire classique jusqu'au col de la Perrière, puis la combe de l'Arbet Neuf jusqu'au parking

la rochette
1450m R3 icone randonnee

Du Col du Glandon, prendre le chemin en direction du Col de la Croix. Au plan des Trois Eaux (2134 m), ou légèrement après un premier éperon rocheux, remonter à gauche un pente raide qui, après un second ressaut, donne accès au "Glacier" de l'Argentière. La Brèche, alors bien visible droit devant, est atteinte facilement.Descente par le même itinéraire.

/
775m R3 icone randonnee

Au niveau de l'aire de retournement, prendre le GR qui remonte la rive gauche du ruisseau Frénet et le suivre jusque vers l'alt 1700m (zone de gros blocs tabulaires). Ensuite suivre un vague sente au centre du vallon puis en rive gauche. Vers 2100m remonter des pentes mi- herbeuses mi -rocailleuses et passer à la base sud du contrefort est du rocher de l'homme. Remonter le couloir du col de roche noire par sa rive gauche. Du col poursuivre à droite jusqu'à une bosse herbeuse où débute l'arête sommitale.Ce topo est également décrit dans "Belledonne pour tous" de Pierre Pardon.

Rivier d'Allemont
1385m R4 icone randonnee

Suivre la piste allant à Monthion. 200m après le Pont des Reisses, prendre la piste partant vers l'ouest (panneau). Vers 1400m, une sente discrète parfois très humide, tout le temps encombrée par une végétation exubérante lui fait suite. Vers 1650m on passe aux ruines des Barmes. Le chemin se perd un peu dans la végétation, bien suivre le balisage qui passe entre les ruines. La sente passe ensuite un petit verrou pour se perdre vers 1900m dans le haut plateau du Bacheux, cerné de cimes grandioses.

Saint Alban des Villards
900m R2 icone randonnee

Départ du Pont des Roches, 1138m. S'engager sur le bon sentier balisé jaune et rouge "GR de pays Arvan Villards" en direction de l'Orselle (panneau). Ce beau sentier longe le Torrent des Roches et ménage de très belles vues sur la Combe des Roches et les cimes qui l'entourent (Puy Gris, Charmet de l'Aiguille, Grand Morétan...). A l'Orselle, traverser à gué, toujours en suivant le GR de pays. La trace est plus discrète mais de nombreux cairns mènent à une portion récemment entretenue. Vers 1900m, quitter ce sentier qui file vers Combe Rousse pour s'engager dans un thalweg herbeux orienté ouest (cairn), avec comme ligne de mire les cols nord et sud du Gleyzin. Remonter au mieux une succession de lande à myrtilles, pierriers, puis chaos de bloc et névés jusqu'au Glacier de Clarant, moribond. Continuer à se diriger vers le Col Nord du Glezin pour contourner par la gauche des escarpements moutonnés, vestige d'un glacier en meilleur forme. On rejoint alors l'itinéraire 1621 proposé par Frédo, consistant à prendre pied sur l'arête à partir du col 2646m.

Saint Colomban des Villards
12km 1600m R3 icone randonnee

Environ 500m après s'être engagé sur l'ancienne route du Glandon, remonter le raide sentier pour les lacs des Sept Laux. A partir de la rive Est du lac de la Sagne, au niveau de l'abri EDF, remonter la croupe puis le vallon jusqu'au collu 2356m. Descendre à flanc vers l'Est en perdant une trentaine de mètres de déniv, passer ainsi légèrement en dessous de la base d'un éperon rocheux et prendre pied par un affaissement rocheux dans le vallon de l'Agnelin. On est alors dans l'axe du couloir qui conduit au col des Eustaches. Poursuivre une traversée ascendante du vallon pour se trouver sous la col de l'Agnelin dans un pente qui se raidit (qq cairns). Se hisser au col de l'Agnelin. (Vraisemblablement piolet, crampons si encore en neige).Du col, saisir une vire ascendante herbeuse vers le nord qui s'élargit une douzaine de mètres plus haut. Remonter alors la face au mieux par une succession de ressauts faciles. Franchir une dalle de droite à gauche par une "sente" aisée pour accéder à la facile pente sommitale. On peut aussi après avoir contourné le gendarme de la base de l'arête, au niveau de l'élargissement de la vire, récupérer l'arête et en suivre le fil juqu'à la pente sous le sommet. (Aérien, passages de II).Descente par le même itinéraire. Itinéraire également décrit dans "Belledonne pour tous" de Pierre Pardon.

Le Rivier d'Allemont
1540m R3 icone randonnee

Prendre le sentier qui monte dans la combe du Tepey en rive gauche du torrent du même nom. 200 m environ après être passé aux chalets du Tepey, le sentier est traversé par un ruisseau qui descend du Ravin des Brandes. Quitter le sentier et monter à droite dans les pentes herbeuses à gauche du ruisseau (rive droite donc). Rester sur la croupe herbeuse en bordure du ravin sur une trace qui se devine ! On récupère une trace plus marquée vers 1700m. A 1800m, on arrive sur un plateau herbeux et la trace se perd dans les herbes hautes ; heureusement pas ou peu d’orties ! Ne pas s’engager à gauche vers le Ravin du Grand Redon et continuer à monter plutôt vers la droite. Vers 1900m, (cairn sur rocher), prendre un virage à droite plus marqué pour récupérer la trace qui passe par le point 1965m. Elle devient de plus en plus évidente au fur et à mesure de la montée. On ne la quitte plus jusqu’au Col de Combache. Du Col, on voit bien la Pointe juste au-dessus à gauche. Pour l’atteindre, monter dans les pentes herbeuses vers l’Ouest où l’on récupère une trace qui s’arrête sous le sommet. Le cheminement au milieu des rochers est toutefois évident. Une petite traversée arête permet d’atteindre le sommet (2396 m).Retour par le même itinéraire.

St Colomban des Villards
1200m R3 icone randonnee

De la Martinette, gagner le refuge de combe Madame puis emprunter le sentier qui monte au col de la Croix. Le laisser vers 2100 pour rejoindre la combe madame que l'on remonte jusqu'au sommet.La descente peut se faire par celui de monté mais il est plus judicieux de descendre jusqu'au col de l'amiante et de rejoindre les 7 Laux. De la rejoindre le fond de vallée.

La Ferrière
1850m R3 icone randonnee

Du parking près du Nemoz, prendre le chemin qui démarre ici pour ne plus quitter le fond du vallon jusqu'au coude 1000 mètres plus haut. Vous passerez devant le refuge de la combe madame. Au coude c’est à droite toute, direction sud puis sud ouest. La neige fait son apparition même tard en saison. Le sommet est un infâme tas de cailloux. (cf. précautions)

Allevard
1950m D3/V2/A1 icone parapente

Se garer au bout de la route de la martinière, juste avant l'auberge, monter au refuge de la Combe Madame, continuer dans la combe, vers 2100 prendre plein sud vers le glacier de la Combe Madame, vers 2400 prendre sud-ouest, prendre pied sur le glacier (les crampons facilitent la fin de la montée), atteindre le rocher blanc. Pour la descente, suivre impérativement la crète jusqu'au col de l'amiante puis descendre dans les névés (glacier de l'amiante), rencontrer une épave d'avion, lac Blanc, 7 laux, puis attaquer la descente vers fond de france (par les 2 itinéraires au choix), vers 1150 prendre le GR de pays direction "cascade du Pissou" traverser les deux ponts puis rejoindre la Martinière.

Allevard
2000m R3 icone randonnee

Jusqu'au col de l'Agnelin voir topo 2971, Destination 2937.Du col s'engager sur la crête en direction du point 2714m que l'on atteint en surmontant une petite barre par un passage de II. Poursuivre pour arriver à un premier décrochement qui se négocie facilement. Un peu plus loin, le deuxième décrochement surplombe le col des Eustaches. Descendre légèrement sur le versant Ouest pour revenir sur la rive droite du couloir qui est dans l'axe de l'arête. Passer en rive gauche dans le haut et atteindre le col des Eustaches. Grimper l'arête Nord-Est soit en étant au plus près du fil (aérien) ou bien légèrement en contre-bas versant Ouest pour sortir sur l'arête faitière sommitale que l'on chevauche jusqu'au deuxième cairn. Aérien avant le premier cairn.Descente par le col des Eustaches pour récupérer l'itinéraire du pic de l'Agnelin.L'itinéraire depuis le col des Eustaches est décrit dans "Belledonne pour tous" de Pierre Pardon.

le Rivier d'Allemont
1625m R4 icone randonnee

Remonter le sentier en rive gauche du torrent du Frénet jusqu'à une zone de blocs tabulaires vers 1650m.Prendre la direction du torrent de Beauregard que l'on traverse vers 1745m (sente dans les vernes).Longer la base des falaises et les surmonter assez facilement en cheminant vers le Nord.On débouche au pied d'un pierrier que l'on remonte jusqu'à la base des ressauts de la crête de la Portelle.Longer la base de ces ressauts vers le Nord sur une sente qui grimpe raide (à l'abri des arbres) et aboutit à une fissure dièdre que l'on remonte (4m, passage de III+, un peu terreux). A noter qu'il semble qu'un couloir terreux permette d'éviter ce passage. ( A l'endroit où la sente monte droit, continuer à l'horizontal, en limite des arbres, pour pendre pied dans ce couloir).La suite plus facile permet d'accéder à un replat "2000m".Continuer en escaladant sur la gauche des gradins (env 15m en II, rocheux terreux) ou bien contourner ce ressaut par la droite pour déboucher vers 2100m.A partir de là, la crête présente un aspect plus débonnaire (ressauts herbeux). Suivre cette croupe jusqu'à buter contre les aiguilles de la Portelle dont on longe la base pour rentrer dans le vallon pierreux qui soutient la crête Nord Est du pic de la Pierre.Remonter facilement cette crête jusqu'au sommet.

Le Rivier d'Allemont
1315m R3 icone randonnee

Départ du parking à 1350 dans l'épingle à cheveux. Prendre le GR qui monte par un large chemin jusqu'au gite de Pré Mollard. Le passer et suivre la sente qui monte dans les prés puis suit l'arête de la Sitre jusqu'à la montagne de Saint Mury à 2038m. De la, continuer l'arête jusqu'au col qui sépare le vallon de la Sitre du vallon du Lac Blanc. Direction Sud Ouest pour remonter la pente terminale de la pointe de la Sitre.Retour : descendre directe sur le lac de la Sitre par des pierriers et une sente. Puis remonter sur l'arête de la Sitre en passant par une cabane (dont je n'ai pas le nom). On retrouve alors l'itinéraire de montée.

Saint Mury Monteymond
7km 1000m R2 icone randonnee

Remonter la petite route derrière l'église pour prendre un bon sentier peu après le pont du Rif Bruyant. Le suivre jusqu'en sortie de forêt (1600m poteau) et virer plein sud en suivant un bon chemin. On arrive en sortie de forêt à une première ruine, poursuivre jusqu'à un petit promontoire d'où l'on voit bien le grand pic de Belledonne. (avant que les courbes de niveau ne s'orientent Est-Ouest). Virer vers l'Ouest hors sentier en direction du point 1848m. Continuer sur la croupe pour venir buter sur le contrefort du point 2094m. Le contourner facilement par son flanc Sud bien qu'il semblerait que l'on puisse y accéder directement. On arrive sur une zone de replat un peu en aval de la base de la crête des Delarets. Monter jusqu'à la base de la crête et partir sur le flanc Nord (sente) pour remonter facilement un couloir cheminée un peu terreux mais pourvu en bonnes prises. Peu après, on aboutit au point 2338m.On peut aussi à partir de la base de cette crête suivre une large vire herbeuse qui contourne par le Sud et permet d'éviter le couloir cheminée.Suivre le fil de la crête assez aérienne jusqu'à buter contre la partie basse de l'arête Est de la pointe Sud. (2400m). L'accès aux pentes supérieures en continuant directement n'est pas possible. Descendre une centaine de mètres de déniv. dans le vallon en longeant la base de la falaise jusqu'au pied d'une zone de dalles inclinées que l'on remonte par le centre ou en rive droite. A leur partie supérieure, remonter un pierrier vers le Nord et traverser la croupe pierreuse issue du point 2622m. On se trouve alors au dessus de la falaise. Virer Ouest pour remonter un large couloir pierreux puis traverser vers le Nord en direction du sommet bien visible que l'on gagne facilement par une courte arête de gros blocs.Descente: rejoindre le vallon jusqu'à la base des dalles et traverser sous la crête des Delarets pour la rejoindre au niveau de la vire herbeuse. On récupère l'itinéraire de montée. (A partir du fond du vallon, on remonte d'une cinquantaine de mètres).

Le Rivier d'Allemont
1510m R4 icone randonnee

Du bout du parking de Casserousse suivre une piste qui monte peu et contourne le bas de la crête. À un embranchement entre deux pistes, prendre la piste qui monte et peu après repérer une sente qui grimpe bien dans une forêt dense (pointillés noirs sur la carte IGN). La suivre jusqu'au sommet. À noter que versant Chamrousse, c'est un petit sommet juste au dessus de la station, accessible en 15 minutes en longeant une piste...

CHAMROUSSE
500m R2 icone randonnee

Du parking, suivre le sentier qui monte à la Croix du Cuchet. Juste en dessous de la croix (on peut y faire un détour), dans une épingle à droite, prendre le sentier qui part en direction du Bacheux. Après une centaine de mêtres, le quitter pour monter dans le vallon formé entre les Crêtes des Marmottes et du Barillet. Sur le dernier tiers de ce vallon, rejoindre la Crêtes des Marmottes pour rejoindre le sommet herbeux côté 2368m. Descendre ensuite jusqu'au petit collet puis encore d'une dizaine de mêtres dans le couloir sud ouest. Grimper sur le deuxième pointement par un passage herbeux raide puis par quelques pas d'escalade facile. Traverser ce deuxième pointement sur des grosses dalles rocheuses. Redescendre d'une dizaine de mêtres pour accèder au troizième pointement ( le sommet des Clochers des Pères) par un couloir plus large.Retour par le même itinéraire.

Saint-Etienne de Cuines
1330m R4 icone randonnee

Prendre le raide chemin des 7 Laux (cables dès le départ) et ses multiples lacets jusqu'au Lac de la Sagne. Longer ensuite les lacs de le Corne, Jeplan et Lac du Cos.Après ce dernier, prendre le chemin du Lac de Cottepens sur 200 mètres environ jusqu'à une croupe (2200 mètres). De là, part sur la gauche (direction Est) un chemin très bien cairné. Il remonte cette croupe, passe quelques uns des lacs de la Belle Etoile et se dirige toujours en Est vers le fond de ce long vallon. Des névés tardifs et de plus en plus pentus permettent d'accéder au Col des Mottes. Par une arête large et facile, on gagne le sommet (cairn et pluviomètre)

Rivier d'Allemont
1500m R2 icone randonnee

Du parking, suivre le sentier menant au lac du Crozet jusqu’à la digue Bergès. Longer le lac par sa rive droite et continuer de s’élever dans le vallon du Mercier en suivant le torrent jusqu’au pont permettant son franchissement. Après avoir emprunté ce dernier, prendre nord-ouest vers le replat où s’étalent les eaux du torrent formant lacis et petites mares à grenouilles. Repérer une vague sente accompagnée de quelques cairns qui permet de s’élever sous la face nord du Galeteau. Attention à ne pas suivre la trace qui permet aux grimpeurs d’accéder au pied des dalles. Vers 2160 mètres, obliquer est et continuer de progresser pour atteindre entre la Roche Fendue et le Galeteau un replat herbeux occupé en début de saison par une petite mare. Le col du Galeteau est alors bien visible. Prendre à gauche dans les éboulis (trace parfois visible) pour atteindre ce collet et son petit cairn. De là, contourner la petite barre et s’élever plein Ouest pour gravir les dernières pentes sévères qui défendent le sommet tout en rondeur du Grand Colon. Réf Web : http://fun-altitude.perso.neuf.frhttp://jm.pouy.perso.neuf.fr/

Revel
1020m R2 icone randonnee