Le Mourre Froid depuis les Charançons par
le lac de la Dent, retour par la cabane du Tissap

Situation

Le Mourre Froid: Crête de la Dent
  • Altitude départ : 1640
  • Altitude sommet : 2993
  • Dénivelé : 1350
  • Distance : 13 km
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : A Châteauroux-les-Alpes, prendre la direction "Vallée du Rabioux, Cascade de la Pisse". Suivre "Cascade de la Pisse", puis "Gite des Charançons". Passer le gite et stationner 300 mètres plus loin à la zone de retournement des Charbonnières. 2,5km de piste. Le seul problème est le passage des petits dos d'ânes pour les voitures basses.


Proposé le Christian Delale

Trace GPS

  • Distance : 12.99 km
  • Dénivelé - : 1378 m
  • Dénivelé + : 1393 m
  • Téléch. : 64 fois
Proposé par Christian Delale

Itinéraire

ALLER
Continuer la piste, puis le sentier en direction du col des Tourettes.
Celui-ci franchit le Rabioux sur une passerelle, puis il monte en versant sud-est de la montagne de la Dent en se rapprochant peu à peu du torrent de la Dent.
Vers 2080 mètres d'altitude, dans un virage à droite, il passe tout près de ce torrent, et à niveau.
Il faut alors quitter le sentier pour traverser le torrent et monter à vue dans les pentes herbeuses situées en rive droite jusqu'à arriver au lac de la Dent, à 2402 mètres.
Monter alors en biais vers la droite (direction nord-est) sous les falaises de la crête de la Dent pour chercher des passages herbeux afin d'accéder à la crête.
Une fois arrivé sur la crête, la suivre vers la gauche.
Un sentier balisé avec des ronds bleus venant de Prapic rejoint cette crête plus loin. Le suivre jusqu'au sommet du Mourre Froid.

RETOUR
Descendre la crête sud en direction du col de la Règue.
Peu avant d'arriver au sommet à 2848m de cette crête, on aperçoit vers la gauche, direction sud-est, des pentes caillouteuses et herbeuses pas trop raides.
S'y engager et descendre à vue jusqu'à rejoindre, vers 2550 mètres, le sentier balisé avec des losanges rouges qui descend du col de la Règue.
Suivre ce sentier qui passe près de la cabane de Tissap, puis qui mène au point de départ de la randonnée.


Difficultés

Itinéraire en partie hors sentier. Passages d'éboulis.

Commentaires itinéraire

olivier lochard
08-09-2019 16:08:37

à la descente coté tissap , je ne m'efforce pas de rejoindre au plus tôt  le sentier du col de la règue , mais de passer le long de l'éperon herbeux confortable  que l'on distingue sur le topo , puis , après une bonne distance , remarquer un endroit aimable et verdoyant avec des chardons  et des traces de sédentarisation de troupeaux avec une vague sente verdoyante qui part vers la D oblique ; suivre globalement cette sente descendante jusqu'à apercevoir un gros cairn du sentier de la règue

olivier lochard
08-09-2019 12:02:12

je me demande , après observation pendant la montée , si le passage dans le pierrier surplombant le lac de la dent n'est plus fonctionnelpour rejoindre la fin de la crête de la dent juste sous le massif sommital , en particulier par temps humide ; même si le panorama depuis la crête de la dent est interessant , il me semble que la montée directe serait plus courte , passant d'alleurs à coté du laquais qui surmonte le lac de la dent

Sortie : belle rando

Un temps assez moyen , mais qui évite de transpirer...Ai rencontré un jeune couple (qui obstruait le pont avec un repas tout étalé) à la traversée du torrent tout en bas de la montée depuis le parking des charbonnières , puis un très sympatique randonneur  avec qui nous avons discuté jusqu'à la bifurcation vers le lac de la dent...après , plus personne , sauf un groupe qui faisait un aller -retour depuis prapic , entre le sommet et la crête de la dent ; du soleil jusqu'au lac , et après , la grisaille....quelques éclaircies en haut de la descente , et surtout du froid....

A part des marmottes et des rapaces  , pas d'autre animaux notables ; mais des myrtilles !

Pour ce qui est du parcours , le tronçon entre le lac de la dent et sa crête est assez délicat et un peu exposé à certains endroits ; le meilleur passage (ou le moins mauvais !) demande de la recherche visuelle ; le reste  est assez classique mais demande de l'observation , surtout par temps couvert .

N'ayant plus 20 ans depuis longtemps , je prends mon temps pour observer , m'hydrater et prendre des photos ; quand on randonne seul , c'est plus facile : épicurien et contemplatif....!


vers le pelve-la tête de soleil boeuf et la tête de l'hivernet
vers le queyras sud et le pelve; depuis hors sentier après le sentier col des tourettes
le lac de la dent et le mourre froid
le lac de la dent-vers les pics de la font-sancte
idem
vers la pente à traverser pour rejoindre la crête
un timide passage de soleil
leger arc-en-ciel dans la brume
vur furtive sur le sommet et le parcours que je prendrai si j'y retourne par temps incertain
depuis la crête; vue sur prapic et le champsaur encombré de nuages sur les sommets
vers le Tuba
on voit bien les nuages qui encombraient le champsaur
de g à D : l'homme, col de charges, pointe de reyna , col de reyna
vers le pic de rochelaire et la crête des rougnous à D
depuis la crête - vers le lac de la dent et le laquais
la fin de la crête et le mourre froid
meilleur temps sur le sud queyras et la haute-ubaye
crête de la dent vers le col des tourettes-2e plan crête des rougnous-3e tête de couleau-4e pic de rochelaire
presque la même  , plus à G
au milieu de la portion crête- on voit bien la pente à gravir depuis le lac dans la zone herbeuse
même perspective - le passage semi-herbeux est plus ombragé que ds la photo précédente(ravins et herbe)
on voit mieux ici la zone de montée du lac à la crête , d'abord par des éboulis , puis petits ravins et herbe éparse
la pointe de serre depuis le mourre froid , et la longue crête qui y mène ; en perspective l'arête de descente de cette pointe et juste dessous à D sur la photo ,l'arête nord -est
l'arête nord (montée) et l'arête est (descente) se superposent presque sur cette photo
de G à D : pic de pied-brun,col de reyssas, crête de vallon pion...dans l'ombre
crête de vallon pion et pointe de serre
magnifique et austère pointe de serre
vers le vallon des gourniers , et le barle en pleine face
vers la pointe de serre - le lac de serre-ponçon , et les laquais en contrebas de la photo
revire-souléou , roche méane et piarra au 1er plan , aiguilles de chabrière au 2e
crête du mourre froid à la la pointe serre et crête de vallon pion
le mont guillaume est au soleil
une échancrure dans la brume: tete de soleil -boeuf et tête de l'hivernet ; 2e plan queyras sud et haute -ubaye
le barle et l'aiguille
plein sud: superposition des couleurs de ciel
dans la descente: on voit mieux la distinction entre l'arête nord et sud de la pointe de serre
rectification : entre l'arête nord (montée)et l'arête est (descente)
crête et arête nord , arête est à G  ; sombre à vous faire frémir....
un peu moins sombre...
col des tourettes- tête de valaoute-tête de couleau au soleil
vers la fin de la crête - on aperçoit à D la pente à gravir au dessus du lac de la dent ,dans la zone la plus herbeuse
dans la montée -sentier du col des tourettes- vers vallon tissap
  • Date : 08-09-2019
  • Durée : 7 h
  • Dénivelé : 1400 m

Commentaires

olivier lochard
08-09-2019 10:25:57

j'avais déja effectué la montée au mourre froid  par ce vallon et le sentier qui mène au col de la règue , il y a pas mal d'année , mais c'était plus tôt en saison et par grand soleil ; après la cabane du tissap , je n'avais plus rencontré personne ; c'est effectivement très sauvage et peu fréquenté ; j'ai l'impression que le mourre froid est plus fréquenté depuis  Prapic .

même au col de la règue , on ne rencontre habituellement personne  , que ce soit par un versant ou l'autre


Autres sorties

Date Titre Auteur
30-08-2015

J'avais déjà effectué il y a quatre ans la montée au Mourre Froid...

Christian Delale
Identification

Social Media