Tête des Chétives par le vallon de Rif
Meyol

Situation

Du sommet, vue sur le lac Labarre niché
  • Altitude départ : 1120
  • Altitude sommet : 2642
  • Dénivelé : 1550
  • Temps de montée : 4H00
  • Temps de descente : 3H
  • Orientation : Nord-Ouest
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Grenoble => LaMure => Entraigues => LePerier => Parking de Confolens


Proposé le 7-laux

Trace GPS

  • Distance : 15.302 km
  • Dénivelé - : 1643 m
  • Dénivelé + : 0 m
  • Téléch. : 265 fois
  • Description: Parcours en boucle à la Tête des Chétives. Sous le refuge de la Selle, la trace emprunte le chemin d'hiver, variante sur 500 m et plus raide.
Proposé par Michel Pila

Itinéraire

Du parking revenir 50 m en arriere sur la route. Prendre un chemin en sous-bois raide au début qui méne à la Cabane semi enterrée de Rif Meyol (solitude garantie)
Peu avant celle-ci, prendre une des deux traces d'animaux (direction Nord-Est) qui amene au Clos Vert. De la rejoindre sans aucune difficulté le col 2503 entre la Tete des Chétives et la Tete a l'Ane. Du col prendre l'arete qui mene au sommet.
Redescendre par le meme itinéraire ou par le col de la Romieou si le sentier est sec (Le petit détour par le lac Labarre pour se tremper les pieds et plus si affinité est le bienvenu)

Itinéraire fait en boucle en juillet 2003

A lire

  • Ecrins Ouest - Randonnées au fil du Drac par JM Pouy. Référence : Tête des Chétives - Lac Labarre proposé par Jean-Michel Pouy

Difficultés

R1/R2 si l'on fait l'itinéraire en A/R R3 si l'on revient par le Col de la Romieou (longue traversée exposée sur chemin chisteux - à proscrire (le mot n'est pas trop fort) si le sentier est humide !!)

Commentaires itinéraire

Sortie : Tête des Chétives par le vallon de Rif Meyol

J'ai fait cette boucle en suivant la description du bouquin "Randonnées sauvages autour de Grenoble" de Jean-Michel Pouy. C'est effectivement très sauvage pour monter à Rif Meyol et plus encore ensuite jusqu'à la Tête de Rame (ou des Chétives). Aucun problème pour monter à Rif Meyol si ce n'est la longueur et s'il faut parfois frayer dans les hautes herbes. Ensuite, de la cabane on voit bien un sentier en traversée ascendante au début, qui franchit le Rif Meyol (2096 m), monte puis redescend un peu dans Clot Vert, jusqu'à arriver à un ruisseau. Là j'étais dans la purée de pois complète, je suis monté complètement à l'aveuglette hors sentier, mais aussi hors traces de moutons, en remontant l'intégralité du ruisseau puis du thalweg sec qui fait suite à partir de 2200 m. Cela se fait très bien, seule la sortie est un peu pénible dans des pentes un peu plus raides dans les pierrailles avec quelques touffes d'herbe et quelques bancs rocheux avec quelques touffes de génépi (je n'en avais jamais vu si bas !). Ensuite que du bonheur sur l'arête très facile, mais loin de tout. Le versant O de la Romeïou a été très bien aménagé, il n'est pas exposé en l'absence de neige, même par temps humide ; la traversée jusqu'au Rocher de la Grande Eglise est très spectaculaire, un vrai bonheur. Toute la suite de la descente, bien que fort longue, est un enchantement en terrain varié, entre douces pelouses et forêt, pentes schisteuses par endroits, et quelques passages plus raides si on prend la descente "directe" de la cabane de la Selle en passant rive droite du Tourot.


  • Date : 02-08-2021
  • Dénivelé : 1550 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
26-06-2012

J4: Pic Vert La Selle - Vallon du Rif Meyol - Col sans nom 2503 - Pic...

moudujeunou
27-10-2008

Quantum of solace je traduirais cela par «Des morceaux de soleil»...

Michel Pila
Identification

Social Media