Grand Som depuis le col du Cucheron

Situation

déco sous le sommet
  • Altitude départ : 1140
  • Altitude sommet : 2026
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 1h50
  • Temps de descente : 0h45
  • Orientation : Nord-Est
  • Balisage : Jaune
  • Accès : St Laurent du pont - St Pierre de Chartreuse puis direction Chambery


Proposé le luc simonet

Trace GPS

  • Distance : 3.449 km
  • Dénivelé - : 908 m
  • Dénivelé + : 0 m
  • Téléch. : 341 fois
  • Description: Attention la trace ne prend pas le chemin classique, mais un chemin seul connu des chasseurs (et de moi). Soyez vigilant, le chemin a par endroit disparu. J'ai vérifié l'itinéraire enregistré, il est bon.
Proposé par Michel Pila

Itinéraire accès

Du col du Cucheron 1140m suivre l'itinéraire balisé du Grand Som par la Racapé. Après avoir dépassé un groupe de maison et prendre à gauche le sentier monte dans la forêt avant de redescendre un peu et de rejoindre un chemin qui arrive sur la gauche. Puis le sentier monte plein but un éboulis avant de rejoindre vers 1320 un autre sentier. Il faut bifurquer à droite. Le sentier zigzague dans la forêt avant d'atteindre le col des Aures 1630m où l'on sort de la forêt. La partie qui suit, le Recapé, est un peu plus raide et est équipée avec des câbles. La fin conduit aisément à travers des prairies à la croix sommitale 2026m.


A voir sur le web

Itinéraire vol

Déco possible par vents de Nord à Est.
- Décollage plein Est :http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=4221&id_sport=16  Il se situe 100 m au Nord-Est de la croix devant une superbe prairie. A proscrire par vent de secteur Sud à Nord-Ouest ( soit 135°)
Le thermique du matin rend le déco facile

Par vent de sud à Sud-est : C'est beaucoup plus délicat, il faut aller en contrebas du sommet sur la plus haute prairie. Attention aux rouleaux des thermiques que la combe sud peut déclencher.

Déco impossible par vent de secteur ouest

Vol : Plein sud. Thermiques généreux à la Suiffière

Attéro à coté de l'église de Saint Hugues
http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=4224&id_sport=16

Attéro possible au col de Cucheron mais difficile

Sinon au Nord-Est vers Saint Philibert deux ou trois grands champs immenses, c'est alors un autre plan de vol. Retour à la bagnole en 5 Minutes de stop (avec du bol).

Difficultés

Le passage du Recapé présente plusieurs ressauts câblés, et quelques vires impressionnantes, Attention s'il y a de la neige !

Hébergement(s) associé

Commentaires itinéraire

Sortie : Fais comme l'oiseauuuuuuu

C’est l’air que j’ai dans la tête depuis que nous venons de décoller du sommet de Grand Som ! Je le chante maintenant à tue-tête dans l’étonnant thermique que nous enroulons et qui provient du tréfonds de la terre. 

Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau
D'aller plus hauuuuuuut

Mais revenons un peu en arrière. Ce matin nous partons Hélène et moi avec pour projet de faire le Grand Som en deux équipes : je monte jusqu’au sommet pendant que ma douce perfectionne sa remise en condition en m’accompagnant jusqu’à mi-chemin, jusqu’au col des Aures. Pourtant en fourrant la voile dans le coffre sous le soleil naissant, nous avons soudainement la même idée…. Plutôt que de redescendre à pied, ne serait-il pas plus judicieux de m’accompagner jusqu’en haut et de redescendre en parapente pour économiser le genou encore fragile ?

Banco, je remonte à la maison chercher son parapente et le gros sac qui me permet de porter les deux voiles sans se bousiller le dos, et en avant pour le sommet ! Après avoir posé la voiture au col du Cucheron, nous commençons la longue marche qui mène au sommet par le vertigineux passage du Racapé, rapidement nous trouvons la bonne cadence qui permet de ne pas réveiller les éventuelles douleurs de ce regrettable accident du mois de mars. Le petit sentier est tout à fait charmant, d’abord dans la forêt avant d’émerger au col des Aures et de poursuivre à travers les grandes falaises de calcaire qui soutiennent le sommet. Les passages d’escalade faciles réclament toutefois des enjambées qui seront à la limite de la flexibilité du genou encore convalescent. Pendant que nous en terminons avec la grimpette, décollent déjà du sommet plusieurs voiles montagne, un parapente plus performant que les autres passe même par dessus la croix. L’excitation est totale !  

Nous arrivons bientôt à la croix hautement symbolique au dessus du magnifique monastère de la Grande Chartreuse qui émerge à l’instant du brouillard matinal, mille mètres plus bas. J’aime plus que tout ce sommet riche d’une valeur spirituelle extraordinaire depuis que j’y ai trouvé jadis un moine, allongé face contre terre, les bras en croix devant La Croix monumentale, en plein délire mystique ! 

Nous avons choisi un autre moyen de communier avec la nature aujourd’hui, en quittant la terre sous nos ailes de chiffon, dans une brise juste parfaite. Pour autant, l’orientation du flux demande une maîtrise certaine de l’aéronef puisque la brise ne vient pas du nord mais du sud. Pour un vol de reprise, il va falloir soigner la course d’envol.  Hélène se prépare, bien concentrée sur les différentes phases du décollage. Manifestement, c’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas puisqu’elle décolle à la perfection et rentre dans la troisième dimension tout en faisant couiner le variomètre dans le thermique juste devant le décollage. Il est temps pour moi de la retrouver, je saute dans ma sellette ultra légère avant d’être happé à mon tour par l’ascendance salvatrice. Incroyables ces conditions de vol pour un 11 novembre ! Commence alors une sarabande autour du sommet tout en saluant les randonneurs à cheval sur l’arête sud qui montent vaillamment vers la croix rendue à la solitude depuis notre départ. 

La journée est fameuse, des myriades de petits parapentes, venus de différents horizons, arrivent vers notre sommet en empruntant les ascendances que génère un soleil éblouissant dans l’air limpide de novembre. Je fredonne ce tube de Fugain qui sonne parfaitement dans l’air fluide et porteur. Pourtant j’aurais dû me contenter du refrain car le souvenir du premier couplet freine irrémédiablement les ardeurs aériennes….

Mais je suis seul dans l'univers
J'ai peur du ciel et de l'hiver
J'ai peur des fous et de la guerre
J'ai peur du temps qui passe, dis
Comment peut-on vivre aujourd'hui
Dans la fureur et dans le bruit
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Alors nous délaissons le thermique pour nous diriger maintenant vers l’atterrissage de Saint Hugues, juste à côté de l’église magnifiquement décorée par Arcabas. La descente est longue et paisible jusqu’au milieu de l’immense prairie que broutent quelques ânes aux longues oreilles. Nous nous retrouvons tous les deux, fous de joie, après cette immersion totale dans le ciel des moines de la Grande Charteuse.  Après un atterrissage tout en douceur afin de préserver nos vieilles articulations, nous plions nos voiles avant que je ne lève le pouce pour retourner chercher la voiture laissée ce matin au col. C’est Jean-Luc, le skiman de Saint Pierre qui s’arrête, il me remonte directement là-haut sans que j’attende plus d’une minute sur le bord de la route déserte à cette heure avancée de la matinée. 

On y aime la Chartreuse.


Ça décolle déjà du sommet quand nous terminons de monter
Début du racapé
Michel ouvre la voie
Ça monte
Sur une vire
Passage raide
Vraiment raide
Chamechaude au centre du paysage
Paré au décollage
En l’air
Vers Saint Hugues
Atterrissage imminent
A La Croix
  • Date : 11-11-2022
  • Durée : 03:00
  • Dénivelé : 900 m
  • Distance : 5 km
  • Temps de vol : 25' m
  • Plafond max : 2100 m

Commentaires

Aurélien B.
13-11-2022 09:36:07

Welcome back in the air ;o)

les dupont's
12-11-2022 15:13:20

Quel plaisir de revoir Hélène en vol. On ne lâche rien. Bravo



Autres sorties

Date Titre Auteur
05-07-2022

La tête dans les nuages.

Michel Pila
27-04-2022

Un vol somptueux

Michel Pila
11-11-2021

Fameuses conditions

Michel Pila
17-10-2021

Magnifique journée d'automne avec peu de vent. Nous retrouvo...

luc simonet
24-09-2021

La revanche !

Michel Pila
26-08-2021

Frustration

Michel Pila
02-07-2021

La montagne Sacrée

Michel Pila
29-11-2020

Au dessus des nuages !

Michel Pila
30-05-2020

Entre les cumulus

Michel Pila
01-06-2019

Sortie sociale

Michel Pila
14-11-2018

comité d' accueil bovin

Bipbip
28-10-2018

Encore un

Michel Pila
18-08-2018

Une grande inspiration

Michel Pila
26-06-2018

pas de vent de prévu ce matin , c'est tellement rare qu'il f...

Bipbip
25-10-2017

Un grand som d'automne

Anny
14-10-2017

 pas de vent météo prévu , j'en profite p...

Bipbip
23-09-2017

Belle journée d'automne

Michel Pila
05-08-2017

Retour aux sources

Michel Pila
21-05-2017

1° au départ , çà caille (plus habitué à ces températures) . La...

Bipbip
18-12-2016

Vent du nord à gogo

Michel Pila
27-11-2016

On a volé avec Christophe C. Vol tranquille. Vu 4 chamois. Posé à S...

luc simonet
02-05-2015

Courte fenêtre météo

Michel Pila
17-08-2013

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Bien entendu l...

Michel Pila
14-07-2013

Un joli Grand Som, fougueux. déco vers 13h, j'ouvre le balet et m...

Luc
22-07-2013

Conditions de vol Idéales Bien que le ciel s'alourdisse de minutes...

Michel Pila
02-10-2012

Après le week-end déplorable, il est légitime de s'engouffrer dans...

Michel Pila
25-07-2012

C'est du fin fond du jura que je poste ce compte rendu, ce qui expliqu...

Michel Pila
30-10-2011

ce matin , lever de bonne heure , mais pas envie de faire de la route...

Bipbip
15-10-2011

Ô solitude (avec l'accent Anglais) Je n'aurai pas vu grand monde a...

Michel Pila
12-06-2011

Parti sur un coup de tête après une nuit pour le moins courte, c'est...

Michel Pila
01-05-2011

Après le dépaysement de la [url=http://www.bivouak.net/topos/course-...

Michel Pila
15-04-2011

Un pas et la voile flotte au-dessus de ma tête. Il va s'en dire que j...

Luc
10-04-2011

L'alternative était la suivante, retourner faire un énième Col de B...

Michel Pila
21-10-2010

Du grand beau temps agrémenté des premières neiges d'automne en moy...

luc simonet
05-09-2010

Nous emmenons une amie, nouvellement Grenobloise, pour sa première ra...

yeti974
31-07-2010

petit vol tranquillou de bon matin( déco a 9h30) histoire d'etre de r...

Bipbip
15-07-2010

Grand Som version courte pour mère de famille devant rentrer tôt! L...

Véronique
03-07-2010

Rando classique. Enfin..."classique"...elle marque le début de notre...

Olivier Fritsch
24-09-2009

deuxième vol montagne après le charmant Som de mardi cette fois je...

loulou38
13-09-2009

Encore une fois, J'ai bien cru que cela n'allait pas voler. L'air est...

Michel Pila
30-08-2009

Un mois ! Voilà un mois que je ne sors pas. Du coup, c'est un mauvais...

Michel Pila
01-06-2009

Hier, alors que les prévisions météo empiraient d'heure en heure, n...

Michel Pila
01-05-2009

Toujours pas découragé par les conditions aléatoires de ces dernie...

Michel Pila
15-11-2008

Il fallait un optimisme débordant pour attaquer la montée ce matin....

Michel Pila
21-09-2008

coucou Michel , les chamois de Belledonne sont sortis de leurs montagn...

Anny
29-11-2007

Sortie effectuée Par Michel Pila la veille, il m'a donné l'idée : U...

Grégory BUISSON
28-11-2007

Une belle chute de neige au début du mois, et puis plus rien, sinon u...

Michel Pila
27-10-2007

2 possibilités d'atterrissage : - dans le pré sous le col : en pen...

luc simonet
Identification

Social Media