Marc Billat

http://speedetrando.over-blog.com/

Informations perso

Nom sur le site Marc Billat
Site web http://speedetrando.over-blog.com/
Membre depuis 29 Aug 2008

Position géographique

Dernières photos

Déco parfait au dessus du refuge
Plus d'infos...

Déco parfait au dessus du refuge

Vers Bellecote et les Pichères
Plus d'infos...

Vers Bellecote et les Pichères

Déco du refuge
Plus d'infos...

Déco du refuge

L'abbaye et le col de Tamié
Plus d'infos...

L'abbaye et le col de Tamié

La Sambuy
Plus d'infos...

La Sambuy

Dom2 file droit dans le nuage
Plus d'infos...

Dom2 file droit dans le nuage

Arrivée à la petite Sambuy
Plus d'infos...

Arrivée à la petite Sambuy

L'Aiguille de la Pennaz
Plus d'infos...

L'Aiguille de la Pennaz

Mon posé dans la pente
Plus d'infos...

Mon posé dans la pente

la Pennaz et le MB bien couvert
Plus d'infos...

la Pennaz et le MB bien couvert

Lhose de chez UP
Plus d'infos...

Lhose de chez UP

DSC_0081
Plus d'infos...

DSC_0081

Todo liste

Mes courses à faire

Course Massif Cot. Orient.
Depuis Montmin Bornes - Aravis Ouest

Mes refuges à faire

Refuge Massif Altitude

Mes traces non associées

Mes amis

Progression

Dernières activités

  • Coooollll les Dupont's. cool


    Bienvenue sur Bivouak, une mine de vols rando dans les alpes du nord.


    Je suis content que votre séjour se soit bien passé sur mes terres innocent.


    Les liens pour vos chouettes videos sont ICI et LA.


    Ps: merci pour le repas


     

    .

  • Pas envi de chercher un site au vent fort de nord, je retourne sur ma valeur sûr de la veille. Seul constat, les balises ont bien baissé par rapport à hier.

    Comme la veille, je monte rapidement, au refuge des alpinistes me disent avoir vu 3 parapentistes qui viennent de passer.

    Juste en repartant, les 3 volatiles décollent.

    Je déplie cette fois 100m au dessus du refuge et décolle avec une petite brise bien face et et ça tient, ça zérote. Je passe au dessus du refuge faire un petit coucou et je traverse la vallée rejoindre les faces Sud. Ca tient un peu et je file rejoindre les 3 parapentistes en train de plier vers le départ du chemin.

    Christian, Patricia du Bugey et Thierry le marseillais, m'invitent à boire le café avec leur beau camping car, puis ça sera un petit repas bien sympa. Ils sont en vacances dans le coin, et leur conseille le col de Leschaux pour demain. Nous passerons des heures à discuter. Merci à eux et bons vols pour la suite de la semaine.

    .

  • 0

    Pas la grande motivation hier soir, ni ce matin d'ailleur, j'embarque ma voile et mon vtt et monte sur Champagny le Haut. 

    Le ciel est plus acceuillant là haut, allez hop la voile sur le dos. Finalement, mes jambes tournent bien, puisque je mettrais 1h15 pour arriver au refuge. Bon le chemin s'y prète bien.

    Une petite brise de face m'acceuille au déco du refuge. Je déplie et décolle aussitôt. Ca zérote un peut sur la droite et file de l'autre côté de la vallée. Houla, ça monte en milieu de vallée puis ça chute sévèrement sur le versant en face. Pas la peine d'insister le fort vent de nord doit débouler depuis la Plagne. Un peu de 360, ça n'avance pas beaucoup au dessus de l'attéro.

    Je prend un sandwhich au refuge de l'attéro, et hop je chausse le vtt, pour une petite balade au dessous de la face nord de la Grande Casse.

    Bonne journée finalement.

    .

  • 0

    Avec Dom2, nous choisissons la Sambuy. Nous nous retrouvons sous l'abbaye de Tamié mais montons en voiture jusque vers 1050m.

    Il fait lourd lors de notre ascenssion, à la sortie de la forêt, des brumes nous entourent, le vol du sommet semble compromis . Et bien non, tout est ouvert sur la face nord. 

    Nous déplions vite au sommet, le vent est parfait. Dom décolle et file droit vers un nuage, je ne le vois plus. A mon tour, je contourne le même nuage par sa droite et rejoind Dom sur la face nord, après le télésiège. Ca tient pas mal en thermodynamique, puis nous filons sur la face sud, mais le vent couche tout et rien n'est exploitable.

    Nous nous posons tranquillement et remontons en moto chercher ma voiture.

    .

  • J'ai réussi à mettre qu'une photo dans ma sortie à l'Aiguille de la Pennaz, les autres ne veulent pas, arrêt du téléchargement à 27% et message temps trop long, ou message la photo n'existe pas ...

    .

  • Comme à la X alps, ou presque...

    A force de regarder le live tracking, ça donne des idées. Il faisait presque pas chaud lors de la grimpette, même en plein soleil. Arrivé sur la crête, pas de vent ni brise thermique. Je monte jusqu'à la côte 2484m ou je ressens le vent météo, un bon 10km/h. Parfait pour le déco.

    Au bout de 30 secondes de vol, je pense avoir oublié mes bâtons au déco, je touche le dos de ma sellette, ç'est confirmé yell. Que faire, les laisser ou me reposer dans la pente bien raide. Je choisi la 2eme solution. Je me repose 100m sous le déco et remonte la pente bien caillouteuse avec la voile sur l'épaule. J'arrive au déco bien trempé, récupère mes bâtons et redécolle avec moins de vent. Tout droit sous les reliefs des Rochers des enclaves, ou je trouve un petit thermique au dessus d'un troupeau de moutons et patoux (et oui y'a pas que des vaches dans le Beaufortain). A force d'essais j'arrive à monter à la hauteur des Enclaves, et maintenant tout le versant monte, je croise deux vautours.

    Je me pose sur l'aérodrome de la Gittaz sans le moindre vent. 

    Beau vol

     

    .

  • La Lhotse de chez UP

    .

  • 0

    Ce n'était pas trop le vol rando souhaité, mais un appel à 6h du mat du boulot, Patrice qui n'a pas vu mon message sur whatsapp lui disant que j'allais être à l'heure, nous nous retrouvons assez tard à Bozel. Nous montons en voiture jusqu'au déco du Pré, il ne reste plus que 850m de déniv. Nous débutons la rando vers 9h10.

    Nous montons par le chemin sur le versant N pour éviter au maximum la chaleur. Au déco, pas trop de brise et un peu de vent de SW. Nous choisissons le déco face au vent météo. Patrice essaie la Lhotse de chez UP, une voile légère avec un allongement de 5,7 !!! Il attend sa future Annapurna de chez U-Turn.

    Déco et virage immédiat sur la gauche pour survoller les faces ensoleillées, Ce n'est pas trop établi, mais on s'ammuse un peu. Pat semble se battre avec le lacet de sa voile. Mais elle plane fort cette voile. Il me confirme, à l'attéro qu'il préfère la U-Turn pour son usage en rando.

     

    .

  • Salut Luc,


     


    nous avons fait la pointe des Fretes aujourd'hui. J'ai fait une recherche, Bivouak trouve bien la sortie parapente (marquée Randonnée) et me la propose dans la section "ski de rando".


    http://www.bivouak.net/topos/topo-3891-pointe-des-fretes-depuis-montmin-sport-18.html


     


    Je pense que ce n'est pas normal et pour le moment je n'ai pas ajouté la sortie.


     


    Marc 

    .

  • Météo délicate, on se décide pour la Pointe des Frêtes côté Ouest. Une classique pour Valou.

    La météo ce matin est moins pire du côté de la Yaute par rapport à la Savoie. Nous laissons une voiture à l'attéro de Doussard et montons au parking du charmant village de Montmin. Grimpette efficace, nous ne verrons q'un seul bouquetin cette fois ci. Par contre la petite pluie de la nuit à rendu très glissant le chemin lorsque nous atteignons une forêt vierge d'arcosses.

    Seul le sommet se trouvait dans un léger brouillard durant la montée, et comme par hasard tout se bouche à notre arrivée au sommet. Superbe payage frown. Seule bonne nouvelle, le léger vent provient bien de l'Ouest. Nous déplions dans l'herbe trempée et attendons une trouée. Nous discutons avec les randonneurs de passage. Une minuscule trouée se développe, trop petite. Au bout de plus 1/2h, tout se dégage devant nous par miracle, allez hop c'est parti.  Vol de finesse pour passer le col de la Forclaz, je surveille Valou du coin de l'oeil, car elle se trouve une peu plus bas que moi. J'attrape un bon thermique sur le col en face Est. C'est bon Valou passe et file vers l'attéro de Doussard. Je jette mon regard sur notre déco, tout c'est refermé à nouveau. Je passe au dessus du déco de Montmin et retrouve des thermiques en face Ouest. Je m'amuse un moment et file au moment ou une Enzo 3 me ratrappe sur le haut d'un thermique. C'est marrant de passer du vol rando à deux et se retrouver sur le site le plus fréquenté de France. C'est de moins en moins mon monde...

    Posé tranquille.

    .

  • Pas de vent en altitude, faut en profiter.
    Nous nous décidons au parking pour le Dôme des Pichères au lieu du Dôme de Bellecôte. Les 2 se trouvent l'un à côté de l'autre.
    Nous montons au refuge de Plaisance (non encore gardé) samedi après midi. Nous sommes accueilli par une harde de plus de 50 bouquetins mâles juste sous le refuge. Magnifique.
    Nous observons les alentours pour un projet futur (top secret lol).
    Nous quittons le refuge à 6h30, montons vers le col du Plan Séry, contournons les premiers névés, avant de s'engager dans la neige. Oupsss ça enfonce jusqu'aux fesses par moment, finalement ça porte bien malgré la chaleur.
    Le sommet est en fait un tas de cailloux, il faut franchir un pas impressionnant avec le vide dessous et sur les côtés.
    Nous nous attardons pas, car les conditions sont presque parfaites avec seulement un chouïa de sud.
    Nous étalons 50m sous le sommet sur la face Est sur un déco parfait. Valou décolle la première toujours à la manière de Chandelier en laissant glisser ses pieds sur 10m dans la neige, impressionnante lol.
    Nous tournons tout de suite sur la droite pour éviter les limites du parc de la Vanoise. Nous en prenons plein les mirettes au dessus de la vallée du Py.
    Pas d'ascendants sur la face Est de la Pointe des Chardes, nous débouchons dans la vallée de Champagny le Haut.
    Posé chacun dans un sens au Laisonnay d'en Bas et tous les deux vent de cul grrr. On est arrivé au moment ou la brise tournait.
    Superbe découverte, un paysage de rêve, un vol tranquille sans thermique mais on s'en fou....

  • Lendemain d'une astreinte un peu agité, j'ai donné rendez vous à 8h pour une montée à la fraîche. Norman vient avec moi. Skieur alpinisme, traileur, je préfère ouvrir le chemin que de couler une bielle derrière!!!
    Le chemin n'est pas terrible depuis cet hiver, un arbre en travers, plein d'épines, herbes hautes mais nous avançons bien malgré une forte chaleur lourde.
    Au déco peu de vent, nous déplions vite car de gros moustiques nous attaquent. Je décolle tranquillement, tandis que Norman a voulu décoller comme moi mais à loupé son premier essai. La Masala écope et décolle mieux que la Goose de chez LittleCloud.
    En l'air rien du tout....

  • Aujourd'hui Roche Plane, vu l'heure un peu tardif, nous démarrons la rando au dessus des Maisonnettes, à la côte 1254m.
    Quelle chaleur, la forêt du haut nous apporte de l'ombre et la dernière pente bien raide fût bien pénible. Petite séance photo au sommet puis descente sur le déco.
    hummm vent de c.., et lorsque la brise revient de face, des dust se produisent. Bon allez, déco face au vent météo en NW.
    Valérie écope et court droit sur le névé bien mou. Elle décolle à la manière de Jean Baptiste Chandolier, tout en glissade. C'était beau, MDR. Dommage que je n'ai pas filmé ou photographié.
    A mon tour, déco plus cool et tout de suite virage sur la droite pour revenir côté Arêches. Un bon thermique au dessus du lac Couvert, permet de reprendre de l'altitude, puis je pars en vallée et poser à Arêches.
    Nous remontons à la voiture sous la canicule un peu moins forte grâce à une bonne brise de vallée.
    .

  • Les prévis annonçaient un très léger Ouest. Nous avons donc choisi ce beau sommet des Bauges.
    Montée à la fraîche sur la face Ouest, nous débouchons sur la crête vers la chalet du garde et sommes accueilli par un vent venant de l'Est assez fort. En plus, les barbules au sommet sont bien balayés. Le moral en prend un gros coup.
    Objectif le sommet, on verra bien.
    En haut, je reprend de l'espoir, Valou pas trop. Allez ça va le faire en redescendant pour retrouver une petite vire vers 2000m. Idéal pour déplier les voiles.
    Le vent plutôt faible tourne d'un coup et provient plein travers droit. Petite Attente, il se redresse un peu, Valou décolle parfaitement, je la suis.
    En l'air ça bouge pas trop malgré les gros cums qui se développent un peu partout.
    Je me pose dans un pré fauché à côté du cimetière de la Compôte. Valou se maintient sur les falaises entre la Compôte et Etre, une sorte de Planfait sans le monde, juste 4 ou 5 faucons cool. .

  • Je n'ai jamais volé cette montagne en plein jour!!!!
    C'est chose faite. Le chemin n'est pas évident à suivre car il n'existe pas un seul panneau d'indication.
    Le vent provenant légèrement du S, nous nous arrêtons et déplions à la côte 1759m. Nous arrivons à tenir un bon moment sur la face Est sans jamais passer au dessus du déco.
    Une petite transition vers la face Est de la Tournette pour rejoindre 4 randonneurs parapentesque. Arrivé trop bas , impossible de monter. On se pose dans des prés à l'herbe un peu haute..

  • Un petit vol pour tester la D-Light de chez Triple Seven. Tandis que Patrice testait l'Annapurna de chez U-Turn.
    Montée bien chaude, nous arrivons au milieu des écoles avant la coupe du monde.
    Cette voile est une en A, simplement dérivé de la Deckt sans décalage de poids pour une voile montagne. C'est donc une grande surface (27m²) en 27grs/m², toutes les suspentes sont gainées. L'attache des freins est originale avec une simple boucle légèrement élastique. Elle pèse 3.2kgs et est assez volumineuse.
    Les grosses entrées d'air sont en "shark nose" comme toutes les voiles de compétition. Je suis impressionné par les découpes des inter caissons, sacré boulot.
    Déco face voile, houla elle est longue à monter sur la tête et il ne faut pas trop tirer sur les avants, sinon on casse le bord d'attaque. Pas la peine de freiner en fin de montée elle ne dépasse pas. Un gros nounours.
    Vu le déco, j'ai eu peur pour le vol. Et bien non, elle tourne pas trop mal, bon ce n'est pas un petit vélo mais j'ai pu exploiter les faibles thermiques sur les vignes. Malgré la surface, elle avance pas trop mal non plus.
    Les oreilles sont dur à plaquer. Posé aucun problème.
    Les gonflages au sol confirment la lenteur du gonflage par rapport à l'Annapurna.
    Bref une voile pour débutants qui ne maîtrisent pas le freinage et la tempo au déco. Mais bon sur certains déco technique elle risque de poser des problèmes.
    Merci à l'importateur Triple Seven qui tient un stand à la PWC de Chamousset.

    .

  • Une petite sortie sur ce fameux dôme. Le vent venait légèrement du Nord.
    Vol tranquille et posé dans le champ rempli de fleurs de pissenlit. .

  • Cette année, cela fait 30 ans que je vole!!! Je tenais à monter à pied sur ce site ou j'ai volé pour la première fois après mon stage. On y montait (en voiture) des fois 3 à 4 fois par journée. Je louais ma voile 10 Francs, une Turbo de chez Parachute de France annoncé à 2,2 de finesse...
    Parti de l'usine d'Arbine à 7h20, je monte par des chemins que je connais par cœur, emprunté à pied, en VTT et ski de rando.
    J'arrive à la croix à 10h03 précis. Peu de vent, peu de brise montante sur la face Est ensoleillée. Parfait pour un déco Ouest.
    Quelle plaisir de décoller avec nos chiffons modernes par rapport à celle de mes tout début!!! En l'air, vu l'heure, pas grand chose, je descend vers le fond de la vallée. Je me pose vers le stade de La Bâthie et remonte 50m jusqu'à ma voiture.
    Un vol nostalgique... .

  • Je sors vite du boulot, m'arrête à Marlens chez Dézair pour récupérer l'Annapurna de chez U-Turn. Un grand merci à Laura...
    Montée sous la chaleur. Du monde au déco, comme d'ab. Je déplie la voile assez rapidement et décolle dans la foulée.
    Les conditions sont très bonnes, la voile sympa, différente de ma Masala. Au Roux je n'en menait pas large avec tout ce monde en train de tourner dans tous les sens. Faut faire gaffe sans secours. Finalement du monde part sur la Lanfonnet alors que plusieurs d'entre nous trouvons un bon thermique qui me donne l'accès pour la Tournette. Les thermiques un peu plus pétant me confirme le bon amortissement des cette voile. Le monte jusqu'au col de Varo avant de filer sur le lac pour les photos et envoyer un peu.
    Très bonne voile, j'avais l'impression de voler sous une voile plus grande, et non le sticker confirme la taille de 22m².
    Si vous voulez voir ce que j'en pense:
    http://speedetrando.over-blog.com/2017/05/u-turn-annapurna-22m.html .

  • N'ayant pas pu voler hier, je me lève tôt ce matin...
    Les Bauges sont bien prisent par le brouillard en bas et les premiers cumulus sur le haut. J'opte en route pour le site de Chamoux par défaut.
    Montée bien trempée. Au déco les multiples biroutes indiquent une bonne brise montante. Dépliage illico et décollage dans la foulée.
    Un vol tranquille (ça me change sur ce site). Posé sur l'attéro officiel bien détrempé. .

  • Petite sortie après le boulot, je démarre le chemin à Verthier à 16h pile.
    Par endroit, le chemin est bien embourbé par les pluies de ce weekend. J'arrive au déco à 17h20. Je déplie vite et m'impose au milieu des acrobates, stagiaires, SIV, biplaceurs...
    En l'air, c'était comme j'aime: laminaire et ça monte presque partout. Le vent de NE présent ne se fait pas trop sentir. Au Roux, transition vers les Lanfonnets ou c'est un peu plus dur pour monter. Je trouve le Graal et m'extrais seul au dessus des rochers. Je tente les Lanfonts, je sens le vent cette fois. En arrivant vers le col des Frêtes je transite de l'autre côté du lac vers la longue crête du Roc des Bœufs.
    Personne sur la crête, pas envie de me vacher dans les Bauges, je bifurque donc au dessus du château de Duingt vers l'attéro de Doussard.
    Encore un beau vol rando .

  • Salut,
    non j'avais essayé la XXLite d'Ozone, la première monopeau.
    En comparaison, la Skin 2 avance nettement plus vite, un gros progrès.
    Pour le déco par vent fort, il faudrait selon certains la mettre en boule.
    Comme toi, quand ça bouge, tu ressens toutes les infos sèchement, c'est bien crevant en effet au bout d'un moment.
    L'attéro: je n'ai pas pu voir vu le vent, parait que c'est mieux que la 1 (avec les trims).
    Le poids: la plum à pris 300grs (2.1kgrs) et se rapproche de l'Ultralite 4. J'ai vu la Skyman "Sir Edmund" dans son sac de compression: impressionnant.

    Pour moi ça reste des voiles pour la haute montagne, pas pour tenir en l'air et crosser. La Skin 2 Plum a perdu de son intérêt avec son caisson supplémentaire, plus lourde, plus encombrante par rapport à la Sir Edmund.

    Bref, y'a des progrès par rapport à la XXLite , pas encore assez à mon gout... Si un constructeur pouvait la rendre nettement moins sèche quand ça remue ..

  • L'hiver revenu, je ne sais pas trop ou aller. Finalement le vent de sud ne rentre pas ce matin, j'opte pour le Mont Charvet.
    Bonne montée, la neige est présente au dessus du de Montlambert, à peine 15cm sous le sommet. Mode sanglier pour arriver direct au déco pour éviter les pentes d'herbe enneigées bien raide.
    Surprise au déco: vent de cul. Je déplie quand même en espérant le retour du vent de face. L'attente fût longue. Je décolle dans du nul.
    Super ça tient avec un bon thermique. Je me ballade sur la face menant au Mont Pelat.
    Je passe à l'étage du dessous, ça tient aussi bien au niveau du déco de Montlambert.
    Je vais me poser, vaincu par le froid.
    Je pars sur Annecy voir les nouvelles ailes.... .

  • Après un sandwich, j'arrive sur Perroix. Les "Passagers du Vent" me prête une Skin2 18m² modèle lourd (2.7kgrs). Je suis en légère surcharge.
    En chemin je rejoins un randonneur volant alsacien, il ne connaissait pas le sentier direct.
    Au déco: y'a foule sur la moquette. Ils ont tous la bonne idée de décoller en même temps, libérant la place juste pour nous. Dépliage, punaise y'a de la ficelle sur cet ovni. Tiens y'a des trims, ils m'ont pas dit comment les positionner au déco, je les place à mi course.
    Déco face voile, une formalité avec cette "monopeau" à 5 caissons!!!
    Ça tient sur le rocher du déco, un peu de temps pour m'habituer au comportement. Comme je m'y attendais ça communique énormément (moins que la XXLite). Il faut que je me dise: faut la laisser faire!!!
    Aller un bon thermique, et bien elle va bien la bougresse. Elle aurait moins tendance à plonger que ma Masala.
    Petite transition vers le pilier Nord en compagnie d'une EN B je pense. Elle avance aussi vite mais je plane moins. Rethermique jusqu'aux "gencives" des dents de Lanfont, ou ça remue dans le string.
    Aller je file en vallée ou ça monte presque partout (bien sur ça remue, laisse la faire Marc!!!). Je n'ai pas put voir la ressource à l'attéro vu le bon vent.
    Essais du gonflage sur le plat: encore une formalité.
    Une "monopeau" franchement mieux que la XXlite, meilleure en tout. Par contre, la transmission sèche de toute l'aérologie est rebutante.

    .

  • A 3h du mat j'étais au boulot, 7h les cloches du village me réveillent. Je sais que je ne vais pas me rendormir, allez hop un vol rando.
    8h10 me voilà au départ du chemin au dessus de Bozel. La tête est vaseuse et les jambes lourdes !!! Je suis impressionné par la face sud sans neige du Jovet, drôle de saison.
    Au dessous de la Duy, j'absorbe un gel qui me redonne des ailes. Je continue donc pour le Mont de la Guerre.
    Plus de neige non plus sur la face dominant Champagny. 10h15 je suis au sommet. Le vent est faible, mais de temps en temps de bonnes bouffes remontent de la face ensoleillée.
    Je m'attarde pas trop et déplie, un dust embarque la voile. Tout a recommencer.
    En l'air, ben ça remue aussi au dessus du plateau, rien d'organisé. Je trouve un meilleur thermique au bout du plateau, qui me remonte au niveau du déco. Et ensuite plus rien...
    .

  • Normalement je ne devrais pas voler, vu ma permanence boulot. Mais bon vu le grand beau temps alors...
    Première montée assez tôt, à fond la caisse. Suivi d'un petit vol de 8min. Comme je n'ai pas reçu d'appel, feu pour une deuxième.
    Deuxième montée, moins rapide bien sur. La brise de face est déjà assez forte. Je discute avec Simon qui attend ses élèves biplaceurs. J'arrive à tenir un peu dans la combe, c'est bien cyclique et ça monte pas trop. Par contre j'arrive à remonter un thermique à la verticale de l'attéro, il m’emmène à la hauteur du déco.

    .

  • Depuis hier soir j'ai l’autorisation de porter un sac après un mois d'attente.
    Ni une ni deux, j'opte pour un Ebaudiaz après le boulot.
    Yann, le local du coin m'accompagne. Nous partons de chez lui et gagnons 200m de Déniv. Le chemin grimpe fort, heureusement l'entrainement que je me suis infligé depuis 3 semaines a servi. Yann comme à son habitude monte plein pot.
    Il connait très bien les lieux, et nous évitons le terrain marécageux sous l'Ebaudiaz, en passant par le chalet de Séchon avant de descendre sur le déco. Par contre nous n'éviterons pas les derniers névés et la neige molle rentrant dans les chaussures...
    Au déco, c'est cyclique comme on dit, avec de gros thermiques suivi de calme plat.
    Yann décolle et monte illico. Moi la reprise fût laborieuse, avec 2 décos loupés de ma faute, et après un mal fou pour m’extraire. Il est vrai qu'il commence à se faire tard. Yann se trouve sous un cum vers 2700, tandis que j'arrive enfin à monter. Au dessus c'est plus facile et je me fais un petit plaf à 2300m vers la Tuile en direction du Grand Arc.
    J'ai perdu Yann des yeux, le croyant parti dans la vallée, je décide d'aller me poser. Finalement je l’aperçois assez bas vers le Grand Arc. Trop tard pour retourner au charbon. Finalement une restite nous accueille en vallée.
    Posé content. Magiccc Ebaudiaz avec la vue sur le Beaufortain et la Vanoise lorsque l'on passe au dessus de la crête, Grande Lanche, Grand Arc

    .

  • Quel choix avant de retourner au boulot: ski de rando au dessus de chez moi ou parapente? Vu le fort radoucissement ça sera un Montlambert, et même deux fois.
    La première montée, j'ai fait ma "bonne action", en enlevant les branches et branchages en travers du chemin causé par la tempête Zeus de lundi.
    5 cms de neige au déco, un faible vent de face par moment. Pas grand chose en l'air.
    Comme je me sens bien, malgré une première montée assez rapide, je décide de remettre une couche.
    Le voile de cirrus s'étant épaissi, le vent est toujours aussi faible au déco et toujours rien en l'air.
    Pas grave, j'ai pris l'air.
    .

  • Bulletin MF de Bourg St Maurice: foehn violent avec à 2500m entre 100 et 200km/h de vent. Tout doit se calmer vers midi.
    Franchement en partant de chez moi je n'y crois vraiment pas du tout, je prend la voile quand même. Dans la forêt les arbres sont secoués dans tous les sens, il neige des feuilles !!!
    Et d'un coup, tout se calme... mais il tombe quelques gouttes. Arrivé au hameau du Mont, le soleil apparaît.
    Au déco, la flammèche indique un vent plein face de 10 à 15km/h. Au dessus les nuages défilent à grande vitesse, vers Grenoble tout est gris. Dans la vallée, une fumée remonte tranquillement. j'hésite, un coup de fil me rassure. J'attend encore un peu pour voir comment ça évolue. Tout en regardant les balises météo du coin.
    Je déplie en voyant une buse tenir tranquillement en soaring et une autre en train d'enrouler sans dérive juste au dessus du déco.
    Je vole directement ou se trouvait la première buse, ça zérote un peu, mais pas trop rassuré je descend d'un étage puis d'un autre. Finalement le vol fut presque calme.
    Un vrai miracle....

  • http://www.racergloves.com/fr/gants-ski/644-gants_moto_homologues_ce_epi_fiberfill_polymax_racer_gant_connectic.html

    Ce sont des gants de ski un peu près normaux, assez souple, même chaud quand tu ne met pas la batterie.
    Je ne trouve plus le test sur internet.
    Je les ai trouvé chez intersport d'Albertville. Ça vaut pas loin de 200 boules !!! Mais quand on chope des onglets carabinés, on ne compte pas.

  • icon_lol.gif
    ha d'accord, dans les plaines on les reconnait avec leur petit doigt gauche figé.
    En tout cas, ils contaminent les skieurs lambda.
    J'ai loupé pleins d'épisodes en plus de 25 ans d'absence dans le milieu, devenu énorme et à la mode..

  • Contrairement au topo, je suis passé par des chemins que je connais dans la forêt pour déboucher au plateau de Bellachat (1800m). Repris la piste menant au col de La Bâthie puis après la cascade du Lavouet une pente assez raide dur mais avec un bon grip avant de rejoindre la trace normale jusqu'au sommet. Cette variante permet d'être au soleil assez rapidement
    J'ai opté pour le Lavouet et non son voisin plus connu : la Grande Journée, pour cause de monde venant d'Arêches.
    Petit coup de gueule à l'envers de "collant pipette" et un un autre groupe. Ils passent à côté de toi sans au moins un petit bonjour et en tournant la tête!!!
    Le monde du ski de rando a bien changé.
    Sinon pas mal à la descente, alternant avec du béton, moquette et un peu de carton par endroit, par l'itinéraire normal par la Ravoire..

  • Non je suis déjà assez lourd sous ma petite Masala icon_confused.gif

    Pour l'essai de la Radicale, je l'avais volé au printemps, mais ça bougeait pas trop si je me souviens bien.
    Je m'étais mieux senti dans l'Advance, mais à mon avis tout dépend de la morphologie..

  • Après un dimanche au boulot, j'y étais encore à 1h ce matin. Je suis réveillé assez tôt (8h). Que faire??
    Allez j'opte pour le parcours de compétition de 1000m de déniv, la "Plum KV Courchevel". Les "collants pipettes" s'affrontent sur 500m tous les mercredi soir. Et d'autres sur le parcours de 1000m jusqu'à la Loze.
    Courchevel a fait les choses bien, le parcours est damé tout le long avec une dameuse et est strictement réservé au ski de rando.
    Franchement je pensais être déçu et bien non, on ne voit pas trop les remontées mécaniques (sauf au sommet). Après un court passage sur la piste de ski des Amoureux; le tracé monte sur une assez large piste dans la forêt de sapins et pins Cembro. Il y a de sacrés coups de cul, casse pattes.
    150 m sous l'arrivé, un randonneur me rejoint. Il est en séminaire boulot dans un hôtel de luxe. On papote jusqu'au sommet étonné comme moi sur ce beau parcours, pas très sauvage mais intéressant.
    J'apprend qu'il vole aussi en vol rando avec une Skin (monosurface), principalement sur la Haute Savoie. Il part assez vite pour rejoindre ces collègues.
    La descente sur les pistes assez dures, confirme que mes skis larges ne sont pas trop fait pour ça.
    Je suis monté là haut pour un repérage, pour un futur "ski rando, vol" dans un des meilleur thermique hivernale de la région.
    .

  • j'ai vu la veille sur skitour que "véloski" avait tracé.
    Nickel, je suis de permanence boulot et une petite sortie juste au dessus de chez moi ça ne peut se manquer. En espérant que l'on m'appelle pas.
    L'avantage d'habiter sur les lieux, c'est que je connais les chemins non indiqué sur les cartes et je monte direct à Monslacon en évitant la partie ski de fond sur la route.
    Arrivé au chalet du Charvan, j'ai toujours du réseau téléphonique, je continue. Au chalet du Golet (1900m), bon ben plus rien et après une longue hésitation je décide de redescendre.
    C'est l'occase de tester mes nouveaux skis large avec un rocker. Et bien c'est de la balle en poudre, trafole et dans la forêt. Après Monslacon, on est obligé de suivre la route vu le manque de neige. .

  • Salut,
    bonne année avec les vautours icon_eek.gif .
    Je ne sais pas ce qu'ils ont à manger sur Grenoble.
    Oui tu as raison, c'est bien à cause de la couleur icon_lol.gif.

  • Fallait être motivé pour aller voler. Mais finalement il faisait bon au soleil lors de l’ascension.
    Une brise plein face nous accueille au déco. Valou était motivée pour rejoindre le Mont de la Guerre, moi un peu moins vu le vent de nord. Finalement elle avait raison vu qu'un parapentiste de Pralognan a décollé sans vent juste sous le sommet.
    Nous enfilons les nombreuses couches de vêtements et décollons. Bien que j'ai décollé en 2ème, le meilleur taux de chute de Valou fera qu'elle se posera après moi. Elle arrivait a zéroter par moment alors que je plombais!!! .

  • Y'a des jours comme ça ou les jambes tournent à la perfection!!!
    Réveil très tardif ce matin, une hésitation sur la sortie, je me décide pour la Duy.
    Départ de la rando au sommet du village de Bozel à 11h10 et dès les premiers mètres je me sentais bien. Arrivé sous le déco de la Duy en 1h15 (1000m de déniv), le vent ne rentre pas, il fait toujours beau et les jambes tournent toujours aussi bien. Allez feu pour le Mont de la Guerre ou j'arrive en 2h10 !!! (1400m de déniv).
    Très peu de vent, principalement de la faible brise, le soleil se brouille un peu.
    Je déplie et décolle aussitôt. Pas grand chose au dessus des ravines à thermiques. Un bout de thermique au dessus de Tincave et je me pose à Bozel alors que le ciel de voile franchement.
    .

  • Bons vols rando à tous en 2017.
    Cette année commence bien avec cette nouveauté. Cet hiver qui ne vient pas nous emmène sur cette montagne dépourvue de neige jusqu'à 2400m.
    Bon nous sommes montés par des pentes herbeuses bien raides. Il faudra passer ailleurs la prochaine fois. On ne peut décoller du sommet mais par contre partout ailleurs. Cette fois ce sera la face SW et le premier objectif la cote 2282m. Le vent ne rentre pas, nous montons plus haut vers 2430m à côté de l'Homme Cairn.
    Là le vent rentre plus fort, Valou part la première et monte. Manu et moi ben ça descend et j'arrive à peine à enrouler quelque chose au-dessus des Combettes.
    Je me pose sur une grosse plateforme à la cote 1533m tandis que Valou et Manu iront jusqu'à Séez.
    Une bien belle découverte à explorer vers le col de la Forclaz à l'Est de l'Aiguille du Clapet.
    .

  • Je ne peux hélas pas voler ce week-end.
    Par contre les copains du VLA ont volé chez nous, à la Combe Bénite (2575m) dans le Beaufortain.
    On voit bien la différence avec les pré-alpes, eux avaient 0km/h au déco.
    On est bien protégé chez nous, seul bémol pour une fois les stratus de basse couche remontaient jusqu'à Moutiers..

  • Salut,
    Ventée, quel vent? Y'a jamais de vent chez nous icon_cool.gif

    Oui le déco se trouve bien sous le sommet du Tougne, juste au dessus de la falaise.
    Les bouquetins sont bien connu, surtout au printemps ou plein de monde vient les voir juste au dessus de le Bois, en train de brouter l'herbe fraîche.

    Tu as décollé de la pointe des Chardes ou du lieu dit les Chardes?

    Hélas j'ai pas trop de possibilité de voler ces temps. Et quand je le peux il fait moche icon_confused.gif.

  • La fenêtre météo s'est parfaitement bien ouverte cette année. Un petit doute la veille pour le Thabor, car les prévis de l'orientation du vent variaient tout le temps.
    A vous de jouer car c'est vraiment une magnifique région.
    J'y retournerais sans doute, avec un autre truc dans mes cartons: enchaînement Cerces, Thabor avec le survol de la Vallée de la Clarée et dodo dans la chapelle (je ne savais pas ou dormir, il y a un abri à l'entrée de la chapelle), puis retour par les airs et sans doute à pied. Aillant vu les lieux, ça doit le faire... c'est beau les rêves icon_cool.gif

    Bon rétablissement Michel.

  • Une alerte sécurité vient d'être lancé par la FFVL concernant la Masala 2:
    http://federation.ffvl.fr/pages/informations-et-alertes-s-curit?article=4785

    Cette info provient de moi, suite au vol du 27 décembre dernier. Depuis j'ai pris contact avec l'importateur. Mon revendeur a lui de son côté contacté directement Skywalk. Mais ils ne veulent rien faire. Ils ont juste enlevé sur leur site web la vente d'un accélérateur ou l'on voyait très clairement un croc à fente large.

    Mon but: qu'il n'y ai pas d'accident suite à cette petite pièce anodine.

    Bref, je commence a diffuser l'info via mon blog:
    http://speedetrando.over-blog.com/2016/02/alerte-securite-frein-masala-2.html

    Alors si vous connaissez des possesseurs de Masala 2, faite leur savoir. Et même sur les autres voiles, contrôlez ces petites pièces anodines, car elles ont sans doute été produites à des centaines exemplaires et diffusés sur plusieurs marques..

  • L'auteur du blog trouvait qu'il y avait trop de monde l'autre jour à Croisse Baulet. Alors là icon_eek.gif

    http://ailes-aimant-air.blogspot.ch/2015/10/belle-sortie-en-groupe-la-croisse-baulet.html.

  • Ha bon
    chez moi ça me renvoie sur bivouak

    Oubli corrigé.

  • On aurait pu se voir, jamais vu autant de monde en vol rando icon_eek.gif

    Belle rando, beau vol

    Demain on retourne dans le coin, aux 4 Têtes..

  • Les autres du team icon_biggrin.gif me croyaient pas lorsque je leur disais que je n'avançais plus face au sud.
    Lorsqu'il y a du vent météo en général faut aller dans le relief, chez nous en Vanoise.
    Le preuve, samedi, bien couvert et venté sur les pré-alpes, les potes ont volé à la pointe de la Vélière. Bilan plaf à 3000m, enroulé avec des vautours et petit cross vers la Maurienne...
    Je pouvais pas voler ce we icon_sad.gif.

  • D

    Résumé fait, désolé pour le retard.

  • Merci Michel et Noëlle.



  • Salut Michel,
    ce sont des gentianes? On en a vu énormément en montant à la Croix de Léat, j'ai posé la question à pas mal de monde autour de moi et personne ne connait ces fleurs.

    Gentianes de Belledonne?.

  • RTT

    Tu as de la chance, je dois déposer, si je peux, avant le mercredi pour n'importe quel jour de la semaine suivante icon_rolleyes.gif.

  • Dommage que l'objectif était sale et dommage aussi de l'avoir pas la carte SD dans mon APN pour plus de photos en l'air icon_confused.gif.

  • t'avais dit, fallait pas que tu l'essaies icon_biggrin.gif
    Bienvenu au club.

    J'étais en grosse voile aujourd'hui aux Saisies, pas terrible avec le voile et le plafond bas.

    Pour le pliage, je ne m'embête pas, je plie à l'ancienne sans assembler les joncs.

  • Salut,

    persuadé aussi que tu étais aux US icon_confused.gif .
    Remets toi bien alors et à bientôt en vol rando.

  • Mouai, ça allait hier soir
    Par contre aujourd'hui, j'ai ressenti une petite douleur, rien à voir avec cet hiver.
    Je verrai jeudi, si ça tient icon_cool.gif.

  • Hello,
    j'ai passé les 3 derniers jours à essayer la nouvelle (pas tout a fait) GIN Yéti convertible 3.
    Je l'ai bien aimé pour son confort en vol, son sac un peu plus grand, certains aspects pour le portage.
    Moins aimé pour m'enfiler dedans avec mon pantalon d'été. Ainsi qu'avoir remplacé la poche fermé par une fermeture éclaire, par un simple filet mal positionné.
    A voir: http://speedetrando.over-blog.com/2015/03/gin-yeti-conversible-3.html.

  • Rien de méchant, ça concerne un petit problème sur les élévateurs, faite le savoir si vous connaissez des possesseurs.

    Allez voir mon blog:
    http://speedetrando.over-blog.com/2015/01/rappel-securite-masala-2.html.

  • Désolé de t'avoir dérangé au boulo icon_redface.gif

    Y'avait un peu plus de soleil qu'hier et une bonne fraîcheur, tout pour bien faire. Fallait surtout pas passer dans l’inversion en basse vallée..

  • Jamais content!!! icon_biggrin.gif
    Moi qui ai fait fermer les pistes de ski pour que l'on puisse décoller icon_cool.gif icon_lol.gif icon_cool.gif

    En tout cas belles tes photos.

  • Si tu n'es pas trop matinal oui. Je peux être vers 12h30 à l'attéro, pas avant.

    Dimanche aucun problème..

  • Bon entretien...
    ... et à bientôt en 2015.

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Indentification

Sports