Vertiges d'en Haut comme base de vaca...

Rafaël Rodon
17-10-2011 20:08:58

On est passé dimanche par la bordure de la vire Olympique en descendant du Ferrand. On a trouvé ça plutôt cool nous. Vu qu’on était monté par les tunnels (itinéraire nettement plus technique) ça a peut être faussé notre jugement, mais il n’y a rien de difficile et on a vraiment le choix. Il y a plusieurs sentes plus ou moins au bord. Quoi qu’il en soit le secteur mérite vraiment une visite et les arches Interferrante sont tout simplement Grandiose. Bonne bambée Dévoluarde à tous. quelque photos. [img:c2ffe41d6c]../photos/v/vire_Olympique_1_28833.jpg[/img:c2ffe41d6c] [img:c2ffe41d6c]../photos/v/vire_Olympique_2_28834.jpg[/img:c2ffe41d6c] [img:c2ffe41d6c]../photos/v/vire_Olympique_3_28835.jpg[/img:c2ffe41d6c]

GLaG
12-09-2011 18:29:46

Oui...partie gauche, et sud, c'est ça !


GLaG
08-09-2011 23:06:07

J'ai la même impression pour ce qui est de la partie droite de la photo (donc la partie sud de la vire) : en traversée depuis la crête de l'étoile il y a 3 ans, je n'ai pas parcouru la partie herbeuse mais à partir du Chourum j'ai voulu longer le bas de la vire, au bord du vide : vu de loin ça paraissait mieux que de passer au milieu du pierrier, un peu plus haut, mais quand on y est c'est impressionnant et pas très rassurant.


pascal sombardier
08-09-2011 20:34:49

Bien sûr ! Sur cette autre photo, on voit bien à gauche le rebord herbeux. On devine le cratère du chourum Olympique et Patde Gap et deux de ses amis qui courent pour nous rattraper pour le pique-nique... (ils sont tout petits, il faut vraiment ouvrir l'oeil pour les voir sous le chourum).[img:4082343b00]../photos/v/VireO+Chourum_28120.jpg[/img:4082343b00]


Olivier C.
08-09-2011 20:22:42

C'est la vire ?! :D


pascal sombardier
08-09-2011 19:25:50

Je suis vraiment surpris par vos commentaires sur la vire Olympique. J'ai hésité à mettre cet itinéraire dans "Vertiges d'en haut" parce que je trouvais que ça dénotait avec le reste, qui est plus technique. Je me suis dit que ce serait un peu comme une pause dans le déroulé du livre... Et voilà. Alors, soit un orage a endommagé la trace du bord, soit vous avez pris la vire trop tôt, ou je ne sais... Voilà en tout cas une photo de ce que c'était pour nous : [img:940e032c38]../photos/l/La_vire_Olympique_28119.jpg[/img:940e032c38]


GLaG
07-09-2011 22:11:11

(Pascal, j'ai juste remis en forme ton message pour distinguer citations et réponses)


ced
07-09-2011 21:42:46

[quote:69ca1d7ca7="jczz"] En attendant d'y retourner, on va se consoler avec Fontainebelau. Pas le même trip... :roll: [/quote:69ca1d7ca7] C'est clair !


Ô combien précieux les ouvrages du Sieur Sombardier! Nos 2 derniers étés ont été également pour partie consacrés aux Sombardises: Pas de l'Arche, Traversée Héroïque/ Combe Ratin, Pas de Paul, Ferrand par les Tunnels et Arches, aussi par les Charances, Garnesier par Col de Corps, Bonnet de l'Eveque par les Petites Charances, Canal de Pellafol, Pointe Feuillette par les surplombs, Grotte de Clausis, Mont Aiguille, Jumeaux de Faraut par Chabournasse, j'en oublie... Ajoutons de beaux morceaux trouvés sur Bivouak, Crête des Aiguilles par le col éponyme et descente par le col des "Glandus", traversée Lauzon/ Plate Longue/ Rocher Rond... Tout cela complétant des années de passion et de balades dans la région. Tant d'interrogations trouvent aujourd'hui leurs réponses, et comme ça a été dit, les vacances n'ont malheureusement pas assez de jours! Je vais mettre ce que j'ai sur le site, y compris des trucs de l'année dernière. Ca donne envie d'y passer tout ses loisirs (les locaux ne savent pas leur chance!) Ca suscite aussi de nouvelles questions: par exemple, est-ce que quelqu'un est allé voir du côté de la grande vire qui est directement sous le sommet du Ferrand, versant ouest, et qui amène au couloir entre le Grand et le Petit? (Je voulais me la garder, mais bon...) Pascal? D'autres possibles "randos du vertige" me viennent à l'idée encore, comme la grande vire perchée versant est des Agards, qui ferait une belle boucle autour du sommet si ça passait... Re-Pascal, ou quelqu'un de la tribu dévoluarde?? :) En attendant d'y retourner, on va se consoler avec Fontainebelau. Pas le même trip... :roll: Salut à tous.


SebL
26-08-2011 09:08:45

Salut, Si tu continues comme cela, avec les livres de Pascal, ce ne sont pas les idées de rando qui vont manquer mais plutôt les jours de vacances ! En effet, l'accès à la tête de Vachères par la crête n'est pas si compliqué en évitant la barre sommitale du point 2397. J'avais d'ailleurs fait un croquis ici : [url]http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2313&id_sport=2[/url] Je trouve que ce sommet est intéressant à faire en boucle en montant par le Couloir Sud de Vachères (R4). Seb


babas38
25-08-2011 21:37:15

N'hésites pas à partager l'ambiance en postant quelques photos ...


Benjamin Dollet
24-08-2011 19:09:07

Bonjour à tous, Ce bouquin est génial par ses itinéraires originaux et audacieux ! Il m'a servi de base pour six jours de vacances passés dans le Dévoluy avec un copain. J'ai fait quatre des itinéraires proposés : tête des Pras Arnaud par le pas de Paul, grande vire du Pierroux, Grand Ferrand descente par la vire Olympique, et grès du Queyrel (en Champsaur). Plus la tête de Vachères par la crête des Aiguilles et le Château des Chèvres. Des itinéraires tous plus beaux les uns que les autres. Cela donne envie de les faire partager en topos, mais comme déjà évoqué, c'est embêtant de paraphraser en moins bien ce qui a été bien expliqué dans le bouquin... sans parler du problème des droits d'auteurs ? Quelques précisions sur les itinéraires : contrairement à ce qui est écrit dans "Du Mont Aiguille à l'Obiou", il est tout à fait possible, en faisant la crête des Aiguilles de la Jarjatte, de poursuivre sans corde jusqu'à la tête de Vachères par la crête. C'est certes plus corsé à partir du sommet 2397, à un moment on se retrouve face à un petit mur et un couloir peu recommandable ; mais en fait le petit mur se désescalade facilement, et par la suite on arrive à la tête de Vachères en mettant à peine les mains. Ensuite, mon point de vue sur les vires (Pierroux, vire Olympique) : elles sont vraiment impressionnantes, et par endroits très exposées. En particulier, sur la vire Olympique, la bande herbeuse n'est pas complètement continue ; en descendant directement du col entre le Grand Ferrand et la crête de l'Etoile, on se retrouve un instant au bord du vide sur le bord du pierrier pas bien consolidé, j'ai trouvé ça mortellement dangereux et j'ai failli renoncer ; j'ai fini par passer un peu plus haut. Je dirais donc, concernant cette très belle vire : restez au bord tant que vous pouvez (et c'est vrai que c'est souvent "confortable"), mais si vous trouvez ça trop scabreux, n'hésitez quand même pas à remonter un peu quitte à redescendre plus loin. Il faut vraiment ne pas avoir pas froid aux yeux : bien des alpinistes n'oseraient pas passer par de tels itinéraires de "randonnée" aussi exposés et improtégeables :)


 

© 2022 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient être tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables...

Identification