Le Grand Rocher Depuis le Col du Barioz

  • Altitude départ : 1100
  • Altitude sommet : 1926
  • Dénivelé : 1050
  • Temps de montée : de 9h à 13h
  • Orientation : Nord
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

La première partie dans les bois suit le trajet du chemin d'été (pas évident à la descente). Au niveau des chalets de Roubert, on remonte la pente puis on tire progressivement vers le Sud-Est pour déboucher sur la ligne de crête. De là on peut choisir de faire plusieurs remontées-descentes en fonction de l'enneigement et pour se faire plaisir (c'est ce qu'on a fait!!!).
Hébergement : Le refuge du Crêt du Poulet n'est pas loin.


Précautions

Rien.


Commentaires difficultés

Pas de difficulté particulière, il est possible de partir directement du foyer de fond. Recommandée par certains topos dans les cas où cela est risqué partout ailleurs.

Topo créé le :

Grenoble -> Tencin -> Theys -> Col du Barioz puis direction le foyer de fond. Suivant l'enneigement, on peut partir directement du col du Barioz.


Situation




Sortie du 11-01-2022

Au cirque Barioz

Au cirque Barioz

De retour d'un séjour dans les sauvages reliefs des Pyrénées, nous reprenons la direction des montagnes iséroises. Devant la belle neige poudreuse présente avant même le col du Barioz, c'est au col que nous troquons volontiers la voiture contre nos deux paires de planches. Choix d'autant plus judicieux qu'il n'y a personne pour troubler notre préparation, on se croirait dans un petit hameau du luchonnais. L'ambiance est charmante, tout comme le petit sentier qui serpente à travers une magnifique forêt dont les conifères sont lourdement chargés de neige. Évidemment la trace est faite mais ce n'est pas plus mal, il suffit de se laisser porter vers le sommet. L'intersection avec le sentier venant du grand parking est facile à trouver, c'est au moment où il faut s'intercaler entre deux caravanes de promeneurs. 

Le grand cirque commence alors, ici un groupe de raquetteurs lestes comme des éléphants, là un collant pipette à la foulée altière et gracieuse tel un étalon blanc, plus haut encore un promeneur solitaire fait gambader ses deux petits chiens savants. Le spectacle est permanent. Mais bientôt nous passons au dessus du brouillard, au plaisir de la marche s'ajoute la joie de découvrir l'étendue étincelante de la neige que prolonge la mer immense de nuages. 

Parmi tous les promeneurs, il faut noter une importante part de napaditbonjour, ce variant de plus en plus présent dans nos montagnes alpines. C'est incompréhensible car notre bonheur d'être en montagne est tel que nous embrasserions volontiers toutes les personnes que nous croisons. Mais comme cela ne se fait pas, nous nous contentons d'un salut pour partager notre félicité. Il semblerait que cette joie de vivre ne soit plus universelle et qu'une sinistrose ait envahi les Alpes sans toutefois atteindre les Pyrénées. J'ai même croisé un cluster de cinq vieux napaditbonjour qui commençaient leur descente alors que nous arrivions à la croix. Ils n'ont pas daigné répondre à notre bonjour alors qu'ils nous frôlaient en faisant la gueule, plus appliqués à montrer de belles courbes qu'à nous saluer... Serait-ce le dernier avatar d'un individualisme forcené dans lequel nous vivons maintenant ? 

Quoi qu'il en soit, le panorama roboratif qui s'étend maintenant aux quatre points cardinaux nous remplit de bonheur, c'est splendide ! Mais nous avons oublié le pique-nique alors sans plus attendre nous enlevons les peaux de phoque pour entamer une descente qui sera encore meilleure que prévu. En effet cette balade très prisée des grenoblois offre des pentes généralement trafollées à l'excès, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, il est encore possible de se faire vraiment plaisir. Aussi nous ne manquons pas d'apostropher les randonneurs qui montent encore pour leur souhaiter une descente aussi jouissive que la nôtre. 

PS : nous avons quand même croisé des gens fort sympathiques comme ce couple qui nous a proposé un paquet de chips en apprenant notre fâcheux oubli au sommet.

Photos de la sortie


  • Horaire : 4h
  • Dénivelé : 1050 m
  • Altitude chaussage : 1041 m
  • Altitude déchaussage : 1041 m
  • Risque avalanche : 1/5

Autres sorties

Date Titre Auteur
23-01-2022

Reprise au Grand Rocher

David
23-01-2022

Reprise au Grand Rocher

David
08-02-2015

Départ de l'arrêt de bus avant le col (1000m),à ne plus utiliser ca...

francky
06-02-2015

7° jour de grosse poudre , ça commence à devenir monotone ....... n...

16 Bipbip
23-11-2013

Première petite sortie pour dépoussiérer le matériel et le bonhomm...

5 Laurent GABRY
22-11-2013

Sortie d'initiation pour Ju et reprise pour moi, nous aurons beaucoup...

2 Louise
21-11-2013

Poudreuse lourde. 25 cm meuble pour un total de 40cm au sommet. 30cm m...

2 David
09-12-2012

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline* Par flemme de monter j...

9 Michel Pila
14-12-2008

Beaucoup de vent sur la crête donnant une ambiance Grand Nord. Bel en...

MUKTINATH
14-12-2008

Nous partons du col du barioz et nous changerons de direction pour le...

francky
13-12-2008

Paysages et couleurs sympathiques ce matin au petit jour. Loïc, Jean,...

8 montagne-a-vaches
22-03-2008

dans l'éclaircie du matin, la classique dans ces conditions..! et la...

Anny
13-03-2006

Parti du foyer de fond. c'est bien tracé dans la foret, et à partir...

jeantou
12-03-2006

de la poudre et encore de la poudre, un très beau p'tit Rocher le bo...

Anny
28-01-2006

partis pour une sortie tranquille, pour la 2ème de Val, peu de monde...

Anny
05-03-2005

Version 'pro' alors, et départ droit dans la forêt....au sommet ça...

francky
22-02-2005

J'ai opté pour la version "pro", c’est a dire départ dans l'éping...

1 David
16-02-2005

temps très frais, belle poudre un peu lèger dans le bas...

2 lucien dorfman
16-02-2005

Départ du hameau de La Coche et direct dans la forêt, puis au bout d...

francky
02-11-2003

petite course de reprise pour chauffer les muscles sur un terrain rela...

2 francky
09-02-2003

Super pour une reprise! Beaucoup de randonneurs et raquetteurs....

2 Co
12-01-2003

La descente ne peut pas se faire jusqu'en bas, il faut marcher en gros...

Cyrille VALENTIN
11-01-2003

Très sympa...

Guillaume Ozouf
23-02-2002

Une très agréable matinée de ski sans risque objectif d'avalanche....

Eric CHARLES
Identification

Social Media