Le Cuchon de Molines , versant nord par le
col du Cendrié

Situation

Le nuage commence à apparaitre entre les arbres
  • Altitude départ : 1222
  • Altitude sommet : 2375
  • Dénivelé : 1200
  • Temps de montée : 3h30
  • Temps de descente : 15 mn de vol
  • Orientation : Nord-Est
  • Balisage : Vert en bas
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Corps > Chauffayer à gauche > La motte en Champsaur > Grand parking plat juste avant Molines est ses deux attéros 1222m


Proposé le Michel Pila

Trace GPS

  • Distance : 6.963 km
  • Dénivelé - : 1198 m
  • Dénivelé + : 0 m
  • Téléch. : 259 fois
  • Description: Voila la trace de montée. si on descend à pied il peut être amusant de bouclé par le sentier de ronde à droite en descendant à 1900 m


Proposé par Michel Pila

Itinéraire accès

Du parking, longer le lit de la rivière en rive droite et quand le sentier s'en écarte, traverser la rivière (pas de pont). Suivre le lit de la rivière sur la rive gauche, le sentier est à moitié emporté, puis après une belle prairie, il commence à monter. Environ 1,5Km après le parking, un embranchement : prendre à droite (cote1346 m). Fini le plat, maintenant ça va monter en lacets pendant un moment ! 1850 m d'altitude, fin des lacets, commence alors une grande traversée peu ascendante à gauche. Rejoindre une belle prairie, le sentier du col démarre après avoir l'avoir traversé horizontalement. On quitte donc le sentier qui redescend dans la vallée pour prendre le sentier à droite. Il est d'abord peu marqué, puis redevient superbe. Il monte en larges lacets jusqu'au col du Cendrié (2175m).

La suite est simple, il faut prendre l'arête plein Ouest, par un mamelon, puis, quand la crête devient effilée, suivre les flancs nord par de belles sentes à moutons, on passe devant un premier déco, puis un autre après un petit raidillon 2290m. Le sommet est au bout de l'arête, par laquelle il convient de finir le parcours. Un petit pas d'escalade à une petite brèche pimente le parcours, mais rien de difficile.

Itinéraire vol

Décollages : c'est Nord-est ou rien... Du sommet, c'est trop difficile, à cause des pierres qui trainent, trop nombreuses et trop grosses. A l'altitude 2290 – 2300 vous trouverez une très belle prairie de myrtilles rases bien dégagée. Juste au dessus du col du Cendrié il y a également de belles pentes en herbes. Vol : RAS mais du décollage on ne voit pas l'attéro Atterrissage : Superbes champs très légèrement en pente sous Molines. Attention il n'y a rien d'autre dans les parages. (ou une friche un peu plus bas)

Précautions

Pas de décollage sud. Un décollage tardif peut devenir délicat en raison des thermiques puissants générés par la face sud-sud-ouest, juste en arrière du décollage.

Difficultés

Beau sommet bien individualisé face au géant du Vieux Chaillol. on ne décollera pas du sommet, mais 75 m plus bas sur l'arête orientale de la voie normale. [url=http://fr.wiktionary.org/wiki/cuchon]Cuchon[/url] vient du gaulois KUKKA (sommet), c'est un terme typiquement dauphinois et qui veut dire gros tas ! Sommet à ne pas confondre avec l'autre Cuchon, celui [url=http://www.balisemeteo.com/balise.php?idBalise=124]d'Ancelle[/url], plus au sud et déjà bien connu des libéristes. Celui ci, culminant à 2002m, est équipé de remonte-pentes, c'est nettement moins intéressant...

Commentaires itinéraire

Sortie : Col du Cendrié

On poursuit notre semaine de vacances itinérante et rando volante.

Hier soir, nous avons passé la soirée à Moline en Champsaur, petit coin de paradis sur terre.

Ce matin à l'heure où blanchit la campagne (vers 7H) nous partons.

Moline est encore endormi et nous nous enfonçons dans ce beau vallon qui est fermé par le Vieux Chaillol. Nous traversons le torrent à sec et fouinons pour trouver le départ du col.

Pour grimper, ah ça, ça grimpe, la montée est rapide. C'est lacet sur lacet et dré dans l'pentu. 

On doit être les premiers à passer cette année, le micro-chemin est encombré de branches tombées cet hiver. Je fais mon colibri en faisant ma part d'entretien, en ôtant tout ce que je peux. 

On traverse une cascade en même temps que l'arrivée du soleil, c'est splendide. Plus haut une longue traversée, à flanc de montagne, nous laisse tout loisir d'observer le paysage et la fameuse face nord du Vieux Chaillol encore toute enneigée, magnifique.

La dernière grimpette est parsemée de névés à la neige bien molle, un vrai casse-patte.

Le paysage au col est vraiment sympa d'un côté comme de l'autre. Une bonne brise d'Est nous décide pour un déco du col. D'après le topo de Sieur Pila, au sommet c'est nord et rien d'autre. Du coup on a peur d'avoir vent de cul au sommet du Cuchon.

Une petite contre-pente en herbe parsemée de blocs fera l'affaire. La place n'est pas immense mais nos petites voiles montagne s'y glissent à merveille. 

Des arbres devant le déco seront à éviter par un savant virage sur la tranche dès l'envol.

Patricia maitrise parfaitement l'exercice  et s'envole au milieu des faces environnantes. 

Je suis après une petite frayeur au gonflage. Ma voile accroche un bloc, heureusement sans dommage. Je re-gonfle dans la foulée et go dans l'azur.

Le vol est somptueux au milieu de ces faces immenses. Les bulles thermiques sont encore bien désorganisées, nous traversons et longeons le versant opposé, pas trop près car nous sommes en limite du parc des Ecrins. Le vol se prolonge dans ce décor de rêve. Bientôt Moline est sous nos pieds, la brise est déjà présente et nous posons sur des oeufs. 

Nous taillons la discute avec deux cyclistes, quand on voit débarquer du village le véhicule des gardes du parc. On nous demande illico d'où nous avons décollé et si nous avons bien respecté les limites du parc. Nous connaissons suffisamment la législation pour lui corriger gentiment certaines imprécisions et interprétations  de sa part. 

Elle finit tout de même par nous  glisser qu'elle est assermentée pour verbaliser.

Sur ce, elle fait demi-tour et remonte au village distant de 100 m, euh  et la pollution inutile, c'est verbalisable ?

Heureusement, la beauté de cette sortie dépasse ce petit désagrément.


Col du Cendrié
  • Date : 13-05-2022
  • Dénivelé : 1000 m
  • Temps de vol : m
  • Plafond max : 0 m

Col du Cendrié
Col du Cendrié
Col du Cendrié

Autres sorties

Date Titre Auteur
13-10-2010

Dans la lumière blafarde des réverbères, je ne me suis pas tout de...

Michel Pila
Identification

Social Media