Grand Serre tour des crêtes

Grand Serre tour des crêtes

  • Altitude départ : 1367
  • Altitude sommet : 2141
  • Dénivelé : 1400
  • Temps de montée : 2h35
  • Temps de descente : 1h00
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Le parcours s'agite du Rallye des Crêtes du Grand Serre. Depuis la station suivre une piste forestière direction le Desert. Montée le Grand Serre par l’entonnoir (danger avalanches) puis suivre les Crêtes entre la station du St Honoré et le Grand Serre par la cabane de Cloutons, Pérollier, la Chinarde et le sommet du Mathieu. Un peu du ski sanglier dans le foret en dessous du sommet du Mathieu.

Précautions

Couteaux, crampons selon les conditions.


Commentaires difficultés

Les crêtes sont cornichées
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble --> N91 --> Vizille --> Séchilienne --> D114 l’Alpe du Grand Serre


Situation




Sortie du 01-12-2013

Advent, advent, eine kerze brennt...

L'enneigement est encore faible pour ce premier dimanche de décembre et ça ne sont pas les quelques centimètres tombés hier (en moyenne montagne) qui y ont changé quelque chose.
J'abandonne donc l'idée d'un ski forestier sur une neige de qualité meilleure (mais sans sous couche) pour un tour de bronzette sur les pistes. Ca tombe bien l'Alpe de Grand Serre n'a pas encore ouvert et le relief y est plutôt clément pour les semelles de ski.

Hors saison, dans le brouillard et la neige, l'Alpe du Grand Serre c'est pas très funky... Cependant je me rends compte rapidement au parking que je ne suis pas le seul à avoir eu l'idée. Un groupe nombreux démarre doucement. Il s'agit d'une initiation des "Grimpeurs des Alpes" me dit on. Je les laisse derrière moi et me retrouve dans la purée de pois, juste guidé par le bruit des cannons à neige qui tournent à plein régime.
Le brouillard s'atténue vers 1750 puis disparait complètement vers 1800, laissant la place à un ciel impeccablement bleu.
Jusqu'à la crête des paillettes de glaces virevoltent dans l'air autour de moi telles les étincelles de combustion du bouclier thermique d'apollo (bon ok, je vais moins vite quand même hein !). J'arrive ainsi au sommet du télésiège des portes du sud, sous un ciel radieux et des températures bien plus agréables que dans le frigo givrant. Pas mal de monde continue sur la crête au-dessus mais je vois pas trop où ça va. Je descends donc aux bergeries dans une neige très variable sur le haut (damée, croûtée, paquets de poudre), un peu surprenante pour un départ. Repeautage en bas et direction le fond du vallon quand je vois un trace qui remonte en direction de la crête tiens... je suis pour voir car j'avais bien l'intention d'aller visiter la combe du rif mort. Je remonte ainsi sur la crête (avec ceux qui ont continué tout droit au TS) et traverse en direction du Grand Serre en longeant la crête. C'est tracé, il y a un peu de monde devant et surtout des traces dans le vallon dessous qui ont l'air sympa (par rapport à la neige carton-dure-croûte que j'ai vue jusqu'ici). Descente du Grand Serre au fond de la rigole du rif. Je pensais que le haut de la pente couvert de givre serait pire mais ça passe bien, plus bas c'est une poudre dense sous croûte légère et encore plus bas alternance de vieille poudre ou de carton dur, au final pas si mauvais. Ceci fait je monte au Pérollier pour voir du pays. Ca souffle pas mal dans le haut et il y a des zone pelées. Heureusement la petite cabant du haut permet de s'abriter un peu du vent et de contempler la mer de nuage au soleil. La descente est pas tant pire même s'il faut choisir les zones. La descente dans le ruisseau de lava n'ayant pas l'air si intéressante je m'arrête vers 1950 et remonter au Grand Serre pour refaire la descente du rif. Je n'irai pas jusqu'au sommet mais jusqu'à la cabane des télésièges pour enlever les peaux à l'abri du vent. Je coupe ensuite dans la pente pour rejoindre les zones les plus alléchantes et refaire quelques virages dans une poudre dense pas extra mais mieux que le reste ! Encore de quoi s'amuser jusqu'en bas du vallon ou je rejoins la piste qui me ramène aux bergeries. De là remontée jusqu'à la crête avec tout le monde (ça devait être la fermeture du domaine). Au passage je remarque que la belle gueule de requin vers les gazex est partie dans la journée...
Petite pause en haut, avec pas franchement l'envie de redescendre dans le brouillard et le froid. D'ici je reconnais la crête de Brouffier sur laquelle on distingue les traces à l'oeil nu, le col de combe oursière au nord du Grand Armet qui fut une de mes dernières balades à pieds de la saison il n'y a pas si longtemps.
Côté station les pistes ont été plus ou moins damées, ne voulant pas me perdre dans le brouillard je n'ai pas trop fait de détours mais il faut reconnaître que la qualité de neige était bien meilleur avec une dizaine de centimètres de poudreuse légère. En lisière de forêt sur la sous couche damée ça donne une bonne descente jusqu'en bas malgré un manque de visibilité bien présent.

Je pense que c'était un bon plan pour éviter la foule des dimanches à Chamrousse d'autant plus que les vans doivent toujours manquer de neige (et qui plus est avec le passage) alors qu'ici le domaine est suffisamment vaste pour que les groupes se dispersent.

d+ : 1720, d : 17km

Photos : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=665:grand-serre-and-co&catid=209:grand-serre&Itemid=6


  • Horaire : 5h38 dont 1h43 à regarder le paysage
  • Dénivelé : 1720 m
  • Altitude chaussage : 1367 m
  • Altitude déchaussage : 1367 m
  • Risque avalanche : 2/5
  • Participants : un peu de monde mais c'est vaste !

Autres sorties

Date Titre Auteur
06-12-2015

La Blache > Crêtes du Grand Serre point 2089 > Rif Mort 1800m > Point...

montagne-a-vaches
08-12-2013

Bis repetita placent ! Pas évident de choisir entre rando à skis...

montagne-a-vaches
19-03-2005

Première parcours du Rallye des Crêtes du Grand Serre. Premières ar...

5 David

Identification

( ) bivouak.net

Social Media