Aiguille de Chalais Depuis Voreppe par les
Carrières

Situation

Un saut sur Voreppe
  • Altitude départ : 200
  • Altitude sommet : 1089
  • Dénivelé : 900
  • Temps de montée : 2h00
  • Temps de descente : 15mn de vol
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Grenoble > Autoroute > Voreppe > Tourner au sud au grand Rond-point du MacDo à l'entrée de Voreppe par la N75 > 2km plus loin a la Volouise, trouver les terrains de sport à gauche de la nationale juste après la gendarmerie qui est à droite.


Proposé le Michel Pila

Trace GPS

  • Distance : 6.319 km
  • Dénivelé - : 306 m
  • Dénivelé + : 1125 m
  • Téléch. : 276 fois
Proposé par Michel Pila

Itinéraire accès

Depuis la route nationale qui jouxte le terrain d'atterrissage, prendre le chemin qui coupe les terrains de sports vers la montagne,rejoindre une impasse qui descend au sud et tourner à droite peu après, la route devient vite chemin, c'est une ancienne voie ferrée métrique pour le transport des matières premières de la cimenterie. On rejoint vite la belle piste qu'il va falloir garder longtemps, elle serpente dans le vallon principale. Passer devant la cabane des chasseurs (facilement reconnaissable à ses poteaux d'équarrisseur) et sa belle petite source, plus haut c'est la cabane Locattelli, il faut prendre a gauche puis quitter la grande piste pour prendre un single plus raide, il fera une grande traversée à gauche avant d'arriver sous le petit monastère de Chalais. Le sentier passe directement a travers champs bordé de grand arbres. Sous la muraille prendre à gauche pour vous rendre au col de Chalais sans changement notable d'altitude..

Là c'est simple, prendre la grande sente qui démarre du col en direction de l'aiguille, ce sentier est horizontal, une nouvelle bifurcation débute 200m plus loin (à droite), il vous conduira successivement à la crête sommitale, puis au décollage nord – qui part dans la sauvagerie – de là prendre à gauche un vieux sentier en traversée qui vous mènera en quelques minutes à la splendide prairie de décollage.

Itinéraire vol

Déco : Vent de sud vivement conseillé, belle pente d'herbe facile quoi qu'un poil trop raide par vent du nord, il existait un déco nord, mais les arbres ont poussé.... à déconseiller... Décollage : Belle prairie orientée sud sud est. La présence de vent de nord rend le décollage dangereux car il est en contrebas de la crête. Vol : on ne voit pas le terrain dans la vallée au moment de décoller, passer la crête qui descend de la table d'orientation pour découvrir l'attéro depuis les air. Atterrissage: Accoler aux terrains de sport de la Volouise, un terrain vague subsiste encore, il est équipé d'une manche à air. Terrain pas immense mais les grands peupliers qui le bordaient ont été coupé, ce qui facilite grandement l'approche et le posé moins turbulent.

Précautions

Vent de vallée sensible l'après midi.

Difficultés

La rangée de peupliers qui bordaient le terrain dans la vallée a disparue.

Commentaires itinéraire

Sortie : Se fixer des objectifs... raisonnables

Hier pendant que nous déjeunions au soleil sur la terrasse de la maison, est passé à notre verticale Maxime Pinot. Il réalisait un parcours homérique de 270 bornes ! Alors je me suis dit que moi aussi je devais me fixer des objectifs. C'est ainsi que ce matin je pars la fleur au fusil pour l'Aiguille de Chalais, un sommet qui m'est cher pour des raisons que nous verrons plus loin. Le petit sentier est particulièrement charmant en ce moment car il est envahi par une végétation printanière. L'ail des ours pousse en d'innombrables feuilles vertes, transformant radicalement le sous-bois jusque-là tout jaune. Les nivéoles sont à leur apogée tandis que les premières orchis sortent à peine du sol.
 
L'arrivée au monastère de Chalais est toujours un grand moment. L'équinoxe permet enfin de voir les bâtiments au soleil dès 9 heures du matin. La prairie qui l'entoure est rase et parsemée de crocus. La nature est d'une beauté inimaginable, il faut le voir pour le croire. En attendant je poursuis ma route vers le décollage. En passant sur la crête sommitale, une très légère brise venue du nord me rafraîchit, il faut savoir que le terrain d'envol est plein sud, c'est pas bon... Toutefois je ne m'affole pas plus que cela, les thermiques vont probablement rapidement inverser la tendance. Effectivement à 10h15 c'est déjà de face au terrain d'envol. Cependant pour affermir la tendance, je pose le sac et fais un aller-retour au sommet de l'Aiguille pour laisser au soleil le temps de bien réchauffer les pentes sous le décollage.
 
Il est temps de se fixer l'objectif de vol. Compte tenu de mon expérience peu téméraire d'hier, mais devant les conditions qui semblent déjà actives à 10h30 du matin, je me propose de tenter de monter dans les ascendances naissantes plus haut que l'aiguille située juste derrière moi et 60 mètres au dessus. Ambitions modestes mais qui demandent toutefois une certaine pugnacité à cette heure matinale. Mon décollage sans faute annonce un vol sous les meilleurs auspices, la voile monte sur place, une belle temporisation pour éviter une fermeture préjudiciable, et je quitte la terre.
 
En l'air la masse gazeuse montre une certaine agitation sans toutefois me propulser vers les hauteurs. Je zone devant le belvédère sans prendre un mètre. Je hèle au passage deux promeneurs en pleine contemplation du paysage sans qu'ils ne parviennent à me localiser, bien que je ne sois qu'à un trentaine de mètres au dessus. Pour leur faire comprendre que je suis en l'air, j'incurve ma trajectoire de façon à ce que l'ombre de ma voile leur passe dessus, générant ainsi une mini éclipse totale. Ils lèvent enfin la tête et répondent à mon salut matinal. En attendant mon objectif s'éloigne lentement pendant que je perds de l'altitude. Je retourne donc au charbon dans la combe sous le décollage quand enfin mon minivario qu'Hélène m'a offert daigne biper de manière significative. Alors commence un slow lancinant autour de la colonne montante, et comme dirait le regretté Guy Bedos "Enroule mon Jeannot, elle est à toi, je vais l'emballer". Je n'ai pas eu à la griffer du bas du dos jusqu'à la nuque, non, je me suis simplement appliqué à centrer cette bulle salvatrice et matinale. Bientôt l'Aiguille entière de Chalais est sous mes pieds, j'exulte car mon objectif est atteint, il ne me reste plus qu'à quitter ces lieux sanctifiés pour rejoindre l'industrieuse vallée de l'Isère. La glissade est longue avec ce gain chèrement acquis. La brise à l'atterrissage est encore sud, et un petit bonus m'est offert par la présence d'un grand champ de maïs séché, l'épais tapis de chaume rend déjà une belle chaleur qui monte droit dans le ciel, quelques tours supplémentaires et je me pose comme une fleur non loin du site où nous nous sommes mariés il y a maintenant 35 ans ! C'est pour cela que j'aime ce site, revenir ici me rappelle bien des bons souvenirs.
 
Voilà une sortie sans prétention mais la réussite en tout point de mes modestes projets me rend euphorique plus que de coutume.


Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
Se fixer des objectifs... raisonnables
  • Date : 22-03-2022
  • Dénivelé : 900 m
  • Distance : 5 km
  • Temps de vol : m
  • Plafond max : 1200 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
07-11-2022

Nous avions dans l'idée d'aller dans le sud mais la gr&egrav...

Michel Pila
15-10-2022

De la route au ciel

Michel Pila
12-02-2022

Un saut sur Voreppe

Michel Pila
28-10-2021

De fil en aiguille

Michel Pila
04-10-2021

Pathétique tentative de vol

Michel Pila
22-05-2021

L’Aiguille vue du ciel

Michel Pila
25-04-2021

Gymnopédie

Michel Pila
24-04-2021

Retrouvailles

Michel Pila
09-02-2019

A travers le chas de l’Aiguille

Michel Pila
14-04-2018

Vol au monastère

Michel Pila
13-06-2015

Dans l'air cristallin du matin

Michel Pila
08-03-2014

Compte tenu des chaleurs annoncées - sans doute la fin de cet hiver q...

Michel Pila
18-01-2014

Départ à nouveau sur les chapeaux de roues du lycée ce midi, pour t...

loulou38
10-03-2013

Que ce soit le décollage, le vol ou encore l'atterrissage, tout s'est...

Michel Pila
16-06-2012

Et c'est le but.... Si le vent est – parait-il - faible en haute Mau...

Michel Pila
Identification

Social Media