Grande Sure par le couloir de Jusson

Situation

L'une des trois fontaines au départ de la balade
  • Altitude départ : 800
  • Altitude sommet : 1920
  • Dénivelé : 1100
  • Temps de montée : 4h
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : Voreppe > La Placette > a droite > les trois fontaines


Proposé le Michel Pila

Itinéraire accès

Depuis le parking des trois fontaines, remonter un joli chemin en lacets. Quand il devient moins bon dans un pierrier, il y a une bifurcation. Deux écoles sont possibles. La première est rapide, la deuxième variée.
- Montée par Jusson. C’est à gauche, le chemin continu à monter dans la pente. Il devient raide et passe à travers des barres où il faut être vigilant. Il faut mettre les mains par endroits. S’en suit une grande traversée ascendante vers la gauche pour finalement sortir de la forêt, non loin de la cabane de Jusson.
- Montée par le pas de la miséricorde. C’est à droite, par une traversée ascendante on arrive à un beau belvédère. Au dessus, le chemin part en traversée encore à droite entre des barres. Facile mais aérien. On rejoint une piste forestière que l’on quittera un plus loin à un carrefour. Il faut prendre à gauche dans la combe des veaux. On fini par aboutir dans la prairie, au dessus et au sud de Jusson.
Le couloir de Jusson est situé dans l’axe de la cabane et du sommet (on devine par moment sa croix). En fait il faut rester au sud de cet axe, sur une arête plutôt molle. Le chemin est inexistant. Rester bien sur cette croupe vous finirez bien par tomber sur le sentier renaissant qui passe entre les barres (Si vous prenez un chemin qui part à gauche et qui passe à coté d'un arbuste caractéristique en forme de choupachoup, vous vous êtes gouré, il faut revenir à droite en traversée dans la prairie, où vous retrouverez le vrai chemin). Présence d’une croix au pied du couloir. La dernière partie est une suite de passages d’escalade très facile et de vires. Le chemin monte bien dans l’axe du couloir pour finir en écharpe par la droite, juste sous le sommet .

A voir sur le web

Itinéraire vol

Les décollages faciles sont de Sud à Est de Nord-est à Nord : il y a des options mais je n’ai jamais testé (Cela me parait délicat de repasser l’arête sommital) Ouest : c’est impossible du sommet. Si c’est ouest, il faut décoller largement sous le sommet, sous la barre et au dessus de Jusson Le vol : Turbulent s’il y a du vent météo, on passe forcément sous le vent. Attéro : (Repérage en arrivant en voiture) En quittant la route goudronnée, 400 M avant d’arriver aux trois fontaines, on peut repérer deux grands champs. Le premier à gauche de la route, ici EDF n’a pas fait dans la dentelle, une ligne immonde coupe ce champ par le milieu mais c’est possible d’atterrir. Sinon à droite de la route il y a un grand champ allongé Nord-Sud (vents dominants) en direction des Reynauds. Il est en dévers, mais ce n’est pas forcement un désavantage. Si vous êtes trop long, infléchissez la trajectoire vers le haut dans le cas contraire vers le bas, finalement ça laisse toute latitude pour se poser. photo ici : [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=1113&id_sport=2]Attéros[/url] (le 1er est au premier plan)

Précautions

Attention en cas de neige ou de terrain humide

Hébergement(s) associé

Commentaires itinéraire

Sortie : Grande Sure par le couloir de Jusson

Trace GPS

  • Distance : 8.205 km
  • Dénivelé - : 1256 m
  • Dénivelé + : 0 m
  • Téléch. : 294 fois


Proposé par esteban
  • Date : 10-08-2008
  • Durée : 4h
  • Dénivelé : 1100 m
  • Participants : et beaucoup de vacanciers !

Je n’épiloguerai pas longtemps sur le déroulement de la montée par le couloir de jusson, cependant en arrivant sur la prairie de Jusson, un fort vent de Sud-Est m’a accueilli, une immense www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=9229&id_sport=16perchée à 4 m de haut permet de voir de très loin les conditions. Arrivé au pied du mat, il faut se rendre à l’évidence, ce n’est pas le faible flux Sud-Ouest annoncé. Je cherche désespérément un départ mais sous cette forte brise, rien de sérieux. Alors je me résous à monter à la cime.

En arrivant là-haut, je retrouve la foule des grands jours (ça change des Pyrénées) et toujours ce vent plutôt merdique, rafaleux et pas toujours constant en direction, les conditions ne sont pas bonnes du tout ! Il est 10h30… à 11h15 je décide de redescendre à pied par le couloir. Au dessus du premier passage raide, il y a tellement de monde, que je préfère prudemment remonter au sommet plutôt que de passer par là et de balancer des parpaings sur les cohortes qui montent. De nouveau au sommet (12h) ce ne sont plus les mêmes conditions : Peu de vent et en plus la www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=9229&id_sport=16de la prairie de Jusson, tout en bas, montre également une brise beaucoup plus calme et d’ouest !!!!

Allez hop, je me prépare en face Est purement thermique maintenant. La voile est dépliée entre deux aires de pique-niques et tout en expliquant les arcanes de ce sport étonnant, je démêle les suspentes. Décollage entre une terrine à gauche et des plats cuisinés aux fumets prometteurs à droite.

Finalement le vol est superbe avec des thermiques déjà bien installés, même pas turbulents. Qui dois-je remercier ? La divine providence, un Dieu quelconque, ou tout simplement ce hasard qui semble diriger l’univers ?


Commentaires

François LANNES
12-08-2008 19:23:51

Je m'associe avec grand plaisir à ces commentaires de félicitation, car cette fois-ci encore, en plus de toutes les autres précédentes, Michel nous emmène dans un vrai moment de délice, en nous racontant sa sortie de parapente. Ses descriptions savoureuses sont toujours au Top !! Pour ceux qui auraient loupé les récits des sorties pyrénéennes, une courte recherche dans la liste des topos de juillet vous permettra de passer un magnifique moment. Vive le bon vent...

montagne-a-vaches
12-08-2008 12:01:55

Et pour une fois les commentaires sont culinaires au lieu d'être musicaux... quel épicurien ce Michel !


SebL
12-08-2008 09:01:19

Très beau compte-rendu plein d'humour. On en redemande ! Quelle belle activité, le parapente de montagne... Sébastien



Autres sorties

Date Titre Auteur
28-08-2016

Déco au dessus de la cabane de Jusson vers la biroute avec vent de NO...

luc simonet
03-08-2012

C'est bizarre en arrivant au Col de la Placette, un vent glacial venan...

Michel Pila
12-09-2010

Grande Sûre magnifique, le chemin par le pas de la miséricorde et au...

Renaud B
01-09-2010

Pas un pet de vent annoncé pour ces prochains jours.... Ah si j'étai...

Michel Pila
20-06-2010

Au départ, on avait prévu d'aller au Roc Cornafion par l'arête Sud,...

babas38
05-06-2010

déco au dessus de la cabane à côté de la flamme très joli vol en...

loulou38
11-11-2009

Trop juste en temps, je dois me résigner à abandonner mon idée de s...

Nicolas CHAPPEL
24-09-2009

Le pas de Miséricorde est interdit. Je n'ai pas vu les panneaux et m...

JeunouKiKrak
06-10-2009

N'ayant pu profiter, pour diverses raisons, de cette belle période de...

Philippe Mahieu
29-07-2008

découverte de la chartreuse pour mes amis de paris, la grande sure av...

jean burguera
06-05-2006

Monté par le pas de la Miséricorde, et la combe des Veaux puis direc...

patrice.v
03-05-2008

Belle journée aujourd'hui, decidement la neige c'est pas mon dada, o...

patrice.v
28-05-2001

Du sommet, descendre au col de la Sure, à droite par une sente jusqu'...

patrice.v
27-07-2007

Et voilà c'est fait, un premier vol rando !!! Ascension de la gran...

jordy
29-07-2007

J'avais bien lu le topo dans le bouquin de Sombardier avant de partir....

montagne-a-vaches
11-10-2005

Perdu un peut de temps pour trouver le début du couloir. J'étais un...

esteban
14-10-2005

Belle matinée d’automne, il reste un peu de neige dans le couloir d...

Michel Pila
Identification

Social Media