L'Arcanier Par le Nord depuis le Perrier

Situation

toujours aussi mignon ce lac
  • Altitude départ : 950
  • Altitude sommet : 2576
  • Dénivelé : 1680
  • Temps de montée : 5h15
  • Orientation : Nord
  • Balisage : Beau panneau en bas, que dalle jusqu'au col blanc... Et ensuite le minimum (trois panneaux)
  • Itinéraire :
    • en boucle
  • Accès : La mure > Sievoz > Entraigues > Le Périer Avant Le Pérrier tourner à droite, direction Bourcheny s'arrêter au lieu dit : Clapier Noir


Proposé le Michel Pila

Itinéraire accès

Prendre le chemin indiqué « Lac Gary ». Le panneau annonce 5h15. Le lac étant juste derrière un col qui joint le sommet convoité à la longue arête de la tête des Chétive (également parapentable). Il suffit de faire comme si on allait au lac sauf qu’au col il faudra prendre l’arête à droite.
Le chemin démarre dans une espèce de combe artificielle qui doit canaliser les avalanches durant l’hiver. Le chemin est régulièrement entretenu. Au bout de 400 mètres il quitte cette faille par la droite, il s’en suit 700 mètres de dénivelée en zigzag plutôt raides, cependant la plateforme est confortable. Le sentier serpente dans une belle forêt de conifères.

On abouti alors sur une longue traversée descendante à droite qui, hélas, nous fait perdre 50m. On débouche sur une belle clairière agrémentée d’une cabane de berger (www.bivouak.net/bivouak/bivouak-id_bivouak-209-id_sport-16.html 1630m). Autour, il y a plein de vaches qui piétinent alors les traces partent un peu dans tous les sens. Le sentier continu malgré tout en traversée ascendante au delà de la cabane. On arrive alors au seul point paumatoire, car le chemin tourne brusquement à gauche alors que les vaches, manifestement indisciplinées, continuent toutes à droite ! Une vielle marque rouge matérialise la bifurcation. C’est donc à gauche, malgré l’aspect peu engageant de la sente. Elle fait des semblants de lacets sur une croupe herbue clairsemée de sapins. Ne vous fiez pas à l’absence de véritable chemin. En haut de cette croupe, le beau chemin réapparaît comme par enchantement. Il vous mènera aux travers les vernes et par des lacets au www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3741&id_sport=16 (2150m). A votre gauche, le sommet convoité, à votre droite www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3739&id_sport=16.

Changement de paysage, on bascule dans la combe sud de l’Arcanier. Par une traversée ascendante de gauche à droite, on passe à travers d'une prairie raz et verte. Un énorme caillou trône dans ce vallon serein, il s’appelle « Roche Moutte ». On voit vers l'orient le col : la (www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3738&id_sport=16 2487m) encore un petit effort, le plus gros est fait. Atteindre ce col plutôt par sa droite avec une dernière traversée entre les barres (attention c’est plein nord, en début de saison un piochon peut s’avérer pratique, voir indispensable). Du col (2487m) il y a une belle vue sur le lac à 5 mn en contrebas (cf. photo) il faut alors quitter le chemin et prendre la crête à droite pour en finir. Cette arête se prend au début par son flanc Est puis Ouest. Il faut faire gaffe et parfois mettre les mains. Le sommet tranche singulièrement avec son accès aérien car c’est un beau dôme engazonné. Vue splendide sur l’Olan et la Meije qui se trouve juste dans l’axe d’un col.

Itinéraire vol

Deux options de décollages : [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3737&id_sport=16]Nord[/url] : On ne peut pas réver mieux D1 [url=http://www.bivouak.net/album_photos/photos.php?id=3736&id_sport=16]Sud-Est[/url] : Belle prairie en contrebas du sommet. Attention on est au dessus de 1800 m de pierriers raides et surchauffés D2 Atterrissage au Périer, les terrains plats sont légions, préférer cependant un champ fraichement fauché. Attention il y a une ligne haute tension qui traverse la plaine. Si vous ne la voyez pas, changez de lunettes.

Précautions

Piolet en début de saison. Décollage autorisé de juillet à octobre inclus (depuis 2010)

Difficultés

Arête finale un peu aérienne Ligne haute tension dans la Plaine. La cotation décollage et vol s'applique pour l'option Sud Pour l'option Nord : D1 V1 (malgré le gaz qui est vite important)

Hébergement(s) associé

Commentaires itinéraire

Sortie : L'Arcanier Par le Nord depuis le Perrier

apres une lonnnnnnngue journée de m...de au boulot la veille , il me faut un dénivelé digne de ce nom pour me déstresser : c'est parti pour les 1850 de l' Arcanier depuis Entraigues .En plus ça tombe bien , c'est pour moi la plus belle rando parapente que j'ai faite dans la région ( mais pas le vol). Départ en courrant , histoire de ne pas geler sur place en short ( zéro au village , je n'étais plus habitué ) . arrivé sous le Vet , déja de bonnes bouffes de face ( mais tres irregulieres ) , puis sous la Breche de Gary une tres forte brise descendante qui refroidit bien a nouveau . A la breche , ça chauffe éffectivement bien de l'autre coté , avec un bel effet Venturi . le lac de Gary est toujours aussi magnifique dans son écrin minéral avec les sommets des écrins enneigés derriere . Ensuite , fini la contemplation , la vague sente qui passe a droite est entierement gelée ( pas top la non-adhérence des semelles Salomon Contagrip) ,et il vaut mieux éviter de se prendre une boite vu l'exposition . Je reviens avec beaucoup de précautions sur l'arete que je remonte ( en escalade facile , un peu gelé aussi , mais au moins j'ai des bonnes prises de mains) . arrivé sur le stade sommitale , il n'y a quasi pas de brise thermique et un petit météo N commence a s'installer . Je passe une bonne heure a attendre que ça s'installe , j'en profite pour me balader aux alentours du sommet a la recherche des autres orientations de décos possibles ( ça peut servir pour une prochaine fois) avec une super luminosité sur les sommets alentours et mon petit lac Gary tout croquignolet en dessous.
Je décolle a midi dans environ 10 km/h de N : bien face nickel . traversée immédiate a Droite vers la breche Gary ( espérant y faire une photo du lac et racrocher la falaise ensoleillée en face ) : TOUT FAUX : le thermique de l'autre coté ne s'est pas calmé et je me fais dégueuler tres fort avant de pouvoir dégager du relief ( par contre il y a 2 vautours fauves qui me narguent en enroulant au dessus de la breche/ ils étaient déja la à la montée). Puis petit soaring pendant plus de 30 mn sur la crete du Vet ( thermiques bien teigneux , il ne faut vraiment rien lacher pour rester) .
Je vais ensuite le long de la belle falaise (sous le chemin) au milieu des nombreux chamois : je tourne un moment devant une tres belle quintuple mini arche que je n'avais jamais vue lors de mes vols précédents . Puis zerotage vers le col des barrieres au dessus des arbres qui commencent a changer de couleur .
Posé sans vent a l'atéro FFVL .
Bref , un vol génial , qui m'a bien rechargé mes batteries ;-)
en espérant aussi bien demain ....


lac Gary
  • Date : 15-10-2011
  • Durée : 2h35
  • Dénivelé : 1850 m

ça manque un peu de neige ....
pret a décoller
devant la breche Gary
soaring au dessus du Vet
mini quintuple arche
zerotage au dessus d' Entraigues

Autres sorties

Date Titre Auteur
23-09-2014

Wahoouh..................................................... mon vol d...

Bipbip
23-06-2012

parti ce matin pour le Vet , gros doutes en voyant les nuages passer ...

Bipbip
11-06-2004

Avec Loïc qui n'a pas de voile, il est bon pour tout descendre à pie...

Michel Pila
22-09-2010

tres joueur aujourd'hui , apres deja 2 buts cet été , je décide de...

Bipbip
26-07-2007

Au sud du village le Pèrier gagner les Doras, et se garer au hameau D...

patrice.v
14-07-2005

C’est un grand voyage que cette balade, de part la variété des pay...

Michel Pila
Identification

Social Media