Tête Chevalière en boucle

Situation

Tussac
  • Altitude départ : 1000
  • Altitude sommet : 1951
  • Dénivelé : 1800
  • Distance : 42 km
  • Temps de montée : 22
  • Orientation : Sud
  • Balisage : peu de balisage mais les traces sont bonnes ; prudence en revanche en cas de brouillard
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle
  • Accès : depuis Grenoble continuer en direction de Sisteron puis quitter la N75 pour aller se garer à Chichilianne


Proposé le ced

Trace GPS

  • Distance : 12.318 km
  • Dénivelé - : 1364 m
  • Dénivelé + : 0 m
  • Téléch. : 275 fois
Proposé par ced

Itinéraire

Du centre de Chichilianne prendre une piste vers le sud est (profitez en pour repérer une belle arête rocheuse orientée est qui domine le ravin des Arches et que vous dominerez ensuite) puis suivre les indications pour monter jusqu'au Pas de l'Essaure (env. 1700m).

Le chemin est parfois raide mais il n'y a pas de difficultés notables. Du pas, le plus beau sentier longe la crête vers le nord en dominant de beau cirque rocheux du ravin des Arches (notamment peu avant la Tête Chevalière). Une source indiquée sur la carte peu après le col de Creuson n'est pas à négliger (on y est vite depuis la crête bordant les Hauts-Plateaux). Il arrive parfois qu'il y ait un petit écoulement d'eau juste au sud du sommet. Poursuivre jusqu'à la mare de la Tête Chevalière. Une dernière courte montée et on arrive au sommet de la Tête Chevalière (1951m) qui fera un lieu de bivouac inoubliable (face au Mont Aiguille, avec un lever de soleil sur le Dévoluy et les Ecrins).

Puis descendre un peu de l'autre côté jusqu'à une dépression (il faut prendre en direction du nord dès que possible avant une barre rocheuse) qui permet de parvenir au plateau de Tête Chevalière dont on fait le tour dans une ambiance agréable de pins (autre possibilité plus simple : descendre sur Chamousset puis récupérer le GR). Un petit vallon amène au pas de l'Aiguille (ne pas rater la source à côté du refuge de Chaumailloux). Prendre alors une bonne trace plein ouest qu'il faut quitter rapidement pour en suivre une autre vers le nord. La suivre en longeant Tourte Barreaux puis contourner la Jasse de Peyre Rouge (ambiance très minérale) et remonter le magnifique vallon de la Queyrie jusqu'au Pas des Bachassons (fontaine à ne pas rater). Suivre la crête jusqu'à proximité du Pas de Chattons et bivouaquer au mieux.

Le lendemain monter le Grand Veymont par son arête sud (pas de vraies difficultés mais de l'exposition par endroits : prudence avec des enfants) et parvenir au sommet (2341m). La vue est particulièrement marquante sur la crête du Vercors. Redescendre à côté du Pas de Chattons puis monter par une combe bien pourvue en traces jusqu'au sommet du Petit Veymont. Revenir alors au Pas des Bachassons puis bivouaquer peu après (en direction du Pas de la Selle ; les possiblités sont nombreuses : à vous de trouver la meilleure !).

Poursuivre jusqu'au Pas de la Selle qu'il faut descendre un bon moment avant de remonter un peu pour parvenir au Col de l'Aupet (vous pouvez y admirer la muraille du Mont Aiguille et les rochers du Parquet). Descendre par des chemins bien balisés jusqu'à une piste qui ramène jusqu'à la Richadière d'où vous suivez la route jusqu'à Chichilianne.

A lire

  • Du Mont Aiguille à l'Obiou, alpinisme et randonnée en Trièves et Dévoluy par Pascal Sombardier. Référence : première partie sur les Hauts Plateaux du Vercors proposé par ced
  • Vercors - lumières du balcon est par Guillaume Laget. Référence : dernières pages du livre proposé par ced
  • Vercors les plus belles randonnées par Bernard Jallifier-Ardent. Référence : itinéraires 33 à 35 assez proches de ce topo proposé par ced

Difficultés

pas de difficulté notable ; prudence avec des enfants sur le Grand Veymont

Commentaires itinéraire

Sortie : Tête Chevalière en boucle

Encore une sortie que je voulais refaire depuis bien longtemps...
Départ de Chichilianne, je voulais entre autre passer le plus près possible du coin que je trouve le plus terrifiant et en même temps fascinant du Vercors : le ravin des Arches (je ne m'attarde pas trop ici mais je mettrai un commentaire avec des photos de ce coin dantesque).
Je suis monté vers le Bissard pour essayer d'avoir quelques points de vue mais rien de terrible ; après quelques errances j'ai finalement abouti près du torrent lui-même dont j'ai un peu remonté le lit. Mais je n'ai pas osé m'aventurer sous les colonnes qui ouvrent le défilé : à refaire à l'occasion mais en venant pour ça, avec un casque et un objectif très grand angle !
J'ai donc remonté une sente qui devait retrouver plus haut le sentier du Pas de l'Essaure. La carte indiquait une sente se perdant à mi hauteur du cirque rocheux donc j'ai essayé de la suivre mais je me suis retrouvé sur une raide pente boueuse où les pieds ne tenaient guère, sur une sorte de pilier à flanc du vide... Bref pas très fier d'être là, je m'agrippais autant que possible aux diverses racines et éléments fixes car je ne me voyais pas revenir en arrière. J'ai donc remonté ce pilier (qui m'a quand même permis d'avoir un point de vue sur le cirque - ouf !) et j'ai fini par retrouver avec soulagement le sentier du pas de l'Essaure : quel joie de retrouver un bon sentier et les groupes de randonneurs !
Ensuite sans histoires : arrivée au pas de l'Essaure où il y avait la foule des grands jours ; ça m'a fait drôle comme c'était désert les autres fois où je suis passé.
Après le pique nique, le temps semblait se maintenir donc je suis monté à la Montagnette, puis je suis allé poser mon bivouac à la Tête Chevalière après avoir refait le plein d'eau à Greuson.
Au petit matin j'ai encore bien profité du coin et des cirques marneux, avant de redescendre par le Pas de l'Aiguille que je n'avais jamais fait.
Sortie agréable au final !


Ravin des Arches
Greuson
par ced
  • Date : 29-05-2012
  • Durée : 22
  • Dénivelé : 1800 m
  • Distance : 42 km

Commentaires

ced
17-09-2012 12:19:04

[quote:f8d23cb335="fleur"]bonsoir c ' est fait je suis aller voir ce fameux ravin des arches jeudi. Vu du haut!!! superbe rando . Comme LUC l' avait proposer je ferai mon resumer de rando . A suivre avec quelques photos FLEUR[/quote:f8d23cb335] Je serai curieux de lire ça ; ça devrait rappeler de bons souvenirs !

ced
10-07-2012 09:17:15

Bonjour, En fait pour le voir il faut simplement que tu longes les falaises à l'est de la mare de la Tête Chevalière. C'est facile à trouver autrement : les vautours savent bien que c'est un coin dangereux donc dès que quelqu'un va là bas ils arrivent en masse... :wink: [img:33e1ce38be]http://cedricleclercq2.free.fr/images/1641.jpg[/img:33e1ce38be]


ced
01-07-2012 12:20:34

Oui, coin superbe et étonnant dont François m'a ouvert la porte. Mais vraiment j'en profite pour insister : attention, c'est très délicat et il n'y a pas grand chose qui tient, un accident est très vite arrivé...


ced
26-06-2012 09:48:33

Un petit complément encore, en ayant repris une de mes autres photos du ravin vu la crête, pour mettre en gros notre parcours (les deux digressions vers le coeur du ravin n'ont été faites que par François) : [img:2bd21bb0c5]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0248.jpg[/img:2bd21bb0c5] Et puis une autre qui me plaît bien résumant la sortie : l'homme et l'arbre, les deux êtres vivants dans l'univers minéral... [img:2bd21bb0c5]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0249.jpg[/img:2bd21bb0c5]


François LANNES
25-06-2012 22:04:48

Sûr que s'il y a un thurifère quelque part là-haut, ça va changer la donne... Comme tu le dis, "Va falloir s'accrocher !"


ced
25-06-2012 20:50:26

Allez une petite poignée d'autres : Reste à faire pour rejoindre la Tête Chevalière... [img:f3d425a0f5]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0245.jpg[/img:f3d425a0f5] Le mille feuilles marneux [img:f3d425a0f5]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0246.jpg[/img:f3d425a0f5] J'ai bien l'impression que nous étions les bêtes de foire des randonneurs de passage... [img:f3d425a0f5]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0247.jpg[/img:f3d425a0f5]


scal
25-06-2012 19:05:51

on cherche un brave pour aller tanker un Thurifère dans le ressaut final, ça donne des ailes à François, Ced va falloir t'accrocher ! :D belle ambiance ; l'oasis de verdure en suspension, l'image est insolite! ( et ça doit être très agréable de la parcourir )


geba
25-06-2012 17:30:25

Merci. Et la suite parait bien infranchissable.


François LANNES
25-06-2012 17:23:13

La pyramide à droite est bien le point 1809 !


geba
25-06-2012 16:38:26

Merci pour ces précisions François. Des photos prises en 2010 du bord de la Plaine de Chamousset pour compléter l'ambiance vue du dessus : [img:5d204148dd]http://www.worldtrailrides.com/test/vercors-tete-chevaliere/P1060981.JPG[/img:5d204148dd] [img:5d204148dd]http://www.worldtrailrides.com/test/vercors-tete-chevaliere/vercors-tete-chevaliere-plaine-chamousset-1.jpg[/img:5d204148dd] La pyramide à droite pourrait être le point 1809 ? [img:5d204148dd]http://www.worldtrailrides.com/test/vercors-tete-chevaliere/P1060992.jpg[/img:5d204148dd]


François LANNES
25-06-2012 16:13:38

Oui, nous sommes bien allés jusque sur la pointe 1809 m. Ce sommet triangulaire constitue le point de rencontre des arêtes et justifie, du point de vue IGN, d'être côté sur les cartes. Pour répondre à une précédente question de Geba : un peu au-delà de cette pointe 1809 (enfin pas très loin au-delà...) je me suis arrêté, lors de mon premier passage. L'impressionnante ambiance du secteur (peu sous les falaises finales), l'éboulis bien raide et un peu dur au sol, l'isolement prononcé, m'ont fait renoncer à pousser plus loin la reconnaissance. Mais je pense que le dernier étage des falaises, celui qui permettrait de sortir sur le plateau herbeux, n'est pas franchissable. En tout cas, je pense que non ne l'ayant vu que de loin...


ced
25-06-2012 15:42:14

Pour répondre à Geba : pas de certitude mais je suis quasi sûr que nous avons dû nous arrêter à la pointe 1809 en effet qui forme une pyramide avec une autre arête partant vers le nord. Pour GLaG : le plus délicat c'est la remontée le long de la photo 1 en effet, mais attention la photo ne rend pas les difficultés, et François était encore à ce moment dans un passage sans soucis... A noter question photo : la superbe arête plate est orientée est ouest, donc au lever il faut choisir entre contre jour et soleil dans le dos... Et surtout pour François : elle me plaît bien la photo que tu as mis, ça rend bien l'ambiance ! :wink:


ced
25-06-2012 15:34:57

Je l'avais fait ; mais dans un fil moins logique que celui-ci donc je corrige. :wink: Et voilà le week end est passé, avec une bien jolie sortie où j'ai pu accompagner François Lannes. Un mot d'ailleurs pour remercier les fondateurs de Bivouak : je réalisais que ça commence à faire un certain nombre de personnes fort sympathiques et passionnantes que j'ai rencontrées par le biais de ce forum. Merci donc aussi à François de m'avoir emmené là-haut, les difficultés étaient tellement plus grandes que je ne l'imaginais que je ne serais pas allé bien haut tout seul. En guise d'infos quelques jours avant, François m'avait écrit "prends un baudrier, casque, piolet, un sac tout petit et léger"... Bref tout un programme, et je sentais les regards familiaux dubitatifs autour de moi quand j'ai préparé mon sac la veille au soir (et pourtant je les ai rassurés autant que possible : "je pars demain à 4h du mat avec un gars que je ne connais pas, dans un coin que je ne connais pas, et il m'a dit d'emmener tout ça mais pas de dangers vous inquiétez pas"... Ma grande découverte du week-end c'était le piolet, n'ayant jamais eu l'occasion de fréquenter les glaciers, et il faut reconnaître que c'est étonnament efficace : à un moment, dans une pente raide terreuse avec quelques touffes d'herbe par ci par là, j'ai bien apprécié de sentir un point d'ancrage tenant à peu près, en revoyant le film de ma vie défiler dans ma tête... Bref j'arrête là, une bien belle sortie donc où l'on débouche sur un petit pré suspendu et frais tel un coin de paradis au milieu des marnes effondrées, mais dont l'accès est fort délicat et à déconseiller vivement aux personnes non habituées et équipées. En quelques images : 1- François progresse vers les premières difficultés [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0222.jpg[/img:aa3183a5a0] 2 et 3 - Ensuite une oasis de fraîcheur et de vie arrive... [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/1614.jpg[/img:aa3183a5a0] [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0242.jpg[/img:aa3183a5a0] 4- Mais le monde minéral reste omniprésent [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0226.jpg[/img:aa3183a5a0] 5- Un passage superbe fait suite [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0229.jpg[/img:aa3183a5a0] 6- Le plateau bucolique que l'on sait être au dessus des falaises semble si proche mais reste si loin... [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0230.jpg[/img:aa3183a5a0] 7- Finalement François en a marre de mes plaisanteries nulles et décide de rentrer seul au plus court... [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0231.jpg[/img:aa3183a5a0] 8- Malheureusement pour lui et heureusement pour moi : ça passe pas... [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0232.jpg[/img:aa3183a5a0] 9- Ambiance minérale [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0234.jpg[/img:aa3183a5a0] 10 et 11- La fin du parcours : la suite est marquée par un ressaut spectaculaire [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0237.jpg[/img:aa3183a5a0] [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0240.jpg[/img:aa3183a5a0] 12- Il est temps de rentrer [img:aa3183a5a0]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0241.jpg[/img:aa3183a5a0]


François LANNES
25-06-2012 15:21:23

Il suffisait d'un peu... [img:573b14584b]../photos/a/Arete___1736_32386.jpg[/img:573b14584b] Maintenant Ced va pouvoir compléter son superbe reportage sur le ravin des arches ! .


geba
03-06-2012 16:08:55

Et au delà ? Ça dit quoi ? Car la carte montre plusieurs sentiers d'accès vers ces zones superbes mais quand même inhospitalières (Bissard, Combe du Four et Bois des Arches).


ced
03-06-2012 16:07:32

Extra ! Merci. :)


François LANNES
03-06-2012 15:39:49

Continuons un peu cette discussion si douce... Oui Ced, je suis déjà allé là où tu l'indiques. Je ne savais pas, en partant, qu'il y aurait un coin d'herbe sur cette crête. Et la surprise a été grande, et belle, de le comprendre lorsque je suis arrivé à cet endroit. Je n'ai pas vraiment vu cette herbe car à l'époque en question, février 2008, pas mal de neige couvrait encore les sols. Mais tout laissait deviner que c'était bien là la réalité de cet endroit. Sur ta photo n°3, au centre de l'image et de l'arête sommitale, se trouve une partie horizontale et dépourvue de végétation. Voici une photo de cette partie d'arête : [img:b73de438fb]../photos/a/Arete_au_dessus_du_point_1736_31994.jpg[/img:b73de438fb] Sur ce bout horizontal de l'arête "1736", quand on se retourne, ce sont tous les sommets du Dévoluy qui font un "coucou" amical. Leur neige blanche et lisse, le ciel grand bleu immaculé, la tiédeur insolite de ce mois de février, créaient une ambiance apaisée et rassurante. Pourtant... Oui, pourtant, il ne faut pas oublier qu'on se trouve là au centre, au cœur même, d'un ensemble de reliefs inhospitaliers au possible. Et que le chemin pour monter à cette halte, si belle et tant aérienne, ne comporte qu'une petite porte... Peut-être est-ce d'ailleurs à cause de cela que seuls les chamois - apparemment - viennent fréquenter le lieu. Cet isolement relatif par rapport au monde des hommes confère à ces quelques mètres carrés, et à mes yeux, une valeur suffisante pour choisir de ne pas la réduire. C'est pourquoi je n'ai pas voulu laisser de cairn. Afin que le prochain visiteur ressente, tout comme je l'ai éprouvé en y parvenant, cette si forte impression - même si elle est fictive - d'être le premier à frotter là ses chaussures d'homme. .


ced
03-06-2012 13:20:42

Bonjour François, Merci pour ton précieux passage ! :) Et dans ce coin tu es bien déjà monté sur le replat herbeux à l'est de la Tête Chevalière ? (en gros le point 1736 que l'on voit sur la 4ème photo) Tu es monté par le sud ouest du Bissard ? (je suis passé par là mais un peu avant le point 1299 j'ai bifurqué par le ruisseau des Arches ; mais une sente continuait manifestement la montée)...


François LANNES
03-06-2012 12:42:59

Bonjour Ced, ...et merci pour ce post qui met en avant ce ravin des arches. Lui et, plus largement, les versants E et NE de cette Tête Chevalière méritent pleinement une mise en avant photographique car, sans conteste, ils constituent un lieu envoûtant. Quand je dis envoûtant, cela signifie bien sûr très beau avec ces pentes raides et arêtes aiguës; mais aussi très grand avec plus de 800 m de dénivelé, 3 arêtes principales et de nombreuses faces différentes; et surtout très impressionnant par l'instabilité qui émane de tous ces ensembles et qui donne le sentiment d'une insécurité permanente. C'est ce dernier sentiment - pourtant malsain - qui laisse au fond de soi, comme l'a écrit Pascal, l'envie d'aller quand même voir...


ced
31-05-2012 21:53:57

[quote:fc16ef0d4a="GLaG"]Salut Cédric, belle série qui donne envie d'aller voir là-bas, au bout !!! Malgré les risques... Tu as des photos de l'endroit où tu as fait demi-tour ?[/quote:fc16ef0d4a] En fait je vais être plus précis : je ne suis pas allé tellement plus loin que sur la première photo. Je me suis dit que sans grand angle (enfin très grand angle) et surtout sans casque, c'était peut-être l'occasion de revenir une autre fois, et en n'ayant pas d'autre but que le ravin... Ce qui m'a fait de l'oeil en revanche et j'ai failli abandonner le bivouac à Chevalière pour bivouaquer là bas, c'était de monter au point 1736 au nord du ravin car là ça semble bien passer sans grands risques et j'imagine que l'ambiance et le point de vue sont sympas. A coup sûr François Lannes y est monté, s'il passe à l'occasion il pourra peut-être donner des précisions. Si ça te tente à l'occasion d'essayer ce pré dans le ravin, je serais sans doute partant, avec le casque et le 10-24 ! (je mets le conditionnel quand même car je n'exclus pas de ne pas aller très loin si je me dis que c'est trop dément)... J'avais aussi traversé un pierrier au pied du pic de Bure avec des éboulis énormes, c'était étonnant (mais bien plus stable quand même je pense)... [img:fc16ef0d4a]http://cedricleclercq2.free.fr/images/591.jpg[/img:fc16ef0d4a] Autre possibilité : je me mets en poste au bord du ravin côté Tête Chevalière et tu me rejoins en passant par l'arête issue du point 1736... :lol:


ced
31-05-2012 21:43:06

Intéressantes vos précisions ; Geba la tienne correspond à celle que j'ai lue (et j'ai vainement cherché ce bouquin introuvable maintenant...) ; on peut en effet peut-être imaginer que les anciens avaient essayé d'aménager plus ou moins ce torrent pour éviter ses effets dévastateurs ?? C'est sûr qu'en tout cas je n'imagine pas une galerie de captage à cet endroit... :wink: L'explication de Do correspondrait aussi très bien c'est sûr ! (au fait : 'lo le djeuns ! :wink: ).


GLaG
31-05-2012 21:38:05

Salut Cédric, belle série qui donne envie d'aller voir là-bas, au bout !!! Malgré les risques... Tu as des photos de l'endroit où tu as fait demi-tour ?


montagne-a-vaches
31-05-2012 20:03:32

'lut les anciens ! "Vieux français arche, « grenier, grange, étable, bergerie », ancien français arche, « sommet », ou français arche, patois artzé, « croupes [b:c77bc5670e]plus ou moins arrondies en arc et en pente rapide séparées par des couloirs[/b:c77bc5670e] » [Jaccard], ou variantes de Arse. Dans certains cas, l´ancien français arche, « coffre ; pétrin » a pu être utilisé par métaphore au sens de « creux de terrain ». " D'après cet excellent site que je fréquente régulièrement : http://henrysuter.ch/glossaires/topoA2.html#Ar1


geba
31-05-2012 18:55:37

Belles images Cédric ! Pour ta remarque judicieuse, à propos du Ruisseau des Arches, l'ouvrage des Noms de lieu du Vercors page 54 (René Truc) précise : Arche peut avoir des sens divers dont celui de "digue". On peut le rapprocher du latin [i:02a8f4bac0]arca[/i:02a8f4bac0], "coffre" : idée de remplissage , d'assemblage d'éléments pour faire obstacle à l'eau notamment, et former une digue.


ced
31-05-2012 15:25:57

On m'a rappelé que le ravin des Arches avait déjà été évoqué sur Bivouak et après pas mal de recherches j'ai fini par retrouver : c'était dans un fil sur les arches du Vercors "quand les Dieux s'en mêlent" (cf. page 5 pour l'essentiel et page 9 pour une chouette photo de GLaG et François Lannes) : [url]http://www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=5678&postdays=0&postorder=asc&start=60&id_sport=2[/url] Au passage ce coin avait été abordé en se demandant si sa toponymie ne pouvait laisser penser qu'il y avait des arches là-bas... Une toute petite pierre à l'édifice : dans le petit massif calcaire près de Lyon où j'habite, il y a quantité de vallons avec des ruisseaux dénommés le "vallon d'Arches". D'après un auteur qui s'est pas mal penché sur la question, cela définit l'existence de sources alimentées par des galeries de captage (en venant du latin "arca" qui traduirait le petit coffrage où passe l'eau). (tiré de "souterrains et captages traditionnels dans le Mont d'Or lyonnais" de Michel Garnier). Ce n'est pas forcément transposable à ce vallon de Chichilianne mais cela montre bein qu'entre la toponymie d'un lieu et notre définition moderne, il y a de l'espace... :wink:


ced
30-05-2012 14:05:56

Et voici en complément quelques photos du ravin des Arches : l'un des endroits du Vercors que je trouve le plus fascinant et terrifiant ! Tout le pied de la Tête Chevalière est composé de marnes plus ou moins effondrées, qui offrent un spectacle dantesque, à côté desquelles la vision du Mont Aiguille arrache un sourire... Il y a de quoi rester longtemps à écouter le bruit des torrents au fond du ravin, le bruit des chutes de pierre régulières ou des sifflements des tichodromes. Je ne sais pas si beaucoup d'humains y sont allés, ou sont parvenus à franchir l'étroite arête effondrée qui rejoint la Tête Chevalière mais les chamois y parviennent... Bref un endroit assez infréquentable mais qui ne donne qu'une envie : aller y voir de plus près. Je n'ai pas osé franchir l'espèce de porte pharaonique qui marque l'entrée du fond du ravin mais voici néanmoins quelques photos pour situer l'endroit. 1- le ravin vu du torrent qui lui fait suite : un univers et une ambiance assez atypiques pour le Vercors, on se croirait plus en Dévoluy [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0163.jpg[/img:a47b20fef6] 2- En montant le long du flanc nord ouest du Banon, on peut trouver quelques points de vue de hauteur intermédiaire [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0164.jpg[/img:a47b20fef6] 3- La suite est prise des points de vue les plus simples : sur le flanc est de la Tête Chevalière. Ici les rancs acérés. [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0173.jpg[/img:a47b20fef6] 4- L'arête qui rejoint la Tête Chevalière ; sur la carte on imaginerait que ça passe assez bien... [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0174.jpg[/img:a47b20fef6] 5- Les ravins équivalents orientés vers la Richardière. [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0175.jpg[/img:a47b20fef6] 6- Retour sur le ravin des Arches proprement dit, au petit matin [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0183.jpg[/img:a47b20fef6] [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0184.jpg[/img:a47b20fef6] [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0186.jpg[/img:a47b20fef6] [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0187.jpg[/img:a47b20fef6] 10- Une petite avancée permet de diversifier les points de vue. [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0189.jpg[/img:a47b20fef6] [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0190.jpg[/img:a47b20fef6] 12- un pavé est instable ; des installations pour mesurer tout ça (enfin j'imagine !) [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0191.jpg[/img:a47b20fef6] 13- dernier regard de l'extrémité sud ; la star est le Mont Aiguille avec son calcaire urgonien fier et dur ; et pourtant les marnes friables et effondrées ne manquent pas de caractère... [img:a47b20fef6]http://cedricleclercq2.free.fr/images/ADSC0192.jpg[/img:a47b20fef6]


ced
30-05-2012 10:42:05

Oui c'était bien agréable !

giraudre
30-05-2012 00:16:32

Vraiment splendide tes photo!! Le temps était avec toi!



Autres sorties

Date Titre Auteur
11-10-2015

D'autres photos ici : [url]https://cedricleclercq.wordpress.com/2015/...

ced
18-01-2015

Bon, à raquettes je sais toujours pas où il est préférable de pos...

GLaG
23-08-2013

A LA RECHERCHE DE LA FONTAINE POURRIE Beau temps pour la journée,...

patrice.v
24-04-2013

Départ ce mardi matin du parking de Combeau (le parking estival est m...

ced
20-08-2005

Nous avions prévu de repartir en Oisans car, en plus des paysages gra...

ced
Identification

Social Media