Rochers du Pré du Four depuis Saint Paul
de Varces

Rochers du Pré du Four depuis Saint Paul
de Varces

  • Altitude départ : 422
  • Altitude sommet : 1280
  • Dénivelé : 850
  • Temps de montée : 2h30
  • Temps de descente : 10mn de vol
  • Orientation : Sud-Est
  • Balisage : Jaune
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire accès

Du lieu dit Sorbier, un chemin, goudronné sur 100 mètres part vers la montagne juste avant le ruisseau qui passe dans un moulin. Un panneau jaune annonce le col de l’arc à 5 km200. Le chemin qui suit est raide mais large, bientôt après deux lacets il en rejoint un autre qui se perd dans la verdure. Tourner à gauche, c’est toujours aussi raide et large. Bientôt ce n’est plus qu’une sente étroite qui chemine par une succession de virages.On arrive sous une barre, le chemin fait une grande traversée à gauche pour trouver le point faible, une cascade (976m).

Le site ici est très joli. Juste après avoir suivi le ruisseau 10 mètres, changement de décor. Nous étions en méditerranée, on passe en zone tropicale, c’est un vaste entonnoir très humide toute l’année, il y a d’ailleurs de nombreuses sources. On laisse celle des mousses pour grimper dans le cône de l’entonnoir plutôt sur la droite et dans une terre bien glissante. On sort de l'entonnoir et le sentier suit une crête, puis un vallon avec une cascade. Plus haut, on passe au bord d’une source non répertoriée mais superbe. Le chemin fait à nouveau une traversée mais bien ascendante vers gauche. A 1300 on arrivée sur un gros carrefour. Prendre à droite la large piste vers le Pré du Four (situé 1,5km à l’horizontale). Attention à ce carrefour du pied du col, nous sommes dans un fond de vallon qui n’indique pas nécessairement le vent au décollage.
Arrivé au point 1269m, dans une petite clairière avant le Pré du Four, prendre à droite un semblant de sentier qui revient un peu en arrière en descendant un peu. On arrive au bout de 300 au décollage.

Itinéraire vol

Déco possible par vent de secteur Est à Sud (sur 90°) Attention, ce décollage est un peu abrité par vent de sud fort, le vol en ce cas est déconseillé (voir le vent depuis le plateau vers le rocher de la Bourgoise)

Précautions

Dangereux par vent de sud fort

5.0/5 (1 vote)

Topo créé le :

Grenoble > Saint Paul de Varces > lieu dit Sorbier


Parcours


  • Nb points : 200
  • Donnée terrain : Oui
  • Distance (km): 4.085
  • Dénivelé - : 274
  • Dénivelé + : 1099
  • Taille fichier : 8 kB
  • Téléchargement


Sortie du 01-04-2013

Étonnante sortie ce jour, la nature nous gratifie d'un premier avril à sa façon, un paysage hivernal, de la neige partout, et des glaçons qui tombent des branches par centaine comme une pluie de grêlons. Cependant le soleil tempère le frimas ambiant avec une douce lumière, rapidement tamisée par des voiles de haute altitude. Dans ces conditions la promenade offre des paysages austères mais agréables et variés. Une personne solitaire ne tarde pas à me rattraper, elle laisse des pas dans la neige, et puis mystérieusement , les traces s'inversent, c'est à n'y rien comprendre, je ne l'ai pas croisée.

En arrivant sur la piste horizontale, les quantités de neige ne sont pas négligeables, on s'enfonce par endroit et j'ai craint un moment de ne jamais arriver à faire le kilomètre qui me sépare du plateau. Heureusement cela ne dure pas, en cherchant bien on trouve toujours une partie plus dure qui résiste sous les pas. Peu avant d'arriver un sifflement sourd se fait entendre... pas de ruisseau dans les environs, il faut se rendre à l’évidence, il y a du vent... et même beaucoup. La bonne nouvelle c'est qu'il vient du sud. Arrivé sur le plateau il vaut mieux faire un petit détour au bord de la falaise pour se rassurer du vent et de son orientation. Entre 25 et 30 assez régulier. Allons voir au décollage officiel.

La pente est couverte d'une petite couche de neige, une belle biroute indique clairement une brise travers droit, plus souvent descendante que montante. Parfois elle se met de face quelques secondes avant de reprendre de plus belle à l'envers. Je commence à étaler mais en descendant préparer la sellette il faut bien admettre que la pente glisse terriblement, c'en est difficile de tenir debout. Entre la patinoire et le vent vraiment mal orienté, il n'est pas prudent de tenter l'envol ici. Toutefois à travers les branches, la falaise de gauche se découpe et semble parfaitement orientée face à cette brise étrange venue de l'ouest.... Retour à la case départ.

La situation est la suivante, un plateau horizontal recouvert de quatre à cinq centimètres de neige, une cassure nette, et la falaise après trois mètres de pente raide et glacée. Pourtant j'ai souvent pensé en arrivant au bord du trou qu'avec une belle brise bien laminaire, le décollage devrait être possible. Aujourd'hui semble être le bon jour. J’étale grossièrement la voile sur le plateau, la cassure à deux mètres de moi... la voile étant au sol dans une relative tranquillité, elle rechigne à monter, avec un peu de patience il faut attendre une bourrasque. Celle ci ne tarde pas a venir, la voile se gonfle brusquement, il s'agit alors de se retourner et d'avancer lentement vers la cassure. La voile là-haut est dans le vent, elle ne demande qu'à voler. Au bout de quelques secondes et devant les faibles amplitudes de l'aile, décision est prise de partir. La pente glacée s'approche, je vole presque déjà, alors encore un pas et hop l'aile me porte au dessus de tout.

Commence alors une petite séance de soaring 10 mètres au dessus du décollage, il est 10h30, le froid est mordant, de gros bancs de brumes trainent en bas sous mes pieds et l'air qui m'entoure est parfaitement bien organisé, il me porte sans la moindre oscillation. Certes il est un peu en travers car l'aller est bien plus rapide que le retour qui dure parfois bien longtemps. Au loin la biroute du décollage s'agite, elle montre des orientations les plus fantaisistes. C'est quand le retour au dessus du décollage m'a paru une éternité que j'ai préféré décamper, manifestement ça forci.

Le reste du vol est tranquille. Au sol en bas je me remémore le décollage. Je ne pensais plus faire ce genre de décollage à 52ans, c'est vraiment pour les jeunes, mais enfin, l'espace suffisamment large du plateau permet de prendre la décision qu'il convient avec une marge de sécurité acceptable. De toute manière, la brise de sud-ouest interdisait le déco habituel, surtout avec cette neige ultra glissante masquant l'herbe couchée. Au retour une musique apaisante de www.youtube.com/watch?v=Wkof3nPK--Y tranche singulièrement avec les conditions du jour.


  • Horaire : 2h30
  • Dénivelé : 850 m
  • Temps de vol : 30 m
  • Plafond max : 1300 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
19-04

pas de vent météo prévu, il faut en profiter ;...

4 Bipbip
14-04-2018

trop de neige au col , je m'arrete donc au Pré du Four que j...

Bipbip
18-02-2017

Des senteurs printanières

1 Michel Pila
10-06-2016

Vive le vendredi !

3 Luc
30-03-2014

Entre hier et aujourd'hui, je n'aurais croisé absolument personne, pa...

5 Michel Pila
31-01-2014

petite sortie pour profiter du beau temps sans vent ! une fois n'est...

loulou38
07-06-2013

Des conditions parfaites pour ploufer et être à l'heure à midi pour...

1 Luc
06-05-2012

Entre les gouttes Ce matin il faut aller vers le sud, vers le Chauv...

6 Michel Pila
28-03-2012

Retour au Pré du Four, dans ma petite Suisse! MOntée à la fraiche....

3 Luc
25-08-2011

Un calme olympien à Saint Paul (encore...). Au bout de deux minutes...

Luc
06-06-2011

Comme lundi dernier, vent du sud. Les hauts de Chartreuse sont dans le...

3 Luc
30-05-2011

Je visais les aurores, mais le sommeil en a décidé autrement. J'arri...

2 Luc
06-03-2011

Malgré un dimanche à la campagne organisé de longue date, les oracl...

Michel Pila
11-04-2009

Le problème quand on reçoit un voisin mélomane, c'est qu'on écoute...

3 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media