Lauzière

Situation

Les topos de Rando dans le massif Lauzière

Filtres
Cotation    Dénivelé m    Orientation
Intéressant en raquettes     avec des enfants     à cheval    Dans tous les sports
Classement

Prendre le sentier qui monte dans la Combe des Plans. Passer aux chalets des Plans et suivre le sentier qui monte en rive gauche du Ruisseau des Plans jusqu'à 2100 m environ. Quitter le sentier et prendre Sud Est la direction du Col des Aiguillons ( trace peu marquée). Arrivé en vue du col, repérer à droite les Aiguilles de la Balme, et les deux brêches en leur milieu. S'engager dans l'éboulis entre les Aiguilles de la Balme et le sommet à droite. Celui-ci se rétrécit en un couloir; en haut de celui-ci, un passage un peu plus raide à droite permet d'accéder à l'épaule que l'on remonte facilement jusqu'au sommet (2683 m, gros cairn). Retour par le même itinéraire ou en passant par le Col des Aiguillons puis la Combe de la Valette.

Celliers
1140m R3 icone randonnee

Faire 100 m sur la piste et prendre un sentier qui part à gauche en forêt (balisage scotch orange). Le suivre jusqu'à rejoindre la piste carrossable (alt 1250m). Continuer sur la piste qui redescend un peu puis après une portion légèrement montante, se redresse fortement pour atteindre les alpages au niveau du Chalet des Mouilles (alt 1402 m). Monter dans l'alpage; le sentier serpente au milieu des myrtilles et des rhododendrons jusqu'à atteindre un abri d'alpage (alt 1700m). Monter encore de quelques dizaines de mêtres puis prendre à droite la direction Sud-Est pour rejoindre la crête entre le Petit Arc et le Char de la Turche au niveau du point 2055m. Il reste à suivre la ligne de crête jusqu'au sommet du Char de la Turche (2010m).Pour le retour, suivre le sentier qui part vers le Sud. Au niveau du point 1833m, ne pas prendre à gauche vers la Source du Chenalet mais continuer vers le Sud en suivant bien les marques jaunes. A l'altitude de 1430m (Panneau Bois Banni), prendre la piste forestière à droite, direction la place des dépôts de bois. De cette dernière, suivre la piste carrossable jusqu'au parking.

Aiguebelle
1310m R2 icone randonnee

non, ce n'est pas celui-ci:http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=1935&id_sport=1c'est ici:http://www.savoie-maurienne.com/sites/s_rando/grandcoin.htm

Pontamafrey-Montpascal
1200m R2 icone randonnee

Du parking, prendre la piste qui monte vers le Sud. Après une centaine de mêtres, la quitter et en prendre une autre qui monte à droite ; à une bifurcation vers 1550m, prendre à droite. On arrive sur un replat vers 1600m. Continuer encore une quarantaine de mêtres et prendre une piste herbeuse qui part à nouveau à droite (petit cairn). Elle se transforme vite en un sentier bien marqué et agréable. Dans une clairière, prendre encore à droite. On arrive ainsi sur l’épaule Nord-Est qui descend de la Pointe du Glais Rouge en passant sous la ligne haute-tension (1860m). Continuer de suivre le sentier qui descend de quelques mêtres d’abord en versant Nord puis après être passé à côté d’un petit chalet, en versant Est. Après le chalet, la sente devient moins marquée ; elle monte un peu pour mieux traverser quelques ruisseaux. On vient ainsi (alt 2000m) buter contre l’arête Est rocheuse qui descend du Bellacha. Remonter alors toute la combe entre pentes herbeuses et gros éboulis pierreux jusqu’au sommet (2484m).Pour la descente, suivre la crête vers le Sud, puis vers le Sud-Est pour plonger (sentier + cairns) vers le Col de l’Homme (2237m). Du col, passer en versant Nord de la Pointe des Arangles sans trop descendre en traversant des pierriers pour rejoindre un autre collet (alt environ 2000m) sur la crête Nord-Est qui descend de la Pointe. Descendre en versant Est dans des pentes herbeuses raides ; ne pas trop descendre et rester à flanc dans les pentes herbeuses à gauche pour rejoindre un petit col (en remontant d’une cinquantaine de mêtres) au pied de la Pointe du Glais Rouge (alt 2100m). Faire l’aller et retour au sommet (2163m). Descendre alors dans la combe Nord-Est pour rejoindre le sentier de la montée au niveau des pylônes électriques. Retour au parking par le même sentier.

Bonneval (Tarentaise)
1180m R3 icone randonnee

Suivre le sentier qui part au dessus du chalet en direction du lac de Fontaine Claire, puis continuer par un bon sentier assez raide jusqu'à l'arête de la Tuile que l'on rejoint vers 2240m; continuer vers le sud en évitant le sommet de la Tuile (2294m) puis poursuivre par l'arête jusqu'au pied du ressaut final de l'arête nord du Grand Arc. De là , soit gravir le fil de l'arête (non testé), soit suivre des traces à gauche qui contournent le ressaut par l'est pour remonter des passages de caillasses (cairns) qui mènent à l'arête sous le sommet. Quelques passages aériens par moment, mais l'ensemble n'est pas trop difficile...On peut également continuer vers le sud pour rejoindre l'arête sud-est que l'on suit jusqu'au sommet.Descendre le sentier de la voie normale et aller au sommet du Petit Arc. Suivre les traces qui partent au nord-ouest sur l'arête que l'on descend sans difficultés (traces de balisage orange). Vers 2200m on rejoint le sentier qui vient du Lac Noir.Continuer le sentier de l'arête jusqu'au petit sommet qui est juste à l'est du point côté 2020m. Prendre une trace qui part vers le nord, puis rejoindre à droite une trace qui suit le fond d'un long vallon. Le suivre (en gros direction nord-est), par une bonne trace, on trouve des cairns. Vers 1900m on trouve des traces qui partent vers la gauche qui conduisent au chalet du Marret. Ne pas les suivre, mais continuer vers la droite, dans un vallon qui est juste à gauche (ouest) du petit lac côté 1879m.Attention: ne pas suivre les traces qui continuent en suivant le ruisseau, elles ne débouchent pas!Partir à droite (est) par une trace qui finit par rejoindre le sentier qui est sur la carte et qui rejoint le sentier qui vient du Chalet du Marret. Le suivre à droite jusqu'à la cabane des Michelettes (non marquée sur la carte) refaite récemment. Toute cette section est très belle mais peu évidente au niveau orientation: on peut l'éviter en rejoignant le chalet du Marret et en rejoignant en dessous le sentier qui traverse en balcon tout le cirque.De la cabane continuer le sentier qui descend vers un ruisseau (1664m) puis un pré: attention, ne pas suivre les traces qui mènent à un sentier qui descend en balcon (non marqué sur la carte...), mais remonter à droite dans le pré pour rejoindre une trace qui traverse en remontant légèrement, vers l'arête nord-oust de la Tuile. Suivre ce bon sentier (bon raidillon après...) jusqu'au chalet de la Tuile.

Saint-Hélène sur isère
10km 960m R2 icone randonnee

Du pied du télésiège de la Lauzière, prendre le sentier direction col de Montjoie. En arrivant dans la combe de la Grande Pierraille, trouver le sentier pour le col de Sarvatan (pancarte). Le remonter jusqu'au col. Au col prendre versant ouest le sentier de gauche (pancarte : col de Montjoie).Il est d'abord quasiment plat, puis franchit une croupe et traverse longuement une pente avant de descendre en lacets. On rejoint alors le sentier du col de Montjoie, qui monte en lacets confortables. Du col de Montjoie remonter la crête à gauche jusqu'au sommet du Roc Rouge.Descente d'abord par le même itinéraire sur le col de Montjoie, puis on prend le sentier qui redescend sur Saint François Longchamp et le point de départ (télésiège).

Saint François Longchamp
900m R2 icone randonnee

S'arrêter environ 3 kilomètres après Celliers-dessus et là monter droit par un bon chemin jusqu'à un petit refuge (1900m). De là, le chemin continue bien marqué et atteindre le pierrier. Continuer en suivant les cairns et virer à gauche (plein Sud) en direction du glacier de Celliers qu'on aperçoit disctinctement. Prendre la rive gauche de ce glacier en longeant la barre rocheuse jusqu'à arriver à petit collu (2750m). De là, montre droit puis suivre l'arête sur la gauche en terrain délité qui amène directement au sommet.

Celliers-dessus
1250m R4 icone randonnee

Du refuge du logis des fées, prendre la direction du lac de l'Arpettaz puis pursuivre jusqu'à l'étang du branlay. Monter ensuite aux portes de Montmélian où l'on découvre un super panorama ! La descente se fait par le même chemin jusqu'à l'étang du branlay où on prend la direction du chalet de Queigey (afin de faire une boucle).

Celliers
?km 619m R2 icone randonnee

Depuis Essert Blay prendre la piste passant par le hameau des Granges puis le Laquais d'en haut, le Darbelay jusqu'au chalet communal de la Cense. De là le chemin est indiqué. Attention sur la crête finale, délicate par temps humide.

Essert Blay
?km 1740m R2 icone randonnee

Depuis la ferme de l'Ebaudiaz suivre la piste jusqu'à une intersection prendre sur la droite, le chemin passe à travers un alpage puis vint le sentier des crètes.On passe successivement La Grande Lanche (alt 2110m), La Dent du Corbeau (alt 2286m), Le Col de Charvan (alt 2162 m), toujours rester en crète pour joindre le Grand Arc (alt 2484 m)

N D des Millières
7,5 kmkm 1020m R2 icone randonnee

On prend la route qui monte vers un hameau à côté du panneau de la fin du village de la Plaine de Monthion. Au 1er virage prendre le chemin qui longe un ruisseau. On arrive à Monthion, prendre la route du Cachon sur 100m puis une piste sur la gauche entre 2 maisons. On arrive sur la route de Fillout que l'on remonte sur 400m environ. Le chemin bien repéré débute ici. Ce chemin est très bien balisé mais très raide car il empreint de vieilles descentes de bois. Vers la sortie de la forêt, on passe devant le chalet de la Pointière (1520m). On arrive vite sous le chalet de l'Ebaudiaz. Le déco parapente se trouve juste au dessus. On est déjà à 1300m de déniv et l'on peut continuer la piste juste au dessus du déco. Des décos sont possibles dans les alpages. A la fin de la piste, un sentier repéré en jaune mène jusqu'à la crête, la Grande Lanche n'est pas loin.

Monthion
?km 1800m R3 icone randonnee

Au panneau de la fin du village de la Plaine de Monthion, au bout d'une grande ligne droite. Prendre à pied la route qui monte droit. Puis le chemin dans 1er virage, il longe un petit ruisseau. On arrive à Monthion, précisément sur la place de la Chapelle. Prendre la route du Cachon puis la piste en terre partant sur la gauche entre 2 maisons. On arrive sur la route de Fillout que l'on suit sur 400m environ. Le chemin très bien indiqué commence là. Le suivre jusqu'au chalet de la Pointière (1520m). Passer devant et suivre le chemin qui se perd un peu mais on sort de la forêt et on voit l'Ebaudiaz.

Monthion
?km 1330m R2 icone randonnee

Jour 1: Départ de La Sauce, monter vers le Col du Bonnet du Prêtre en suivant le lit du torrent. Du col, prendre les crêtes à droite, en passant par le Grand Coin. Continuer jusqu'au col de Valbuche.Jour 2: Du col, monter plein nord dans les pentes herbeuses et rejoindre une petite crête qui conduira jusqu'au sommet du Mont du Fût. Descendre en continuant la crête, direction Cheval Noir. Descendre à vue jusqu'à la Sauce.

St Jean de Belleville
1124m R4 icone randonnee

Prendre la piste qui se rapproche progressivement du Ruisseau de Colomban. Lorsque l'on est à coté du ruisseau, le sentier disparait. Il faut monter au mieux dans l'herbe (passages un peu raides),direction N-E (on arrive à retrouver quelques traces de l'ancien chemin) pour atteindre le Chalet de Colomban (ruines). L'herbe devient moins haute, alors, et l'on rejoint un sentier bien marqué qui arrive de la droite de Lachat. Prendre à gauche jusqu'à un replat (alt 2099m). On quitte le sentier pour prendre la direction N-O. Le lac (alt 2250m) est en fait juste sous le Pas de Freydon, au fond d'un cirque délimité par la Pointe de Colomban à gauche et la Pointe de Combe Bronsin à droite.Pour le retour et pour faire une boucle, descendre en restant un peu plus haut sous la Pointe de Combe Bronsin, en récupérant un sentier pour passer au Col de Loup. On franchit deux petites bosses avant d'arriver à un chalet de bergers.Une piste mène au Parking de Lachat puis en coupant à travers les près au Chalet d'Haut Gentil. Rester alors en lisière de forêt pour trouver vers 1710m d'alt un sentier qui part à droite dans la forêt (quelques cairns). Ce sentier (ancienne piste peu fréquentée) évite de redescendre par la route. Ce cheminement nous ramène sur la route; il reste alors 300m pour atteindre le parking du départ

Celliers
970m R2 icone randonnee

Du col prendre la piste qui part vers l'est en direction des remonté mécanique de St François Longchamps, au niveau de l'arrivé du dernier télésiège suivre le sentier qui longe le flanc de la montagne et le suivre jusqu'au bout

St François Longchamps
11km 1000m R1 icone randonnee

Du col, suivre le chemin qui monte en quelques lacets vers l'Homme de Beurre (éminence herbeuse, au nord-ouest du col), qu'il contourne finalement par son flanc nord. Arrivé à un collet, suivre dans un petit vallon les traces d'une piste de ski (toujours vers le nord-ouest), jusqu'à arriver sur un replat (on aperçoit au-dessus la gare d'arrivée d'une remontée mécanique, mais qu'on ne rejoint pas). De là, direction générale nord-nord-ouest et à vue, traverser un vallon assez peu marqué, puis remonter une moraine bien visible, pour arriver au pied d'une zone escarpée qui permet de prendre pied sur une crête (dont le sommet ressemble à un grand pan incliné). Monter au mieux sur la crête, qui forme en fait un petit plateau. De là, on voit l'arête beaucoup plus effilée qui monte raide jusqu'au sommet (direction sud-ouest). Suivre cette arête, en se tenant à distance respectable des (énormes) blocs qui ne demandent qu'à dévaler le versant ouest.Retour par le même itinéraire.

Saint François Longchamp
753m R4 icone randonnee

Au départ du Cahussy, prendre le chemin qui s'élève vers la droite dans les alpages pour ateindre un premier petit col. Là, suivre le sentier qui monte raide dans la foret. Passer le deuxième "collet" pour contourner la montagne qui se trouve fac à vous par la gauche.Arrivé sur la crete, la suivre jusqu'à un second alpage. Suivre le chemin sur l'alpage vers la crete du grand coin que l'on appercoit en haut à droite. De là, suivre la crete dru dans le pentu (pas d'autre solution) jusqu'au Cret Lognan (2696 m). Voilà, il reste plus qu'à finir sur une crete douce jusqu'au Grand Coin.La vue au sommet s'étend sur une grande partie des alpes du nord (Préalpes, Mont Blanc, Vanoise, Ecrins, Belledone, Maurienne...)

Pontamafrey-Montpascal
1200m R2 icone randonnee

A partir du village du Loup, suivre les indications jusqu'au col de Valbuche. Au col, prendre dans la grande pente NE sur la gauche: une sente est a peine visible sur la droite de la pente, qui va chercher la crête pour remonter à la pointe de Valbuche.Ensuite suivre la crête jusqu'au Mollard des bœufs, puis vers le Mont du Fut. On peut observer des troupeaux de chèvres et de moutons jusque sur les crêtes!Une croix toute neuve y a été installée en 2009.

montaimont
1332m R2 icone randonnee

A la sortie du parking en direction du fond de vallée prendre le chemin sur la gauche (c'est indiqué ) suivre le Lac Noir puis suivre la direction, tjrs indiquée par des panneaux, Le Grand Arc

Montsapey
14km 1519m R2 icone randonnee

Jour 1Départ des Ménuires sous la pluie. Nous avons pris le télécabine de la Masse 1 et 2 puis sommes descendus dans les éboulis sous la Pointe de la Masse (2804 m) pour rejoindre le sentier des crêtes jusqu'au Col des Encombres (2325 m) puis le Petit Col des Encombres (2329 m). Nous nous sommes ensuite attaqués au gros morceau de la journée: le Grand Perron des Encombres (2825 m). La vue du sommet était splendide ! Ensuite, le Team Rando est descendu par le même chemin sous l'oeil attentif d'une dizaine de bouquetins. Arrivés au col de départ, nous avons pris le chemin descendant vers la vallée mais au lieu-dit "Bourtacombe", nous nous sommes dirigés vers le chalet de Varlossière où nous avons campé.Jour 2Après une bonne courte nuit, nous nous sommes levés vers 4h du matin pour prendre la route aux environs de 6h direction le Col du Châtelard (2382 m) puis le Col du Bonnet du Prêtre (2461 m). Par la suite, ce fut une très longue descente hors sentier jusqu'au lieu-dit "Les Combes" (1740 m). Arrivée à 11h30 bien satisfaits de notre virée malgré le temps capricieux.

Les Ménuires
1330m R2 icone randonnee

Au départ des Rateaux, prendre direction "col du Bonhomme" jusqu'au hameau de la Saussaz (quelques chalets d'alpage). Le chemin monte dans le large vallon des encombres en direction du col. A la Saussaz, bifurquer à gauche sur une piste à 4x4 et amorcer une légère descente pendant 10 min pour arriver au fond du vallon ouest des encombres. Ensuite, suivre le chemin balisé en direction du Petit col des Encombres (2329 m).Au col, suivre le chemin à gauche qui vous emmène au sommet du Grand Perron des Encombres.Randonnée classique où se retrouvent Mauriennais et touristes de la vallée des Bellevilles. Gros troupeau de Bouquetins au sommet.Vue Panoramique sur la Vanoise, les Ecrins, L'étendard, Le Mont Blanc...

Saint-Martin-la-Porte
?km 1049m R1 icone randonnee

Du pont des Rouelles prendre le chemin balisé en jaune (direction Bellacha) partant au sud jusqu’au point 1413m. A ce croisement partir à l’est par un bon sentier grimpant dans la forêt. On arrive à la « Grande Combe » sous le sommet (névé tardif) . Le chemin se perd en traversant la combe vers le nord (repérer les marques jaunes et les cairns), puis on le retrouve en remontant des croupes orientées SW. Vers 2000m le sentier se perd progressivement dans une sorte de combe herbeuse. La remonter (balisage jaune sur des rochers) vers le nord pour atteindre l’arête NW que l’on rejoint vers un panneau très visible vers 2110m (indiquant Bellacha, ouf on n’est pas perdu !!!).Remonter cette arête, on retrouve une trace en contrebas de la crête, la suivre pour traverser des pentes assez raides, puis rejoindre le fil. Vers 2350 m on arrive à une brèche sous la pyramide sommitale (des traces arrivent du col de l’Arc et de la combe NW). Descendre légèrement à droite (ouest) puis remonter pour rejoindre un bon sentier qui traverse les pentes raides de la face ouest. On arrive dans une zone moins raide, des cairns indiquent la montée finale à gauche, on termine par un bon sentier qui mène au sommet.Descente : on peut descendre par la voie de montée, dans ce cas on peut couper sous l’arête par des pentes herbeuses pour aller plus vite (spécial dahu, attention, c’est parfois raide !).Il est très joli mais très long de descendre par le pas de la Mule que l’on atteint par une longue traversée. Dans ce cas il faut bien observer le cheminement du sommet (vers le sud) : on passe sous le mont de la Perrière (qui porte bien son nom !), puis sous un éperon rocheux issu de la pointe des Marmottes Noires. Quelques cairns au début, puis plus rien. On rencontre quelques sentes à moutons et des névés tard en saison. Après cette longue traversée légèrement descendante, on arrive vers 2140m au pied des rochers descendant des Marmottes Noires, continuer en suivant une courbe de niveau pour arriver dans un beau vallon. Le remonter par son fond : on rencontre une vague trace! Vers 2200m, quitter cette trace qui continue vers le sommet des Marmottes noires. Se diriger à vue vers le point bas de l’arête plein ouest : la brèche au dessus est le Pas de la mule. Remonter le couloir herbeux pour l’atteindre (il y a quelques traces se dirigeant vers un couloir plus à gauche, ne les suivez pas, ça ne traverse pas…). Sur l’autre versant on retrouve une petite trace (ouf !) qui part vers le sud. Après quelques lacets on retrouve un balisage (bleu et jaune) et des cairns, les suivre pour rejoindre un très beau lac. Suivre les cairns et le balisage pour descendre un vallon vers le Nord Ouest pour rejoindre une bergerie récente (Chalet des Marmottes noires, indiqué en ruine sur la carte). Descendre plein ouest par un vallon (traces) puis rejoindre le refuge de la Perrière, continuer vers la forêt où on rejoint un très beau sentier qui ramène au croisement 1413m (où l’on est passé à la montée). De là rejoindre rapidement le parking…

Montsappey
14 kmkm 1420m R3 icone randonnee

Du panneau indiquant l’entrée des Granges, remonter une rue à droite. Se divisant rapidement en deux, préférer la branche de droite pénétrant dans le joli hameau du Novallay. Peu après une chapelle, grimper une ruelle se transformant en chemin. A une bifurcation (panneau sur les avalanches), continuer main gauche pour déboucher rapidement sur une piste. Joliment pavée, elle rencontre à droite le départ d’un sentier (celui du retour) et gagne la fontaine du Crêt (ruines). 300m après, la quitter pour une sente sur la droite. Se dessinant dans un magnifique alpage, elle nous mène tranquillement au col du Gollet (1971m).Rejoindre à droite le haut d’un téléski, annonçant le départ du sentier du Crêtet du Gollet. Après de nombreux lacets et un final sur une pente fort escarpée, il débouche sur l’arête sud-est de Crève Tête où la cime est toute proche.Poursuivre la longue crête nord par un excellent sentier souvent débonnaire. On la quitte près de la cote 2077m pour un nouveau tracé à droite. Descendant d’abord tranquillement les petit plateau de Longecha, il bascule en forêt versant est. Après un crochet au nord, notre chemin repart de plus belle en direction opposée pour retrouver, par une belle descente en écharpe, le Novallay.

Saint-Jean-de-Belleville
1000m R2 icone randonnee

De Tioulevé, revenir en arrière pour prendre le sentier du Char de la Truche via les Mouilles et une partie du sentier de découverte. Au source de Chenalet prendre la direction du pas des chèvres (s'en y aller) puis le sentier de gauche pour le 1er sommet.Du Char de la Truche, prendre plein N et rester sur la crête pour gagner le petit Arc. Du 2nd sommet, ENE pour le point culminant de la sortie : 2484m.Du grand Arc suivre le fil de l'arête qui descend sur le Bec d'Aigle et le col de Basmont ; orientation ESEAu col, descendre par le chemin du nouveau tour de la Lauzière jusqu'au pont des Rouelles puis Tioulevé.

Montsapey
1450m R3 icone randonnee

Dans le village, il faut prendre la route qui part juste avant le bar-restaurant. Cette route se transforme en piste. Laisser sur votre gauche le chemin botanique et suivre le panneau St Jacques.Au panneau Montberanger, prendre cette piste (raide) puis traversée le hanneau pour rejoindre le col de la Baisse. Du col se diriger vers le col de l'Alpettaz. Du col suivre un temps la ligne de crêtepuis basuler rive gauche du colin de Châtel. Puis plein N jusqu'à la ligne de crête. De là rejoindre le gros cairn bien visible du Bonzon puis le Grand Coin. Pour info la table d'orientation n'y est plus !!!Suivre la ligne de crête jusqu'au Crêt Lognan, descendre par le chemin de crête (attention en cas d'humidité). Aux Ruines prendre le chemin qui part vers l'O. Laisser le cheminde la combe de l'indiron (pas vu !!!) puis rejoindre la fontaine bénite. De là revenir plein S pour gagner le Plan du Sappey. De là se laisser descendre au col de Chaussy. Rester sur la route puis prendre la piste S pour rejoindre le village de Montpascal. Descende en bas du village pour rejoindre la piste de la Combe. Traverser la Ravoire pour remonter au Villaret d'en Haut puis au col de la Baisse. Il ne vous reste plus qu'à descendre au village par le chemin que vous avez arpenté à la montée.

Le Châtel
25km 2500m R2 icone randonnee

Du parking, prendre le sentier balisé qui monte au chalet de la Cave. Pour atteindre le Col du Loup, soit suivre le sentier qui fait un grand détour , soit prendre directement la direction Sud Ouest pour rejoindre la crête au niveau d'un chalet. Le sentier franchit une petite croupe rocheuse pour atteindre le Col du Loup. Descendre de quelques mêtres, puis faire une grande traversée pour aller contourner le bloc rocheux issu de la Pointe de Colomban. Quitter le sentier pour les contourner par le Sud et rejoindre la crête par une pente herbeuse raide entre la Grande Muraille et la Pointe de Colomban. Rejoindre le sommet de la Pointe de Colomban. Poursuivre le cheminement sur la crête (descente d'une centaine de mêtres et remontée). Après le passage de quelques blocs rocheux au niveau de la Pointe de l'Arbenne, l'arête se rétrécie et devient plus escarpée; celle-ci s'évite par une traversée en descendant de quelques mêtres côté Nord. Regagner à nouveau la crête par une pente herbeuse. On accède ensuite facilement au sommet de la Pointe de Combe Bronsin.La descente est beaucoup plus directe. Descendre les pentes herbeuses (direction Sud Est, quelques traces) pour passer au Col des Teurs (2148 m). On descend, versant Nord, par une sente qui permet de rejoindre un croisement (Panneau les Pissus). On récupère un sentier bien marqué pour rejoindre le point de départ.

Villard-Benoit
1060m R3 icone randonnee

De Montpascal, suivre la petite route qui descend au pied du village, en face du foyer rural. Il est d'ailleurs possible de se garer au terminus de cette route. Suivre le chemin qui descend encore vers le torrent, franchir celui-ci et s'engager dans le chemin qui remonte de l'autre côté. On monte assez rudement au col de la Baisse. A ce col, suivre le chemin à gauche, toujours ascendant, en direction du chalet de l'Alpette -ou Alpettaz (panneau). A un virage en épingle, on peut soit continuer la piste, soit prendre à droite un petit sentier peu visible qui arrive directement au chalet. En tout cas, rejoindre le petit col au-dessus du chalet, et suivre la piste d'alpage qui passe au fond du vallon et reste à niveau sur le versant d'en face (sur la carte IGN, c'est un sentier qui est indiqué). Suivre cette piste d'alpage jusqu'au bout (au fond du vallon suivant, juste avant un autre petit chalet). A ce chalet, ne pas emprunter le sentier qui rejoint le torrent, mais une toute petite trace qui monte directement et en lacets la croupe herbeuse. Par la suite, le sentier (peu marqué) longe le versant à flanc, puis arrive au Col du Châtelard. De là (hors-sentier), contourner par la gauche une grosse butte herbeuse qui domine le col au nord de celui-ci, en suivant un petit vallon. Prendre ensuite comme repère le point 2661 de la crête face à soi, qu'il faut contourner par la droite. A cet endroit, on aperçoit clairement le sommet de l'Aiguille ouest de la Grande Moendaz, que l'on rejoint facilement. Ensuite, on peut revenir sur ses pas, jusqu'à rejoindre le sentier du Col du Bonnet du Prêtre. Sinon, on peut suivre l'arête vers le sud-ouest, qui va vers la Roche violette (en contournant aisément par le sud un ressaut rocheux vertical). Juste avant d'arriver à la Roche violette, redescendre versant sud jusqu'à rejoindre le sentier du Col du bonnet du Prêtre, que l'on atteint. De ce col, remonter (ouest) au Grand Coin, sans difficulté particulière. Du sommet, continuer sur la crête, jusqu'au Crêt Lognan. Emprunter la sente (sud-ouest, puis ouest) qui descend fortement dans les cailloux, puis en lacets moins raides dans les alpages. Environ 50m au-dessus d'un replat herbeux bien visible, repérer un tout petit sentier peu marqué qui part à gauche. Il redescend en de nombreux lacets tout le versant sud, jusqu'à une piste forestière (attention, quasiment en bas de la descente, on passe sur des vires gypseuses desquelles il ne faut pas glisser). Suivre la piste vers l'ouest, puis redescendre la route jusqu'au village (1km environ).

Pontamafrey-Montpascal
1650m R3 icone randonnee

Le topo décrit très bien l'itinéraire. Pour équilibrer les journées et avoir une progressivité dans l'effort, le circuit en 5 jours en idéal :J1 : lac de la Grande Léchère -> chalet de l'Arbesserie (chalet non gardé, ~10 places) (D+ 950 / D- 800)J2 : chalet de l'Arbesserie -> chalet de la Vénitier (chalet non gardé, ~10 places) (D+ 900/ D- 950)J3 : chalet de la Vénitier -> chalet du col de l'Arc (chalet non gardé, ~10 places) (D+ 950/ D- 900)J4 : chalet du col de l'Arc -> refuge du Logis des Fées (D+ 1400 / D- 1400)J5 : refuge du Logis des Fées -> lac de la Grande Léchère (D+ 1250 / D- 1400).Voir cet article de Jerome GROS sur le lauziere-savoie.fr/Donnees/randonnee-itinerante-lauziere/topo2016www.pdf.

Montgellafrey
60km 5500m R2 icone randonnee

Suivre les pancartes du "tour du Grand Arc" jusqu'aux "Teppes" (clairière) ou le balisage est interrompu !!. Poursuivre alors l'unique chemin. Cinquante métres plus haut que les Teppes, le chemin prend la direction Sud-Est, remonte un petit vallon avec des barres rocheuses sur la gauche et arrive à un petit lac (1780m). Dans cette portion éviter successivement deux branches sur la gauche qui mènent à des chalets.Du Lac continuer toujours Sud-Est le même chemin qui va chercher bien loin la longue ligne de crêtes (Ouest) Celle-ci ramène en direction du petit Arc (passage par le point 2020 - anciennes traces orange). De fait on a un peu coupé pour rejoindre la ligne de crête directement.Au point 2200m sur cette crête, prendre tout droit un bon sentier qui emprunte l'arête Nord-Ouest jusqu'au sommet (belle vue sur le Massif de la Lauziere et l'Etendard en particulier)Descendre sur un peu de 200 mètres en direction du Lac Noir. Un sentier plein Nord traverse alors sous la face Ouest et ramène au point 2200 métres.Reprendre la crête ou à l'aplomb du Lac 1780, on peut descendre directement sur celui-ci (épisode de haute voltige dans les vergnes , rhododendrons , myrtilliers et autres plantes glissantes !)

Aiton
1250m R2 icone randonnee

montée par la crête sud qu'on peut rejoindre où on veut selon la saison. (J'ai pris dret dans l'pentu ! mais ne pas faire ça autrement qu'en automne ou en hiver !). Il y a un chemin qui passe par la pointe du Télégraphe, c'est la meilleure solution quand l'herbe est haute et qu'on doit respecter les pâturages.Descente par la crête SE sur la Croix du Curteau et les chalets de Sur la Roche.Avec une centaine de m de dénivelé de plus, on peut rallonger la boucle en allant par la crête jusqu'aux Roches Rouges (2551 m) et redescendre directement sur le chalet de la Grande Biesse puis par une route pastorale qui ramène aux chalets de Sur la Roche et au village.

Montdenis
9,3 kmkm 900m R2 icone randonnee

Du parking suivre le chemin du Pas de la Mule qui mene au Chalet de La Perrriere puis à un petit lac (2145m) situé en dessous du Pas de la Mule.De là, prendre plein Sud en suivant des traces de mouton en direction de la crete qui sépare la Pointe de Combe Bronsin de la Pointe de l'Arbenne. La franchir par un couloir raide herbeux et pierreux à l'aplomb du point bas le plus a gauche en montant.Suivre ensuite la crete facile jusqu'au sommet (5 minutes). Tres beau panorama. Retour par le meme itinéraireCet itinéraire est décrit dans le TOPO de Reffet & Salyn "Randonnées pédestres en Basse Maurienne" - paru chez Edisud en 1994 (numéro A3)

Aiguebelle
1220m R2 icone randonnee

Suivre la piste carrosable jusqu'au Plan de Lay. Prendre la direction Nord-Est pour rejoindre au mieux un pylone de la ligne électrique; pas de sentier mais quelques prairies au milieu de la forêt où l'herbe est débroussaillée pour que le pylone soit accessible.Une fois ce pylone franchi, continuer toujours dans la même direction en suivant une trace assez marquée qui permet d'acceder au sommet de la Roche Brisée par le Grand Plan. On aperçoit alors le grand cirque qui va de la Pointe du Glais Rouge à la Pointe des Arangles. Repèrer en versant Nord, une trace qui descend légerement pour permettre la traversée horizontale d'un pierrier. Après ce pierrier, remonter au mieux les pentes Est herbeuses jusqu'au sommet (assez raide); le lit d'un ancien ruisseau est une option intéressante.Pour le retour, redescendre d'une bonne centaine de mêtres et franchir un petit verrou (direction Nord) pour retrouver les pentes herbeuses au-dessus du Chalet de l'Arc. Du chalet, continuer dans la même direction S-E pour revenir au Plan de Lay puis reprendre la piste jusqu'au parking.

Bonneval
905m R3 icone randonnee

L'ascension commence par une piste, rive droite du ruisseau des Plans, et se poursuit par un sentier jusqu'au chalet des Plans (rive gauche). Dela, continuer la montée par un sentier plus où moins marqué sur un éperon herbeux direction NO (levez les yeux, le Rognolet est droit devant). Ensuite continuer jusqu'à la cote 2300 au pied du premier pierrier que l'on franchit pour arriver sur un replat. Puis prendre la direction du col de Montartier à travers un pierrier et finir l'ascension au miliieu d'un amoncellement de blocs rocheux pour atteindre l'antécime ou le pic pour les plus courageux. Le retour s'effectue par le même itinéraire.

Cellier
8km 1100m R3 icone randonnee

Descendre vers le torrent que l'on traverse au niveau du Pont de la Planchette (1192m). Continuer sur la piste qui passe aux chalets des Mouches et de Basmont. Poursuivre direction Sud-Est pour récupérer le sentier qui monte en forêt au Col de Basmont.Au Col, prendre à droite la crête qui passe sous les lignes électriques (la sente est peu marquée). On arrive sous le Bec d'Aigle 1930m (passage le plus difficile du parcours de crête). Traverser sous les dalles vers la gauche pour rejoindre la crête arborée que l'on remonte jusqu'au sommet (petite sente versant Sud). On redescend derrière par un couloir terreux mais arboré jusqu'à une brêche. La remonter et poursuivre sur la crête; la sente est plus marquée et suit soit la crête ou est parfois un peu en contre-bas versant Sud toujours avant de rejoindre à nouveau la crête. Cette arête est le plus souvent herbeuse; quelques rochers parfois se franchissent facilement.L'avant-dernière pointe avant le sommet se franchit par la gauche par une petite vire qui permet de rejoindre la dernière brêche. Le sommet (2484m) s'atteint alors soit par la gauche par une dernière pente herbeuse en versant Sud (on rejoint l'itinéraire classique) soit par la droite, versant Est (en remontant un pierrier).Pour la descente, deux options:- soit prendre la crête Nord en direction de la Tuile. Avant le sommet 2345m, on prend à droite le sentier qui passe au Chalet de la Bourne puis qui descend ensuite à la Cave de la Gittaz.-soit on descend directement par le pierrier en versant Est (cairns). Vers 2100m, on retrouve la sente qui va vers l'Est en direction du Chalet de la Bourne. Au point 1963, on quitte le sentier pour descendre au plus direct en rive gauche du ruisseau sur la Cave de la Gittaz.De la Cave de la Gittaz, on suit alors la piste forestière (aux embranchements, prendre à droite) pour rejoindre le parking du départ.

Esserts-Blay
1450m R4 icone randonnee

Monter par le sentier balisé qui coupe en plusieurs fois la piste carrossable jusqu'au chalet de Fraitière. Un sentier continu au dessus du chalet jusqu'au Col de l'Arc. Prendre ensuite le sentier à flanc de montagne (direction Sud Ouest) qui rejoint l'arête Nord Ouest du Bellacha, 150 m sous le sommet. Deux solutions. Soit monter le long de l'arête; quelques passages rocheux (R3). Soit rester sur la trace plutôt herbeuse qui s'éloigne un peu de l'arête pour rejoindre le sommet (R2).Retour par le même itinéraire

Pussy
1350m R2 icone randonnee

Du parking (panneau chapelle St Bernard de Menthon) prendre à droite le sentier (panneau col de Valbuche). Passer à proximité des chalets du Closet et monter alors dans l'alpage qui par une bonne trace amène au col.Prendre alors à gauche un semblant de sentier qui se raréfie rapidement pour monter en direction de la crète. Sur celle ci direction gauche pour atteindre le cairn de la Pointe de Valbuche.Descente par l'itinéraire aller.

Montaimont
12km 1129m R1 icone randonnee

Monter à la saussaz puis prendre le large chemin qui redescend puis qui passe sous la ligne haute tension et rejoint un autre hameau. Prendre ensuite un sentier qui descend et laissé à droite un autre sentier partant en direction du col du bonhomme.Continuer jusqu'au col des encombres puis prendre à gauche en sur l'arrete ou se trouve de droles de crateres en gypse..On peut prendre après ce court passage un raccourci à droite qui passe à doite d'un gros rocher ou continuer tout droit (chemin moins raide).Nous arrivons ensuite a une sotre de col ou l'on peut apercevoir les croix du sommet, la il nous reste plus qu'a suivre le fil de l'arrète...

Saint Jean de Maurienne
8km 806m R1 icone randonnee

Du parking, prendre le sentier qui monte au Lac du Branlay (il traverse plusieurs la route goudronnée) en passant par les chalets du Queigey. Arrivé au lac du Branlay, quitter le sentier et prendre à gauche (direction ouest) la direction du Col des Paris-St-Jacques. On traverse un gros pierrier avant de monter au col (flêchage avec des R en rouge). Au col, prendre à gauche en longeant l'arête en versant Ouest. On remonte ensuite le couloir Nord-ouest en restant plutôt au milieu dans les 2 premiers tiers; on privilégie la montée sur les plus gros rochers plus stables. Aux 2/3 de l'ascension, on traverse ensuite par une rampe vers l'Ouest . Remonter cette arête ouest jusqu'au sommet (balisage avec de nombreux cairns).Retour par le même itinéraire

Celliers
1180m R4 icone randonnee

Des rateaux, se diriger plein nord vers le petit alpage de la Lécher. De là, suivre le sentier, qui coupe à travers des arcosses en légère descente, pour rejoindre le chalet d'alpâge de léchèpre, que l'on contourne en obliquant vers l'ouest, pour rejoindre sur le versant, le sentier du col du bonhomme que l'on aperçoit. Gravir le sentier trés raviné jusqu'au col du bonhomme, 2412 m (bouquetins trés fréquents). Le sommet se situe au sud du col, sur la crête dont il constitue le point culminant. On ne peut toutefois pas cheminer sur la crête à cause de raides éperons rocheux, et il faut alors chercher son itinéraire en traversée, d'un côté ou de l'autre. Pour ma part, j'ai choisi de passer par le versant ouest (Côté Montdenis/St Jean), sur des espèces de drailles tracées dans des pentes herbeuses trés raides. Les passages sont délicats et nécesitent de bonnes précautions. Toutefois, un passage est paraît-il possible en versant est , peut être même moins exposé, mais plus en contrebas de la crête (Cf. Topo in "Randonnées sauvages dans les alpes du nord" Tome II). A vous de choisir : terrain d'aventure!C'est en tout cas un "perchoir" fabuleux. Retour par le même itinéraire.

St Martin la Porte
800m R4 icone randonnee

Démarrer la randonnée par la piste, en rive droite du ruisseau des Plans. Au niveau du point 1851m, traverser le ruisseau et suivre le sentier jusqu'au chalet des Plans (en rive gauche du ruisseau). Poursuivre ensuite la montée par un sentier plus ou moins marqué. Vers 2050m, le sentier part vers la droite; le quitter pour suivre toujours la même direction NE, le Rocher du Pays est devant nous en plein dans l’axe. On arrive sur un replat vers 2100m (zone humide). Le traverser pour prendre la direction d’un éboulis sous le Rocher du Pays. Ne pas monter dans l’éboulis mais monter dans l’herbe sur la droite. En haut de celui-ci, prendre alors la direction SE (on traverse une zone de gros rochers) pour arriver un peu au-dessus des lacs de Roche Noire. Reprendre alors la direction NE pour atteindre par une traversée le Col François. Remonter ensuite la crête à droite (possibilité de contourner quelques ressauts rocheux versant Sud) jusqu’au sommet du Rocher du Pays.Descente par l’arête rocheuse direction Nord jusqu’au Col de Montartier. Plonger alors à droite (versant Est) dans une combe herbeuse assez raide sur 50 m puis de moins en moins raide. Rejoindre ainsi le replat (2100m). Redescendre ensuite par l’itinéraire de montée.

Celliers
1050m R3 icone randonnee

Emprunter la piste qui fait suite à la route jusqu'au Lac de l'Arpettaz. Le contourner par la gauche pour gravir le Grand Plan. Le sentier redescend un peu pour plonger plus franchement dans le vallon de Bridan au large col côté 2104m. On traverse ensuite à flanc les torrents issus du Creux de Lachat pour arriver sur la digue naturelle surplombant le Lac du Branlay. A noter que ce lac n'est plein qu'une courte période de l'année, lors de la fonte des neiges : le barrage morainique n'est pas étanche.A noter aussi un abri sommaire au Nord-Est du Lac, derrière la falaise bordant le lac. Pour former une boucle, il est conseillé de revenir par la bergerie de Quelgey. Du lac, poursuivre le sentier venant du Grand Plan. Il descend dans un premier temps le barrage morainique du lac pour suivre jusqu'à la bergerie le torrent du Bridan. 200m plus loin, prendre le sentier qui remonte à gauche vers le Logis des Fées en une quinzaine de minutes.

Celliers
400m R1 icone randonnee

Traverser le hameau de Montlaçon. Récupèrer une piste qui monte assez raide jusqu'aux chalets du Bochet. Toujours sur cette piste, après le dernier chalet, prendre à droite un sentier. On le suit en coupant deux fois une piste carrossable. On rejoint encore par une petite clairière une piste à 1510m (chalet du Queget). Attention, ce chalet est un peu plus bas que les ruines du chalet de Queget indiquées sur la carte. Par la piste à droite, on sort de la forêt et on rejoint le chalet de Charvan. Continuer soit en continuant la piste, soit en montant au dessus du chalet (vague trace), direction Nord Ouest pour atteindre un autre petit chalet (1790m environ). Poursuivre au-dessus du chalet, direction Nord pour récupérer une sente qui permet, en partant vers l' Ouest, de rejoindre (quelques cairns) le chalet du Golet. Plus de trace ensuite. Prendre la direction Sud Ouest (pas de difficulté pour éviter les petites barres rocheuses), pour atteindre le petit Lac de Charvan. Par une dernière pente herbeuse, on rejoint la crête que l'on suit jusqu'au sommet de la Tuile.Pour la descente, on peut passer par le Lac Clair et récupérer ensuite l'itinéraire de montée.

La Bathie
1200m R2 icone randonnee

Du parking, démarrer sur la piste puis prendre très vite le sentier qui monte au Lac de Clartan en passant par le Chalet du Tour puis le Chalet du Vénitier. La piste monte maintenant jusqu’au chalet du Vénitier ; le sentier la coupe plusieurs fois. Après le lac, poursuivre vers le Sud en traversant une petite arête. Quitter ensuite le sentier , monter vers la gauche (direction Sud, Sud-Est), traverser un gros pierrier et atteindre le point 2491m (au Nord de la Pointe Saint-Jacques ) par des gradins herbeux et rocheux. Suivre alors la crête jusqu’au sommet. Retour par le même itinéraire.

Montsapey
1500m R3 icone randonnee

Traverser le hameau de Montlaçon. Récupèrer une piste qui monte assez raide jusqu'aux chalets du Bochet. Toujours sur cette piste, après le dernier chalet, prendre à droite un sentier. On le suit en coupant deux fois une piste carrossable. On rejoint encore par une petite clairière une piste à 1510m (chalet du Queget). Attention, ce chalet est un peu plus bas que les ruines du chalet de Queget indiquées sur la carte. Par la piste à droite, on sort de la forêt et on rejoint le chalet de Charvan. Pousuivre vers le Nord par un sentier balcon pour atteindre le Chalet de la Lanche. Après avoir traversé ensuite le Ruisseau des Moulins, par un virage à gauche, on remonte des pentes herbeuses pour arriver au Lac de Queige (sente pas toujours bien marquée).Du lac, soit rejoindre la crête que l'on suit jusqu'à la Dent du Corbeau, soit prendre au plus court en passant par le Lac Rond pour récupérer la crête un peu plus loin.Pour le retour, poursuivre sur la crête vers le Sud pour accéder au Col de Charvan. Descendre ensuite versant Est (sente parfois bien marquée et quelques fois peu évidente) en direction du Chalet du Golet, puis de la Bottière, jusqu'au Chalet de Charvan. Reprendre ensuite l'itinéraire de montée.

La Bathie
1170m R3 icone randonnee

Suivre le chemin balisé en jaune en direction du lac Noir (panneaux).Arrivé au plan d'eau, longer sa rive gauche puis grimper vers l'Ouest pour rejoindre la crête (2110 m). Suivre alors vers le Nord puis l'Est le large sentier contournant par la droite le Petit Arc (méritant une petite visite avec ses 2365 m). Grimper enfin l'arête Ouest du Grand Arc jusqu'au sommet (croix, table d'orientation).De retour à 2110 m, poursuivre la crête au sud par une bonne sente pour monter au Char de la Turche (2010 m). Dévaler son flanc Sud par un sentier balisé en jaune. Il nous ramène au chemin de l'aller, situé dans un bel alpage près du point de départ.

Montsapey
900m R2 icone randonnee

Franchir le Pont des Rouelles. Prendre le sentier qui monte au chalet de la Perrière. Prendre au-dessus du chalet (direction du panneau indiquant Pas de la Mule itinéraire libre) dans la pente herbeuse où l' on retrouve un chemin bien tracé. Après le replat, monter encore dans la pente herbeuse puis prendre la direction Sud pour atteindre le chalet des Marmottes Noires. Suivre ensuite une trace (direction Sud Est, quelques cairns); repèrer le Pas de la Mule qui est évident car c'est le point le plus bas entre la pointe de Combe Bronsin et celle des Marmottes Noires. On arrive ainsi à un lac, pratiquement asséché l'été, juste sous le Pas de la Mule. On atteint le Pas de la Mule en suivant une trace montant (plein Est, cairns), à droite d'un éboulis. Après le Pas de la Mule, suivre le fil de l'arête vers la gauche (direction Nord); sur cette arête, plus ou moins large, une trace facilite le cheminement qui ne pose pas de difficulté. Quelques escarpements rocheux s' évitent par la droite ou la gauche.Retour par le même itinéraire.

Montsapey
1070m R3 icone randonnee

La route d'accès en voiture dans le vallon des Encombres est longue (8km depuis le Chatelard) non revêtue mais en bon état ; elle permet de visiter un vallon d'alpages dont la rive gauche est très pentue et sauvage (chamois et bouquetins sur les crêtes et dans les vallons adjacents) ; et si on veut rallonger la rando, il suffit d'arrêter sa voiture avant Caseblanche !Caseblanche est la dernière cabane d'alpage à gauche de la route avant la gorge de gypse ; on peut se garer sur le bord de la route à divers endroits.Ne pas prendre à gauche la route qui traverse le pont (pancarte "Caseblanche") mais tout droit. Le large chemin (encore plus ou moins carrossable) s'engage dans la gorge puis monte en lacets dans les vernes avant de déboucher dans les vastes prairies. Ce chemin suit peu ou prou la ligne haute tension qui passe au Perronnet, entre les deux cols des Encombres. Quitter ce chemin principal à une bifurcation où il a dû y avoir une barrière car il subsiste 2 grosses pierres, une de chaque côté du chemin de gauche. Suivre tout droit un départ de chemin large qui se perd rapidement dans l'herbe, poursuivre en essayant de suivre une sorte de croupe en direction du Petit col des Encombres, bien visible à droite du cirque d'alpages, au pied du Grand Perron et à sa gauche.Eviter ainsi au mieux les tourbières qui sont nombreuses. Il n'y a aucun balisage.Au Petit col des Encombres (pancarte), prendre à droite le sentier du Grand Perron, bien tracé (on rejoint l'itinéraire qui vient de la Maurienne) mais non balisé sauf avec quelques rares cairns. Admirer au passage les formations de gypse avec de grands trous qu'on côtoie. Le sentier contourne ensuite opportunément les quelques ressauts rocheux de la face en faisant de grandes boucles d'un replat à l'autre. On arrive ainsi à une sorte de col sur la crête Sud du Perron. La suite est évidente : le sentier remonte plutôt sur la gauche la grande pente terminale, qui se redresse peu à peu pour aboutir à une sorte de couloir de pierrailles un peu plus raide (câble) qui débouche à la table d'orientation et aux croix du sommet. Vue panoramique 360°.Descente par le même chemin.

Saint Martin de Belleville
5,5 kmkm 966m R1 icone randonnee

A signaler que l'orthographe locale semble être la Thuile!Prendre la piste qui part au nord-est, passer au chalet du Séchon, puis prendre àdroite un chemin qui monte à La Grande Lanche que l'on atteint par la raide arête nord. Continuer l'arête sans difficulté. Après un sommet secondaire, on arrive sous la raide face de la Dent du Corbeau: le premier ressaut passe tout droit ou vers la gauche (cairns). Le ressaut final passe à gauche. Descendre l'arête sud-ouest (facile mais aérien), on arrive au Col de Charvan (un sentier, non marqué sur les cartes descend vers le chalet de la Tuile). Continuer l'arête et passer deux sommets secondaires. On arrive à un col: un chemin descend à droite et rejoint le chalet de la Tuile. Faire un aller retour rapide au sommet herbeux de la Tuile, puis redescendre versant ouest depuis le col, par un bon sentier, jusqu'au Lac de Fontaine Claire (cairns). Une piste ramène au chalet de la Tuile.En août 2009, le chemin qui part du chalet de la Tuile vers l'Ebaudia est occupé par les moutons et clos (avec un patou agressif). Il vaut mieux remonter jusqu'au dessus du chalet et prendre un vallon (cairns) qui ramène plus loin sur ce sentier. Continuer ce sentier qui devient moins bon (cairns), on retrouve ensuite une piste qu'il faut quitter lorsqu'elle descend vers 1800m: remonter à droite sur l'arête pour retrouver un petit chemin qui permet de passer dans la combe qui est sous le sommet de la Dent du corbeau. Continuer le sentier sans difficulté jusqu'à la ferme de l'Ebaudiaz.

Notre Dame des Millières
11km 950m R2 icone randonnee

Démarrer la randonnée par la piste, en rive droite du ruisseau des Plans. Au niveau du point 1851m, traverser le ruisseau et suivre le sentier jusqu'au chalet des Plans (en rive gauche du ruisseau). Poursuivre ensuite la montée par un sentier plus ou moins marqué. Vers 2050m, le sentier part vers la droite; le quitter pour suivre toujours la même direction NE ; devant nous en plein dans l’axe, c’est le Rocher du Pays, Roche Noire est à gauche. On arrive sur un replat vers 2100m (zone humide). Le traverser pour prendre la direction d’un éboulis sous le Rocher du Pays. Ne pas monter dans l’éboulis mais monter dans l’herbe sur la droite. En haut de celui-ci, prendre alors la direction SE (on traverse une zone de gros rochers) pour arriver un peu au-dessus des lacs de Roche Noire. Reprendre alors la direction E, rester au-dessus des lacs en passant sous le Col François. Repérer une bande herbeuse raide sous le sommet de Roche Noire ; la gravir et par un dernier petit passage rocheux on accède à la crête. La suivre sur la gauche pour atteindre le sommet de Roche Noire (cairn, 2581m). Poursuivre ensuite le parcours de crête vers le Sud ; crête assez large souvent, quelques passages rocheux nécessitent l’utilisation des mains mais sans difficulté. On atteint ainsi le sommet de la Pointe de la Balme (gros cairn, 2683m).Pour le retour, descendre dans les pentes Sud-Est entre passages terreux-schisteux et éboulis. Poursuivre vers l’Est pour rejoindre la Combe des Plans. On traverse deux ruisseaux vers 2100m environ pour rejoindre le sentier au-dessus des chalets du Plan et récupérer l’itinéraire de montée.

Celliers
1160m R4 icone randonnee

De Tioulévé prendre vers le nord le chemin indiqué "circuit du Lac Noir": il chemine d'abord en forêt, franchit un torrent par une passerelle, traverse des alpages pour accéder au col des Génisses (à côté de la Pierre Courbe 1954 m). Une traversée à flan rejoint le lac Noir puis la crête menant par un dernier ressaut au Char de la Turche (2010 m). Descente évidente en continuant le chemin en crête, qui rejoint les alpages et la source du Chenalet.On peut aussi éviter le sommet du Char de la Turche en prenant le chemin du Pas des Chèvres à partir du lac Noir mais ce serait se priver de la vue sommitale.En effet, le sommet surplombant la vallée de la Maurienne, offre une vue à 360 degrès: glaciers de l'Oisans loin au sud, Etendard, versant Mauriannais de Belledonne, préalpes calcaires, petit et grand Arc, Peclet au nord, puis Bellachat et autres sommets de la Lauzière.

Monsappey
10,230km 730m R1 icone randonnee

Prendre la piste qui contourne le village. Après deux épingles, elle se divise en deux. Prendre la piste de droite, qu'il suffit de suivre jusqu'au Col du Mottet, en passant par les Chalets d'Orgentil. Du Col, suivre la ligne de crête assez large, à gauche jusqu'au sommet. Pour la descente, deux options. Soit revenir par le même itinéraire (le plus facile), soit pour faire une boucle, continuer sur la crête pour descendre d'une cinquantaine de mêtres jusqu'à un collet. Descendre ensuite à gauche (direction S/E) dans le vallon de la Chambrette (alternance d'herbe et de gros blocs rocheux) puis en suivant le Ruisseau d'Orgentil en rive droite pour récupérer la piste de montée.

St Jean de Belleville
14,5 km 990m R3 icone randonnee

Légende

icone refuge Refuge
icone sommet Sommet
icone col Col

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net