Col de l'Echarasson par le col de la Rochette,
le pas de la Sère et Pélandré

Col de l'Echarasson par le col de la Rochette,
le pas de la Sère et Pélandré

  • Altitude départ : 430
  • Altitude sommet : 1146
  • Dénivelé : 1000
  • Distance : 14km km
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Balisage jaune/vert sur l'ensemble, sauf entre le col de l'Echarasson jusqu'à l'amorce de la descente : balises du GR9.
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Juste en face du parking, le sentier démarre (pancarte) direction col de la Rochette, il traverse le joli hameau des Vignes, poursuit sur une piste vers l'Est que l'on suit tout droit. Vers 600m on le quitte pour prendre à gauche un chemin raide jusque vers 750m où un sentier à droite prend le relais, il accomplit un lacet et gagne le col de la Rochette (995m). On débouche sur le plateau avec ses reposantes clairières, continuer tout droit par Gauthier et rejoindre le pas de la Sère (905m). Suivre à droite la direction du col de l'Echarasson que l'on rejoint après avoir cotoyé une maison.
Un peu au dessous du col versant Nord, on suit maintenant le GR9 direction Pélandré, on passe au point culminant 1300m et après une légère descente dans un coude à angle droit du GR, le quitter (c'est ici que l'on retrouve les balises jaune/vert) pour descendre à droite sur un large chemin qui conduit à la vaste clairière de Pélandré (grande bergerie). Il est conseillé de s'approcher du rebord de la falaise (prudence) pour la vue saisissante sur le cirque du Val Ste Marie. Prendre le chemin descendant derrière le batiment direction NO puis Ouest (bien suivre les balises jaune/vert) il coupe plusieurs pistes pour terminer en sentier sous les buis et va rejoindre le col de la Rochette, retour par le sentier aller.

Précautions

Balises pas toujours bien visibles. Il faut parfois se retourner et avoir l'oeil exercé.


Commentaires difficultés

Savoir lire une carte et bien suivre les balises pas toujours évidentes.

Topo créé le :

Rejoindre St Jean en Royans, puis direction Bouvante. Stationner (excellent parking) dans un virage juste au dessus du village des Rochats.


Situation




Sortie du 03-12-2013

a bouchonne sous les branchages!

Le seul topo du coin, donc le plus approchant....
St Jean en Royans - les Rimets - grotte de Frochet - Gaudissart - Pas de la Sère - Gauthier - Les Bodins - les Rimets - St Jean (moi) ou St Laurent en Royans (eux).

Les galères c'est bien plus rigolo en groupe!!

Il ne fait pas chaud et tout est bien givré ou gelé, mais pas de neige au départ...ça ne va pas durer!
D'abord cool sur petite route puis large chemin, histoire de se mettre en jambes.

A partir de la bifurc pour monter à la Grotte de Frochet, ça ne rigole plus! Ca grimpe et ça ne fait pas semblant, et vu le rythme adopté c'est une belle suée!! Ils ne savent pas prendre un rythme raisonnable, malgré le froid certains dégoulinent carrément!!
Je me rabats sur les groupes B1 et B2 qui suivent le A, mais ça va encore assez vite! Et c'est aussi le début de l'enneigement. C'est d'abord de la neige tassée par les passages et durcie.

En montant les quantités de neige vont augmenter et aussi les branches ou arbustes au milieu du chemin. La neige qui rentre dans le tshirt et fond dans le dos...c'est génial!!
Quand les quantités de neige deviennent vraiment importantes ceux qui ont les raquettes le mettent pour ouvrir la voie aux suivants.
Mais il y a de telles quantités de neige que même derrière les groupes A, B1, B2, c'est encore une marche difficile.

Et puis les B s'arrêtent au pas de la Sère, je suis loin derrière le groupe A, mais ils finiront bien par s'arrêter et je rattraperai!!

Pas de danger de les perdre, je marche tranquillou à mon rythme dans la tranchée creusée!
Je les rejoins alors qu'ils cherchent un endroit correct pour manger. Ce sera le long du mur d'une bâtisse....et ce sera TOP!

D'abord après l'exercice physique de cette montée on est affamés, et contre le mur face au soleil, même pas besoin de s'habiller, il fait chaud!

On serait bien restés à se prélasser au soleil, mais le chef est intraitable....faut dire qu'on va encore s'en voir!
Pour attaquer la descente après Gauthier, il faut chercher un peu le bon chemin...pas la peine de se précipiter vu qu'il faut en essayer plusieurs pour trouver le bon! Et une fois retrouvé le balisage, voilà qu'il faut repartir en arrière et se lancer dans la traversée d'un grand champ de neige, le passage étant difficilement praticable sous les arbustes couchés.

On retrouve le sentier, mais la descente va être bien physique entre les quantités de neige, parfois gelées (ça enfonce, ça enfonce pas...) et les obstacles sur ces raides petits sentiers.

Enfin une fois bien descendus on se retrouve hors neige..ouf! Et la suite sera sur des petites routes ou sentiers bien ensoleillés où la marche est plus agréable et cool.Les passages à l'ombre font cependant de grosses différences de températures et c'est resté givré et glissant.

Revenus à "Rimets" je les quitte pour retrouver ma voiture à St Jean en Royans et eux n'ont pas encore fini, puisque le car les récupère à St Laurent en Royans.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 1000 m
  • Participants : Avec Coublevie Accueil pour ma 200ème 2013

Autres sorties

Date Titre Auteur
07-04-2016

Je profite d'avoir quelques séances de baby-sitting à faire pour mar...

Véronique
10-07-2012

Ballade improvisée ce jour. Mip est enrhumée avec des difficultés ...

Caribou
12-11-2009

Variante sur l'itinéraire de Goupil: Col de l'Echarasson par la grott...

6 Véronique
11-04-2009

Après une montée assez rude au col de la Rochette, la suite est pais...

4 Goupil

Identification

( ) bivouak.net

Social Media