Pic du Mas de la Grave en boucle par le pic
de la Buffe d'en Haut et le Gros TeT

Pic du Mas de la Grave en boucle par le pic
de la Buffe d'en Haut et le Gros TeT

  • Altitude départ : 1780
  • Altitude sommet : 3020
  • Dénivelé : 2100
  • Temps de montée : 11h
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : Pas grand chose, quelques marques rouges éparses
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking du Chazelet, descendre vers le pont (1735 m) du ruisseau du Gâ. Avant le pont, prendre à droite la piste des Rivets (panneau de randonnée). Traverser le pont du Pertus, et juste après, prendre à droite une vague piste herbeuse qui recroise la piste principale et mène à l'entrée du Rivet du Pied (1845 m). Prendre hors sentier à droite, monter à vue dans les herbes vers une petite barre schisteuse, qui se surmonte facilement par la gauche. Enfiler toute la longue et belle arête herbeuse qui suit. L'arête se redresse et il faut surmonter une pente de blocs assez raide et désagréable, au mieux, pour déboucher au replat de la Petite Buffe (2683 m). Suivre par la longue et très belle arête minérale avec plusieurs petites bosses, jusqu'au sommet Sud de la Buffe d'en Haut (2878). Atteindre le sommet nord (2933 m) par une partie sérieusement redressée, un peu désagréable (3h30).


Basculer dans la facette ouest, en restant souvent au plus près de l'arête. Sur 100 m, la pente est très raide (35/40°) en terrain pierreux instable. Dès que la pente se calme, poursuivre l'arête plus facile mais toujours effilée sur le fil ou juste à gauche. Remonter sur un replat herbeux (2780 m) où le terrain redevient facile. Descendre à vue le grand replat du col de l'Infernet (2656 m), remonter à vue vers le point 2856 m de l'arête de la Recoude (point triple Isère/Savoie/Hautes-Alpes), traverser la cime de la Recoude et redescendre l'arête ouest assez raide vers la basse sud de la Recoude (2782 m). Attaquer l'arête ouest. D'abord facile, elle se fait de plus en plus raide, jusqu'aux premières difficultés rocheuses. Contourner la toute première par la droite, puis poursuivre en escaladant le plus vite possible sur le fil (plus facile au début juste à gauche, mais le terrain y est très malsain). Passer deux gendarmes prudemment en escalade/désescalade. L'arête se couche à proximité du sommet du Pic du Mas de la Grave que l'on atteint (3020 m, 7h).


Descendre par le sentier de la voie normale, qui passe juste sous l'antécime 2979 m, puis assez raide dans les pentes schisteuses puis herbeuses qui font suite. Descendre une curieuse dalle orangée puis arriver dans les grands prés plats où la trave se fait plus discrète (quelques cairns. Quand le sentier se rapproche du ruisseau du Rachas, venir le traverser à gué et traverser à vue sur sa rive droite. Arriver au col 2271 (panneau de randonnée), et prendre à vue l'arête qui mène au Gros Tet. Remonte cette paisible et longue arête herbeuse par des traces de moutons jusqu'au Gros Tet (2613 m). Redescendre la vague croupe herbeuse très douce jusqu'au vaste replat de Serre Bernard. Redescendre à vue pour rejoindre le GR surfréquenté du plateau d'Emparis, descendre jusqu'au pont 1735 et remonter au parking (11 h).


Précautions

Cette très longue boucle est engagée entre le Pic de la Buffe d'en Haut et le pic du Mas de la Grave, où on est vraiment loin de tout. Il faut une excellente condition physique. Il faut également éviter de se retrouver dans le brouillard dans certains endroits plats et indistincts.


Commentaires difficultés

Deux passages sont difficiles : la descente du Pic de la Buffe d'en Haut, le long de son arête ouest très raide (35/40°) sur 100 m ; et l'arête est du pic du Mas de la Grave, très raide sur 100 m en terrain schisteux instable sauf sur le fil où il faut parfois escalader.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

De La Grave : passer le tunnel du Serre du Coin, juste à la sortie du tunnel prendre à droite, à Ventelon prendre à gauche direction Les Terrasses et Le Chazelet, en arrivant au Chazelet prendre à gauche "Parking d'Emparis", se garer au parking


Situation




Sortie du 29-06

L'intégrale des arêtes encadrant le ruisseau du Gâ ! Difficile de faire plus logique et panoramique, vue fantastique presque tout du long : la Meije bien sûr tout le temps, mais également les Aiguilles d'Arves, et la Vanoise et le Mont Blanc entre les deux sommets. Cette très longue boucle permet de rentabiliser l'accès au pic du Mas de la Grave et de profiter au maximum du secteur. Mais attention, il faut avoir la caisse et le pied sûr entre la Buffe d'en Haut et le Mas de la Grave.

On peut éviter de remonter au Gros Tet et redescendre la voie normale du pic du Mas de la Grave par la piste du torrent du Gâ, mais c'est fastidieux. On peut également éviter l'arête est du pic du Mas de la Grave, en traversant depuis la basse sud de la Recoude jusqu'au replat le plus haut (vers 2820 m) du Grand Paquier, et soit remonter le pierrier infâme qui débouche entre le sommet et l'antécime 2979, soit prendre la crête du Mas de la Grave, qui semble plus facile que l'arête est directe mais semble néanmoins présenter quelques ressauts rocheux.

Je ne pensais pas croiser de mondre entre la Buffe d'en Haut et la Mas de la Grave, tant ce secteur est loin de tout ; raté ! un randonneur nous a rejoint depuis Martignare vers le sommet du pic de la Buffe d'en Haut. Il venait d'Entraigues, côté nord, en enchaînait avec le Grand Agnelin : une autre idée de superbe boucle dans le secteur, au moins aussi longue !


  • Horaire : 11h
  • Dénivelé : 2100 m
  • Participants : Pierre, Vivien, Charline

Identification

( ) bivouak.net

Social Media