Tour de l \' Ouille d \' Arbéron par les
cols d'Arnés et de l'Autaret

Tour de l \' Ouille d \' Arbéron par les
cols d'Arnés et de l'Autaret

  • Altitude départ : 1863
  • Altitude sommet : 3072
  • Dénivelé : 2000
  • Distance : ? km
  • Temps de montée : 3 jours
  • Orientation : Toutes
  • Balisage : (Voir le topo du tour de la Bessanèse)
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

1er jour: monter au refuge d'Avérole (2210m); une navette entre les Vincendières et le village d'Avérole permet de racourcir l'étape (1 heure)


 


2e jour: du col d'Arnès au refuge Cibrario. Du refuge d'Avérole descendre une quarantaine de mètres en direction du ruisseau de l'Oney (ou ruisseau d'Arnès), le sentier raide remonte une gorge encombrée de gros blocs puis accède au glacier d'Arnès qu'on longe sur sa rive droite, sous les falaises de la pointe d'Arnès. La pente se redresse notablement sur les 50 deniers mètres, éboulis instables ou neige dure qui nécessite l'usage des crampons en début de saison.


 


La descente sur le versant italien est plus facile, alternant névés et éboulis; passer à côté de deux petits lacs; rejoindre le sentier venant du refuge Gastaldi au collerin d'Arnès. On retrouve alors le parcours du tour de la Bessanèse qui contourne par l'est le splendide Lago della Rossa (2710m), puis remonte au Colle Altare (2962 m) avant de plonger sur le refuge Cibrario.


 


3e jour: de Cibrario à Bessans. Les crampons peuvent être utiles dès le matin pour remonter le premier névé en direction du du col Sulle, qui flirte avec les 3000 m. Descendre environ 200 m (névés raides) et attaquer la montée du col de l'Autaret par un chemin bien tracé, plus long qu'il ne parait et un peu à saute mouton, qui passe à côté d'une ancienne casemate puis des lacs de l'Autaret. Le col est enfin atteint à 3072 m. Il ne reste plus qu'à descendre le long vallon de la Lombarde pour rejoindre les Vincendière 1550 m plus bas.


Précautions

Passage sur glacier, réputé peu crevassé; pente raide au col d'Arnès justifiant les crampons en début de saison.


Commentaires difficultés

(Variante du tour de la Bessanèse lorsque la météo ne permet pas de passage du Collerin)
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Remonter toute la vallée de la Maurienne; après Bessans prendre le vallon d'Avérole et se garer au parking des Vincendières (1863m)


Sortie du 11-08

La Bessanèse

Du 14 au 17 juillet. Partis pour le tour de la Bessanèse, le mauvais temps du premier jour ne nous a pas permis d'emprunter le passage du Collerin. Cette journée de repos forcé au refuge d'Avérole, nous a été finalement salutaire, et nous a apporté une bonne vingtaine  de centimètres de neige fraiche qui a embelli le paysage. Ce tour, relativement exigeant tout en restant de la randonnée abordable, est absolument magnifique. L'itinéraire du tour de la Bessanèse est fort bien décrit, et parfaitement balisé, la carte est en vente pour 3€ dans les refuges. L'accueil y est très sympathique; le repas est exceptionnel à Cibrario.

Au fin fond de la Haute Maurienne, ce secteur resté très sauvage garde des architectures traditionnelles qui donnent un attrait supplémentaire à ces paysages de montagne magnifiques. Un scoop à ne pas manquer.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3 jours
  • Dénivelé : 2000 m
  • Participants : Groupe d'amis

Identification

( ) bivouak.net

Social Media