Chemin de la Virgule depuis St Paul

Chemin de la Virgule depuis St Paul

  • Altitude départ : 500
  • Altitude sommet : 1200
  • Dénivelé : 700
  • Temps de montée : 1h30
  • Temps de descente : 1h
  • Orientation : Est
  • Balisage : rien à part des cairns

Itinéraire

Le Chemin part droit dans la pente. Il est large mais il ne faut pas le suivre longtemps, au bout de 200 mètres, quand il fait une petite chicane, prendre à gauche un chemin qui monte peu et très étroit. Ne cherchez pas à monter, vous allez retrouver un plus gros chemin venant du monument au mort (joliment situé d’ailleurs). La suite est plus simple. Il y a deux carrefours paumatoires. Le premier sur un replat c’est à droite (cairn), le deuxième en pleine pente, après quelques lacets, c’est à gauche au lieu de tout droit (re cairn). La suite est un grand nombre de lacets. Puis une grande traversée ascendante sur une plateforme parfois très abîmée. Enfin vous buterez contre la fameuse virgule. C’est une ravine dans laquelle le sentier se perd. Il est impossible sans matériel adéquat de passer. Bref c’est le terminus.
On voit bien de l’autre coté du ravin le chemin qui poursuit sa trace.
L’intérêt de cette balade ? Les champignons, puisque c’est un cul de sac où personne ne passe !


Précautions

Ne pas essayer de monter plus haut !


Commentaires difficultés

C’est l’ancien chemin qui monte au col Vert et qui ne passe plus suite à des éboulements vieux d’un peu plus de 10 ans. (Pour le col vert, un chasseur que j’ai croisé m’a décrit un itinéraire que j’essaierai un de ces jours).
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Saint Paul de Varces > Parking au bout de la route goudronnée


Situation




Sortie du 11-02

Balade ravigotante

Chemin creux dans la forêt

Ce mardi, il ne fait pas beau. Voire même, il pleut à petites gouttes... Je voulais sortir mais l'élan n'y est pas. En fouillant la mémoire, je finis par retrouver une idée qui convient à la situation, et qui me plait. C'est dire que cela m'incite à quitter la maison.

L'idée, c'est la partie inférieure du versant est du Roc Cornafion, au départ de St Paul de Varces. Ces pentes forestières, larges et hautes, parfois raides, voire très raides, ont l'attrait de l'inconnu. En effet, des barres rocheuses (d'un rocher douteux) bloquent les sorties vers le haut et la crête du Cornafion, ce qui a comme conséquence que les sentiers sont des impasses. Cela en limite leur intérêt. Mais également, cela en limite leur fréquentation, et c'est pile-poil ce qui m'intéresse. Donc je vais y voir.

Je gare la voiture au petit parking de la Combe Louve (510 m), et entame la piste forestière. Comme le dit le topo, dans la chicane, traverser le ruisseau à gauche. Puis un deuxième ruisseau (plus petit) et on arrive à une plateforme où commence un gros chemin, dont rapidement les bords caillouteux s'élèvent de part et d'autre. C'est très sympa. Pour moi, ce chemin devait être celui de charbonniers, qui devaient y descendre leurs troncs pour les charbonner en bas. Sinon, je comprends mal comment le chemin a pu être autant creusé...???

Au niveau du replat, le chemin est même surélevé par rapport aux surfaces latérales (ce ne sont pas des champs, mais peut-être étaient-ils quand même exploités??). L'endroit est vraiment charmant. La suite change un peu de raideur, car ce chemin était prévu pour descendre les troncs, et non pour remonter une pente en tant que randonneurs (comme nous aujourd'hui). Donc pour descendre les troncs, le meilleur, c'est la ligne droite vers le bas : autant que possible. Et pour moi aujourd'hui, c'est donc la ligne droite vers le haut. Ouf !

Le lieu est spécial : on marche sur un ancien éboulement, dont la maille moyenne des blocs tombés d'en haut tourne autour du m3; et souvent de plusieurs m3. Donc le chemin oscille entre ces blocs, au creux entre deux, mais reste toujours orienté droit vers le haut : il ne faut pas finasser, ici. Et plus on monte, moins le creux du chemin est marqué : forcement, plus on est haut, moins ils ont descendu de troncs. Donc on arrive à un vague replat; la trace - devenue petite - est à peine visible à gauche. Et là, commencent les lacets. Fantastique ! Tel que tracé sur IGN, il y a foultitude de lacets. Le tracé de la pente est parfait. Le seul problème, en ce mois de février qui a des allures de mois de novembre, c'est que le sol est détrempé, avec beaucoup de feuilles mortes posées dessus, et que la sente est parfois très très peu large. Ça glisse ! Fort heureusement, les pentes en dessous du sentier ne sont ici pas encore trop longues, donc je peux prendre le risque de continuer, et si je glisse j'en serai quitte pour laver la combinaison. Pas plus.

Arrivé aux environs de 1000 m d'altitude, un peu de neige apparaît au sol. A 1100 m, c'est le début de la traversée vers le sud, et vers la Virgule. Là les pentes deviennent beaucoup plus raides (en dessous du sentier), la neige est clairement présente partout, et le sentier devient tout étroit. Bref, je décide que la dose est suffisante, et fait le demi-tour vers le bas. Et puis, il est déjà 16h20, et compte tenu de l'époque, l'obscurité tombe dans pas longtemps : il est temps de redescendre.

A cet endroit, se trouve un arbre magnifique. C'est un if. Il est très gros pour cette essence. Il a plusieurs troncs (8), dont le plus gros fait environ 40 cm de diamètre. A cette altitude, dans un tel versant, c'est assez exceptionnel, d'autant qu'il est seul, et que je n'en ai pas repéré d'autre dans la montée. Je fais plein de photo de lui, et l'ajouterai à ma collection d'arbres remarquables.

Tout au long de la descente, j'enlève les branches qui barrent le sentier, puis le chemin. Cela fait du nettoyage, et rend le parcours plus sympathique. Faut dire que Michel n'a pas dû pouvoir les enlever : il avait le sac du parapente sur le dos !!!  foot-in-mouth tongue-out wink

Voilà une sortie très agréable, dont je garderai un excellent souvenir.

 

 

 

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h 30
  • Dénivelé : 700 m

Autres sorties

Date Titre Auteur
03-03

Déboisage

5 François LANNES
01-10-2005

Je nourrissais le projet de faire un décollage depuis les prairies so...

3 Michel Pila

Identification

( ) bivouak.net

Social Media