Topo : Grand Glaiza et Pic du Malrif depuis Aiguilles

Le Grand Glaiza depuis le Pic du Malrif

Données techniques

  • Altitude départ : 1965
  • Altitude sommet : 3293
  • Dénivelé : 1360
  • Distance : 7 km (14 A/R) km
  • Temps de montée : 4 h
  • Temps de descente : 2h45
  • Orientation : Sud
  • Balisage : Celui des GR de 2300 m. jusqu'au col du Malrif, cairns au-delà.
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle
  • Accès : De Guillestre, se rendre à Aiguilles par la D902, puis la D907. Là, emprunter au-dessus du village la piste empierrée mais carrossable qui monte au Lombard. Vers 1854 m., la quitter pour une autre piste à droite qui mène à la bergerie du Lombard. Se garer sur le petit parking sous la bergerie.
Proposé le Geoffroy Rémi Avatar de anonymous

Trace GPS

  • Distance : 16.01 km
  • Dénivelé - : 1517 m
  • Dénivelé + : 1426 m
  • Téléch. : 19 fois
Proposé par Christian Delale Avatar de anonymous

Itinéraire

Description

Le Grand Glaiza est une rando assez longue et qui demande de l’endurance, mais sans aucune difficulté technique, qui se déroule dans un très beau paysage, avec en son milieu la superbe oasis du Grand Laus, le plus grand des lacs du Malrif (le seul vraiment visible du sentier), et au sommet l’un des plus vastes et stupéfiants panoramas des Alpes du Sud. En contrepartie, on ne s’y trouve que rarement seul – mais la compagnie, à condition de n’être pas processionnaire, peut aussi présenter quelques avantages …
De la bergerie (point d’eau), partir direction nord puis est, sur le sentier bien visible qui rejoint vers 2300 m. le GR 58A. Remonter ce GR jusque sous le Grand Laus, où on le quitte pour le GR 58 qui poursuit un peu vers le nord, rejoint puis longe le lac sur toute sa rive droite (est). Il grimpe ensuite toujours plein nord au-dessus du lac (superbes vues plongeantes en se retournant !) jusqu’au point 2830 (col du Petit Malrif), où on prend (nord-est) un petit bout du GR 58D qui mène au sommet du Pic du Malrif (2906 m.), puis en redescend par l’arête nord-est jusqu’au col du même nom (2866 m.). On laisse alors définitivement le GR (qui file vers le col de Rasis) pour prendre pied sur la confortable Crête aux Eaux Pendantes qu’il suffit de remonter jusqu’au sommet (où elle se redresse un peu).
De là-haut, par beau temps non brumeux, la vue est fabuleuse sur le Mont Blanc et le Mont Rose (et même au-delà !), les Ecrins, la Vanoise, le Mercantour, jusqu’à l’Argentera…, sans parler bien sûr des innombrables sommets plus proches du Queyras, de l’Ubaye, d’Italie, etc.
Le retour par le même itinéraire permet d’admirer à nouveau longuement le Grand Laus, cette fois sans se retourner !

Creative Commons licence

A lire

  • 3000 sans frontière alpes du sud par A.Pirovano-B.Ranc. Référence : topo n°19 proposé par Geoffroy Rémi

Précautions

aucune en particulier. Sentier parfois glissant sous le sommet après une chute de pluie ou de neige, mais pas exposé.

Difficultés

aucune difficulté, mais course assez longue et dénivelé déjà respectable. Sentier parfois un peu raide au-dessus du lac Malrif et sous le sommet. Crête terminale rocheuse mais confortable.

Hébergement(s) associé


Sorties associées

Date Titre Auteur
24-09-2019

Nous partons à 8h35 du parkin...

Avatar de anonymous Christian Delale
08-07-2010 Un vrai régal ce Grand Glaiza, premier 3000 de la saison, avec mes 4... Avatar de anonymous 7-laux
16-08-2008 Ce samedi j’avais prévu de monter au Bric Froid, mais la neige tomb... Avatar de anonymous Geoffroy Rémi

Identification

Social Media