La Grande Moucherolle et Petite Moucherolle
par le couloir des deux soeurs, retour par la Grande Vire

La Grande Moucherolle et Petite Moucherolle
par le couloir des deux soeurs, retour par la Grande Vire

  • Altitude départ : 1310
  • Altitude sommet : 2285
  • Dénivelé : 1000
  • Temps de montée : 5 heures
  • Temps de descente : 5 heures
  • Orientation : Sud-Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Sortie du 21/11/2009 après un premier échec dû à l'absence de matériel adéquat et à la recherche infructueuse de la deuxième partie de la vire.

Ascension jusqu'au sommet des Moucherolle en suivant le topo de P. Sombardier, rencontre de bouquetins mâles dans le couloir des Deux Soeurs, itinéraire pimenté par la présence de neige glacée et dure dans l'ascension de la Grande Moucherolle, nécessitant les crampons et le piolet dans la face Nord ainsi que sur l'arête sommitale (d'où cotation R5).
Descente jusqu'au Pas de la Balme en longeant les crêtes.
A ce niveau, prendre la vire à gauche au lieu d'emprunter le chemin classique à droite qui rejoint le sentier du Balcon Est.
La vire est confortable au début, avec une petite sente.
On arrive à la fontaine du coin, qui surgit à côté d'un petit pierrier qui marque la fin de la sente. Passer au dessus de la source, et continuer en restant grosso modo à niveau sur la partie haute de la vire, car on va croiser 3 "entonnoirs" escarpés qui se dirigent droit vers la falaise en contrebas. On peut marcher au bord de la falaise, mais il faudra remonter sur le haut de la vire pour franchir les entonnoirs.(et, pour citer P. Sombardier, "le faux pas est interdit").
Après le troisième entonnoir, on arrive sur le flanc droit d'un grand pierrier qui correspond à la faille de la petite moucherolle, ligne de fracture qui sépare les deux parties de la vire.(voir article à cette adresse : www.geol-alp.com/h_vercors/lieux_vercors/mouchrole.html)
La deuxième partie est plus haut, il faut remonter le pierrier à main gauche (donc son côté droit dans le sens de la descente), jusqu'à une sorte de petite grotte, qui permet de repérer le départ de la deuxième portion de la vire, à droite.
L'exposition et la difficulté correspondent en gros à celles du Grand Sangle du Fouda Blanc, le sentier en moins (du moins c'était le cas pour cette sortie du fait de la neige accumulée contre les parois).
Très belle vire, grand sentiment de solitude alors que le sentier du Balcon Est est relativement proche en contrebas. Vue imprenable, et rencontre de nombreux chamois et bouquetins.
La sortie se fait sous un grand surplomb, au niveau d'un grand pierrier très inconfortable à descendre, comme l'explique très bien P. Sombardier, donc essayer la solution alternative qu'il propose.
Retour au parking par le sentier du balcon est.

Un très grand Merci à Pascal Sombardier pour ses conseils, et ses topos d'une grande qualité.
A lire
  • Chartreuse-Vercors Les randonnées du vertige 2009 par Pascal Sombardier. Référence : topo 21, page 86 proposé par eric babbini

Commentaires difficultés

R3 en temps normal, R5 le 21/11/2009 (crampons + piolet)
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

grenoble, vif, prélenfrey


Situation




Sortie du 22-06-2012

Sur la vire du Col des 2 Soeurs

Très beau temps juste contrarié jusqu'en début d'après-midi par quelques nuages qui s'accrochaient le long des falaises et cachaient parfois une partie du panorama vers l'est.
Sortie effectuée par intermittence en compagnie d'un sympathique couple de Lyonnais qui m'ont rattrapé une première fois sur la vire avant le col des 2 sœurs alors que je sortais d'une courte exploration de la grotte. On s'est ensuite retrouvés en haut du col puis ils ont rallié directement la Grande Moucherolle pendant que je faisais un détour par le sommet d'Agathe. Nouvelle jonction dans la montée de la Grande Moucherolle, à partir de laquelle nous nous sommes suivis jusqu'au sommet de la Petite Moucherolle. Après le pique-nique (au cas où ils me liraient, encore merci pour la tranche d'excellent cake !) ils sont repartis peu avant moi. Nouveau regroupement au Pas de la Balme où nos chemins se sont séparés : j'ai pris l'option Grande Vire des Moucherolles tandis qu'ils poursuivaient par la descente classique par les Sarrasins non sans m'avoir laissé une photocopie des 2 pages du bouquin de Pascal Sombardier traitant du reste de mon trajet (merci encore à eux et, du coup, merci également à Pascal Sombardier).
Pas de problème sur la première partie de la vire. J'ai ensuite un peu galéré car je suis remonté à gauche d'un pierrier qui n'était pas le bon ! Je suis donc monté (et redescendu !) dans des passages un peu scabreux avant de retrouver le bon passage. Ensuite plus de problème.
Belle ambiance sur la vire. Des chamois mais pas de bouquetins (il y en avait en revanche sur les crêtes, entre Agathe et la Grande Moucherolle puis entre la Petite Moucherolle et le Pas de la Balme).
Ensuite, pour rejoindre le Sentier du Périmètre lorsque la vire s'interrompt, j'ai coupé en diagonale à travers les pierriers. Il était aux alentours de 17h et ceux-ci étaient, je suppose, au soleil sans interruption depuis le matin : ça m'a fait un peu l'impression d'être une fourmi sur une plaque de cuisson ! Un groupe de mouflons croisé à ce moment-là m'a d'ailleurs donné des envies de méchoui !
Très belle sortie mais prévoir du temps surtout si on se fourvoie comme moi sur la vire : il m'a fallu presque 4 h 30 pour revenir du Pas de la Balme jusqu'à ma voiture.
PS : Je joins quelques photos mais le "simpleviewer" en bas de la sortie rogne une bonne partie de certaines d'entre elles. Il vaut mieux les consulter en cliquant sur "+ de photos" en haut à gauche du topo.

Photos de la sortie


  • Horaire : 9 heures
  • Dénivelé : 1430 m
  • Participants : un couple de Lyonnais

Autres sorties

Date Titre Auteur
16-07-2014

J2: Correncon - Pas de la Balme - vire des Marcerolles - Pré Archard...

3 moudujeunou
21-11-2009

Ballade endeuillée par la rencontre avant la baraque des Clots d'un g...

13 eric babbini

Identification

( ) bivouak.net

Social Media