Crêt de la Neige boucle de 3 jours en raquettes
depuis Lélex

Crêt de la Neige boucle de 3 jours en raquettes
depuis Lélex

  • Altitude départ : 900
  • Altitude sommet : 1720
  • Dénivelé : 1800
  • Distance : 45 km
  • Temps de montée : 3 jours
  • Orientation : Toutes
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • intéressant en raquettes
    • en boucle

Itinéraire

J1 : Du centre de Lélex (parking), rejoindre le fond de vallée au Moulin Neuf. Suivre alors le sentier (balisage jaune) en direction de Septfontaine. Au pont Crochat, partir dans le vallon vers l'ouest. On débouche sur le plateau au niveau de la piste de ski de fond Croaby. Traverser la route et retrouver la GTJ au niveau des fermes à la Rossa. Suivre ensuite la crête en direction de la Trace (NE).


J2 : De la Trace, descendre sur Mijoux, puis remonter jusqu'au col de la Faucille. Par beau temps, suivi des crêtes (voir le topo correspondant). Par temps de brouillard, il est possible de suivre la route forestière (à plat pendant de nombreux kilomètres). Attention : en hiver, toute la forêt entre la route forestière et la crête est une zone de protection de la faune, dont l'accès est interdit. Rejoindre ensuite le refuge de la Loge.


J3 : Du refuge, rejoindre la crête (en hiver, l'itinéraire est bien balisé par des piquets). La suivre ensuite jusqu'au Crêt de la Neige. Il est possible de faire l'aller-retour jusqu'au Reculet avant d'attaquer la descente. Celle-ci s'effectue par le sentier des Trente-Deux Contours. En hiver et avec beaucoup de neige, le passage est difficile à trouver dans la partie haute (même avec un GPS). Une fois la D991 atteinte, la suivre quelques centaines de mètres en direction de Lélex (N), avant de repartir sur la gauche pour traverser la vallée. Retour ensuite sur Lélex par le chemin puis la route.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Suivre la D991 depuis Bellegarde-sur-Valserine


Sortie du 10-02

IMG_20190212_133329

Pour changer, on s'essaie à l'itinérance hivernale. Au début, on envisage la GTJ, mais difficile de savoir si marcher raquettes au pied pendant plusieurs jours nous plaira... Un petit circuit de 3 jours sera parfait pour une première expérience ! La veille, on attaque directement par une tartiflette au bleu de Gex. D'habitude, on attend la fin de la randonnée avant d'attaquer le fromage !

Le premier jour est une bonne mise en jambe. On attaque à plat, histoire de se familiariser avec les raquettes. Il y a déjà une trace, et avec les crissements on ne s'entend pas parler ! On ne traine pas trop car la tempête est attendue pour l'après-midi. Sur le plateau, le vent nous attend, mais nous l'avons dans le dos : on est plus chanceux que les skieurs qui luttent vent de face... On s'amuse sur la crête en faisant nos traces, avant d'arriver au Trappeur juste avant la fermture de la cuisine : saucisse de Morteau - Mont D'or et Burger - Morbier :-). L'après-midi, la tempête est bien là et on est bien content d'être à l'abris.

Le deuxième jour, on ouvre les volets avec vue sur le chasse-neige qui déblaie la route. Il est tombé une bonne couche de neige fraîche. Jusqu'à Mijoux, on trace en brassant pas mal. On remonte ensuite vers le col de la Faucille, non sans s'être amusé dans la forêt histoire de se faire les chevilles. La météo est vraiment bouchée : on abandonne la crête pour suivre la route forestière. Au début, on suit une vieille trace, puis on se retrouve de nouveau sur la neige vierge : un régal ! Lorsqu'on débouche, le terrain dégagé n'offre aucun point de repère. On redescent donc pour longer la limite de la forêt. La luminosité diminue, et on est bien content de trouver les remontées mécaniques, annonçant l'arrivée au refuge. Soirée sympa avec nous 4, 2 jeunes suisses avec qui ont passera un super moment, le gardien et son chien.

Le troisième jour, le beau temps est enfin là. Ciel bleu, neige fraîche, pas trop froid, un peu de vent : une météo idéale pour s'en mettre plein les yeux ! Et on ne sera pas déçu, tellement la vue est belle depuis la crête. L'arc alpin se dévoile, avec le lac Léman sous nos pieds. Pendant la montée, un autre randonneur en raquette nous précède et nous laisse des messages dans la neige (il va tellement plus vite que nous qu'il en a largement le temps...). On ne fera pas le crochet par le Reculet car l'heure tourne. On s'attend à une descente facile, mais on galère à trouver le sentier pendant un bon moment sur le haut malgré la trace GPS. Un peu plus bas, on coupe droit dans la pente : ça déclenche de petites coulées, mais ça va bien plus vite ! On finit ensuite dans la chaleur jusqu'à Lélex, où on peine à trouver un endroit pour manger. En plus des photos, on ramène quelques kg de souvenirs de la fromagerie de Chézery-Forens !

Photos de la sortie


  • Horaire : 3 jours
  • Dénivelé : 1800 m
  • Participants : Delphine, Aude, Éric

Parcours