Aulp du Seuil depuis le col de Marcieu

Aulp du Seuil depuis le col de Marcieu

  • Altitude départ : 1065
  • Altitude sommet : 1825
  • Dénivelé : 765
  • Temps de montée : 2h
  • Temps de descente : 1h30
  • Orientation : Est
  • Balisage : GRP (jaune/rouge) Sentier bien tracé...
  • Itinéraire :
    • possible avec des enfants
    • en boucle

Itinéraire

Du col soit redesendre un peu pour emprunter la piste balisée (100m à droite en redescendant), soit remonter directement les pistes de ski jusqu'en haut ou l'on rejoint le premier itinéraire.

Rejoindre la piste un peu au dessus qui monte à gauche. Après une montée en forêt, le sentier débouche dans une petit clairière (panneau). Poursuivre à droite vers le cirque, que l'on remonte par des courts lacets, une courte traversée et un dernier tout petit ressaut vous mènent à l'Aup du Seuil.

On peut en une vingtaine de minutes rejoindre le Habert de l'Aup du Seuil, dans le vallon de Marcieu, puis poursuivre sur le Col de Bellefont, les Lances de Malissard...
A voir sur le web

Commentaires

crapahute
23-08-2014 19:08:17

Hello ! J'ai fait cette rando en montant par l'Aulp du Seuil et redescente par Montbrun ... sympa mais rien vu puisque ce jour là je n'avais pas décoché l'option "brouillard" ! Ce que j'ai vu par contre ce sont les barrières métalliques dépareillées et les barbelés sur la partie finale de la montée du Seuil !! On me dit que c'est une propriété privée !? Est-ce normal d'enlaidir à ce point un coin de montagne faisant partie d'une réserve des hauts plateaux ? Bizarre ! j'en ai parlé avec pas mal de monde la-haut.. mais personne ne semble avoir remarqué cet aménagement ! "ce sont pour les vaches qui montent en alpages !" Et vous ? Fred

Luc
01-10-2006 11:14:05

A lire, cet article de Marcel Ruchon, sur Volopress. :arrow: L’Aup du Seuil : un site en sursis.

0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Crolles > La Terrasse > St Bernard > Col de Marcieu. Grand parking au col.


Situation




Sortie du 01-06

Un bivouac inoubliable

Un bivouac inoubliable

Après un mois d’avril qui s’est étiré sur une cinquantaine de jours, l’été débarque sans crier gare. La saison des bivouacs revient enfin !

Avec toute cette neige présente encore sur les versants nord en moyenne montagne, le choix ne fût pas si évident pour un début juin. On avait vaguement envisagé le Dévoluy et le Châtel, voir même pousser jusqu’au Chamousset mais la Chartreuse et ses hauts-plateaux s’est finalement imposée. Il faut dire qu’elle fût généreuse avec nous cet hiver et ce printemps, et que les vingt minutes de bus tranquilles contre l’heure et demi éprouvante de voiture vers le Col de la Croix-Haute un week-end de l’ascension ont pesé dans la balance.

Bien nous a pris de suivre notre intuition ! Encore une fois la Chartreuse nous a fait cadeau de moments uniques, d’instants merveilleux où finalement on se dit que le paradis, ça peut être ici et maintenant. Un paradis tapissé de dizaines de millions de crocus (sans exagération : avec en moyenne une trentaine de crocus par mètre carré, sur des kilomètres et des kilomètres, faites le compte…), peuplé de chamois gracieux et cabotins, de marmottes joueuses, de fourmis industrieuses, de pins à crochet centenaires embaumant l’air de leurs essences sucrées, de papillons assoiffés de nectar, d’oiseaux chantant la gloire de l’été. On s’est posé au beau milieu de ce petit monde parfait, sur une éminence nous permettant de jouir de ces plaisirs simples, laissant le temps filer jusqu’à baigner dans la lumière de l’heure dorée et au delà.

Au petit matin, après une nuit douce, alors que l’orient prenait la couleur de l’abricot, nos compagnons chamois qui avaient choisi pour dormir une pente orientée vers le levant, se réveillèrent tranquillement en attendant que les premiers rayons du soleil franchissent les Alpes. L’astre colora d’abord le Dôme de Bellefond puis inonda de sa lumière orangée la plaine tapie du blanc et du mauve des crocus. Considérés par l’œil vif et brillant de la femelle-guide de la petite harde, nous ne fûmes pas fuis et le petit groupe vaqua à ses occupations de chamois. On a pu voir ainsi qu’ils se mettent à courir parfois « comme ça » comme le font les enfants quand ils ont un trop plein d’énergie, que les jeunes de la harde font une confiance totale au rôle de vigie de la matriarche, qu’ils aiment glisser pour s’amuser sur les névés et qu’ils raffolent de crocus…

Un bivouac inoubliable !

D'autres photos et vidéo ici.

 

Photos de la sortie

Commentaires

François LANNES
21-06-2019 16:57:53

Mais oui, Greg, ce montage est très agréable à regarder !

On voit bien combien les chamois sont sur le qui-vive, en permanence. C'est impressionant. Quand il m'est arrivé d'en voir, c'est toujours de très loin (100 m environ, voire plus bien sûr), et ils me fuient à toute vitesse. Ou alors, c'est parce que je les surprends au détour d'un éperon, et là ils ont quitté mon champ de vision en à peu près...... 3 secondes maxi. Alors pour les voir, entre les arbres, c'est raté à chaque fois.

Bravo pour ce travail, autant au montage qu'à la prise de vues. Bientôt tu pourrais présenter un reportage animalier à ARTE... !

Greg_
21-06-2019 11:54:48

Bonjour,

j'ai enfin réussi à aller au bout du montage de toutes ces séquences filmées au début du mois au vallon de Marcieu. J'espère que vous prendrez plaisir à regarder vivre ces beaux animaux !


Michel Pila
18-06-2019 21:23:08

Bien agréable à lire en effet !

Belle balade !!

Greg_
06-06-2019 08:59:23

Bonjour François,

merci pour les compliments, ça fait toujours plaisir !

En ce qui concerne la vidéo, je dois avouer que je ne suis pas totalement satisfait, c'est un peu vite fait mal fait dans l'enthousiasme du partage et sur les deux ou trois heures de rush je pense qu'il y a possibilité de faire bien mieux en y passant un peu plus de temps . Je reviendrais ;-)

Greg


François LANNES
05-06-2019 21:56:39

Bonsoir Greg,

Merci pour ce joli texte, qui donne bien envie d'avoir été à votre place.... !

Et bravo aussi pour ces 3 extraits de films sur les chamois : c'est super.



  • Horaire : 2 jours
  • Dénivelé : 765 m
  • Participants : Irène

Autres sorties

Date Titre Auteur
26-09-2015

Aulp du Seuil

Stef04
10-07-2015

Parti pour un bivouac, je décide d'aller à l'Aulp du Seuil que je n'...

K-lys
24-04-2015

Depuis Montabon du Touvet. Le sentier qui amène au col de Marcieu...

4 Véronique
21-04-2015

Grand soleil et même presque de la chaleur. Montée classique par l'...

3 Françoise Ledru
22-12-2014

La Frette - col de Marcieu - Aup du Seuil. Ne sachant pas si ça pa...

7 Véronique
16-06-2014

Prévu Pas de Ragris.....mais pas trouvé... Montée tranquille dep...

4 Véronique
28-04-2010

Montée descente classique, avec un super temps !

...

3 Alan G
21-01-2010

Pas bien motivés au levé vu la masse de nuages au des...

3 Alan G
22-01-2009

Trois mois déjà depuis ma dernière rando à la Pierre Vivari. On se...

8 patrice.v
23-06-2007

Samedi 23, la météo annonçait une belle journée et nous nous somme...

10 ced
13-10-2006

Partis dans la brume du col nous trouvons le soleil au pied du cirque...

3 herve
10-09-2006

Départ un peu tardif : nous avons eu très chaud dans le cirque. Bell...

4 Clément HORTEUR
21-12-2005

En raquettes, jusqu'au passage de l'Aup du Seuil simplement. De la ne...

2 patrice.v
13-12-2004

Me revoilou! J'en profite aujourd'hui et comme Luc n'a pas voulu m'inv...

herve
11-12-2004

On trouve la neige dans les dernières minutes sous l'Aup du Seuil, da...

Luc
16-09-2004

Belles éclaircies coté Grésivaudan, par contre conté vallon de Mar...

matt.
30-05-2004

Monter jusqu'au passage de l'Aup du Seuil, beau temps !...

patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media