La Pierre Vivari face Est, depuis le pré
du Four

La Pierre Vivari face Est, depuis le pré
du Four

  • Altitude départ : 1200
  • Altitude sommet : 2005
  • Dénivelé : 810
  • Distance : 11 km
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h
  • Orientation : Est
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, monter au Pré du Four, puis prendre à droite la direction du Col de l'Arc par le Pas de l'Âne. Monter tranquilement au Col de l'Arc. Au col, se diriger plein sud par un sentier mal marqué au début, puis de nouveau très visible. Un panneau d'information vous rappelle que ce sentier est dangereux par temps pluvieux. Passer sous les Crocs, continuer encore un peu vers le sud. Quitter ensuite le sentier, juste sous la roche Vivari, et remonter les pentes herbeuses dans un petit vallon. On débouche en 20 minutes environ à un petit col, entre les rochers de l'Ours et la pierre Vivari. De là, suivre la crête, plein Nord, en direction des Crocs. Le passage entre la pierre Vivari et les Crocs est un peu technique, un petit ressaut demande une certaine attention. Arrivé sur la dernière cîme des Crocs, redescendre Ouest et ratrapper une sente mal marquée, qui arrive dans la combe, sous le col de l'Arc, que l'on rejoindra en quelques minutes. Retour au pré du Four par le sentier de montée, ou par la piste forestière, plus boueuse en général.

Précautions

Ne pas entreprendre avec des enfants en bas âge.


Commentaires difficultés

Attention, à n'entreprendre qu'en terrain sec, les rochers et le sentier sont glissants.
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Depuis Claix, monter à Sait Ange, puis direction le Pré du Four.


Situation




Sortie du 18-10-2008

Pierre Vivari

5° degrès ce matin. Seul je me rends au pré du Four. Je gare ma voiture au panneau bois de la Croix altitude 1110 m. Plus haut le parking est plein, le chemin est très boueux. Je gagne le pré du Four, je file à droite et m'engage sur le chemin très boueux également qui rejoint le sentier du Pèrimêtre ou Balcon Est. Peu avant le point 1360, j'entends non loin des aboiements de chiens. Il faut dire que ce coin est très fréquenté par les chasseurs. Et pan, un coup de feu retentit à quelques 100 m au dessus de moi, bonjour les timpans. Je prends à gauche le sentier dit(du pas de l'Ane), plus haut au coude un chasseur est en poste, je lui fait la cosette un instant, puis continue mon ascension pour sortir au plus vite de cette forêt. A une patte d'oie, je laisse à droite la montée direct au col de l'Arc, et choisis plutôt tout droit de passer à la source. De cette petite source munie d'un petit bachasson jallie un filet d'eau. Je gagne le col de l'Arc. La visibilité est bonne, je décide à ce moment-là, la pierre Vivari. Plein sud, je m'engage sur le Balcon Est appelé aussi sentier des deux cols, quel beau sentier. A l'aplomb de la pierre, par une montée mi herbeuse et caillasseuse, le sol est sec je joins la crête, à proximité de la pierre. Je me dirige alors vers le nord, une barre inclinée devant moi. Je la contourne par la droite et gagne le bas de la paroi. Brrr bon c'est trop raide pour moi. Je reviens sur mes pas, longe la barre, puis tombe sur la corde citée dans le topo de Philippe Mahieu. Sur ce versant, le soleil n'a pas encore seché le sol. C'est donc avec cette corde que je me hisse sur la crête des Crocs. Je suis toujours nord, et atteinds un col, tiens pourrais t-on descendre par là ? je domine en contre-bas le sentier des deux cols. Je continue la crête et passe au point 2005 m. Plus loin, je domine maintenant le col de l'Arc, en contre-bas se présente à moi, un jeu de vires herbeuses humides. Je reviens un instant sur mes pas, et commence la descente. Sud ouest vers 1900 m, je longe la base d'une barre, deux cavités au pied de celles-ci attire mon regard. Après une petite visite, je descends ouest et finis vers 1800 m à tomber sur un cairn avec marques de peinture rouge. Je me souviens d'avoir lu le topo de Frédo, il mentionnait cette sente cairnée. Je reconfectionne quelques cairns, qui me guideront jusqu'à la combe. 13H40, je joins le col de l'Arc, il est grand temps de s'alimenter à l'abri du vent. Je redescends le versant Est du col, plus bas je me trompe et m'engage sur le chemin du Marchand, catastrophe il est très boueux dans sa partie final. Les engins forestiers ont creusé des sillons, où l'eau stagne sur une profondeur non négligeable(50 cm par endroit). Je rejoins le parking et ma voiture.
Je passe à St Ange, et me souviens ou jadis dans ma jeunesse, un été nous montions tous les jours en mobylette. Qu'est-ce qui pouvait nous attirer ainsi ? Un peu plus bas, un petit teckel à poils courts longe la route. Je marrête, ouvre la portière, il grimpe sur mes genoux. Il ressort puis continue son chemin. C'est le seul animal que j'ai vu de la journée. Les chamois devaient se cacher.

Les crêtes étaient bien dégagées, du vent en rafale au sommet, superbe cicuit, sauvage et hors sentier, à refaire. Du monde au col de l'Arc.

Photos de la sortie


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 950 m
  • Participants : seul.

Autres sorties

Date Titre Auteur
21-05-2009

Une sortie avec Hervé, un ami Alsacien, pour lui faire découvrir nos...

orgere
01-11-2007

Bon ben moi aussi comme renarde1 j'aurais voulu me remémorer ma desce...

montagne-a-vaches
22-10-2007

Sortie sympa, prolongée par un AR au rochers de l'ours entre nuages e...

Renarde1
11-06-2006

Une virée que je voulais faire depuis longtemps, mais trop souvent, c...

5 orgere

Identification

( ) bivouak.net

Social Media