Roc Cornafion par la face Est, depuis Prélenfrey


Roc Cornafion par la face Est, depuis Prélenfrey

  • Altitude départ : 1189
  • Altitude sommet : 2049
  • Dénivelé : 850
  • Temps de montée : 3h
  • Temps de descente : 2h30
  • Orientation : Est
  • Balisage : Rien en bas puis jaune.
  • Itinéraire :
    • en boucle

Itinéraire

Du parking, prendre le large chemin plein nord, il monte en traversée puis grimpe plus raide, droit dans la pente. A un carrefour, prendre la piste avec un cairn au plus raide, elle coupe une piste forestière pour attendre une deuxième à 1443m. Prendre alors plein nord une nouvelle fois. A 1533 le chemin continu vers le nord mais presque à plat. On arrive ainsi a la baraque du col vert. Laisser le chemin du col vert et passer devant le gîte. Le début du chemin est dur à trouver car il butte sur un bosquet d'arbres, il faut le contourner par le haut et retrouver le chemin qui est toujours horizontal. Il est peu marqué mais néanmoins visible. Sous le col vert, une sente grimpe raide, à gauche, ne pas la suivre et continuez toujours en traversée, jusqu'à buter sur une petite barre, il y a une épingle puis une autre.

On retrouve la voie normale du Cornafion, il suffit de rester attentif pour ne pas perdre le sentier et encore moins trébucher car les pentes traversées sont de plus en plus raide. Vers 1900 un vieux panneau de bois signale une nouvelle direction, il faut quitter le sentier du périmètre pour monter en lacets vers le sommet. Les 20 derniers mètres avant l'arête sont franchement raides et il faut mettre les mains.

Le sommet se partage en deux pointes, la deuxième ne doit être plus haute que de 1 mètre néanmoins si vous tenez absolument à faire le vrai sommet, alors il faut descendre dans une brèche (surélevée artificiellement) par un pas de désescalade aérien et assez lisse. C'est le prix du sommet. Un bout de corde permettra d'assurer facilement au cas où.
A lire
  • Chartreuse-Vercors Les randonnées du vertige 2009 par Pascal Sombardier. Référence : topo 19 proposé par Luc

Précautions

le dernier kilomètre du chemin passe dans des pentes raides, une corde est peut-être utile dans les deux derniers passages finaux.


Commentaires difficultés

Sentier aérien en fin de parcours. les 20 derniers mètres avant l'arête sont trés raides et en escalade facile
0.0/5 (0 votes)

Topo créé le :

Grenoble > Vif > Saint Barthélémy à droite > Prélenfrey à droite > route forestière de Bordeaux > parking au croisement 1275 (on peut partir de plus haut mais moins intéressent).


Situation




Sortie du 29-05-2010

Parti pour (re)faire la traversée du ranc des agnelons, je découvre des sommets bien emmitouflés dans leurs nuages en arrivant à Grenoble. Zut. Pas de solution de repli car c'est pareil partout, aussi bien sur Belledonne que sur le Vercors. Arrivé au parking de Prélenfrey les nuages sont épars et jouent avec la crête. J'espère qu'ils vont monter et passer au-dessus, donc pour perdre du temps et pour changer, je vais en direction du col vert.
Mais arrivé au col c'est pire ! Les nuages sont bien présents sur tout le versant Est. J'abandonne l'idée du ranc des Agnelons (avec ces nuages, point de belle perspective...) et me dirige vers le Cornafion dont deux cordées entament l'arête sud depuis le col.
Je me retrouve très rapidement dans le brouillard dense des nuages qui remontent le versant Est (visi 10m!!). Je croise un gars qui vient du col de l'arc et me dit que le panneau pour le cornafion est à 20min environ. Sauf que je ne sais comment je vais prendre un raccourci, et arriver dans une épingle du sentier qui monte en direction du cornafion mais que je prends face à moi donc dans le sens descendant (en gros je reviens sur mes pas, mais comme j'ai pris un raccourci je ne le sais pas !! vous me suivez ??). Bref. Un peu étonné que le chemin redescende (pas prévu sur la carte, et après tergiversation dans la purée de pois), je finis par faire demi tour. Et là sans le savoir je continue dans la direction du cornafion dont je rejoinds le panneau rapidement.
Après ce labyrinthe spatio temporel qui me laisse encore perplexe, la montée au cornafion se fait sans difficulté et au sommet je découvre le mur de nuages ascendants qui prolonge les falaises au-dessus du versant Est. Et un peu de vue sur le plateau (ouf)...
Descente par le même chemin sans particularité, je n'aurais pas vu de bestiole hormis deux marmottes.
Au niveau de la flore c'est tout juste le printemps au dessus de la forêt; mis à part les globulaires, quelques coucous et primevères (primula auricula), de discrètes violettes, de timides orchis et quelques bois jolis, c'est pas encore très vert ! La plupart des arbustes débourrent tout juste.


  • Horaire : 3h
  • Dénivelé : 850 m
  • Participants : un peu de monde

Autres sorties

Date Titre Auteur
15-06-2013

Alan G

06-05-2011

Parti pour faire un peu de photo animalière, je suis arrivé assez ra...

5 orgere
05-06-2010

Nous partons tard, et sa se sent tout de suite avec déjà une chaleur...

3 Guillaume Deschanel
01-10-2008

Y a t'il une croix sur ce sommet ? pour y être monté le 03 juin 2000...

9 patrice.v
23-08-2007

Belle petite sortie mais le vent est fort sur les crêtes. J'ai assist...

4 Michel Pila
03-06-2000

Un peu vertigineux entre les deux rochers, si je me souviens bien! pa...

patrice.v

Identification

( ) bivouak.net

Social Media