Raf Rodon dans l'arche Orange des Pichères.


Raf Rodon dans l'arche Orange des Pichères.

Commentaires

pascal sombardier
20-10-2022 14:56:55

Amusant de voir ce que j'écrivais à l'époque (2017) à propos de cette arche Orange : "On peut supposer que les plus belles pièces ont été trouvées. Toutefois, le fait que le nombre des arches du Vercors (160 à ce jour) ait doublé depuis que Denis (Hory) en avait publié la liste sur Bivouak permet de penser qu'on peut avoir encore des surprises". C'est le moins qu'on puisse dire, puisqu'on en est à 320 en ce mois d'octobre 2022. Les plus belles pièces n'avaient pas toutes été trouvées, la preuve en est l'incroyable collecte de ces deux dernières années avec beaucoup d'arches de grande taille, souvent très esthétiques de surcroît (dernièrement vers le pas de l'Œille, au Pertuson, à la Loubière, dans le Furon et le Bruyant, à Font d'Urle, dans les gorges du Chaillard, au Glandasse, etc. etc. Et je ne parle pas des régions de Romans et Valence où tout restait à faire). Le bilan de cette saga sans fin peut être visualisé sur mon blog à cette page : https://www.pascal-sombardier.com/2018/12/les-arches-du-vercors.html. Et merci à tous les archs-hunters passés, présents et à venir pour leur insatiable curiosité et leur efficacité (je les cite sur le blog). 


Image

Description

Il y a plus de 10 ans que la prospection des arches a commencé, essentiellement dans la Chartreuse, le Vercors et le Dévoluy. Bivouak a été le vecteur de toutes ces belles découvertes qui ont éveillé bien des vocations. La chasse aux arches continuent ; elle est même l'occasion de discussions animées sur FaceBook. Mais on peut supposer que les plus belles pièces ont été trouvées. Toutefois, le fait que le nombre des arches du Vercors (160 à ce jour) ait doublé depuis que Denis en avait publié la liste sur Bivouak permet de penser qu'on peut avoir encore des surprises. D'ailleurs, la photo jointe à ce post représente Rafaël Rodon dans son arche Orange des Pichères, difficilement accessible dans le versant est du Cornafion, qui est sans doute l'un des plus tourmentés des Préalpes. Cette arche, d'une taille non négligeable, est due à un éboulement récent et à sa couleur qui ont permis de la repérer au beau milieu de ces grands couloirs situés au-dessus de Saint-Paul-de-Varces.

Lien

© 2022 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient être tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables...

Identification

Social Media